Abarth 595 Monster Energy Yamaha

Abarth 595 Monster Energy Yamaha

Abarth poursuit son partenariat avec Yamaha et décoche une énième série spéciale sur la base de l’Abarth 595. Une belle occasion de faire parler de la marque italienne dans la presse qui a pris connaissance à distance (contexte Covid-19 oblige !) le 18 septembre 2020 de deux nouvelles séries spéciales limitées chacune à 2 000 exemplaires. L’Abarth 595 Monster Energy Yamaha, exprime parfaitement les valeurs que partagent la marque au Scorpion et Yamaha, ancrées dans la performance, la course, la technologie et le plaisir. L’Abarth 595 Monster Energy Yamaha remplie d’adrénaline est l’édition limitée célébrant le partenariat initié en 2015 entre les deux marques. La livrée et les intérieurs rappellent les couleurs de la YZR-M1 Monster Energy Yamaha MotoGP 2020, avec la «griffe Monster» sur le capot en hommage à la collaboration avec la célèbre boisson énergisante.

Continue reading

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Abarth 595 Scorpioneoro

Abarth 595 Scorpioneoro

Pour ne pas se faire oublier, Abarth déclenche pour septembre 2020 deux séries spéciales limitées chacune à 2 000 exemplaires : Abarth 595 Scorpioneoro et Abarth 595 Monster Energy Yamaha. Séquence Covid-19 oblige, la présentation officielle à la presse se fait à distance en digital le 18 septembre 2020. L’Abarth 595 Scorpioneoro qui nous intéresse ici se présente comme une série limitée « collector » et est basée techniquement sur la motorisation 595. L’Abarth 595 Scorpioneoro est une édition limitée, qui rend hommage à l’exclusive A112 Abarth « Gold Ring » mieux connue des fans sous le nom d’A112 Abarth « Targa Oro »… Continue reading

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Mini 4 John Cooper Works F56

En 2013, Mini a dévoilé sa 3e génération (F56) de « New Mini ». La success story se poursuit et n’est pas prête de s’interrompre. En complément des « classiques » Mini Cooper et Mini Cooper S, le principe de la John Cooper Works (JCW) est reconduit pour la nouvelle Mini. Ainsi, dès décembre 2015, La Mini John Cooper Works F56 est présentée en photo, puis est présentée aux journalistes français en mai de l’année suivante. La recette est toujours la même et désormais bien connue : une carrosserie plus habillée sportivement, une tenue de route encore plus affûtée et une mécanique qui est la plus puissante de la gamme pour garantir des performances de premier plan… Continue reading

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Suzuki Swift Sport III

Suzuki Swift Sport 2018

Suzuki Swift Sport III
2018 – …

La Suzuki Swift, aussi appelée Cultus est commercialisée pour la première fois en 1983 et co-développée avec General Motors. Dès la génération EA (1988), un variante GTI va venir émailler un catalogue plutôt consensuel. Le petit constructeur japonais compte bien surfer sur la vague GTI et profiter de cet étendard pour améliorer la notoriété de sa marque, notamment en Europe. Le véritable tournant de la maturité arrive dans la généalogie Swift avec la Swift I commercialisée dès 2004. Sa variante « Sport » fait des étincelles et séduit autant les journalistes que le public. Compacte, discrète mais séduisante avec sa bonne bouille, la Swift Sport I fait un véritable récital de cohérence sportive digne des meilleures GTI des années 80. La deuxième génération (2010) capitalise sur la même base est plus un gros facelift qu’une nouveauté réelle. C’est au salon de Genève en mars 2017 que Suzuki dévoile au public européen sa Swift III déjà commercialisée au Japon depuis un an. La Suzuki Swift Sport III est présentée officiellement quant à elle à Francfort en septembre 2017 après des premiers visuels entrevus dans la presse en mai.  Continue reading

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Ford Fiesta ST Mk8

Ford Fiesta ST Mk8 3 cylindres 200 ch (2018)

Avec la disparition progressive des GTI abordables et au caractère (réellement) sportif, comprenez avec des aides à la conduite déconnectables et des sensations de conduites sans (trop) de filtres, le tout avec une des trains roulants qui autorisent une belle mobilité, Ford devient certainement l’épouvantail de toute une catégorie. La Ford Fiesta ST Mk7 et son quatre cylindres de 200 ch a marqué les esprits et donné le sourire aux passionnés une fois assis derrière le volant frappé du logo « ST ». Pour fin 2016, Ford présente sa 8e génération de Ford Fiesta qui reste basée sur la génération précédente mais fait la part belle aux économies d’énergie et un meilleur respect de l’environnement. Début 2017, Ford poursuit se lot d’annonce et présente sa nouvelle Fiesta ST qui est désormais équipée d’un… 3 cylindres en ligne ! Scandal ?… Pas vraiment car Ford a mis les petits plats dans les grands et soigne les sensations et performances, tout en faisant un trait d’union avec les contraintes environnementales et règlementaires. Et pour la première fois, la nouvelle Fiesta ST est équipée de modes de conduite sélectionnables, permettant d’ajuster les réglages de l’accélération, de la direction, du contrôle de stabilité et de la valve active de l’échappement. Les modes « Normal », « Sport » et « Track » vont permettre au conducteur d’adapter le caractère du véhicule en appuyant sur un bouton. Disponible de série sur la Fiesta ST Pack, la fonction Launch Control permet de réaliser un démarrage rapide sur circuit, accompagné d’une animation dédiée sur l’écran du tableau de bord. A l’heure où ses rivaux en matière de GTI remise leurs modèles au placard, on ne peut que se frotter les mains devant une telle offre, et féliciter le constructeur à l’ovale pour son initiative et sa constante chez les GTI et compactes sportives… Continue reading

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)