Mini 3 Cooper Phase 2 122 ch R56

mini2-cooper-122-2011-3

Au fil des millésimes , et ce depuis 2001 lors du come-back de la Mini, le succès ne se dément pas. La Mini Cooper reste la coqueluche des amateurs de voitures pétillantes et branchées. Réputée pour être chère à l’ achat , mais profitant d’une cote soutenue, la Mini Cooper vient de subir coup sur coup les assaults de la Fiat 500, la Citroën DS3 et même de l’Audi A1 . Pour répondre à ces rivales fraîchement promues pour certaines, la Mini Cooper s’est offert un (très léger !) lifting touchant avant tout aux optiques , aux dessins de certaines jantes et de certains coloris . Et, histoire d’être dans l’ère du temps , la Mini Cooper se dote d’un système Stop& Start qui coupe le moteur à chaque arrêt, à la condition d’être dans les bonnes plages de température mécaniques . Pour le reste, la recette demeure inchangée avec une bouille craquante, une image au zénith et un charisme évident. Et le sport dans tout cela ? La Mini cru 2011 mérite-t- elle toujours son patronyme « Cooper » synonyme de GTI chez Mini ?… Réponse ici ! Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Mini 3 Cooper S John Cooper Works GP R56

mini-cooper-s-jcw-gp-r56-168

Développée sur le circuit de course, autorisée pour la circulation sur route et fabriquée dans une série strictement limitée – c’est ainsi que se présente la MINI John Cooper Works GP. Le modèle de série de la marque premium britannique le plus sportif et le plus rapide jamais construit aura sa première internationale au Mondial de l’Automobile à Paris (29 septembre au 4 octobre 2012) et la production de la petite série limitée à 2 000 va démarrer cette année. Une portion supplémentaire de technologie de sport automobile de John Cooper Works procure d’excellentes caractéristiques de performance à ce biplace. Son moteur quatre cylindres doté d’un turbocompresseur et modifié dans le détail mobilise une puissance optimale de 160 kW/218 ch, sa suspension filetée, un système de freinage de type sport particulièrement puissant ainsi que des roues en alliage léger spécifiques au modèle et des pneus de course garantissent une maniabilité fascinante et un plaisir de conduite hors du commun. Les pneus de course de série assurent une adhérence grandiose dans les virages, un comportement de freinage parfait et des performances de conduite impressionnantes. La MINI John Cooper Works GP se distingue par un poids à vide de 1160 kilos (selon la norme DIN) et est ainsi une des voitures sport les plus légères de sa classe. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Mini Cooper S Mk4 1L3i Ailes Larges

mini-cooper-1L3i-ailes-larges-46

Rover ressuscite le mythe en 1990. Depuis 1971 en effet , la gamme Mini n’avait plus de sportive en son sein . Un vide d’autant plus cruel et incompréhensible que les Mini Cooper et Cooper S ont forgé leur réputation de 1961 à 71. Certes, les amateurs inconditionnels auront pu se rabattre sur les Cooper Innocenti jusqu’en 1975, mais après le sport chez les petites urbaines devait passer dans d’autres marques . En 1990, Rover réutilise le moteur 1275 cm3 qui développe 61 ch pour sa Mini Cooper 1.3. Mais dès 1992, les normes antipollutions passent par-là, et pour que la Mini Cooper puisse continuer sa carrière chez les « modernes  » les techniciens anglais vont lui monter un système d’injection monopoint en remplacement du carburateur SU HIF 44. La puissance demeure quasiment identique avec 63 ch à 5700 tr/mn et le couple régresse légèrement à 95 Nm à 3000 tr/mn. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]