Volkswagen Golf 7 GTI Club Sport S

volkswagen-golf-7-gti-clubsport-5

La Volkswagen Golf 7 GTI n’en finit pas depuis 2012 les déclinaisons toujours plus sportives et affûtées, souvent dévoilées lors des meetings GTI de Wörthersee organisés par Volkswagen. GTI, GTI Performance, R, Club Sport… il y en a pour tous les goûts et les envies. Néanmoins, si la Golf 7 GTI Performance avait amorcé une nouvelle approche technique et philosophique avec la pose (enfin !) d’un différentiel auto bloquant dans le train avant, Volkswagen semblait cantonner sa Golf GTI au rôle de Classic du genre, mais pas de supersportive capable de claquer un temps sur circuit. Et encore moins sur la mythique boucle du Nürburgring où VAG semble donner la priorité à Seat et son Ibiza Cupra R. Virage à 180° à Wolfsburg avec la Golf 7 GTI Club Sport S. Un « S » qui change tout, car les techniciens allemands se sont attachés à accroître les performances, tant en vitesse pure qu’en tenue de route. Objectif : l’enfer vert ! La Volkswagen Golf 7 GTI Club Sport S est à diffusion limitée avec 400 exemplaires seulement pour les plus fans de la Golf GTI…
Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Le compresseur G de Volkswagen

Alors que certains constructeurs automobiles se sont essayés avec succès au turbocompresseur, à l’instar de Renault , BMW ou Saab, d’ autres ont dépoussiéré le compresseur mécanique. Mercedes-Benz ou Jaguar l’utiliseront plusieurs années, mais Volkswagen va tenter l’ aventure du compresseur mécanique en G pour ses spotives à la fin des années 80 jusqu’au milieu des années 90… Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

My Golf Story – Partie 3 – Etat des lieux

Après avoir parcouru les 42 kilomètres qui séparaient la concession de mon domicile, l’auto est enfin chez moi ! Bienvenue à la maison… C’est le bon moment pour faire un premier état des lieux avec des photos en détail de certains points qui seront à corriger : Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

My Golf Story – Partie 2 – Retour à la maison

Après quelques hésitations d’un premier acheteur (l’auto était une reprise d’une concession automobile, les premiers propriétaires ayant racheté une nouvelle auto neuve. Un des membres du personnel s’était engagé à la racheter à la concession, mais finalement s’est désisté à mon profit), c’est donc le 28 décembre 2006 que je suis allé prendre livraison de l’auto. Une fois mon portefeuille délesté de 750 euros, je suis reparti par la route avec l’auto. Au préalable, j’avais demandé à ce que la pression des pneus soit faite et que la batterie soit chargée, pour éviter de me trouver en rade à la première station service venue, le niveau de carburant étant bien évidemment sur la réserve (à croire que les vendeurs ont tourné exprès autour de la concession pour mettre la jauge dans le rouge avant de la laisser !). Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

My Golf Story – Partie 1 – Découverte

Une longue attente faite d’écoute attentive s’en est suivi, jusqu’en septembre 2006. On me présente une VW Golf GTI 16S de 1987, dans son jus avec ses 128 000 km. C’est donc encore un modèle avec les petits pare-chocs mais aussi les vitres de custode avant. Dans les points peu excitants, on notera la couleur bleue foncée pas très seyante pour une GTI des années 80, une carrosserie 5 portes et beaucoup de détails de carrosserie à revoir (plastiques, carrosserie, calandre…). En revanche, certains aspects sont réellement intéressants avec les éléments suivants : Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

My Golf Story

Depuis quelques années déjà, je souhaitais acquérir une GTI « à l’ ancienne « , comprenez ayant été à la fête dans la période de l’âge d’or des GTI, les années 75-90. Mais cette envie était toutefois freinée par un budget des plus serré j’étais attentif à toute bonne affaire se présentant, quitte à remettre l’auto convoitée en état . Une première tentative eut lieu en mars 2005 avec une Ford Escort XR3i. Mais hélas, après un démontage complet des dessous de la belle , et notamment des trains roulants, la petite corrosion de surface était bien plus inquiétante en-dessous. Mais c’était impossible à voir sans ce démontage, une première inspection sur le pont n’ayant rien permis de détecter. Une corrosion telle, que les longerons étaient par endroits si rouillés, que la caisse aurait pu se casser en deux à terme . Inquiétant ! La mort dans l’ âme , j’ai donc du me séparer de cette XR3i, certes pas une référence à son époque parmi les GTI, mais bien représentative de cette époque « Vroum-Vroum ». Un propriétaire du même modèle a donc été heureux de la récupérer pour les pièces car l’ intérieur et la mécanique étaient impeccables… Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Seat Leon 2 Cupra R

seat-leon-2-cupra-r-5

Seat Leon 2 Cupra R
2010 – 2012

C’est au Salon de l’Automobile de Francfort 2009 que Seat a présenté la Seat de route la plus puissante de son histoire : La Leon Cupra R. Depuis la commercialisation de la Leon Cupra en 2006, Seat avait déjà mis les petits plats dans les grands pour nous concocter une compacte sportive à la hauteur de ses rivales certainement plus connues (Mégane RS, Focus ST, Golf GTI, Mazda 3 MPS, Astra GTC OPC…). Et comme le constructeur ibérique est sensé être la branche sportive et jeune du groupe VAG, c’était la base mécanique de la cousine Audi S3 qui avait été reprise et non pas le moteur de la Golf 5 GTI. Dans les deux cas c’est le TSI de Volkswagen, mais pour la Seat et l’Audi c’est une version améliorée pour encaisser en toute fiabilité les nouvelles contraintes de performances. Avec 265 ch pour l’Audi S3 et 240 ch pour la Leon Cupra, la hiérarchie des marques semblait cependant respectée. En passant à la vitesse supérieure, après un facelift de la gamme Leon en 2009, Seat a ajouté un « R » à sa Cupra qui lui permet un gain de 25 ch et une présentation spécifique. Une manière aussi de célébrer les titres constructeur et pilote (Yvan Müller) 2008 de Seat en championnat du monde des voitures de tourisme FIA WTCC… Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Seat Leon 2 FR

seat-leon-2-FR-16

Seat Leon 2 FR
2006 – 2012

Présentée pour la première fois en mai dernier au Salon de Madrid, la Seat León FR est commercialisée en France depuis le 1er juillet . Cette version FR est donc arrivée moins d’un an après le lancement de la nouvelle Seat León. Avec l’Altea et l’ Ibiza, la León est la troisième Seat à être déclinée en version sportive FR. Pour mériter cette appellation, la León FR a été entièrement développée au Centre Technique de Martorell , où le style, le châssis, ainsi que les moteurs, ont été optimisés. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Seat Fura Crono

seat-fura-crono-1

Seat Fura Crono
1983 – 1985

Après avoir été créé en 1950 par l’ association de l’ Institut national de l’ industrie (INI) et un pool bancaire associé au constructeur italien FIAT, Seat se libère de sa tutelle italienne avec la cession par le constructeur de Turin de sa participation en 1981. C’est dès l’ année suivante que Seat développe une politique de coopération industrielle et commerciale avec Volkswagen . Puis en 1986, VAG acquiert 51% du capital de Seat puis 75% dans la même année et enfin 100% en 1990. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Seat Ibiza SXI

seat-ibiza-sxi-7

Seat Ibiza SXI
1988 – 1993

La Seat Ibiza première mouture fut lancée en avril 1984. Encore sous l’égide du groupe Fiat, cette nouvelle voiture vient compléter l’offre du constructeur espagnol. Pour se faire un nom sur ce segment de marché très concurrencé, Fiat n’a pas lésiné sur les moyens ! Tout est mis en oeuvre (design, châssis et moteur) pour donner le maximum de chances de réussite. Il faudra attendre 1986 pour qu’une variante 5 portes soit disponible. Enfin, le 1er mars 1988, Seat commercialise en France via son importateur Sonauto-Seat la version sportive de la gamme : la Seat Ibiza SXI. En pleine vague GTI, tous les constructeurs tentent de s’engouffrer dans la brèche et surfer sur la vague. Avec son SXI, l’Ibiza ne vient pas jouer avec le haut du panier en 1988 (Peugeot 205 GTI 1,9, Renault Supercinq GT Turbo, Fiat Uno Turbo ie), mais plutôt dans les GTI plus accessibles (VW Golf 90 S, Peugeot 205 Rallye, Citroên AX Sport…). Avec 100 ch tout ronds signés Porsche (excusez du peu !), l’Ibiza SXI n’affolait pas les chronos mais se présentait comme alternative intéressante et séduisante… Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]