Citroën Visa GTI

citroen-visa-gti-12

Citroën Visa GTI
1984 – 1988

La Citroën Visa, poursuit sa course à la puissance au fil des millésimes. Si à son lancement en 1978 elle se destinait plus comme une petite voiture polyvalente au caractère mécanique assez placide, la marque aux chevrons va s’atteler de lui donner une image plus jeune et dynamique avec des versions de pointes. Ainsi, après un facelift important en mars 1981, la Visa « 2 » va voir fleurir dans son catalogue quelques perles rares pour les amateurs de voitures à caractère sportif et au look décalé. Démarrant avec la Visa Trophée limitée à 200 exemplaires, c’est ensuite avec la Chrono que les choses sérieuses démarrent. Limitée au départ à 1 000 exemplaires pour les besoins de l’homologation en rallye, ce sont finalement 2 500 exemplaires qui seront fabriqués. Vient ensuite la Visa 1000 Pistes, véritable groupe B limitée à 200 exemplaires en 1984 sans compter sur la Visa Lotus.

Textes : ALIS Webzine – Photos : D.R.

Avec l’arrivée de la Peugeot 205 GTI et la vague GTI toujours aussi forte et porteuse sur le marché européen et notamment Français, Citroën ne reste pas longtemps insensible à cet appel des clients pour sa Visa. En octobre 1984, les visiteurs du mondial de Paris peuvent découvrir la nouvelle Visa GTI en avant-première mondiale ! Sa commercialisation ne débutant réellement que début 1985. Sous son capot on y découvre donc repris à l’identique le dernier moteur de la petite lionne de Sochaux avec ses 1 580 cm3 et ses 105 ch DIN.

Comme toute GTI qui se respecte, Citroën a tenu à soigner la plastique de sa Visa « sport ». Pas évident toutefois de viriliser quelque peu une esthétique controversée à la base. Pour améliorer l’ordinaire les designers du Quai de Javel ont dessiné de nouveaux boucliers avant plus enveloppants intégrants clignotants avant. La migration de ces derniers est du aux nouveaux blocs optique avant double phares plus agressifs. Ils encadrent une nouvelle calandre noire. Toujours bien dans le ton des sportives des années 80, des extensions d’ailes en plastique teints dans la masse ton carrosserie ceinturent la caisse (un peu comme sa cousine la 205 GTI) et un becquet est apposé sur le hayon. La Visa GTI, si elle reste une classique 5 portes, ce que Citroën, mettait alors en avant dans ses argumentaires, se dote de décors adhésifs personnalisés avec les lettrages stylisés « GTI ». Des jantes alu étaient de série tandis que l’acheteur pouvait choisir parmi plusieurs coloris différents : Blanc Crément, Rouge Vallelunga, Gris perlé (métallisé verni) ou noir verni.

L’habitacle n’était pas oublié non plus dans le traitement sportif avec quelques efforts sur la présentation en partant d’une base existante pas des plus réussie. Basé sur les habitacles des années-modèles 85 (nouvelle planche de bord, commandes à tiges au lieu des satellites, volant avec rappel de clignotants, éclairage de la clé de contact, etc…), la GTI profitait alors d’attentions particulières : bloc compteur avec six cadrans, console centrale avec montre digitale, plaquette porte-interrupteurs sur la planche de bord, sièges avant enveloppants avec repose-têtes, sièges arrière séparés, repliables et démontables, habillage des panneaux de portes en tissu, tapis de sol en moquette noir et insonorisation du capot moteur. Dans les équipements de série liés au confort figuraient l’essuie-glace arrière, le pré-équipement radio et un lecteur de carte. Il fallait puiser dans les options pour la fermeture centralisée et les lève-vitres électriques (option groupée imposée), le toit ouvrant panoramique, et les vitres teintées.

>>PUBLICITES DES EIGHTIES ET GTI ? LE GRAND SPECTACLE…
visa-pub
Quelle belle période que les années 80 ! Culte de la vitesse, culture fric, la pub n’était alors que le reflet de la société française. Rien n’était trop grand, pas même de mettre une Visa GTI sur un sous-marin !

>LE MOTEUR XU BIEN CONNU !
Le moteur 1 580 cm3 de la Visa GTI (XU) est un quatre cylindres disposé transversalement et incliné de 30° vers l’arrière afin de réduire la longueur de caisse réservée à la mécanique pour obtenir les cotes extérieures de voitures très compactes. Ce moteur en alliage d’aluminium reçoit un arbre à cames en fonte entraîné par courroie crantée afin de limiter le bruit et le poids. Il agit directement sur les soupapes par des poussoirs interposés sans culbuteurs (amélioration du rendement mécanique, entretien facilité -suppression du réglage du jeu des culbuteurs-). Repris de la 205 GTI, cette bouillante mécanique développe donc toujours 105 ch à 6 250 tr/mn et un couple de 13,7 mkg à 4 000 tr/mn. Les performances annoncées par Citroën ne sont pas les meilleures de sa catégorie, mais la petite Visa fait mieux que se défendre grâce à un poids plume de moins de 900 kg. La Visa fait mieux que se défendre grâce à sa boite aux rapports courts et ses petites roues de 13 pouces. Résultat, le 0 à 100 km/h est avalé en 9,1 secondes tandis que le kilomètre départ arrêté est effacé en 30,9 secondes. Des valeurs globales en léger retrait de la Peugeot 205 GTI, mais la Visa est pénalisée par une aérodynamique moins efficace ce que confirme d’ailleurs les 188 km/h revendiqués en pointe. Une boîte mécanique à 5 rapports (BE1) est monté de série, qui est la même que celle vue sur les berlines BX.

Citroën Visa GTI (1984) – Le Guide des Sportives
citroen-visa-gti-8
Citroën se démène pour que sa Visa trouve une place au soleil dans un marché très disputé. La vague des GTI est une belle occasion pour mettre la Visa sur l’avant-scène. Après les variantes Chrono et 1000 pistes, Citroën joue avec le partage des organes au sein du groupe PSA. Ainsi, au salon de Paris 1984 la Citroën Visa GTI est dévoilée au grand public. Reprenant le moteur et la boîte de la Peugeot 205 GTI, ainsi que son train avant, la Citroën Visa GTI soigne avant tout son physique. Imaginez un peu la « ménagère de cinquante ans » (comme disent les hommes du marketing) qui va chez Décathlon pour se vêtir en sportive. Vous nous trouvez trop sévères ? Si les voies avant élargies et les phares doubles optiques Morette donnent du tonus à la Visa GTI, les … Lire la suite – Toutes les Citroën du Guide des Sportives

>DES DESSOUS SOIGNES
Les Citroën Visa sont dotées de suspensions mécaniques acier à quatre roues indépendantes. Pas de suspensions hydrauliques sur les petites Citroën. L’essieu avant présente une architecture de type McPherson qui est identique à toute la gamme, de la Diesel à la GTI Cependant la version GTI connaît quelques améliorations sur son essieu avant qui lui sont spécifiques et partagées avec la version diesel pour améliorer la tenue de route et la motricité. Ainsi le bras forgé est fixé en avant de la barre anti-roulis. Cette dernière travaille donc en compression lors des phases de freinage. L’ensemble motopropulseur reposant directement sur la caisse, le berceau est donc de dimensions fortement réduites ne portant plus que la liaison au sol : bras forgé, barre de roulis et direction. Cette dernière est à crémaillère et non assistée avec 3,26 de tours de volant de butée à butée. L’essieu arrière est le même pour toutes les versions de la gamme Visa (de type à bras tirés) seuls les réglages étant différents d’une version à l’autre. Dotée de freins à disques ventilés sur l’essieu avant, de classiques tambours font toujours leurs bons offices à l’arrière. Le freinage est assisté avec deux circuits séparés. De série, la Visa GTI est chaussée de pneumatiques Michelin MXV en 185/60 HR 13. Avec 870 kg seulement, la légèreté de l’ensemble se retrouve dans le comportement routier.

citroen-visa-gti-14

>EVOLUTIONS : PHASE 2 !
La Peugeot 205 GTI 1600 évolue en septembre 1986 en gagnant quelques modifications moteurs pour atteindre 115 ch contre 105. La Visa en profite également. Les modifications touchent essentiellement l’arbre à came et l’augmentation du diamètre des soupapes d’admissions et d’échappements. Peu de modifications pour le reste sur la Visa GTI 115 ch qui ressemble à s’y méprendre à la 105 ch. Les performances progressent sensiblement avec désormais 192 km/h en vitesse maxi, et le 0 à 100 km/h en 8,8 secondes. On notera le garnissage intérieur totalement différent.

En septembre 1988 arrêt de la production des Citroën Visa après 1 254 390 exemplaires produits tous modèles confondus. Ce fut la fin de la saga sportive des Visa.

Autres versions :

Les Rivales :

  • Alfa Romeo 33 Quadrifoglio Verde QV alfa-romeo-33-quadrifoglio-verde-qv-9L’Alfa Romeo Alfasud était considérée comme le vers dans le fruit pour la firme d’Arese . Une démocratisation qui avait en plus une vocation économique nationale avec la production dans l’Italie du Sud d’où son appellation. Pourtant, passée la première surprise des passionnés et amateurs d’Alfa Romeo, l’Alfasud allait acquérir ses lettres de noblesse et ...
  • Citroën Visa GTI citroen-visa-gti-15La Citroën Visa, poursuit sa course à la puissance au fil des millésimes. Si à son lancement en 1978 elle se destinait plus comme une petite voiture polyvalente au caractère mécanique assez placide, la marque aux chevrons va s’atteler de lui donner une image plus jeune et dynamique avec des versions de pointes. Ainsi, après ...
  • Fiat Ritmo Abarth 130 TC fiat-ritmo-abarth-130-tc-8Dans le passé, Fiat s’était essayé timidement aux GTI . Nous ne parlerons pas de la 127 Sport dont seule l’appellation et présentation pouvait prétendre à des prétentions sportives, mais plutôt des Ritmo . En 1978, Fiat dévoile au salon de Turin sa nouvelle compacte qui doit apporter du volume et confirmer le savoir-faire de ...
  • Honda Civic 1L5 GT AH53 honda-civic-1L5-gt-ah53-7La Civic a prouvé à Honda depuis 1972 qu’il existait pour la firme japonaise une crédibilité de sa marque sur quatre roues, en plus de sa présence incontestée sur le marché du deux roues. Après la génération 79, Honda dévoile en septembre 1983 sa toute nouvelle Honda Civic, la troisième du nom. Et cette fois-ci, ...
  • Opel Kadett D GTE opel-kadett-d-gte-6A Rüsselsheim, fief d’Opel en Allemagne (en Angleterre c’est Lutton qui sert de base à Vauxhall le pendant britannique d’Opel), les petites sportives avaient déjà été à l’ordre du jour avec la saga des Kadett GT/E de 1976 à 79 et les succès qu’on leur connaît en Rallye. Pourtant, dès le remplacement fin 1979 de ...
  • Peugeot 205 GTI 1600 peugeot-205-gti-1600-105chLe couperet n’est pas passé loin chez Peugeot. Empêtré dans l’absorption du groupe Chrysler Europe et du lancement cahotique de la marque Talbot remplaçant les ex-Simca, ex-Chrysler Europe et ex-Sunbeam (!), le constructeur Sochalien dispose d’une gamme vieillissante notamment dans le segment des petites voitures avec une 104 qui fait bien pale figure face à ...
  • Renault 11 Turbo renault-11-turbo-8Depuis l’échec de la Renault 14, les décideurs de Billancourt sont quelque peu hésitants, essentiellement sur la direction stylistique que doit prendre le projet L42 qui aboutira à la gamme Renault 11 et Renault 9. On ne sait si la Renault 14 doit plus son échec à un design innovant à l’époque ou surtout selon ...
  • Renault 5 Turbo Laureate renault-5-turbo-laureate-6Après une longue et fructueuse carrière, la Renault 5 , présentée initialement en 1972, s’offre une petite finition de fin de vie avec une présentation simplifiée et un prix sympa . La Supercinq pointant le bout de son capot, et la concurrence, notamment avec la Peugeot 205 étant féroce et sans pitié dans ce segment ...


CHRONOLOGIE CITROEN VISA GTI
1978 : En octobre, au salon de Paris, Citroën présente sa nouvelle Visa.
1981 : En mars, Citroën commercialise la Visa II pour redonner un coup de fouet aux ventes de la Visa.
Citroën lance le trophée Visa pour la compétition en coopération avec Total. Les deux vainqueurs seront nommés pilotes d’usine pour la saison 1982.
1982 : Citroën lance la série limitée Trophée à 200 exemplaires. Le but est d’homologuer en groupe B ses Visa. Un trophée en coopération avec Total et Michelin est créé : le Trophée Visa International.
En mars, Citroën commercialise la Visa Chrono limitée à 1000 exemplaires.
En juillet, Citroën poursuit sa production avec 1500 exemplaires supplémentaires.
1983 : Finalement Citroën aura commercialisé 2500 exemplaires de sa Visa Chrono dont 2160 exemplaires en France.
Les Visa perdent l’appellation « Visa II ».
1984 : Homologation en groupe B de la Visa « Mille Pistes » à quatre roues motrices à 200 exemplaires.
En octobre estprésentée au Mondial de Paris la Visa GTI dotée du même moteur que la Peugeot 205 GTI : un 1600 cm3 de 105 ch.
En coopération avec Michelin et Total, Citroën lance le Trophée féminin : 6 000 candidates aux épreuves de sélection, 11 pilotes retenus, 6 épreuves. Sylvie Seignobeaux et Christine Driano deviennent pilotes d’usine pour la saison 1985.
1985 : Commercialisation de la Visa GTI en début d’année.
1986 : En septembre, la Citroën Visa GTI suit les évolutions mécaniques de se cousine sochalienne et gagne 10 ch.
1988 : En septembre arrêt de la production des Citroën Visa après 1 254 390 exemplaires produits tous modèles confondus.

EN MARGE DE LA SERIE…!4_480

>CITROEN VISA LUXOR
Citroën avait envisagé un concept car dans le genre de la Méhari sur la base de la Visa. Seule une version découvrable sera finalement commercialisée…

8 CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes
Position: Transversal AV
Alimentation: injection électronique Bosch LE2 Jetronic
Cylindrée (cm3): 1 580
Alésage x course (mm): 83 x 73
Puissance maxi (ch à tr/mn): 105 à 6 250
Puissance spécifique (ch/L): 66,45
Couple maxi (mkg à tr/mn): 13,7 à 4 000
Couple spécifique (mkg/L): 8,28
TRANSMISSION
AV
Boîte de vitesses (rapports): 5 manuelle.
POIDS
Données constructeur (kg): 870
Rapport poids/puissance (kg/ch): 8,28
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm): Disques pleins AV (ø 247 mm)- tambours AR (ø 180 mm)
Pneus Av-Ar: 185/60 HR 13 MXV
>PERFORMANCES
Vmax : 188 km/h
400 m DA : 16,5 s.
1 000 m DA : 30,9 s.
0 à 100 km/h : 9,1 s.
0 à 200 km/h : ND s.


DERNIERS ARTICLES CITROEN
  • Citroën C4 VTS THP Phase 2 150 ch Lancée fin 2004, C4 a déjà été vendue dans ses deux silhouettes berline et coupé à près de 900 000 exemplaires… Son porte-étendard était jusque-là la C4 VTS 2.0i 16V , forte de ses 180 ch et de son moteur hérité du  » passé ». Une sportive qui ne manquait pas d’arguments, mais dont la mécanique ...
  • Citroën C4 VTS by Loeb Elaborée à partir de la C4 Coupé, C4 by LOEB, avec son style fort et spécifique, répond à la volonté de la Marque de développer une nouvelle gamme de produits dynamiques, en ligne avec sa participation en Championnat du monde des rallyes. Citroën offre ainsi à ses clients une alliance entre passion pour le sport ...
  • Citroën DS3 Racing Citroën affiche un dynamisme commercial et marketing évident ces dernières années. Avec une multitude de nouveautés, certes plus axées pour la famille et le ludique, la ligne DS pour  » Different Spirit  » (et faisant par là même un beau clin d’œil à l’un des modèles historiques emblématiques de la firme aux chevrons) vient apporter ...
  • Citroën Visa GTI La Citroën Visa, poursuit sa course à la puissance au fil des millésimes. Si à son lancement en 1978 elle se destinait plus comme une petite voiture polyvalente au caractère mécanique assez placide, la marque aux chevrons va s’atteler de lui donner une image plus jeune et dynamique avec des versions de pointes. Ainsi, après ...
  • Citroën AX GT Avec la Citroën AX présentée à Paris en octobre 1986, le constructeur aux doubles chevrons entend bien rajeunir son image et par-là, ratisser auprès d’une clientèle qui n’avait pas encore le réflexe Citroën. Il faut avouer que sur la première moitié des années 80, la gamme Citroën ne respirait pas réellement l’allégresse et l’insouciance : ...
  • Citroën C4 VTS La Citroën C4 a été présentée en première mondiale au salon de Paris en 2004, puis commercialisée dans la foulée. La C4 VTS était également de la partie et présentée dans sa couleur rouge sous une coupole sur le stand Citroën. Un autre modèle était présenté dans une teinte gris clair métallisée. Sur sa première ...
  • Citroën Visa Chrono Avec un faciès peu grâcieux, la Citroën Visa, commercialisée en 1978, va connaître une carrière commerciale en demi-teinte. Pourtant, elle ne manque pas d’atouts à commencer par une tenue de route, même sur les modèles de base, qui fait honneur à ses chevrons. Après un face-lift profond sur la Visa en 1981, sensé redonner des ...
  • citroen index gti Toutes les Citroën du Guide des GTI et Petites Sportives : DERNIERS ARTICLES CITROEN Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1, Mini ...

Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives
Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1Mini Cooper, Renault 8 Gordini 1100 R1134…), jusqu’à l’apparition de la VW Golf 1 GTI 1600 qui donna son patronyme à toute une catégorie. Les années 80 ont connu le plein essor d’une catégorie qui a alors battu tous les records de vente et de variétés de modèles. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des GTI.fr est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.

Si vous aimez également toutes les voitures de sport, ne manquez pas le site internet de nos collègues de bureau 100% dédié aux voitures de sport : Le Guide des Sportives.
La Rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *