Ford Escort XR3i – Essai

ford-escort-xr3i-essai-12

Rarement Ford est dans les précurseurs. Si du temps de la Ford T Henry Ford avait innové avec une standardisation de la production Ford est ensuite toujours resté très conservateur. Quelques éclipses techniques ou sportives ont émaillé sa réussite, mais le truc du géant de Detroit c’est la masse. Aussi, avec la nouvelle Escort apparue en 1980 (le projet Erika ), elle devait inonder le marché mondial avec une définition technique a peu près identique pour tous les marchés. Alors que la Golf GTI développe déjà 110 ch depuis 1975 (!) ainsi que la Renault 5 Alpine Turbo, l’Escort XR3 va démarrer une carrière sage avec 96 ch « seulement » et son alimentation par carburateur. Il faudra attendre octobre 1982 pour que l’injection K-Jetronic vienne améliorer l’ordinaire avec 105. En janvier 1986, Ford, coutumier des facelifts récurrents sur ses gammes, renouvelle l’ esthétique de sa gamme, planche de bord comprise, mais conserve en revanche toute la définition technique de son XR3i. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Ford Escort RS 1600i

ford-escort-rs1600i-4

Ford Escort RS 1600i
1982 – 1982

C’est à l’édition 82 du salon de Genève que Ford dévoile sa nouvelle Escort RS 1600i. Un complément qui vient se positionner en haut de la gamme Escort, au-dessus de la version XR3 (cette dernière était encore dotée de carburateur donc).A l’occasion de la sortie de cette sportive éphémère dans la gamme Ford (seulement une année de vie !), M. Fritz Boettger, manager des voitures et des pièces RS déclarait : « tout comme la Capri Turbo, l’Escort RS faisait partie de la nouvelle génération des voitures sportives de Ford. L’Escort RS reste une voiture confortable, atteignant un bon niveau de performances et garantissant également une préparation rapide pour la compétition. » Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Ford Escort RS Cosworth

ford-escort-rs-cosworth-14

Ford Escort RS Cosworth
1992 – 1996

Après une moisson de succès en rallyes, mais non ponctué d’un titre dans la catégorie suprême, il apparaît évident aux dirigeant du groupe américain que la Ford Sierra Cosworth a non seulement fait son temps, mais surtout qu’elle n’est pas adaptée en raison de son gabarit et de son porte-à-faux arrière imposant. Le succès sans égal de la Lancia Delta Integrale 16V (6 titres de championne du monde des rallyes !), va inciter les hommes de Ford Motorsport à opter pour un nouveau cheval de bataille : la Ford Escort RS Cosworth. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]