Volkswagen Golf 2 GTI G60 Rallye

volkswagen-golf-2-gti-g60-rallye-7

Volkswagen souhaite engager sa Golf en compétition en 1990, plus précisément en championnat du monde des rallyes dans le groupe A. Le groupe B n’étant plus depuis le milieu des années 80, c’est donc dans le groupe où la Lancia Delta Integrale, récemment passée à 16 soupapes, domine outrageusement avec son quatre cylindres turbo et sa transmission intégrale. Alors pour tenter le putsch et redorer le blason sportif d’une Golf GTI 16S (139 ch) bien malmenée sur les routes avec des rivales plus puissantes et performantes (309 GTI 16 163 ch, Kadett GSI 16V 150 ch,…), Volkswagen va utiliser les mêmes méthodes ou presque !… Mais pour pouvoir concourir en groupe A, il vous faut une voiture de série produite à 5 000 exemplaires. La Golf Rallye est donc née. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Ford Escort RS Cosworth

ford-escort-rs-cosworth-14

Ford Escort RS Cosworth
1992 – 1996

Après une moisson de succès en rallyes, mais non ponctué d’un titre dans la catégorie suprême, il apparaît évident aux dirigeant du groupe américain que la Ford Sierra Cosworth a non seulement fait son temps, mais surtout qu’elle n’est pas adaptée en raison de son gabarit et de son porte-à-faux arrière imposant. Le succès sans égal de la Lancia Delta Integrale 16V (6 titres de championne du monde des rallyes !), va inciter les hommes de Ford Motorsport à opter pour un nouveau cheval de bataille : la Ford Escort RS Cosworth. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Lancia Delta S4

lancia-delta-s4-10

Lancia Delta S4
1985 – 1987

Avec l’arrivée de la tonitruante Peugeot 205 Turbo 16 en groupe B, Lancia se senti obligé de réagir. Ses Lancia 037 Rally, quoique très performantes et efficaces, marquaient cependant le pas face à cette course à la puissance menée par Audi, Peugeot et Ford. Pas question en effet de rester sur le côté de la chaussée pour Lancia. Sous la direction de Cesare Fiorio, Lancia va donc activement travailler pour aller plus loin encore dans la quête de la performance. Une quête qui, comme toujours, se terminera mal et la Lancia Delta S4 marquera l’arrêt des groupe B avec une conclusion dramatique au Tour de Corse 1986. Les ingénieurs italiens vont donc suivre l’exemple de Peugeot mais en poussant le concept encore plus loin. Si l’appelation « Delta » est reprise avec quelques signes stylistiques similaires au modèle de grande série (calandre, blocs optiques arrière), toute la Delta S4 est un véritable prototype, une bête de course destinée à ramener des victoires. C’est le châssis Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]