Peugeot 205 Rallye

peugeot-205rallye-1988-4

Peugeot 205 Rallye
1988 – 1991

Entre la Peugeot 205 XS/GT et la première GTI (1,6 115 ch) il restait un trou dans la gamme. La marche était en effet dure à franchir pour certains passionnés pas nécessairement argentés. Le dossier de presse de Peugeot d’alors précise d’ailleurs : « Un nom évocateur, un traité particulier de la carrosserie, un bruit pour amateur de belles mécaniques chantantes, un prix qui ne blessera pas les tirelires ». Mais outre le fait de compléter son offre sportive pour sa 205 de tous les succès (205 Turbo 16, 205 GTI 115, 205 GTI 130, 205 CTI, 205 XS/GT), c’est aussi l’occasion pour Peugeot de mettre sur le marché une voiture qui pourra courir dans la catégorie des moins de 1 300 cm3. Une catégorie qui a connu une belle embellie, avec notamment la « cousine », la Citroën AX Sport. Elles partageront d’ailleurs la même mécanique, bien que la 205 Rallye aura le privilège de la puissance la plus grande. En mars 1988, Peugeot commercialise donc la nouvelle 205 Rallye affichée au prix de 69 800 Francs. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Peugeot 205 GTI 1600 115 ch

peugeot-205-gti-1600-115ch-4

Depuis son lancement en novembre 1982, la Peugeot 205 a transformé la firme se Sochaux ! Transformé et même sauvé du gouffre. Avec l’engagement victorieux de la 205 Turbo 16 en Rallye (groupe B), puis la commercialisation dès mars 1984 de la 205 GTI 105 ch qui va rapidement venir disputer le titre de meilleure GTI de sa catégorie, la Peugeot 205 va confirmer sa success story par un rythme de production sans précédent alors chez Peugeot. C’est bien simple, le 9 décembre 1985 sort des chaînes de production du site de Mulhouse la millionième Peugeot 205, confirmant ainsi son sacré numéro ! Toujours plus fort, le marché français seul « absorbe » 64 exemplaires de 205 GTI en 1983, 19 166 exemplaires en 1984 et 27 000 exemplaires en 1985 (soit près de 12% du volume de Peugeot 205 immatriculées en France !). Loin de ralentir le rythme des nouveautés et évolutions, Peugeot poursuit les nouveautés avec une étape importante le 6 mars 1986 : la commercialisation d’une 205 cabriolet réalisée en collaboration avec Pininfarina, le partenaire historique de Peugeot. Mais en plus de cette version découvrable, Peugeot a écouté les attentes des passionnés qui demandent plus de performances pour la 205 GTI qui est attaquée sur ce point par la tonitruante Supercinq GT Turbo et son 1,4 litres turbo de 115 ch. C’est désormais sur une puissance identique que la 205 GTI peut compter pour lutter avec son moteur atmosphérique contre la R5 GT Turbo . Un gain appréciable pour la petite teigne de Sochaux, mais qui semble encore insuffisant. Ce que le public passionné ne sait alors pas encore, c’est que Peugeot peaufine la mise au point de sa version « ultime » avec la 205 GTI 1,9 litres et son « gros » moteur de 130 ch. Mais cette dernière n’arrivera que fin 1986. En attendant, la 205 GTI est désormais déclinée en deux versions : la 205 GTI 105 ch et la 205 GTI 115 ch. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Peugeot 205 GTI 1600

peugeot-205-gti-1L6-105ch-1

Peugeot 205 GTI 1600
1984 – 1987

Le couperet n’est pas passé loin chez Peugeot. Empêtré dans l’absorption du groupe Chrysler Europe et du lancement cahotique de la marque Talbot remplaçant les ex-Simca, ex-Chrysler Europe et ex-Sunbeam (!), le constructeur Sochalien dispose d’une gamme vieillissante notamment dans le segment des petites voitures avec une 104 qui fait bien pale figure face à la Renault 5 plus fringuante et plus moderne. Dans une période où les comptes de la société ne sont pas au mieux, Peugeot va lancer son nouveau modèle phare, la Peugeot 205, qui va non seulement le sauver de la faillite, mais aussi poser les jalons d’une nouvelle croissance… Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Volkswagen Golf 2 GTI Cup

volkswagen-golf-2-gti-cup-3

La Golf 2 GTI, commercialisée depuis 1984, a changé de catégorie. C’est un fait, d’autant plus que les ténors des GTI se nomment désormais Peugeot 205 GTI, Renault 5 GT Turbo ou encore Ford Fiesta XR2i. Des véhicules le plus souvent petits et légers. La Golf 1 GTI appartenait alors à cette catégorie de 1976 à 1984, mais avec la Golf 2, Volkswagen a souhaité « accompagner » ses clients : plus d’habitabilité, plus de confort… de l’embourgeoisement en somme. Et qui dit embourgeoisement, dit une addition salée. Alors histoire de remettre un peu les pendules à l’heure et offrir à ses clients une Golf GTI plus accessible, VAG va concocter une série limitée baptisée Cup à la présentation spécifique, un équipement simplifié et du coup un prix en baisse. La bonne affaire !… Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Volkswagen Golf 2 GTI

volkswagen-golf2-gti-10

Volkswagen Golf 2 GTI
1983 – 1991

Après avoir inventé le segment des GTI avec sa Golf en 1975, Volkswagen se voit contraint de renouveler son best-seller. Commercialisée en 1975 avec un moteur 1,6 litres de 110 ch, la Golf GTI va évoluer en détail à compter de 1983 avec un 1,8 litres de 112 ch plus longue course, permettant un gain de couple et donc un confort de conduite accru au quotidien. Le début des compromissions ? Avec la présentation de la Golf 2 GTI en 1984, Volkswagen suit l’évolution du marché et de ses clients : plus grosse, plus lourde et mieux finie. Mais fort heureusement pour les passionnés de voitures de sport et de GTI, Volkswagen a réservé dans son catalogue une version GTI ! Mais si en 1975 la Golf GTI faisait l’effet d’un pavé dans la mare avec peu de concurrentes à son niveau, depuis les autres constructeurs se sont réveillés avec plus ou moins de réussite. Force est de constater qu’ en France Peugeot et sa 205 GTI sont venus bousculer la hiérarchie en reprenant à son compte les recettes de la Golf GTI. Alors ?… La Golf 2 GTI va-t-elle à nouveau récupérer sa courronne en posant de nouveaux jalons ?… Pas si simple en reprenant à l’identique la mécanique de la Golf 1 GTI 1800 et avec quelques kilos en plus. Mais la Golf GTI reste une valeur étalon et va venir jouer finalement dans la catégorie des compactes sportives (pour le gabarit) se heurtant plus nettement aux Renault 11 Turbo, Peugeot 309 GTI (à venir) ou les compactes japonaises (Toyota Corolla, Colt Turbo…). Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]