Opel Kadett D GTE

opel_kadett_gt_e_5-door_1

Opel Kadett D GTE
1983 – 1984

A Rüsselsheim, fief d’Opel en Allemagne (en Angleterre c’est Lutton qui sert de base à Vauxhall le pendant britannique d’Opel), les petites sportives avaient déjà été à l’ordre du jour avec la saga des Kadett GT/E de 1976 à 79 et les succès qu’on leur connaît en Rallye. Pourtant, dès le remplacement fin 1979 de la gamme Kadett type C par la nouvelle type D, Opel semble avoir oublié la génétique sportive initiée avec les GT/E. Cette nouvelle génération de Kadett (D) tranchait techniquement avec sa devancière et était une petite révolution chez le constructeur germano-américain habituellement conservateur : elle était la première Opel traction avant et dotée d’un moteur transversal.

Textes : ALIS Webzine – Photos : D.R.

Pas de version sportive donc au lancement pour la Kadett. Les amateurs d’Opel sportives, que la précédente génération avait émoustillé, devront patienter. Née en 1200 et 1300 cm3, la Kadett dut donc attendre l’Ascona, qui, elle aussi avait cédé à la mode de la traction avant pour trouver un gros moteur. D’abord un 1600 cm3 de 90 ch sur la version SR, sorte de sportive « populaire » accessible dans la gamme Kadett. Puis enfin, le nouveau moteur 1800 cm3 8 soupapes de 115 ch vient donner du muscle à la hauteur des qualités dynamiques de la gamme Kadett. La saga GT/E reprenait du service, mais un service express puisque seulement de 1983 à 1984 !

Alors en pleine « vague GTI « , et prenant le train en marche, Opel ne va pas manquer de maquiller sa Kadett pour l’occasion et lui donner tous les attributs dignes des petites sportives de l’époque : spoiler, élargisseurs d’ailes, bas de caisse, roues alliages. Opel pousse cependant l’élégance en peignant tout ces accessoires de la couleur carrosserie, généralement le blanc, les plus connues, y compris les jantes ! Autre petite touche rare face à ses contemporaines, ses rétroviseurs extérieurs « obus » sont peints ton caisse. Pour le reste, la silhouette de la Kadett est bien dans le ton de l’époque avec des lignes assez carrées, mais pourtant des proportions idéales. Sa rivale directe, c’est bien évidemment la Volkswagen Golf à laquelle la Kadett rend coup pour coup ! La GT/E est là pour essayer de croquer de la VW Golf GTI…

Le client de la Kadett GT/E pouvait opter en option pour le toit ouvrant amovible transparent, ou un toit ouvrant en métal, une couleur brillante ou métalisée, des vitres arrières pivotantes et des glaces teintées. Malgré ces options, Opel se montrait généreux avec ses clients « GTI  » puisque affichée à moins de 72 000 francs en 1984 (soit environ 11000 euros), la Kadett était moins chère que la plupart de ses rivales directes d’alors : Peugeot 205 GTI 1600, Renault 11 Turbo, Lancia Delta HF Turbo ie, Ford Escort XR3i, Fiat Abarth 130 TC, VW Golf GTI 1800 mk1…

Dans l’habitacle, Johnny Haliday aurait pu chanter sa chanson « noir c’est noir »… C’est plastique et tout noir. Mais l’ensemble était bien fini et sérieux. Le conducteur trouvait une bonne position de conduite bien facilitée par les baquets Recaro de série ! Une option alors chez certaines de ses concurrentes comme la Lancia Delta . Compte-tours et quelques instruments (thermomètre d’eau, manomètre d’huile, voltmètre) supplémentaires agrémentaient la planche de bord aux formes très carrées. Le volant trois branches était siglé  » GTE ». L’équipement de série était donc plus axé sport que confort puisque les vitres étaient manuelles notamment.

Classique coque autoporteuse en acier, l’Opel Kadett type D était donc la première du constructeur Allemand à adopter la traction avant. Pour faire passer la puissance au sol et garantir une tenue de route efficace et sportive, les ingénieurs allemands ont retenu un ensemble McPherson à l’avant composé de triangles inférieurs avec barre stabilisatrice. A l’arrière, le conservatisme d’Opel était plus présent avec un essieu semi-rigide et bras tirés. Une traverse élastique, des ressorts et une barre stabilisatrice complétaient cette panoplie de la parfaite traction avant sportive. Pour le freinage, Opel restait classique à ce qui se pratiquait chez les autres avec des disques ventilés à l’avant et des tambours à l’arrière. La liaison au sol était assurée par des pneumatiques taille basse en 185/60 HR14, soit la même monte que la Peugeot 205 GTI. La direction à crémaillère était sans assistance.

Sous le capot, on trouvait donc le bloc en fonte coiffé d’une culasse aluminium à 8 soupapes et un arbre à cames en tête. D’une cylindrée de 1 798 cm3 (84,8 x 79,5 mm), il développait alors 115 ch à 5800 tr/mn et un couple de 16,5 mkg à 4800 tr/mn. Des valeurs forts respectables chez les GTI des années 80. L’alimentation était assurée par un système Bosch L-Jetronic tandis que la distribution assurée par une courroie. Ainsi dotée, la Kadett GT/E profitait de performances dans la moyenne avec 31 secondes pour effacer la borne kilométrique, et un 0 à 100 km/h en 10,1 secondes. La vitesse maximale de 187 km/h était atteinte sur le quatrième rapport de la boîte à 5 vitesses.

Au printemps 1984, toute la gamme Kadett type D, la GT/E y compris va enfin recevoir une transmission à l’étagement revu. Les reprises vont nettement progresser sur la GT/E, ainsi que l’agrément de conduite. La vitesse maximale sera ainsi désormais atteinte avec le cinquième rapport. A l’été 1984, la Kadett type D tire sa révérence, de même que cette éphémère GT/E qui aura préparé en fait le terrain pour les futures Opel Kadett GSI (E).

En seulement 11 mois de commercialisation l’Opel Kadett GT/E type D sera fabriquée à 36 153 exemplaires, preuve du succès des GTI dans les années 80 pour une auto qui n’était pas la plus charismatique sur ce marché très disputé.

Autres versions :

Les Rivales :

  • Alfa Romeo 33 1L5 Ti alfa_romeo_33_1983_photos_1-1024x768L’Alfa Romeo Alfasud était considérée comme le vers dans le fruit pour la firme d’Arese . Une démocratisation qui avait en plus une vocation économique nationale avec la production dans l’Italie du Sud d’où son appellation. Pourtant, passée la première surprise des passionnés et amateurs d’Alfa Romeo, l’Alfasud allait acquérir ses lettres de noblesse et ...
  • Alfa Romeo 33 Quadrifoglio Verde QV alfa-romeo-33-quadrifoglio-verde-qv-9L’Alfa Romeo Alfasud était considérée comme le vers dans le fruit pour la firme d’Arese . Une démocratisation qui avait en plus une vocation économique nationale avec la production dans l’Italie du Sud d’où son appellation. Pourtant, passée la première surprise des passionnés et amateurs d’Alfa Romeo, l’Alfasud allait acquérir ses lettres de noblesse et ...
  • Fiat 131 Racing fiat-131-racing-0Après avoir déployé une vaste gamme de carrosserie et de modèle avec sa Fiat 124, le géant turinois va renouveler son modèle phare en novembre 1974 avec la nouvelle Fiat 131 Mirafiori , du nom de l’usine qui la produit en Italie. Si les lignes se sont adoucies, on reste toujours dans le concept des ...
  • Fiat Ritmo Abarth 130 TC fiat-ritmo-abarth-130-tc-8Dans le passé, Fiat s’était essayé timidement aux GTI . Nous ne parlerons pas de la 127 Sport dont seule l’appellation et présentation pouvait prétendre à des prétentions sportives, mais plutôt des Ritmo . En 1978, Fiat dévoile au salon de Turin sa nouvelle compacte qui doit apporter du volume et confirmer le savoir-faire de ...
  • Ford Escort RS 1600i ford-escort-rs1600i-3C’est à l’édition 82 du salon de Genève que Ford dévoile sa nouvelle Escort RS 1600i. Un complément qui vient se positionner en haut de la gamme Escort, au-dessus de la version XR3 (cette dernière était encore dotée de carburateur donc).A l’occasion de la sortie de cette sportive éphémère dans la gamme Ford (seulement une ...
  • Ford Escort XR3i – Essai ford-escort-xr3i-essai-2 Rarement Ford est dans les précurseurs. Si du temps de la Ford T Henry Ford avait innové avec une standardisation de la production Ford est ensuite toujours resté très conservateur. Quelques éclipses techniques ou sportives ont émaillé sa réussite, mais le truc du géant de Detroit c’est la masse. Aussi, avec la nouvelle Escort apparue ...
  • Lancia Delta 1L6 Turbo HF lancia-delta-hf-turbo-3Après une moisson de succès en rallyes, en 1975, Lancia et Saab démarrent un projet commun : Le projet 600, qui sera également appelé en interne « Y5 » chez Lancia. En raison de la crise du pétrole, Saab tente des rapprochements pour réaliser des économies d’échelle et pouvoir élargir sa gamme à moindre coût. Ils étudieront ...
  • Lancia Delta S4 LANCIA-delta-S4-3920Avec l’arrivée de la tonitruante Peugeot 205 Turbo 16 en groupe B, Lancia se senti obligé de réagir. Ses Lancia 037 Rally, quoique très performantes et efficaces, marquaient cependant le pas face à cette course à la puissance menée par Audi, Peugeot et Ford. Pas question en effet de rester sur le côté de la ...
  • Nissan Cherry Turbo N12 nissan-cherry-turbo-n12-1Depuis 1970, d’abord sous la marque Datsun en Europe, puis sous la marque Nissan au gré des stratégies des marques du constructeur Nissan, la Cherry vient jouer des coudes dans la catégorie des compactes (Golf , Escort, Kadett ). En 1982, la 4ème génération type N12 est ainsi commercialisée avec des lignes plus tendues. Et ...
  • Opel Kadett D GTE opel-kadett-d-gte-6A Rüsselsheim, fief d’Opel en Allemagne (en Angleterre c’est Lutton qui sert de base à Vauxhall le pendant britannique d’Opel), les petites sportives avaient déjà été à l’ordre du jour avec la saga des Kadett GT/E de 1976 à 79 et les succès qu’on leur connaît en Rallye. Pourtant, dès le remplacement fin 1979 de ...
  • Opel Kadett E GSI opel-kadett-gsi-5Chez Opel dans les années 70 et début 80, la forfanterie et l’originalité n’étaient pas de mise. Seul le sérieux et la robustesse devaient être les deux piliers de la marque au Blitz. Seulement les velléités de son propriétaire, la toute puissante General Motors, étaient fortes pour sa marque européenne. Alors une vraie révolution de ...
  • Peugeot 309 GTI peugeot-309-gti-1-1Après les Talbot Sunbeam Lotus et Ti, on aurait du logiquement profiter de la nouvelle sportive du catalogue Talbot, l’Arizona. En effet, le prototype C28 devait devenir la nouvelle compacte de la gamme Talbot, ex-Simca . Mais la situation commerciale de Talbot n’incita pas réellement les dirigeants de PSA de continuer l’aventure Talbot. Et, faut-il ...
  • Peugeot 309 GTI catalysée Suisse peugeot-309-gti-1 (1)Peugeot, comme tout constructeur généraliste qui se respecte, entend bien conquérir tous les marchés. Après avoir présenté et commercialisé en 1986 la 309 GTI , partageant moteur et trains roulants avec la Peugeot 205 GTI 1,9 litres, le constructeur de Sochaux développe une version spécifique qui doit pouvoir répondre aux normes US 83 pour pénétrer ...
  • Renault 11 Turbo renault-11-turbo-8Depuis l’échec de la Renault 14, les décideurs de Billancourt sont quelque peu hésitants, essentiellement sur la direction stylistique que doit prendre le projet L42 qui aboutira à la gamme Renault 11 et Renault 9. On ne sait si la Renault 14 doit plus son échec à un design innovant à l’époque ou surtout selon ...
  • Renault 11 Turbo Zender renault-11-turbo-zender-5Depuis la présentation de la gamme Renault 9 et Renault 11 , si le succès commercial est bien là, le design plutôt consensuel n’incite pas non plus à l’ euphorie générale. Pire encore, les versions Turbo, censées apporter du dynamisme à la gamme 9/11 n’ont pas non plus de signes extérieurs marquants de sportivité. A ...
  • Toyota Corolla GTi-16 AE92 La Toyota Corolla , c’est une longue généalogie à succès. Un tel succès que depuis sa première année de commercialisation en 1966, la Corolla a dépassé le cap des 15 millions d’exemplaires produits en juin 1991. Un véritable plébiscite qui consacre une des rares autos mondialiste qui est présente sur tous les continents du globe ...
  • Volkswagen Golf 1 GTI 1600 volkswagen-golf-gti-1600-9Volkswagen au cours des années 60 est confronté à un cruel dilemme : Comment remplacer la Coccinelle , ou tout au moins, comment réussir à élargir la gamme ? Toutes les tentatives n’ont jusqu’ici pas été couronnées de succès. Alors VAG va plancher sur un nouveau projet à partir de 1967 qui porte le code ...
  • Volkswagen Golf 1 GTI 1800 Pirelli volkswagen-golf-1-gti-1800-pirelli-20La production de la première Golf GTI a été lancée en juin 1976. A l’origine, elle devait être une série limitée à seulement 5000 exemplaires, uniquement disponibles en rouge ou gris métallisé. Mais l’improbable se produisit. La Golf GTI développant 110 ch, atteignant les 182 km/h, parvint à conquérir une nouvelle clientèle et devint la ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI volkswagen-golf2-gti-9Après avoir inventé le segment des GTI avec sa Golf en 1975, Volkswagen se voit contraint de renouveler son best-seller. Commercialisée en 1975 avec un moteur 1,6 litres de 110 ch, la Golf GTI va évoluer en détail à compter de 1983 avec un 1,8 litres de 112 ch plus longue course, permettant un gain ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI 16S La nouvelle Golf GTI 16S fut l’ Arlésienne de VW . En effet, ce n’ est que deux ans plus tard (en 1985) que la présentation d’une mécanique 16 soupapes dans le Scirocco GTX 16S au salon de Francfort sera enfin installée sous le capot de la valeur étalon du marché des GTI et des ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI 16S Match Pourtant dotée d’indéniables qualités, la Golf GTI et GTI 16S sont attaquées de toutes part. Nous sommes véritablement en plein âge d’or des GTI « vroom-vroom » et chaque constructeur se fait fort de décliner toutes ses gammes avec une variante « GTI ». Heureuse époque… Mais à Wolgsburg, on est conscient de ces attaques répétées, et histoire de ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI Cup volkswagen-golf-2-gti-cup-5La Golf 2 GTI, commercialisée depuis 1984, a changé de catégorie. C’est un fait, d’autant plus que les ténors des GTI se nomment désormais Peugeot 205 GTI, Renault 5 GT Turbo ou encore Ford Fiesta XR2i. Des véhicules le plus souvent petits et légers. La Golf 1 GTI appartenait alors à cette catégorie de 1976 ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI G60 Rallye volkswagen-golf-2-gti-g60-rallye-4Volkswagen souhaite engager sa Golf en compétition en 1990, plus précisément en championnat du monde des rallyes dans le groupe A. Le groupe B n’étant plus depuis le milieu des années 80, c’est donc dans le groupe où la Lancia Delta Integrale, récemment passée à 16 soupapes, domine outrageusement avec son quatre cylindres turbo et ...

CHRONOLOGIE OPEL KADETT D GTE
1976 : Débuts de l’Opel Kadett GT/E type C. Sa carrière sera fructueuse en Rallyes.
1979 : Fin 1979, Opel présente et commercialise sa gamme Kadett type D.
1980 : Opel prévoit une version sportive « populaire » avec la Kadett SR type D dotée d’un 1600 cm3 de 90 ch.
1983 : A l’été, Opel commercialise la Kadett GT/E et sa présentation spécifique, son châssis revu et son moteur de 115 ch.
1984 : Au printemps, l’Opel Kadett GT/E type D reçoit une nouvelle boîte de vitesses mécanique toujours à 5 rapports mais à l’étagement revu.
En juin, l’Opel Kadett type D tire sa réverence.
En août, la nouvelle Kadett type E est commercialisée avec au programme une variante GSI et une variante qui viendra plus tard, la GSI 16V.

opel-monza-gse-6EN MARGE DE LA SERIE…
>OPEL MONZA GSE
Présent depuis l’automne 78 en France, le coupé Monza évolue pour 1984 et prend du muscle ! L’Opel Monza GSE, c’est son nom, se présente sous une forme inchangée mais dont les traits ont été passablement modernisés, notamment la proue. Plus aérodynamique, la Monza GSE dispose désormais d’un museau plus fin et rond, adoptant au passage des clignotants blancs. Les spoilers sont plus enveloppants et peints ton carrosserie, tout comme le becquet de hayon. Elancé, et posé sur ses jantes alu de 15 pouces, l’Opel Monza GSE se muscle pour se faire remarquer au sein d’une concurrence relevée. L’Opel Monza GSE se distingue, mais la base est déjà datée ce que ne manqueront pas d’observer les clients potentiels…

9 CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes, 1 arbres à cames en tête
Position: transversal AV
Alimentation: Injection Bosch L-Jetronic.
Cylindrée en cm3: 1 798
Alésage x course : 84,8 x 79,5
Puissance ch DIN à tr/mn: 115 à 5 800.
Puissance au litre en ch DIN : 63,9
Couple maxi en mkg à tr/mn: 15,1 à 4 800.
Couple au litre en mkg : 8,39
TRANSMISSION
AV
Boîte de vitesses (rapports): Boîte mécanique 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 910
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 7,9.
ROUES
Freins : AV 2 disques ventilés (Ø – mm) et AR 2 tambours pleins (Ø – mm).
Pneus : AV et AR 185/60 R14
>PERFORMANCES
Vmax : 187 km/h
400 m DA : 16,7
1 000 m DA : 31
0 à 100 km/h : 10,1 s.
0 à 200 km/h : ND s.


DERNIERS ARTICLES OPEL

  • Opel Corsa D GSI Opel ne reste pas sur sa lancée et poursuit son offensive sur les segment des compactes sportives. La gamme Corsa , commercialisée en septembre 2006, était déjà riche de deux variantes sportives essence : la Corsa Sport 1.4 Twinport et la très vindicative Corsa OPC et son moteur de 192 ch. Mais entre les 90 ...
  • Opel Astra H GTC OPC Nürbürgring Edition Lors du 4e opus de l »OPC Race Camp » (sorte de challenge pour permettre à de jeunes pilotes de s’exprimer par une sélection), Opel a présenté sa série spéciale sur base d’Opel Astra GTC OPC : la « Nürburgring-Edition ». Dans une livrée totalement blanche, jantes comprises, l’Opel Astra GTC OPC « Nurb » se démarque visuellement de ses soeurs ...
  • Opel Astra H GTC OPC Depuis quelques années maintenant et l’ancienne Opel Astra B, le constructeur allemand, filiale de GM, l’OPC (Opel Performance Center) a en charge les variantes sportives du constructeur. C’est bien simple, toute la gamme ou presque y passe puisque même le petit monospave Meriva a eu le droit à sa variante sportive récemment ! Désormais, il ...
  • Opel Astra J GTC OPC La famille Opel Astra s’enrichit d’un nouveau membre à fort tempérament. La puissante Astra OPC 206 kW/280 ch complète dorénavant l’ offre OPC (Opel Performance Center ) comprenant déjà la Corsa OPC et la berline familiale Insignia OPC. Propulsée par un moteur 2,0 litres suralimenté à injection directe , l’Astra OPC dispose d’un couple maximal ...
  • Opel Corsa B GSI Commercialisée depuis 1982, la gamme des Corsa/Nova a remporté un franc succès avec plus de 3 millions de véhicules diffusés en 10 ans. Une aubaine pour Opel et Vauxhall qui n’avaient alors pas de modèle de ce gabarit avant cette date. Le renouvellemet de ce désormais best-seller intervient fin 1992 avec l’arrêt dans les chaînes ...
  • Opel Astra G 2L0 16V Sport Il y a dix ans, le 12 août 1991, un break Astra rouge Magma sortait de chaîne à l’usine Opel de Bochum: ce premier modèle prenait la succession des légendaires Kadett. « L’Astra a poursuivi sur la lancée du succès de la Kadett« , commente Alain Uyttenhoven, Directeur du Produit Opel. « Plus qu’aucun autre modèle, elle nous ...
  • Opel Kadett E GSI Chez Opel dans les années 70 et début 80, la forfanterie et l’originalité n’étaient pas de mise. Seul le sérieux et la robustesse devaient être les deux piliers de la marque au Blitz. Seulement les velléités de son propriétaire, la toute puissante General Motors, étaient fortes pour sa marque européenne. Alors une vraie révolution de ...
  • Opel Kadett D GTE A Rüsselsheim, fief d’Opel en Allemagne (en Angleterre c’est Lutton qui sert de base à Vauxhall le pendant britannique d’Opel), les petites sportives avaient déjà été à l’ordre du jour avec la saga des Kadett GT/E de 1976 à 79 et les succès qu’on leur connaît en Rallye. Pourtant, dès le remplacement fin 1979 de ...
  • Opel Corsa D OPC Opel passe la surmultipliée sur la nouvelle Corsa . Après le lancement très réussi de la quatrième génération de son best seller – qui a d’ailleurs obtenu, en France, la place de première importée dans son segment pour le mois de décembre 2006 – Opel couronne la gamme avec une version sportive. Le modèle OPC ...
  • Opel Corsa OPC Nürbürgring Edition Avec une politique volontariste, Opel tente de développer son label OPC afin de donner une image plus jeune et dynamique à son image. Résultat, depuis plusieurs années déjà avec le lancement de l’Astra OPC, Opel décline une gamme de plus en plus complète OPC (Corsa, Insignia, Astra,…) et va même jusqu’à proposer des séries spéciales ...

Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives
Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1Mini Cooper, Renault 8 Gordini 1100 R1134…), jusqu’à l’apparition de la VW Golf 1 GTI 1600 qui donna son patronyme à toute une catégorie. Les années 80 ont connu le plein essor d’une catégorie qui a alors battu tous les records de vente et de variétés de modèles. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des GTI.fr est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.

Si vous aimez également toutes les voitures de sport, ne manquez pas le site internet de nos collègues de bureau 100% dédié aux voitures de sport : Le Guide des Sportives.
La Rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *