Mini Cooper S Mk4 1L3i Ailes Larges

mini-cooper-1L3i-ailes-larges-46

Rover ressuscite le mythe en 1990. Depuis 1971 en effet , la gamme Mini n’avait plus de sportive en son sein . Un vide d’autant plus cruel et incompréhensible que les Mini Cooper et Cooper S ont forgé leur réputation de 1961 à 71. Certes, les amateurs inconditionnels auront pu se rabattre sur les Cooper Innocenti jusqu’en 1975, mais après le sport chez les petites urbaines devait passer dans d’autres marques . En 1990, Rover réutilise le moteur 1275 cm3 qui développe 61 ch pour sa Mini Cooper 1.3. Mais dès 1992, les normes antipollutions passent par-là, et pour que la Mini Cooper puisse continuer sa carrière chez les « modernes  » les techniciens anglais vont lui monter un système d’injection monopoint en remplacement du carburateur SU HIF 44. La puissance demeure quasiment identique avec 63 ch à 5700 tr/mn et le couple régresse légèrement à 95 Nm à 3000 tr/mn. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Seat Fura Crono

seat-fura-crono-1

Seat Fura Crono
1983 – 1985

Après avoir été créé en 1950 par l’ association de l’ Institut national de l’ industrie (INI) et un pool bancaire associé au constructeur italien FIAT, Seat se libère de sa tutelle italienne avec la cession par le constructeur de Turin de sa participation en 1981. C’est dès l’ année suivante que Seat développe une politique de coopération industrielle et commerciale avec Volkswagen . Puis en 1986, VAG acquiert 51% du capital de Seat puis 75% dans la même année et enfin 100% en 1990. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Peugeot 104 ZS2

peugeot-104-zs2-3

Entre la Renault 5 qui s’affiche comme une concurrente plus fringuante et moderne que la Peugeot 104 au style très austère, et la Golf GTI qui truste les places d’honneurs dans le hit-parade des sportives, Peugeot ne pouvait rester impassible. Toutefois, la réponse du constructeur sochalien sera très différente de ce que l’on était en droit de s’attendre. Faisant la sourde oeille aux envies des clients potentiels pour la catégorie des GTI, c’est avant tout vers les rallymen que va se porter les attentions de Peugeot. Afin de pouvoir homologuer son moteur type XYR (156) en groupe 2, Peugeot doit produire au moins 1000 exemplaires. Pas de soucis pour Sochaux qui produira donc de janvier à mars 1979 1000 exemplaires de 104 ZS 2. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Suzuki Swift Sport II

suzuki-swift-sport-II-6

Suzuki Swift Sport II
2011 – 2017

Avec sa Swift Sport lancée en 2005, Suzuki a su viser juste ! La preuve ? 23 000 Suzuki Swift Sport ont été adoptés par des fans de petites bombinettes sportives à travers l’ Europe. Subtilement sportive extérieurement, bien campée sur ses jantes alu , la Swift Sport offrait un souvenir ému des GTI des années 80 , 205 GTI 1,9 litres en tête, grâce à un moteur pimpant et une suspension bien étudiée, le tout emballé dans un poids qui tourne toujours autour de la tonne. Une aubaine pour les sportifs en herbe, d’autant plus que le ticket d’ entrée restait dans le domaine du raisonnable . Après une série spéciale Swift Sport Motorsport commercialisée en 2009, Suzuki renouvelle son modèle à grand succès en Europe en 2010. Fin 2011, c’est au tour de la Swift Sport de faire peau neuve avec une recette inchangée : moteur pétillant , poids maîtrisé et un état d’ esprit toujours très GTI des eighties, la rigueur des années 2000 en plus !… Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Innocenti de Tomaso Turbo

innocenti-detomaso-turbo-1

Innocenti de Tomaso Turbo
1983 – 1989

Le torchon brûle entre Innocenti et British Leyland ? C’est ce que l’on pourrait croire puisque le groupe britannique, alors pas au mieux de sa forme, décide de ne plus fournir son moteur 4 cylindres à la petite firme italienne. En réalité, depuis le rachat d’ Innocenti par Alejandro de Tomaso en 1975, les relations anglo-italiennes ne sont pas au beau fixe. Après que notre italo-argentin, également présent sur le segment des GT avec sa propre marque et également Maserati, ait dopé les Innocenti 90/120 en leur offrant le moteur des Mini Cooper 1275 cm3 de 80 ch, il lui faut donc trouver une autre mécanique courant 82. Mais il avait déjà tout prévu en homme avisé et va profiter de l’envie d’un constructeur japonais d’être présent en Europe et de se faire connaître. En effet, c’est donc avec Daihatsu qu’il va passer un accord de coopération et de fourniture de moteurs. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Fiat Cinquecento Sporting

fiat_cinquecento_sporting_34

Fiat Cinquecento Sporting
1994 – 1998

Après une période de disette pour les fans de mini-bombes made ini Turin, Fiat, ragaillardi par un succès commercial européen revient sur la scène des citadines au petit format. Toujours appelée Fiat 500, mais cette fois-ci avec la prononciation italienne « Cinquecento« , c’est donc en décembre 1991 que les journalistes peuvent pour la première fois tester la remplaçante de la mythique 500. La précédente génération, la Fiat 126, existait depuis 1972 et avait connu notamment une belle carrière dans les pays de l’est, puisque produite en Pologne sous la marque  » Fiat-Polski « . Mais point de dérivés sportifs connus avec la Fiat 126, seule la 500 des années 50-60 connu des versions affûtées Abarth. Sauf que désormais, avec la nouvelle 500, pardon !… la nouvelle Cinquecento, le sport est au programme. Deux ans après sa commercialisation, la version Sporting vient mettre du piment au sommet de la gamme. Pas d’affolement pour le chrono avec ses « petits » 54 ch, mais une ambiance et un châssis léché qui font le plein de sensations à prix d’ami. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]