Le Guide des GTI
Le Guide des GTI Le Guide des GTI.fr revient sur l'histoire et l'évolution de toutes GTI, compactes sportives, petites sportives d'hier et d'aujourd'hui. Fiches techniques, présentations, reportages, le Guide des GTI.fr est un concentré de voitures de sport qui ravira tous les amoureux des voitures à haute performance... Peugeot 205 GTI, Golf GTI, Supercinq GT Turbo, Clio RS, Mégane RS, Focus RS, R8 Gordini... pas une ne manque à l'appel !
>ACCUEIL >CHRONOLOGIE

>PERFORMANCES

>FONDS D'ECRAN
>CATALOGUES >VOS GTI >SORTIES CIRCUIT
>GUIDE DES
GTI
>NEWS
>ESSAIS >DOSSIERS >COUPES ET CABRIOLETS >SERIES SPECIALES >REPORTAGES

>index du guide des GTI
Textes :
ALIS Webzine - Photos : D.R.

>PEUGEOT
205 RALLYE (1988-1991)
Tags : Peugeot, 205, Rallye, Dossier

7 CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE

MOTEUR

Type: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes, 1 arbre à cames en tête
Position: transversal AV
Alimentation: 2 carburateurs double corps Weber 40 DCOM 10.
Cylindrée en cm3: 1 294
Alésage x course (en mm) : 75 x 73,2
Puissance ch DIN à tr/mn: 103 à 6 800.
Puissance au litre en ch DIN : 79,59
Couple maxi en mkg à tr/mn: 12,2 à 5 000
Couple au litre en mkg : 9,43
TRANSMISSION
AV.
Boîte de vitesses (rapports): manuelle 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 805
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 7,81.
ROUES
Freins : 2 disques ventilés AV (Ø 247 mm) et 2 tambours AR (Ø 180 mm).
Pneus : Michelin MXV 165/70 HR13 AV et AR.
>PERFORMANCES
Vmax : 190 km/h
400 m DA : 16"8

1 000 m DA : 31"4
0 à 100 km/h : 9"6
0 à 200 km/h : ND.


La 205 Rallye masque par une subtile présentation sportive, la suppression de bons nombre d'élements décoratifs et d'équipements présents sur la 205 GTI. Entièrement couverte du blanc Meije, des roues jusqu'au toit (roues, jupes, pare-chocs et protections latérales), la carrosserie est agrémentée des couleurs PTS apposées à l'avant sur la calandre, à l'arrière entre les feux sur le bas de hayon, et, plus discrètement, sur les flancs avant.


La 205 Rallye reçoit un équipement réduit au strict minimum pour réduire poids et prix. Le tableau de bord comporte un combiné quatre cadrans avec compte tours électronique et totaliseur kilométrique journalier, tachymètre, jauge à essence, température d'eau ainsi qu'une série d'indicateurs et de témoins : température d'eau, niveau de carburant, charge de batterie, témoin de starter, frein à main... Le volant moussé, de type sport (origine 205 GTI 115 ch), est à trois branche et orné de la
flamme PTS en son centre.

Boîte 5 vitesses manuelle, rétroviseurs extérieurs, vitres arrière entrebaillables... Toute notion de confort est avant tout dédié à la conduite.

Le marché suisse eut le droit à sa version de 205 Rallye. Dans un premier temps, elle pu être commercialisée en 1,3 litres carburateurs, mais après elle dut accepter le catalyseur... en réalité le même moteur 1,9 litres injection de 105 ch que les Gentry et CTI catalysées !

Un filet de caisse relie de chaque côté des élargisseurs avant et arrière, tandis que les barrettes de custodes affichent les inscriptions "1.3" et "Rallye".

Animée par le moteur TU2.4 de 1 294 cm3, la Rallye a profité de toutes les attentions. Ce moteur à arbre à cames en tête possède un bloc et une culasse en alliage léger. Dernière évolution de la famille des moteurs TU, il a pour base le TU1 (1 124 cm3). Sa cylindrée proche de 1,3 litres est obtenue par modification de l'alésage et de la course (75 mm x 73,2 mm).

La vitesse maximale de 190 km/h est obtenue sur le 5e rapport au régime moteur de 6 178 tr/mn. Sur le terrain des accélérations, le chronomètre confirme l'ambiance ressentie à bord : le 0 à 100 km/h est expédié en moins de 10 secondes, tandis que la borne kilométrique est oubliée après 31"4.


Les suspensions avant et arrière sont les mêmes que celles de la 205 GTI 115 ch. A l'avant, chaque demi-train est composé d'un triangle inférieur en acier forgé, d'un pivot dont l'axe est incliné de 10° et d'un élément porteur démontable comprenant un ressort hélicoïdal et un amortisseur hydraulique. Ces demi-trains sont reliés par une barre anti-roulis de 17 mm de diamètre.

PRODUCTION

1987 : 46 ex.
1988 : 11 323 ex.
1989 : 8 731 ex.
1990 : 6 087 ex.
1991 : 2 883 ex.
1992 : 1 041 ex.

Production totale 205 Rallye 1988-92 : 30 111 ex.

>LIENS : PEUGEOT 205 RALLYE
Forum Peugeot
Club 205 GTI de France
Club 205 de France
Site perso sur la 205 GTI de Nicolas
GTI Powers, le site sur la 205 GTI
Le Guide des Sportives : voitures de sport Peugeot
Peugeot 205 Rallye : Le Guide des Sportives
Discuter de la 205 Rallye dans le Forum GTI
Dossier Caradisiac sur 205 GTI
Site sur les séries spéciales
Site sur les GTI et XSI
 
>GUIDE DES GTI
PRATIQUE
Contact
Avant-Propos
Annuaire
Petites Annonces GTI
Boutique
Stages de pilotage
Livre d'or - la presse en parle
>GUIDE DES GTI
PASSION
>Fonds d'écran GTI
>Forum
>Performances comparées GTI
>News GTI
>Catalogues et Brochures des GTI
>Historique des GTI
>Sondages sur les GTI
>Reportages GTI
>Les GTI "séries spéciales"
>Vous et votre GTI
>Liens GTI
>Chronologie des GTI

© Toute reproduction, même partielle et quel qu'en soit le support est interdite sans autorisation préalable du webmaster du site du Guide des GTI.fr.

Le Guide des GTI.fr est une publication de ALIS Webzine


Le Guide des GTI

Roadster smart Passion
Ecurie Cavallino
Alpine-Renault GTA
Mégane RS Passion
Wallpapers Automobiles
Fan de Mercedes-AMG

>GUIDE DES GTI >PEUGEOT
>PEUGEOT>205 RALLYE (103 CH)
ntre la Peugeot 205 XS/GT et la première GTI (1,6 115 ch) il restait un trou dans la gamme. La marche était en effet dure à franchir pour certains passionnés pas nécessairement argentés. Le dossier de presse de Peugeot d'alors précise d'ailleurs : "Un nom évocateur, un traité particulier de la carrosserie, un bruit pour amateur de belles mécaniques chantantes, un prix qui ne blessera pas les tirelires". Mais outre le fait de compléter son offre sportive pour sa 205 de tous les succès

(205 Turbo 16, 205 GTI 115, 205 GTI 130, 205 CTI, 205 XS/GT), c'est aussi l'occasion pour Peugeot de mettre sur le marché une voiture qui pourra courir dans la catégorie des moins de 1 300 cm3. Une catégorie qui a connu une belle embellie, avec notamment la "cousine", la Citroën AX Sport. Elles partageront d'ailleurs la même mécanique, bien que la 205 Rallye aura le privilège de la puissance la plus grande. En mars 1988, Peugeot commercialise donc la nouvelle 205 Rallye affichée au prix de 69 800 Francs.

T'AS LE LOOK COCO !
La 205 Rallye masque par une subtile présentation sportive, la suppression de bons nombre d'élements décoratifs et d'équipements présents sur la 205 GTI. Entièrement couverte du blanc Meije, des roues jusqu'au toit (roues, jupes, pare-chocs et protections latérales), la carrosserie est agrémentée des couleurs PTS apposées à l'avant sur la calandre, à l'arrière entre les feux sur le bas de hayon, et, plus discrètement, sur les flancs avant. Un filet de caisse relie de chaque côté des élargisseurs avant et arrière, tandis que les barrettes de custodes affichent les inscriptions "1.3" et "Rallye". Les jantes en tôles de 13 pouces sont également peintes en blanc. A l'avant, dans l'emplacement des projecteurs additionnels des versions GTI, se trouvent des grilles d'entrée d'air.

>PERTES SANS FRACAS

Pour réduire la facture et diminuer le poids de l'auto à son strict minimum, la 205 Rallye va perdre bon nombre d'équipements par rapport à la 205 GTI dont elle dérive : phares additionnels, aérateurs centraux, becquet de hayon, jantes alu, baguettes latérales, liserés, essuie-glace arrière, vitres teintés électriques, pré-équipement radio, manomètre d'huile, cendrier arrière, éclairage de coffre.

HABITACLE D'ASCETE

A l'intérieur, la Rallye accueille ses occupants dans une ambiance faite de rigueur sportive. A l'avant, deux sièges baquets (type 205 GTI) sont recouverts de tissus noir éclairé par la flamme Peugeot Talbot Sport incrustée dans le dossier inclinable. A l'arrière, toujours vêtue de noir, on trouve une banquette
rabattable en une seule pièce. Les panneaux de portes sont traités en gris surlignés de rouge. Rouge également, sont la moquette et les ceintures de sécurité (à enrouleur à l'avant), qui tranchent agréablement sur ce monde noir et gris. La 205 Rallye reçoit un équipement réduit au strict minimum pour réduire poids et prix. Le tableau de bord comporte un combiné quatre cadrans avec compte tours électronique et totaliseur kilométrique journalier, tachymètre, jauge à essence, température d'eau ainsi qu'une série d'indicateurs et de témoins : température d'eau, niveau de carburant, charge de batterie, témoin de starter, frein à main... Le volant moussé, de type sport (origine 205 GTI 115 ch), est à trois branche et orné de la flamme PTS en son centre. Les glaces latérales sont entrouvables. Equipée de phares à iode H4, la 205 Rallye bénéficie d'équipements identiques à ceux des modèles d'entrée de gamme des 205 : essuie-vitres 2 vitesses et lave-vitres électriques, rétroviseur intérieur à deux positions...

MOTEUR DE COURSE
Animée par le moteur TU2.4 de 1 294 cm3, la Rallye a profité de toutes les attentions. Ce moteur à arbre à cames en tête possède un bloc et une culasse en alliage léger. Dernière évolution de la famille des moteurs TU, il a pour base le TU1 (1 124 cm3). Sa cylindrée proche de 1,3 litres est obtenue par modification de l'alésage et de la course (75 mm x 73,2 mm). Le vilebrequin, les chemises et les pistons (dérivés du TU3) sont spécifiques. La culasse usinée dans un brut de série TU, comporte quatre conduits d'admission séparés. L'arbre à cames, entraîné par courroie crantée, donne pour l'admission et l'échappement une levée des soupapes de 10,8 mm. Leurs diamètres sont respectivement de 39 mm pour l'admission et 31,5 mm pour l'échappement. Afin d'obtenir un collecteur d'admission à parcours rectiligne, le corps de pompe à eau est spécifique. L'alimentation s'effectue par l'intermédiaire de deux carburateurs double corps Weber 40 DCOM 10 supportant chacun deux
trompettes d'admission "rouge". Une boîte à air (couvercle plastique sur platine métallique) recouvre les trompettes. La ligne d'échappement, dérivée de celle de la 205 GTI comporte en amont du premier pot, une articulation rotulée bi-conique. L'allumage transistorisé sans grain de contact comprend un limiteur de régime (7 100 tr/mn). Le refroidissement est assuré par un radiateur d'eau en cuivre et pour l'huile, par un échangeur eau/huile situé sous la cartouche filtrante. Afin de permettre le montage d'accessoires électriques (rampes de phares par exemple), la puissance de l'alternateur est de 1 000 W 70 A. Ce moteur développe une puissance de 103 ch DIN à 6 800 tr/mn. Son couple maxi de 12,2 mkg est obtenu à 5 000 tr/mn.

>PREPA DANIELSON

La société Danielson, basée à Magny-Cours, et spécialisée dans les mécaniques de course et préparation moteur, s'est vu confié la réalisation du moteur TU2.4 qui équipe la 205 Rallye, mais aussi l'AX Sport. La cylindrée finale de 1 294 cm3 a été dictée par le règlement sportif pour concourir en catégorie moins de 1 300 cm3. Afin de ne pas répéter les erreurs avec la Talbot Samba Rallye dont le moteur échoua à 1 219
cm3, soit encore trop loin de la limite de classe, les motoristes ont pu travailler avec plus de latitudes (comprenez de budget alloué !) pour parvenir à leurs fins. Le résultat du travail effectué par Danielson est à saluer. On verra plus tard une autre collaboration de qualité avec l'Alpine V6 Turbo Le Mans et son moteur porté par le préparateur nivernais à 210 ch avec l'aval de Dieppe.

C'EST DANS LA BOITE
Les caractéristiques moteur permettent de reprendre la boîte de vitesses à 5 rapports (MA5) montée sur les 205 XS et GT. Le rapport de pont est de 14/60 (0,2333). La vitesse maximale de 190 km/h est obtenue sur le 5e rapport au régime moteur de 6 178 tr/mn. Sur le terrain des accélérations, le chronomètre confirme l'ambiance ressentie à bord : le 0 à 100 km/h est expédié en moins de 10 secondes, tandis que la borne kilométrique est oubliée après 31"4.

CHASSIS SPORTIF !
Les suspensions avant et arrière sont les mêmes que celles de la 205 GTI 115 ch. A l'avant, chaque demi-train est composé d'un triangle inférieur en acier forgé, d'un pivot dont l'axe est incliné de 10° et d'un élément porteur démontable comprenant un ressort hélicoïdal et un amortisseur hydraulique. Ces demi-trains sont reliés par une barre anti-roulis de 17 mm de diamètre. Des rotules assurent la liaison entre celle-ci et l'élément porteur. Le déport au sol est de 25 mm. Le train arrière à bras tirés, conserve les barres de torsion d'un diamètre de 18,9 mm et une barre anti-roulis d'un diamètre de 19 mm. A l'avant comme à l'arrière, l'augmentation de 4 mm du déport au sol procure une augmentation de la largeur des voies (+8 mm par rapport à la 205 GTI 115 ch). La direction, sans assistance, est de type à crémaillère et pignon avec un rapport de démultiplication de 22,1. Le système de freinage à double circuit avant et arrière comporte des disques ventilés à l'avant et des tambours arrière. Les garnitures des plaquettes sont de type Ferrodo 364 ou Textar 463. Un compensateur à inertie assure la répartition avant-arrière. Les roues en tôle de 13 pouces sont chaussées de Michelin MXV 165/70 HR13.

>PEUGEOT TALBOT SPORT

PTS n'oubliait pas que la Rallye, tout comme la 205 GTI, était également homologuée pour courir en groupe A et N en Rallye. Une gamme complète de produits d'améliorations était donc développée pour l'amateur qui voulait rouler en rallye : amortisseurs, ressorts, barre anti-rapprochement, embrayage, disques, plaquettes... et aussi des jantes PTS en... 13 pouces !

EVOLUTIONS...


Jusqu'au Millésime 91 (en juillet 90 donc), excepté l'amélioration de la lubrification et refroidissement des pistons (perçage de la tête des bielles), la 205 Rallye demeurera inchangée. En juillet 90, la gamme 205 connaît un nouveau face-lift, dont profite la 205 Rallye : clignotants blancs, nouveaux blocs optiques arrière, feu de recul dans le bouclier arrière, réservoir d'essence fermant à clé, deuxième rétroviseur extérieur, planche de bord et volant noirs, ceintures de sécurité à enrouleur arrière, plage arrière revue, système de réchauffage de l'admission d'air par temps froid (pour calmer la hantise des propriétaires de 205 Rallye lors des démarrages !), silencieux d'échappement à la sortie majorée, nouveaux amortisseurs avant, nouvelles fixations du berceau avant…

1992 : CATA ET FIN
En 1992, pour le marché allemand et suisse, dépollution oblige, la 205 Rallye est dotée du moteur 1,9 litres de 105 ch DIN qui sera monté sur la Gentry et la 205 CTI. L'Angleterre va connaître une 205 Rallye un peu particulière avec le moteur 1 360 cm3 de 75 ch DIN et une présentation légèrement différenciée (jaune notamment). En juillet, c'est la fin des 205 GTI 1.6 115 ch DIN et des 205 Rallye. Elles ne passent pas les futures normes de pollutions européennes qui entrent en vigueur en janvier 1993. La 205 Rallye va s'éteindre après une production totale flatteuse de plus de 30 000 exemplaires.

>LES SERIES LIMITEES PEUGEOT 205 RALLYE

>PEUGEOT 205 RALLYE CHAMPION - 1992

Peugeot Suisse va élaborer une série spéciale 205 Rallye Champion avec son moteur catalysé (le 1905 cm3).

>PEUGEOT 205 RALLYE UK - 1992

L'Angleterre va connaître une 205 Rallye un peu particulière avec le moteur 1 360 cm3 de 75 ch DIN et une présentation légèrement différenciée (jaune notamment).

Peugeot 205 Rallye (1988) - Dossier Le Guide des Sportives
Entre la 205 XS/GT et la 205 GTI (1,6 115 ch) il restait un trou dans la gamme des 205 « sportives ». C’est alors l’occasion pour Peugeot de mettre sur le marché une voiture qui pourra courir dans la catégorie des moins de 1 300 cm3 et faire la jonction entre XS et GTI. Une catégorie qui a connu une belle embellie, avec notamment la “cousine”, la Citroën AX Sport. Elles partageront d’ailleurs la même mécanique. En mars 1988, Peugeot...Lire la suite...
Et aussi les Peugeot du site Le Guide des Sportives


Catalogue Peugeot 205 Rallye 1988

>CATALOGUE DE LA PEUGEOT 205 RALLYE

Téléchargez gratuitement toutes les pages du catalogue de la 205 Rallye en cliquant ici !!!

>>Retrouvez tous nos catalogues et brochures autos sur le site auto.pub.free.fr !!!


>CHRONOLOGIE PEUGEOT 205 RALLYE
1982
En novembre, lancement en production de la Peugeot 205 au CP de Mulhouse.
1983

Le 23 février, la Peugeot 205 Turbo 16 compétition est présentée à la presse.
Le 24 février, lancement commercial de la Peugeot 205 en France (7 versions essence).

1984
En mars, lancement de la Peugeot 205 GTI 1.6 105 ch DIN.
1985
Le 9 décembre, la millionième 205 sort des lignes de production de Mulhouse.
En décembre, la 205 Turbo 16 est sacrée championne du monde des Rallyes 1985 en groupe B.
1986
Le 6 mars, lancement commercial des Peugeot 205 CTI et GTI 115 ch DIN.
Le 15 septembre, lancement commercial de la Peugeot 205 GTI 1.9 130 ch DIN.
En décembre, la 205 Turbo 16 est sacrée championne du monde des Rallyes 1986 en groupe B.
En décembre, la Peugeot 205 est le véhicule le plus produit en France en 1986.
1987
En janvier, la 205 Turbo 16 Grand Raid est victorieuse du Paris-Alger-Dakar.
En juillet, restyling extérieur (rétroviseurs et becquet) et intérieur (planche de bord) de la 205.
Le 28 octobre, la 2 millionième 205 sort des chaînes de production de Mulhouse.
En décembre, la Peugeot 205 est le véhicule le plus produit en France en 1987.
1988
Le 21 janvier, le tarif de la 205 Rallye est connu du réseau : 69 800 Francs TTC.
Le 15 février, présentation officielle à la presse de la 205 Rallye.
En mars, commercialisation de la Peugeot 205 Rallye en France, Belgique, Luxembourg, Danemark et Pays-Bas.
En avril, commercialisation de la 205 Rallye en Italie.
1989
Amélioration de la lubrification et refroidissement des pistons (perçage de la tête des bielles).
Peugeot Talbot Sport s'attaque au championnat du Monde des Rallye en Classe 2 Groupe N avec la 205 Rallye.
1990
En juillet, la gamme 205 connaît un nouveau face-lift, dont profite la 205 Rallye : clignotants blancs, nouveaux blocs optiques arrière, feu de recul dans le bouclier arrière, réservoir d'essence fermant à clé, deuxième rétroviseur extérieur, planche de bord et volant noirs, ceintures de sécurité à enrouleur arrière, plage arrière revue, système de réchauffage de l'admission d'air par temps froid, silencieux d'échappement à la sortie majorée, nouveaux amortisseurs avant, nouvelles fixations du berceau avant…
1991
 
1992
Pour le marché allemand et suisse, dépollution oblige, la 205 Rallye est dotée du moteur 1,9 litres de 105 ch DIN qui sera monté sur la Gentry et la 205 CTI.
L'Angleterre va connaître une 205 Rallye un peu particulière avec le moteur 1 360 cm3 de 75 ch DIN et une présentation légèrement différenciée (jaune notamment).
En juillet, c'est la fin des 205 GTI 1.6 115 ch DIN et des 205 Rallye. Elles ne passent pas les futures normes de pollutions européennes qui entrent en vigueur en janvier 1993 Rallye.
1993
 
1994
En janvier, Peugeot arrête la production des 205 GTI, Gentry et CTI.

>Le Guide des Sportives, retrouvez toutes les voitures de sport Peugeot sur le site Le Guide des Sportives, le guide des voitures de sport sur le net.

Témoignages, retrouvez des passionnés propriétaires de Peugeot GTI et sportives dans la rubrique "Vous et Votre GTI"

Vous et Votre Peugeot GTI

>EN MARGE DE LA SERIE...

>PEUGEOT 205 RALLYE GROUPE N

Peugeot Talbot Sport avait tout prévu et la petite lionne pu ainsi courir en groupe N en s'attaquant même au championnat du monde des Rallyes en 1990. Elle a fait le bonheur de nombreux pilotes amateurs...

 

Les marques les plus consultées :

>Opel

Les GTI les plus consultées :

>ACCUEIL >CHRONOLOGIE

>PERFORMANCES

>FONDS D'ECRAN
>CATALOGUES >VOS GTI >SORTIES CIRCUIT
>GUIDE DES
GTI
>NEWS
>ESSAIS >DOSSIERS >COUPES ET CABRIOLETS >SERIES SPECIALES >REPORTAGES
Le Guide des GTI et petites sportives - Voitures de Sport - Renault Sportives - Renault - Volkswagen - Peugeot - Alfa Romeo - Audi - Citroën - Seat - Toyota -Honda - Mazda - Opel - Autobianchi - Lancia - Suzuki - Talbot - Volvo - NSU - Mitsubishi - Rover - Innocenti - Mini - Daihatsu - Ford - Fiat - Austin - smart - Roadster smart passion - Alfa Romeo Alfetta GTV - Ecurie Cavallino - Ferrari - Alpine GTA V6 turbo - La tonne maxi - Mercedes-Benz - AMG - Forum Mercedes-Benz - Forum AMG - GTI - XSI - GSI - GTE - S16 - VR6 - 16 soupapes - 16V - RS - Renault Sport - Rallye - GT-ie - 4WD - R32 - OPC - ST - GT - CDi - Sport - Alpine - Lotus - F1 Team - R26 - F1 Team R26 - A5 - A5 Turbo - Turbo 2 - Mégane RS Passion - GT/E - Kadett - Supercinq - GT Turbo - Alain Oreille - Raider - Nürburgring Edition - Edition 30 - Pirelli - edition sportstyle - boutique - cadeaux - noel - st valentin - Abarth - esse-esse - Michael Schumacher - Schumacher GP - R3 - ST500 - Griffe - R26.R - MiTo - T-JET - Echappement - Vauxhall - Chevette - VXR - Artic Edition - XR2 - XR2i - RS 1800 - RS Turbo - XR3 - XR3i - Sporting - Guide des GTI - Monte Carlo - Rallye 1 - VR6 - Match - Cup - Clio RS - Golf GTI - Le Mans - Energy - BRM - CTR EP3 - BMW - Le Mans Classic - MG - ZR -

>Le Guide des Sportives, retrouvez toutes les voitures de sport sur le site Le Guide des Sportives, le guide des voitures de sport sur le net.

>>Discuter des Renault Sport et Renault Sportives dans le forum RS Team      
205 GTI Passion
Clio RS Passion : le site des amateurs de Clio RS et dérivées