Lancia Delta S4

lancia-delta-s4-10

Lancia Delta S4
1985 – 1987

Avec l’arrivée de la tonitruante Peugeot 205 Turbo 16 en groupe B, Lancia se senti obligé de réagir. Ses Lancia 037 Rally, quoique très performantes et efficaces, marquaient cependant le pas face à cette course à la puissance menée par Audi, Peugeot et Ford. Pas question en effet de rester sur le côté de la chaussée pour Lancia. Sous la direction de Cesare Fiorio, Lancia va donc activement travailler pour aller plus loin encore dans la quête de la performance. Une quête qui, comme toujours, se terminera mal et la Lancia Delta S4 marquera l’arrêt des groupe B avec une conclusion dramatique au Tour de Corse 1986. Les ingénieurs italiens vont donc suivre l’exemple de Peugeot mais en poussant le concept encore plus loin. Si l’appelation « Delta » est reprise avec quelques signes stylistiques similaires au modèle de grande série (calandre, blocs optiques arrière), toute la Delta S4 est un véritable prototype, une bête de course destinée à ramener des victoires. C’est le châssis tubulaire (en chrome-molybdène) de la Lancia 037 Rally qui a servi de base et sur lequel est greffé le moteur et les suspensions. La carrosserie, telle une peau posée sur le châssis, est donc cantonné à un rôle aérodynamique et d’optimisation du refroidissement moteur. Avec un Cx de 0,6 c’est surtout sur le gain de poids et le refroidissement que la carrosserie de la Delta S4 est efficace.

Textes : ALIS Webzine – Photos : D.R.





Pour réussir à faire passer des puissances qui dépasseront les 450 ch sur un châssis aussi court et ramassé, les ingénieurs Lancia n’ont pas ménagé leur peine. La transmission intégrale (avec une répartition de 30% sur l’essieu avant et 70% sur l’essieu arrière) est très évoluée avec trois différentiels autobloquant dont un central Fergusson. Si les trois différentiels pouvaient être bloqués sur la version groupe B de rallye, ce n’était pas le cas pour le différentiel avant de la version routière de la S4. Les suspensions à triangles superposés articulés sur rotules étaient fixées sur le châssis, et, petit raffinement technique, les suspensions arrière sont dotées de 4 amortisseurs.

Lorsque l’on enlève intégralement le capot moteur, le « petit » 1800 cm3 Abarth se dévoile. Installé en position longitudinal central arrière (comme sur la Peugeot 205 Turbo 16), il se révèle comme un véritable moteur de course bénéficiant d’une attention technologique étonnante avec sa suralimentation mixte compresseur Abarth et turbocompresseur KKK. Rien n’était trop beau ni complexe pour Lancia afin de « jouer la gagne » en Rallye ! Le moteur quatre cylindres n’avait rien de commun avec celui de la 037. Il avait été dessiné à partir de zéro, avec le numéro de type 233 ATR 18S. Le bloc-cylindres et la culasse étaient coulés en alliage léger. Les deux arbres à cames en tête entraînés par courroie crantée commandaient quatre soupapes par cylindre. Le système électronique Weber IAW prenait en charge l’allumage et l’injection du carburant. Ce qui est d’autant plus intéressant dans le cas de la Delta S4 c’est sa souplesse mécanique dont est dépourvue par exemple la 205 Turbo 16. Le mode de fonctionnement de l’ensemble compresseur/turbo mérite d’être détaillé : l’air comprimé dans le turbocompresseur est est refroidi dans un premier échangeur air/air. Il est ensuite comprimé une nouvelle fois dans le « Volumex » et refroidi une seconde fois. Lorsque le moteur monte dans les tours, le compresseur s’efface progressivement au profit du turbocompresseur. En véritable voiture de course, la Delta S4 a adopté une lubrification moteur et boîte à carter sec.

La puissance du moteur était transmise, par un embrayage bi-disque et une boîte de vitesses Hewland à cinq rapports dont la pignonnerie ZF remplaçait celle de Hewland, avec des synchroniseurs Borg-Warner. Sur la version route, le conducteur peut compter sur 250 ch à 6 750 tr/mn et 29,7 mkg de couple à 4 500 tr/mn. Les performances de la Delta S4 version route sont encore très étonnante aujourd’hui encore : le 0 à 400 m est franchi en 14,2 secondes et le kilomètre départ arrêté en 25,6 secondes. A noter que le 0 à 100 km/h est effacé en 6 secondes seulement.

Côté freinage, Lancia a prévu des disques ventilés de 300 mm de diamètre aux quatre roues pincées par des étriers Brembo. Pas d’ABS au programme. La direction était équipée d’une assistance progressive en fonction de l’angle de braquage (à dépression). La liaison au sol était alors assurée par des jantes alu de 16 pouces chaussées de pneumatiques Pirelli PZero Corsa à bande de roulement pratiquement lisse sur la moitié extérieure et à sculpture sur la partie intérieure.

Pour une version si « brute » et issue de la compétition, l’habitacle se révèle luxueux et bien fini, surtout en comparaison avec la Peugeot 205 Turbo 16 de route ! L’Alcantara couvre une bonne partie de l’habitacle (sièges, contreforts de portes, bas de la planche de bord), et la planche de bord adopte un dessin classique et conventionnel. La part belle est réservée à l’instrumentation très complète. Le volant trois branches est recouvert de daim retourné pour offrir une préhension idéale. L’équipement de série comprenait la climatisation de série, indispensable en raison de la chaleur dégagée par la boîte de vitesses qui déborde entre les sièges. On notera le logo Lancia sur les passages de portes ainsi que le pédalier alu. Ambiance course garantie !

>LES SERIES LIMITEES LANCIA DELTA S4
LANCIA DELTA S4 Groupe BLANCIA-delta-S4-3924
La cylindrée est de seulement 1759 cm3 pour ce 4 cylindres en ligne 16v mais la S4 offre pourtant une puissance de 480 ch DIN à 8400tr/min et un couple maxi qui atteint les 40Mkg à 5000 tr/min ! Elle sera l’une des toutes premières traction intégrale engagée dans l’histoire des rallyes à remporter autant de victoires.

Homologuée en groupe B le 1er novembre 1985, la Lancia Delta S4 va rapidement imprégner son rythme en rallye avec notamment une victoire au Monte Carlo dès le début de l’année 1986 après la première participation au RAC (Grande Bretagne) en novembre 85.Toutefois, dès le tour de Corse, Lancia habituellement victorieux sur l’Ile de beauté, va rencontrer le drame. Henri Toivonen, quoique en tête du Rallye, continue d’attaquer tout azimut sur les routes Corses. On ne sait comment, mais il sortira de la route et décèdera dans l’accident de sa Delta S4 ainsi que son co-pilote Sergio Cresto. Lancia, en deuil retire ses autos de la compétition et la FISA décide que le groupe B, en l’état actuel n’est plus adapté aux routes des rallyes, les autos étant trop puissantes.

La Lancia Delta S4, produite donc à 200 exemplaires en version civile, connaîtra une suite inattendue en servant de base aux prototypes Fiat ECV 1 et ECV 2.

Le Guide des GTI.fr, tient à remercier chaleureusement le forum ICC pour sa participation active à ce dossier. >>En savoir plus sur les Delta, cliquez ici !!

Autres versions :

Les Rivales :

  • Alfa Romeo 33 Quadrifoglio Verde QV Alfa Romeo 33 Quadrifoglio Verde QVL’Alfa Romeo Alfasud était considérée comme le vers dans le fruit pour la firme d’Arese . Une démocratisation qui avait en plus une vocation économique nationale avec la production dans l’Italie du Sud d’où son appellation. Pourtant, passée la première surprise des passionnés et amateurs d’Alfa Romeo, l’Alfasud allait acquérir ses lettres de noblesse et ...
  • Fiat Ritmo Abarth 130 TC Fiat Ritmo Abarth 130 TCDans le passé, Fiat s’était essayé timidement aux GTI . Nous ne parlerons pas de la 127 Sport dont seule l’appellation et présentation pouvait prétendre à des prétentions sportives, mais plutôt des Ritmo . En 1978, Fiat dévoile au salon de Turin sa nouvelle compacte qui doit apporter du volume et confirmer le savoir-faire de ...
  • Lancia Delta 1L6 Turbo HF Lancia Delta 1L6 Turbo HFAprès une moisson de succès en rallyes, en 1975, Lancia et Saab démarrent un projet commun : Le projet 600, qui sera également appelé en interne « Y5 » chez Lancia. En raison de la crise du pétrole, Saab tente des rapprochements pour réaliser des économies d’échelle et pouvoir élargir sa gamme à moindre coût. Ils étudieront ...
  • Lancia Delta S4 Lancia Delta S4Avec l’arrivée de la tonitruante Peugeot 205 Turbo 16 en groupe B, Lancia se senti obligé de réagir. Ses Lancia 037 Rally, quoique très performantes et efficaces, marquaient cependant le pas face à cette course à la puissance menée par Audi, Peugeot et Ford. Pas question en effet de rester sur le côté de la ...
  • Nissan Cherry Turbo N12 Nissan Cherry Turbo N12Depuis 1970, d’abord sous la marque Datsun en Europe, puis sous la marque Nissan au gré des stratégies des marques du constructeur Nissan, la Cherry vient jouer des coudes dans la catégorie des compactes (Golf , Escort, Kadett ). En 1982, la 4ème génération type N12 est ainsi commercialisée avec des lignes plus tendues. Et ...
  • Opel Kadett E GSI Opel Kadett E GSIChez Opel dans les années 70 et début 80, la forfanterie et l’originalité n’étaient pas de mise. Seul le sérieux et la robustesse devaient être les deux piliers de la marque au Blitz. Seulement les velléités de son propriétaire, la toute puissante General Motors, étaient fortes pour sa marque européenne. Alors une vraie révolution de ...
  • Renault 11 Turbo Renault 11 TurboDepuis l’échec de la Renault 14, les décideurs de Billancourt sont quelque peu hésitants, essentiellement sur la direction stylistique que doit prendre le projet L42 qui aboutira à la gamme Renault 11 et Renault 9. On ne sait si la Renault 14 doit plus son échec à un design innovant à l’époque ou surtout selon ...
  • Renault 11 Turbo Zender Renault 11 Turbo ZenderDepuis la présentation de la gamme Renault 9 et Renault 11 , si le succès commercial est bien là, le design plutôt consensuel n’incite pas non plus à l’ euphorie générale. Pire encore, les versions Turbo, censées apporter du dynamisme à la gamme 9/11 n’ont pas non plus de signes extérieurs marquants de sportivité. A ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI Volkswagen Golf 2 GTIAprès avoir inventé le segment des GTI avec sa Golf en 1975, Volkswagen se voit contraint de renouveler son best-seller. Commercialisée en 1975 avec un moteur 1,6 litres de 110 ch, la Golf GTI va évoluer en détail à compter de 1983 avec un 1,8 litres de 112 ch plus longue course, permettant un gain ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI 16S Volkswagen Golf 2 GTI 16SLa nouvelle Golf GTI 16S fut l’ Arlésienne de VW . En effet, ce n’ est que deux ans plus tard (en 1985) que la présentation d’une mécanique 16 soupapes dans le Scirocco GTX 16S au salon de Francfort sera enfin installée sous le capot de la valeur étalon du marché des GTI et des ...


CHRONOLOGIE LANCIA DELTA S4
1984 : Dans le courant de l’année, Lancia dévoile un croquis préfigurant la future Delta S4.
En septembre, au salon de Paris, Lancia présente statiquement la nouvelle Delta S4, prévue pour l’homologation en rallyes pour le groupe B.
1985 : Le 1er novembre, la Delta S4 est homologuée officiellement en groupe B par les instances sportives.
Première sortie officielle en rallye de la S4 au RAC en Grande Bretagne.
1986 : Toivonen et Cresto prennent la première place au rallye de Monte-Carlo.
Le 2 mai, au tour de Corse, Henri Toivonen et Sergio Cresto sortent de la route et se tuent, alors qu’ils étaient en tête.
C’est la fin des groupe B, jugées trop dangereuses pour les épreuves routières.
1987 : Les derniers exemplaires invendus (140 !) trouveront finalement preneur, tandis que Fiat travaille sur un prototype ECV basé sur la Delta S4.
1988 : Développement et présentation du prototype Fiat ECV 2 basé au départ sur la Delta S4.

« 1 de 2 »

Lancia-ECV-Group-S-Prototype_1EN MARGE DE LA SERIE…
>LANCIA-FIAT Prototype ECV
Le Centre de recherche de Fiat étudiait des matériaux et solutions techniques d’avant-garde. La Delta S4 fut donc un support idéal pour les Fiat ECV1 et ECV2 (ECV : Véhicule expérimental en matériaux composites). Il s’agissait pour chacune d’une Delta S4 avec une nouvelle structure en fibre de carbone et Kevlar. Le poids de la voiture se trouvait alors ramené à 910 kg (contre 960 kg).

7 CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne Abarth, 16 soupapes 2 arbres à cames en tête
Position : longitudinal Central AR
Alimentation: Injection électronique Magnetti-Marelli « I.A.W. » + injecteurs doubles + compresseur volumétrique Abarth + turbocompresseur KKK K26 (1 bar) + 2 échangeurs air/air
Cylindrée (cm3): 1 759
Alésage x course (mm): 88,5 x 71,5
Puissance maxi (ch à tr/mn): 250 à 6750
Puissance spécifique (ch/L): 142,12
Couple maxi (mkg à tr/mn): 29,7 à 4 500
Couple spécifique (mkg/L): 16,9
TRANSMISSION
Intégrale (AV : 30% et AR : 70%) + différentiels : central + AR + AV + autobloquant central Ferguson + 1 à l’AR à 25%
Boîte de vitesses (rapports): 5 manuelle
POIDS
Données constructeur (kg): 1 200
Rapport poids/puissance (kg/ch): 4,8
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm): AV Disques ventilés (ø 300 mm) et AR : disques ventilés + étriers Brembo
Pneus Av-Ar: Pirelli P Zero Corsa 205/55 VR 16
>PERFORMANCES
Vmax : 225 km/h
400 m DA : 14,2 s.
1 000 m DA : 25,6 s.
0 à 100 km/h : 6 s.


DERNIERS ARTICLES LANCIA
  • Lancia Y10 GT ie Malgré une génère pour le moins compliquée, l’Autobianchi Y10 a finalement remplacé la petite A112 qui était dynamitée par la pétillante version Abarth. Côté sport en haut de gamme, la Y10 Turbo se chargeait de séduite les amateurs des petites bombinettes sportives, sans pour autant délaisser la touche de chic qui sied à cette italienne ...
  • Lancia Delta 1L6 Turbo HF Après une moisson de succès en rallyes, en 1975, Lancia et Saab démarrent un projet commun : Le projet 600, qui sera également appelé en interne « Y5 » chez Lancia. En raison de la crise du pétrole, Saab tente des rapprochements pour réaliser des économies d’échelle et pouvoir élargir sa gamme à moindre coût. Ils étudieront ...
  • Lancia Delta S4 Avec l’arrivée de la tonitruante Peugeot 205 Turbo 16 en groupe B, Lancia se senti obligé de réagir. Ses Lancia 037 Rally, quoique très performantes et efficaces, marquaient cependant le pas face à cette course à la puissance menée par Audi, Peugeot et Ford. Pas question en effet de rester sur le côté de la ...
  • Lancia Index GTI Toutes les Lancia du Guide des GTI et Petites Sportives : Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1, Mini Cooper, ...

Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives
Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1Mini Cooper, Renault 8 Gordini 1100 R1134…), jusqu’à l’apparition de la VW Golf 1 GTI 1600 qui donna son patronyme à toute une catégorie. Les années 80 ont connu le plein essor d’une catégorie qui a alors battu tous les records de vente et de variétés de modèles. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des GTI.fr est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.

Si vous aimez également toutes les voitures de sport, ne manquez pas le site internet de nos collègues de bureau 100% dédié aux voitures de sport : Le Guide des Sportives.
La Rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Lancia Delta S4, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *