Lancia Delta HF 4WD

Lancia Delta HF 4WD
1986 – 1990

En 1979, Lancia étonne avec sa nouvelle Delta, une compacte basée sur la même plate-forme que la Fiat Ritmo, politique de rationalisation industrielle oblige, Lancia appartenant au géant de Turin depuis 1969. Bien que la plateforme soit identique, Lancia a néanmoins eu les coudées franches pour concevoir un train arrière spécifique et des réglages de géométrie spécifiques qui vont concilier l’inconciliable : confort et efficacité. Selon la tradition Lancia, la nouvelle Delta est évidemment une traction avant. Le style a été confié à Gorgietto Giugiaro (Ital Design) qui reprend ses tics stylistiques déjà utilisés sur la Golf 1 (1974) dont il est l’auteur. Pas étonnant donc de trouver une similitude de style avec ces angles vifs, cet aspect compact et ramassé et sa calandre verticale. Côté « sport », la Lancia Delta muscle son jeu millésime après millésime : Lancia Delta GT en 1982 et Lancia Delta HF Turbo en 1983. Mais Lancia doit aller plus loin, avec la fin annoncée en 1986 des groupes B suite à de trop nombreux accidents, dont la Lancia Delta S4 avec la mort de son pilote (Henri Toïvonen) et son copilote au rallye de course. Inconduisibles car devenues trop puissantes, les groupes B sont bannies, vive les groupes A ! Pour la saison 1987, c’est donc la Lancia Delta HF 4WD qui va servir d’étalon pour l’écurie Lancia-Martini. Et comme toujours en Rallyes, il faut un certain nombre d’exemplaires produits pour pouvoir être homologué dans une catégorie. Le groupe A demande ainsi minimum 5 000 exemplaires. Bonne pioche, Lancia avait déjà développé une nouvelle variante sportive plus efficace et performante que la HF Turbo. La toute nouvelle Lancia Delta HF 4WD est ainsi présentée en mai 1986. Sa commercialisation interviendra le mois suivant. Et comme près de 50% du minimum requis en groupe A est déjà produit, Lancia n’aura qu’à produire (facilement) le reste pour permettre à la Delta HF 4WD de courir en groupe A dès la saison 1987.

Textes : ALIS Webzine – Photos : D.R.




LOOK AMELIORE !
Du dessin originel de Giugiaro, Lancia a revu quelque peu le look de sa Delta HF 4WD. les boucliers se sont épaissis et deviennent notamment en proue plus carré et imposant. Et comme sur les premières Delta de 1979, ils sont toujours teints couleur caisse de série. La calandre est désormais encadrée par des phares à quatre optiques rondes (dont les intérieures sont plus petites). Le capot reçoit des aérations supplémentaires pour améliorer le refroidissement de la baie moteur et alimenter les organes mécaniques. Tous les chromes sont supprimés et remplacés par du noir mat plus sportif d’aspect, tranchant idéalement avec certains coloris disponibles (le rouge notamment). Les jantes alu à trous de 14 pouces complète cette panoplie. Fin du fin, un logotype « HF 4WD » est apposé sur les bas de caisse en avant des roues arrière.

HABITACLE SPORT & LUXE
La Lancia Delta HF 4WD, outre ses qualités sportives, est particulièrement bien équipée de série et propose un beau compromis prix/prestations/équipements. La planche de bord désormais connue des Lancia Delta Phase 2 est donc conservée, mais l’instrumentation est particulièrement complète. La position de conduite n’est pas parfaite (malgré une colonne de direction réglable en hauteur), mais les sièges baquets Recaro de série, recouverts de la sellerie Alcantara gris et d’un tissu Harlem Missoni 160. Un beau volant cuir à trois branches est également face au conducteur. L’équipement de série est particulièrement fourni avec la direction assistée, les vitres électriques et le verrouillage centralisé. A noter que les sièges arrière sont également séparés. Le sport est donc à toutes les places dans la Delta HF 4WD !…

Lancia Delta HF 4WD (1986) – Le Guide des Sportiveslancia-delta-hf-wd-8
Depuis 1979, la Lancia Delta promène sa silhouette cubique et élégante signée Giorgetto Giugiaro. Depuis 1982, la Delta escalade les catégories sportives avec la GT (105 ch), puis la HF Turbo et ses 130 ch un an plus tard. Mais pour mai 1986, coup de tonnerre ! Lancia dote sa Delta d’une transmission intégrale et d’un deux litres turbo porté à 165. La Lancia Delta HF 4WD se dote d’atours à la hauteur de son efficacité sportive : boucliers plus enveloppants, double sortie d’échappement, jantes alu à trous, mini-jupes latérales et inscriptions spécifiques… >Lire la suite – Retrouvez toutes les Lancia du Guide des Sportives.

MOTEUR AUTOUR DU MÊME THEMA !
Le quatre cylindres retenu est le 1 995 cm3 qui fait déjà office sous le capot de la grande Lancia Thema. Un sacré moteur, puisqu’il est au départ issu du 1,6 litres Lampredi dont la course a été portée à 90 mm. La culasse à 8 soupapes dispose d’un double arbres à cames en tête. L’autre originalité de cette mécanique sont ses arbres d’équilibrages à rotation inversée pour optimiser la rondeur et onctuosité de fonctionnement. Les vibrations sont ainsi éliminées. Un procédé qui est également repris par d’autres constructeurs pour des gros quatre cylindres à l’image de la Porsche 944. Le système d’injection et allumage sont signés Marelli Weber IAW. Un turbocompresseur Garrett T3, refroidi par eau et bénéficiant d’un échangeur air-air, vient apporter un regain de vigueur. Soufflant au maximum à 0,9 bars, la pression de turbo dispose ainsi d’un overboost avec une réserve de puissance supplémentaire pendant un court instant. Ainsi, la puissance maxi est fixée à 165 ch à 5 250 tr/mn et le couple à 255 Nm à 2 500 tr/mn. Et dans la phase d’overboost, le couple grimpe temporairement à 284 Nm à 2 700 tr/mn.

PERFORMANCES CANON
La boîte de vitesses ZF est manuelle à 5 rapports dont le maniement est rapide et précis. Avec un poids de 1 200 kilos (une transmission intégrale pèse lourd, tout comme le quatre cylindres 2 litres), la Lancia Delta HF 4WD délivre des performances de très haut niveau quel que soit le niveau d’adhérence au sol ! Le 0 à 100 km/h est franchi en 7″8 tandis que la borne kilométrique ne demande que 28″5 pour être dépassée. Des valeurs très élevées dignes de certaines GT contemporaines (ladite Porsche 944 2L5 de 163 ch est larguée : 8″5 au 0 à 100 km/h et 28″0 au km DA !). Seule son aérodynamique peu efficace la pénalise en vitesse maxi avec 208 km/h (la Porsche se rattrape avec 219 km/h).

TRANSMISSION INTEGRALE SOPHISTIQUEE
Lancia n’a pas ménagé sa peine pour obtenir une véritable compacte sportive indéboulonnable. Pas moins de trois différentiels sont montés en enfilade. Le train avant est le plus simple avec un différentiel avant libre. Au centre, un différentiel épicycloïdal répartit le couple de manière asymétrique entre les deux essieux : 56% sur l’avant et 44% sur l’arrière. C’est un viscocoupleur visqueux Fergusson qui se charge de gérer la répartition du couple. Enfin, l’essieu arrière est équipé d’un différentiel arrière Torsen déjà aperçu sur les Maserati Biturbo. Le gros atout du Torsen est de ne pas disposer de « blocage », mais avant tout un différentiel à glissement limité qui régule sur chaque roue en fonction des adhérences respectives. Comparé à un système à « blocage », l’arsenal de la Delta HF 4WD est plus pertinent, conservant en toute circonstance la maniabilité et réduisant au maximum le sous-virage ainsi que les réactions dans la direction. La Lancia Delta HF 4WD est ainsi particulièrement incisive en entrée de courbe, là où généralement les transmissions intégrales sont plus pataudes.

TRAINS ROULANTS SPORTIFS
Classique monocoque autoporteuse, elle reçoit des trains roulants spécifiquement élaborés pour elle, se démarquant ainsi de la Ritmo dont elle dérive. Et c’est tant mieux, car le résultat est excellent et à la hauteur de ses concepteurs. On trouve donc des roues indépendantes avec un ensemble de type McPherson aux quatre roues. L’essieu arrière se distingue par un soin particulier dans la conception avec des jambes de force qui reçoivent deux biellettes transversales inférieures et une barre de poussée assurant le guidage et une géométrie de la roue la plus idéale possible. Evidemment, les suspensions sont raffermies et adaptées à la transmission intégrale. La direction à crémaillère est assistée (système hydraulique) de série. Le freinage est constitué de quatre disques (ventilés avant) mais sans ABS. Les roues sont montées en pneumatiques de 185/60 H14.

Si le marché italien sera privé très rapidement à compter de novembre 1987 de la Delta HF 4WD qui a alors s’effacer devant la Delta HF Integrale, elle va néanmoins poursuivre sa carrière en France jusqu’en 1990. Au final, la Lancia Delta HF 4WD aura été produite à 5 298 exemplaires dont 864 exemplaires pour le seul marché français.
La Lancia Delta HF 4WD aura été une sacrée rampe de lancement à la saga des Delta HF Integrale, d’autant plus qu’elle aura remporté en championnat du monde des rallyes deux campagnes : 1987 & 1988.

Autres versions :
lancia delta

Les Rivales :
Compacte Super Sport 1980, 1986

  • Lancia Delta HF 4WD Lancia Delta HF 4WDEn 1979, Lancia étonne avec sa nouvelle Delta, une compacte basée sur la même plate-forme que la Fiat Ritmo, politique de rationalisation industrielle oblige, Lancia appartenant au géant de Turin depuis 1969. Bien que la plateforme soit identique, Lancia a néanmoins eu les coudées franches pour concevoir un train arrière spécifique et des réglages de ...
  • Lancia Delta S4 Lancia Delta S4Avec l’arrivée de la tonitruante Peugeot 205 Turbo 16 en groupe B, Lancia se senti obligé de réagir. Ses Lancia 037 Rally, quoique très performantes et efficaces, marquaient cependant le pas face à cette course à la puissance menée par Audi, Peugeot et Ford. Pas question en effet de rester sur le côté de la ...


CHRONOLOGIE LANCIA DELTA HF 4WD
1969 : Fiat rachète Lancia et l’intègre dans son giron. Pour beaucoup de « Lancistes », c’est la fin des « vraies » Lancia.
1979 : En septembre, Lancia dévoila sa nouvelle berline Delta. Commercialisée avec des moteurs 1300 et 1500 cm3. Design de Giorgetto Giugiaro.
1980 : La Lancia Delta est élue voiture de l’année.
1982 : En mai au salon de Turin, Lancia dévoile une étude d’une Delta à transmission intégrale et moteur turbocompressé.
En novembre, commercialisation de la version GT avec mécanique 1585 cm3 et 105 ch.
En décembre, Lancia dédouble sa Delta avec une variante avec coffre baptisée Prisma. C’est toujours Giugiaro qui a su retoucher habillement le design de la Delta et la transformer en Prisma. La Prisma ne bénéficiera jamais d’une version Turbo.
1983 : En avril, Lancia démarre l’étude et le développement de la Lancia Delta S4 pour courir en groupe B : moteur turbocompressé et transmission intégrale.
Présentation de la version Delta 1.6 HF Turbo en juin. Avec son turbo Garrett et son carburateur double corps sur le moteur de la Delta GT (1600 cm3), elle développe 130 ch.
1984 : Le 9 mars, Lancia fête la 200 000e Delta produite dans l’usine de Chivasso (Italie).
En Octobre, Lancia dévoile au Salon de Paris la Delta S4 Stradale.
1985 : Lancia commercialise la Delta S4 Stradale en série limitée pour permettre l’homologation en groupe B.
Le 1er novembre, la Lancia Delta S4 est homologuée en groupe B.
1986 : En avril, commercialisation de la Lancia Prisma 4WD 115 ch, première Lancia de tourisme à transmission intégrale réalisée en partenariat avec le spécialiste autrichien Steyr.
En mai, présentation de la nouvelle Lancia Delta HF 4WD.
En mai, décès de Henri Toïvonen et Sergio Cresto au tour de Corse dans un accident tragique au volant de leur Lancia Delta S4 groupe B.
Jean-Marie Balestre, président de la FISA annonce la fin du groupe B pour 1987, et donc par voie de conséquence, l’arrêt de la carrière de la Lancia Delta S4 en championnat du monde des Rallyes.
En juin, commercialisation de la Lancia Delta HF 4WD.
Attaquée de toutes part, la Delta évolue et profite du développement de la version HF 4WD : nouvelle injection électronique et 140 ch et adopte une présentation améliorée (nouveaux pare-chocs AV et AR plus sportifs et plus légers font également leurs apparitions, accompagnés de nouveaux optiques de phares AV et d’une nouvelle calandre plus en volume. La voiture gagne aussi quelques centimètres en hauteur.).
En fin d’année, malgré le retrait de la Lancia Delta S4 en groupe B, le constructeur italien poursuit un développement sous forme expérimental avec la Delta S4 ECV (Expérimental Composite Vehicle).
La Lancia Delta S4 est championne d’Europe des Rallyes et Championne d’Italie des Rallyes.
1987 : En octobre, Lancia présente sa nouvelle Delta HF Integrale, plus puissante (185 ch) et plus efficace encore que la Delta HF 4WD.
En décembre, la Lancia Delta HF Integrale est élue « Sportive de l’Année » par le magazine Echappement.
La Lancia Delta HF 4WD est championne du Monde des rallyes (groupe A).
1988 : Présentation de la Delta S4 ECV2 qui pousse encore plus loin les travaux de recherches de la ECV de 1986, avec notamment une aérodynamique poussée.
La Lancia Delta HF 4WD est championne du Monde des rallyes (groupe A).
1989 : En mai Lancia commercialise en Italie d’abord une évolution de son modèle de pointe : la Delta HF Integrale 16V (200 ch).
La Lancia Delta HF Integrale est sacrée championne du monde des rallyes.
1990 : La Lancia Delta HF 4WD est retirée du catalogue.
Courant 90, Paul Koot, l’importateur Lancia en Hollande démarre un projet de Lancia spéciale carrossée par Zagato qui s’appellera Hyena.
La Lancia Delta HF Integrale 16V est sacrée championne du monde des rallyes.
1991 : La gamme Delta est modernisée et connait quelques évolutions (nouvelles jantes, détails d’équipements, nouveaux tissus). Les versions GT ie et Turbo ie reçoivent une calandre à quatre phares comme les Integrale.
Arrêt de la commercialisation de la Lancia Delta HF Integrale 16V.
En août, présentation de la Delta HF Integrale Evo 1 « nouvelle formule » avec une esthétique sérieusement revue et des prétentions sportives encore accrues.
En octobre, commercialisation de la nouvelle Delta HF Integrale Evo 1.
La Lancia Delta HF Integrale 16V est sacrée championne du monde des rallyes.
1992 : En janvier, Lancia commercialise une série spéciale limitée à 400 exemplaires Delta HF Integrale 5 pour fêter le 5e titre mondial en rallyes.
Au salon de Bruxelles, l’importateur hollandais de Lancia, Paul Koot, présente la Lancia Hyena dessinée par Zagato et utilisant la Delta HF Integrale Evo1 comme donneuse d’organes.
En mai, Lancia commercialise une série limitée Delta HF Integrale « club Italia » à 16 exemplaires (15 numérotés + 1 adaptée handicapée pour Clay Regazzoni).
En juillet, commercialisation d’une série limitée à 500 exemplaires Delta HF Integrale « World Rally Champion ».
Pour le millésime 1993, Lancia pose un catalyseur sur sa Delta HF Turbo en raison des nouvelles normes anti-pollution pour le marché européen. La Delta HF Turbo perd quelques chevaux pour tomber à 132 ch.
En septembre, commercialisation d’une série limitée à 400 exemplaire Delta HF Giallo Ferrari.
En décembre, commercialisation d’une série limitée à 310 exemplaires Delta HF Integrale 6 pour fêter le 6e titre en championnat du monde des rallyes.
La Lancia Delta HF Integrale 16V est sacrée championne du monde des rallyes.
1993 : La Lancia Delta est renouvellée. Seule la Delta HF Integrale est toujours au catalogue en raison de son engagement en rallyes.
En juin, la Lancia Delta HF Integrale Evo2 adopte le catalyseur de série et sa puissance grime à 215 ch.
En novembre, commercialisation d’une série limitée à 220 exemplaires Delta HF Integrale Evo2 Giallo Ferrari.
1994 : En avril, au salon de Turin, Lancia dévoile une série limitée à 32 exemplaires pour les membres du club Lancia HiFi d’une Delta HF Integrale Evo2 avec des couleurs des Lancia HF des années 70.
En mai commercialisation de 400 exemplaires d’une série limitée Delta HF Integrale Evo2 White Pearl qui symbolise la collaboration entre Lancia et Pininfarina.
En juillet, Lancia commercialise une série limitée à 200 exemplaire de la Delta HF Integrale Evo2 Limited Edition.
En octobre, à la demande de la France, une série limitée est commercialisée à 20 exemplaires Delta HF Integrale Evo2 York Verde.
En décembre, c’est la fin de carrière de la Lancia Delta HF Integrale Evo2. Plusieurs séries spéciales marquent l’occasion :
– Dealer’s Collection (177 exemplaires)
– Edizione Finale (250 exemplaires) uniquement pour le marché Japonais.

EN MARGE DE LA SERIE…lancia-delta-hf-integrale-8v-4
>LANCIA DELTA HF INTEGRALE 8V
Après la Lancia Delta HF 4WD, Lancia poursuit la course à l’armement pour obtenir une auto redoutable d’efficacité en groupe A dans les rallyes. La Lancia Delta Integrale repousse ainsi les performances d’un cran et annonce fièrement la couleur. En effet, la carrosserie se pare d’un kit complet composé d’ailes larges aussi saillantes que seyantes, d’un becquet de coffre, de gros boucliers, des prises d’air éparses et de jantes alu 15″ à voile sombre. La Delta HF Integral met tout le monde d’accord en rallye mais aussi sur la route !

9 CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes, 2 ACT
Position: Transversal AV
Alimentation: 1 carburateur double corps + 1 turbocompresseur Garrett T3 (Ø 0,9 bars) + échangeur air/air.
Cylindrée (cm3): 1 995
Alésage x course (mm): 84 x 90
Puissance maxi (ch à tr/mn): 165 à 5 250
Puissance spécifique (ch/L): 127,71
Couple maxi (Nm à tr/mn): 255 à 2 500
Couple spécifique (Nm/L): 142,4
TRANSMISSION
Intégrale + différentiel autobloquant central + coupleur visqueux Ferguson + différentiel autobloquant AR Torsen
Boîte de vitesses (rapports): 5 manuelle ZF.
POIDS
Données constructeur (kg): 1 190
Rapport poids/puissance (kg/ch): 7,21
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm): 2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR
Pneus Av-Ar: 185/60 HR14
>PERFORMANCES
Vmax : 208 km/h
1 000 m DA : 28″5
0 à 100 km/h : 7″8


DERNIERS ARTICLES LANCIA
lancia
  • Lancia Delta HF Integrale Evoluzione Club Italia Depuis 1991, Lancia est monté d’un cran avec sa Delta. Alors que la gamme Delta est vieillissante, malgré de nombreuses qualités, elle ne peut plus guère masquer que sa commercialisation initiale remonte à… 1979 ! Mais, depuis la commercialisation en 1986 de la Delta HF 4WD, la Lancia Delta HF fait la course en tête ...
  • Lancia Delta HF 4WD En 1979, Lancia étonne avec sa nouvelle Delta, une compacte basée sur la même plate-forme que la Fiat Ritmo, politique de rationalisation industrielle oblige, Lancia appartenant au géant de Turin depuis 1969. Bien que la plateforme soit identique, Lancia a néanmoins eu les coudées franches pour concevoir un train arrière spécifique et des réglages de ...
  • Autobianchi Y10 Turbo L’Autobianchi Y10 Turbo a eu chaud ! Le projet de sa conception fut assez disputé en interne. Et une fois que Vittorio Ghidella le charismatique directeur des projets au sein du groupe Fiat, se penche sur la question, il tranche. Séduit par le dessin tracé par Ital Design, la future Lancia/Autobianchi sera finalement… une Fiat ...
  • Lancia Y10 GT ie Malgré une génère pour le moins compliquée, l’Autobianchi Y10 a finalement remplacé la petite A112 qui était dynamitée par la pétillante version Abarth. Côté sport en haut de gamme, la Y10 Turbo se chargeait de séduite les amateurs des petites bombinettes sportives, sans pour autant délaisser la touche de chic qui sied à cette italienne ...
  • Lancia Delta 1L6 Turbo HF Après une moisson de succès en rallyes, en 1975, Lancia et Saab démarrent un projet commun : Le projet 600, qui sera également appelé en interne « Y5 » chez Lancia. En raison de la crise du pétrole, Saab tente des rapprochements pour réaliser des économies d’échelle et pouvoir élargir sa gamme à moindre coût. Ils étudieront ...
  • Lancia Delta S4 Avec l’arrivée de la tonitruante Peugeot 205 Turbo 16 en groupe B, Lancia se senti obligé de réagir. Ses Lancia 037 Rally, quoique très performantes et efficaces, marquaient cependant le pas face à cette course à la puissance menée par Audi, Peugeot et Ford. Pas question en effet de rester sur le côté de la ...
  • Lancia Index GTI Toutes les Lancia du Guide des GTI et Petites Sportives : Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1, Mini Cooper, ...

Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives
Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1Mini Cooper, Renault 8 Gordini 1100 R1134…), jusqu’à l’apparition de la VW Golf 1 GTI 1600 qui donna son patronyme à toute une catégorie. Les années 80 ont connu le plein essor d’une catégorie qui a alors battu tous les records de vente et de variétés de modèles. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des GTI.fr est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.

Si vous aimez également toutes les voitures de sport, ne manquez pas le site internet de nos collègues de bureau 100% dédié aux voitures de sport : Le Guide des Sportives.
La Rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Lancia Delta HF 4WD, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *