Seat Ibiza 2 Cupra 2L0 16V

seat-ibiza-2-cupra-2-16v-9

Seat est la branche sportive du groupe VAG, et entendait bien le faire savoir. Après des variantes GTI plutôt remarquée avec sa gamme Ibiza Mk2, Seat remporte en 1996 le titre de champion du monde des rallies dans la catégorie 2 litres – 2 roues motrices. Un véritable succès que Seat entendait bien fêter dignement. Sur la base de la 2.0 GTI 16V, Seat va concocter une version spéciale « Cupra ». Et pour accentuer sa génétique sportive, c’est elle qui sert de formule de promotion pour les pilotes en herbe de la péninsule hibérique ! Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Volkswagen Golf 2 GTI G60

volkswagen-golf-2-gti-g60-14

Depuis 1984, la Golf 2 GTI tente de conforter sa place de leader des GTI . Pas si simple lorsque d’autres constructeurs comme Peugeot (309 GTI, 205 GTI), Renault (Supercinq GT Turbo, R11 Turbo), Opel (Kadett GSI) ou encore Ford (Escort RS Turbo), viennent jouer les troubles fêtes avec une sérieuse envie d’en découdre avec celle qui a initié le concept GTI. Tout cela sans compter sur les réalisations japonaises (Honda Civic, Toyota Corolla, Mitsubishi Colt …) qui sont de plus en plus percutantes et souvent très bien finies. Après le passage à la culasse 16 soupapes  » maison  » (par opposition à la Golf GTI 16S Oettinger), dont les 139 ch lui permettaient de prendre un peu d’air dans tous les sens du terme, Volkswagen a bien du se rendre à l’évidence… La concurrence monte d’un cran (Kadett GSI 16V et 309 GTI 16) et il faut contre-attaquer. Heureusement, à Wolfsburg on ne reste pas les  » deux jantes dans le même pneu « , et dès 1989 les coupés Corrado G60 et Golf Rallye G60 vont apporter la nouvelle réponse de Volkswagen dans le segment des GTI. Le 1,8 litres de la Golf GTI est donc dopé par un compresseur volumétrique  » G  » lui apportant non seulement 160 ch, mais surtout un couple coquet dès les plus bas régimes. Attention, la Golf GTI entre à son tour dans la spirale de la performance… Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Volkswagen Corrado G60

volkswagen-corrado-g60-1

Volkswagen Corrado G60
1988 – 1991

Alors que le coupé Scirocco, se voulait avant tout un coupé grand tourisme partageant bon nombre de ses composants avec la VW Golf, le Corrado conserve le principe du partage ( plate-forme comprise) mais change la donne côté caractère. Désormais, et c’est clairement affiché par Volkswagen, le Corrado est une voiture de sport. Un changement de cap qui sera confirmé par la suite avec une motorisation VR6 qui donnera noblesse et performances de véritable voiture de sport. Un moteur que l’on verra aussi sous le capot de la Golf VR6 qui fera date dans le segment des GTI et compactes sportives. Les études marketing avaient alors démontré que le segment des voitures de sport dont le prix va jusqu’à 50 000 Deutsch Marks était devenu vide. Un constat qui sera aussi celui de Opel avec son coupé Calibra. Au salon de Paris 1988, VW dévoile donc son nouveau coupé, qui, d’une certaine manière, va se poser en alternative GTI face à la Golf éponyme. Et comme pour la Golf 2 GTI , le Corrado va profiter du quatre cylindres gavé par le compresseur en G. Il peut donc compter sur 160 ch et surtout un couple de 225 Nm dès 4 000 tr/mn.
Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Peugeot 205 Griffe

peugeot-205-griffe-3

Peugeot 205 Griffe
1990 – 1991

La Peugeot 205 GTI 1900 est venue depuis 1987 coiffer avec autorité et panache la catégorie des GTI et petites sportives . C’est bien simple, la presse spécialisée l’idolâtre, et les acheteurs se l’arrachent en concession. Si la GTI 1600 reste au catalogue de concert avec la 1900, et reste très prisée également des amateurs de voitures de sport (chics et branchées en prime !), la GTI 1900 se permet en plus de flatter l’égo de son propriétaire conducteur puisqu’étant la plus puissante dans la gamme 205 GTI d’une part, mais surtout en raison de son aura dans la presse. C’est bien simple, pour être à la pointe, soit on se laissait alors tenter par la VW Golf GTI 16S, mais plus chère et plus « bourgeoise », soit on se prétendait véritable amateur averti de sport pur et dur et la 205 GTI 1900 était alors incontournable… Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Peugeot 205 GTI 1900

peugeot-205gti-1900-3

Peugeot 205 GTI 1900
1986 – 1994

Depuis le lancement en mars 1984 de la Peugeot 205 GTI 1.6 de 105 ch, la machine à gagner chez Peugeot est en marche. Plus encore que les variantes GTI, c’est le projet M24 qui est couronné de succès et sauve Peugeot d’une situation périlleuse. Le « constructeur a sorti ses griffes » et les passionnés de GTI et petites sportives en profitent. Si les qualités des 205 GTI 1600 de 105 puis 115 ch demeurent reconnues de tous et louées sans retenue, la demande se fait plus pressante pour une version plus musclée. Il faut dire que la concurrence n’est pas restée inactive et démarre la course à l’armement pour venir contester la suprématie de la 205 GTI. VW, d’ailleurs peu satisfait de ce  » hold-up « , lui l’initiateur de la vague GTI, est monté en puissance avec la Golf GTI 16S et son moteur de 139 ch. Mais elle reste toujours supérieure en gabarit et poids à sa devancière et la petite Peugeot a sa carte à jouer. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Citroën C4 VTS by Loeb

citroen-c4-vts-by-loeb-7

Citroën C4 VTS by Loeb
2007 – 2007

Elaborée à partir de la C4 Coupé, C4 by LOEB, avec son style fort et spécifique, répond à la volonté de la Marque de développer une nouvelle gamme de produits dynamiques, en ligne avec sa participation en Championnat du monde des rallyes. Citroën offre ainsi à ses clients une alliance entre passion pour le sport automobile et plaisir de conduire au quotidien. C4 by LOEB est proposée avec deux teintes de caisse : rouge Aden, couleur officielle de Citroën Sport, et noir Obsidien. Dotée de lignes à la fois élancées et franches, C4 by LOEB possède de remarquables qualités aérodynamiques alliées à un fort caractère sportif affirmé par la présence d’un becquet implanté en partie supérieure arrière. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Citroën C4 VTS

citroen-c4-vts-43

Citroën C4 VTS 180 CH
2004 – 2010

La Citroën C4 a été présentée en première mondiale au salon de Paris en 2004, puis commercialisée dans la foulée. La C4 VTS était également de la partie et présentée dans sa couleur rouge sous une coupole sur le stand Citroën. Un autre modèle était présenté dans une teinte gris clair métallisée. Sur sa première année de commercialisation la Citroën C4 (coupé et berline) a reçu beaucoup de récompenses pour son design et ses équipements technologiques innovants pour sa catégorie. la Citroën C4 VTS n’est disponible uniquement qu’en coupé 3 portes. La force du style extérieur de la C4 Coupé émane de sa silhouette élancée, symbole de dynamisme et de fluidité, qui combine empattement et porte-à-faux avant longs à un porte -à-faux arrière court. Le profil du coupé traduit la recherche d’une aérodynamique optimale. Les lignes fuyantes qui convergent vers l’arrière évoquent le mouvement et la fluidité. La ligne de ceinture légèrement courbée vers l’arrière, associée au décrochement des ailes, suggère stabilité et tenue de route. La C4 Coupé possède ainsi un style à part entière marqué par un profil très élancé, fortement reconnaissable, ainsi que par une lunette arrière inversée Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]