Volkswagen Golf 2 GTI G60 Rallye

volkswagen-golf-2-gti-g60-rallye-7

Volkswagen souhaite engager sa Golf en compétition en 1990, plus précisément en championnat du monde des rallyes dans le groupe A. Le groupe B n’étant plus depuis le milieu des années 80, c’est donc dans le groupe où la Lancia Delta Integrale, récemment passée à 16 soupapes, domine outrageusement avec son quatre cylindres turbo et sa transmission intégrale. Alors pour tenter le putsch et redorer le blason sportif d’une Golf GTI 16S (139 ch) bien malmenée sur les routes avec des rivales plus puissantes et performantes (309 GTI 16 163 ch, Kadett GSI 16V 150 ch,…), Volkswagen va utiliser les mêmes méthodes ou presque !… Mais pour pouvoir concourir en groupe A, il vous faut une voiture de série produite à 5 000 exemplaires. La Golf Rallye est donc née.

Textes : ALIS Webzine – Photos : D.R.

LOOK DE TUEUSE !
La version routière qui sert donc plus de prétexte qu’autre chose à l’homologation en groupe A s’est dotée d’une esthétique… disons très personnelle. Alors que la Golf depuis 1976 semble se cantonner dans une discrétion et classicisme de bon aloi, la Golf Rallye bouscule les valeurs établies jusqu’ici à Wolfsburg . C’est bien simple, c’est la totale côté look avec un kit carrosserie composé de boucliers avant et arrière proéminents et carrés, extensions d’ailes avant et arrière, nouvelle calandre avec phares rectangulaires singeant la Jetta (dotés de codes ellipsoïdaux plus efficaces pour les spéciales des rallyes !), bas de caisses et rétroviseurs extérieurs peints ton caisse. Disponible en rouge, bleu métal, vert métal ou noir, la Golf Rallye flashe ! Dans les détails, le pli de carrosserie qui ceinture la caisse est agrémenté de noir pour alléger un peu le profil plutôt massif. Le logo  » Rallye » apposé sur la malle arrière l’est accolé au dessus du logo « Golf ». Dans les bizarreries de cette série limitée, on notera les ailes de la carrosserie qui dépasse très largement les flancs des pneumatiques ce qui n’est pas très heureux. Les plus observateurs auront remarqué les jantes alu en 6 J 15 déjà utilisées par le coupé Corrado G60 et également utilisé par la Golf GTI G60 qui arrivera plus tard. Les versions destinées au marché français adoptaient des optiques avant jaunes (et oui !) tandis que les versions anglaises conservaient la conduite à gauche et un gros logo peu discret « G60 » sur la calandre.

INTERIEUR : RIEN A VOIR…
Autant le traitement extérieur détonne, autant l’intérieur reste… égal à lui-même ! Une Golf doit être sérieuse, bien présentée et finie mais austère. La Rallye ne déroge pas à cette règle. Par rapport à une Golf GTI 16S contemporaine (la KR pour les intimes), l’équipement est plus complet de série (heureusement car la Rallye vendue alors 186 700 francs en 1989 à comparer aux… 119 250 francs d’une GTI 16S !) avec quelques touches traitées plus haut de gamme comme les très bons sièges baquets avec renforts en cuir (dont la sellerie centrale en tissu gris est lardée de quelques liserets rouge ainsi qu’une broderie stylisée « Rallye »), ou encore le cuir sur les contre-fort des portes. Pour le reste c’est très complet pour une voiture des années 80-90 produite à Wolfsburg (pré-équipement radio de qualité, rétroviseurs extérieurs réglables électriquement et dégivrables, fermeture centralisée, direction assistée, vitres électriques…) et seul le toit ouvrant en option est disponible.

SOUS LE SIGNE DU G
Alors que la Lancia Delta Integrale passait à une culasse à 16 soupapes, et que le moteur KR sur la GTI 16S en était déjà dotée, c’est bien le célèbre 1,8 litres en fonte déjà vu sous le capot de la Golf GTI culasse à 8 soupapes (en alliage) comprise. Toujours disposé transversalement à l’avant, il est boosté par un compresseur volumétrique « G » qui avait déjà fait ses débuts sous le capot en l’état du coupé Corrado G60, mais aussi sous une forme moins performante mais tonitruante dans la petite caisse de la Polo G40. Malgré cet artifice, il ne développe qu’une puissance relative de 160 ch à 5 600 tr/mn et un couple de 22,9 mkg à 4 000 tr/mn. Volkswagen semble donc nous refaire le coup de la Peugeot 205 Turbo 16 dont la version routière destinée à l’homologation, restait finalement assez décevante en performances pures, sans même parler d’agrément. Les plus fins observateurs auront noté la cylindrée singulière qui diffèrera de celle de la GTI G60 avec 1763 cm3 contre 1781 cm3 sur les GTI toujours pour des contraintes d’élligibilité en compétition. Sur les versions groupe A, on comprend mieux l’usage du compresseur G car cette technique évite les restrictions à l’admission appliquées en rallye aux moteurs turbocompressés. Bien vu ? En course, ce sont 270 ch qui déboulent en bloc mais avec une culasse à… 16 soupapes ! Cherchez l’erreur. Les performances sont donc en demi-teintes, surtout rapportées au look de la Rallye avec une vitesse maximale de 209 km/h (on imagine le Cx !), un 0 à 100 km/h en 8″4 et le kilomètre départ arrêté en 29″2. Des données brutes qui ne permettent pas à la Golf de briguer la tête du peloton des GTI compactes. La boîte de vitesses est toujours mécanique à 5 rapports et commandée par des câbles.
>>En savoir plus sur le compresseur G, cliquez ici !!!

INTEGRALEMENT VOTRE
Si c’est sous l’impulsion de Ferdinand Piech alors patron d’Audi que la transmission intégrale se démocratisa avec l’appellation Quattro, la Golf Rallye, afin de pouvoir lutter avec ses rivales en groupe A (Delta Integrale, Ford Escort RS Cosworth…) s’est donc équipée d’une transmission intégrale. On est donc face à une transmission intégrale semi-permanente avec viscocoupleur central transférant l’excès de puissance vers l’essieu arrière. C’est uniquement lors des décélérations qu’il se désacouple pour permettre à l’ABS de faire le travail sans être parasité. Le train avant conserve une jambe élastique avec bras inférieur triangulé et barre antiroulis alors que l’arrière est toujours adepte de bras tirés avec barre anti-roulis. Quatre disques sont disposés aux quatre roues, dont ceux de l’essieu avant ventilés. Les roues alliage en 6 J15 sont chaussées en 205/50 VR15 aux quatre roues, une monte que l’on retrouvera plus tard sur la Golf VR6. La direction à crémaillère est dotée de série d’une assistance hydraulique. Evidemment une transmission intégrale plus l’équipement complet fait de la Golf Rallye une auto relativement lourde puisque de près de 1,2 tonnes, des valeurs très importantes pour la catégorie (les GTI et GTI 16S restent sous la tonne !).

VW ne produira pas plus que ce qui était prévu le public ayant quelque peu boudé cette version qui affichait un compromis peu convaincant. D’autant moins que la Golf GTI G60 qui sera commercialisée dès 1990 sera autrement plus aguicheuse et élégante, sachant que le marché allemand aura même le droit à une GTI G60 à transmission intégrale. Dans les deux cas, la puissance est identique à celle revendiquée par la Rallye, ce qui, on le sait, est un handicap commercialement parlant. Dès lors, pourquoi opter pour une Rallye à l’époque ? Pour amateurs inconditionnels des Volkswagen Golf ou alors un gros coup de coeur pour ce look de bad boy…

Nous remercions vivement Aurélien webmaster du site de Golf Passion GTI.com pour sa gentillesse, sa disponibilité et surtout ses conseils éclairés. Nous vous conseillons de consulter son site animé par des fondus et connaisseurs des GTI de Wolfgsburg : Golf Passion GTI.com.

Autres versions :

Les Rivales :

  • Ford Focus ST 225 ford-focus-st-225-19Chez Ford, la tradition des compactes sportives n’est pas nouvelle, à commencer par la mythique Ford Cortina Lotus , sorte de « R8 Gordini » britannique. La première génération de Ford Focus avait du attendre presque sa fin de vie, en 2002, pour pouvoir profiter coup sur coup de variantes sportives. D’abord avec les « timides » Focus ST ...
  • Lancia Delta S4 LANCIA-delta-S4-3920Avec l’arrivée de la tonitruante Peugeot 205 Turbo 16 en groupe B, Lancia se senti obligé de réagir. Ses Lancia 037 Rally, quoique très performantes et efficaces, marquaient cependant le pas face à cette course à la puissance menée par Audi, Peugeot et Ford. Pas question en effet de rester sur le côté de la ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI G60 volkswagen-golf-2-gti-g60-16Depuis 1984, la Golf 2 GTI tente de conforter sa place de leader des GTI . Pas si simple lorsque d’autres constructeurs comme Peugeot (309 GTI, 205 GTI), Renault (Supercinq GT Turbo, R11 Turbo), Opel (Kadett GSI) ou encore Ford (Escort RS Turbo), viennent jouer les troubles fêtes avec une sérieuse envie d’en découdre avec ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI G60 Rallye volkswagen-golf-2-gti-g60-rallye-4Volkswagen souhaite engager sa Golf en compétition en 1990, plus précisément en championnat du monde des rallyes dans le groupe A. Le groupe B n’étant plus depuis le milieu des années 80, c’est donc dans le groupe où la Lancia Delta Integrale, récemment passée à 16 soupapes, domine outrageusement avec son quatre cylindres turbo et ...


CHRONOLOGIE VOLKSWAGEN GOLF 2 GTI
1983 : Lancement de la Golf 2e génération en 3 et 5 portes.
1984 : Nouvelle Golf GTI Mk2 avec le même moteur : 1800 cm3, 112 ch.
1985 : En février, la Golf GTI a de nouvelles jantes tôles avec des pneus en 185/60 HR14. De série, la Golf GTI hérite d’une calandre 4 phares, tandis que le spoiler est plus grand, la sortie d’échappement est doublée et une baguette de protection.
En juin, commercialisation de la Golf GTI 16S dont le 1800 cm3 est coiffé d’une culasse à 16 soupapes (2 ACT, 139 ch).
En juillet, l’économètre est supprimé, tandis que les vitres électriques et la fermeture centralisée sont enfin de série.
En août, les poussoirs de soupapes mécaniques sont remplacés par des hydrauliques permettant de supprimer les réglages réguliers.
fermeture centralisée sont en enfin de série.
En août, les poussoirs de soupapes mécaniques sont remplacés par des hydrauliques permettant de supprimer les réglages réguliers.
1987 : En mars, le moteur profite d’une injection électronique Digifant. Les valeurs progressent avec 112 ch à 5 400 tr/mn et 159 Nm à 4 000 tr/mn. Si les performances restent stables, ce dispositif permet de réduire la consommation et de pouvoir recevoir un pot catalytique, imposé par certains marchés comme la Suisse.
En juillet, calandre quatre barrettes, suppression des déflecteurs avant, rétroviseurs plus en avant, nouveaux volants au centre plus épais, baguettes latérales plus larges, commodos redessinés, nouveaux tissus…
En octobre, commercialisation de la série spéciale Golf GTI Cup.
1988 : En février, commercialisation de la série limitée à 1 200 ex. Match sur la base de la Golf GTI 16S. Uniquement disponible en 3 portes, noire métal et jantes BBS 15 pouces chaussées de pneus Pirelli P600.
1989 : En juillet, la gamme Golf 2 reçoit de nouveaux boucliers plus enveloppants et  » carrés  » avec feux antibrouillard intégrés, nouvelles baguettes latérales plus fines et plaque de police couleur carrosserie.
En décembre, commercialisation de la série limitée GTI 16S Edition One uniquement en 3 portes : jantes BBS, pneus en 195/55 VR15, baquets Recaro, toit ouvrant…
Dans le but de l’homologation en groupe A en Rallye, Volkswagen commercialise la version routière Rallye produite à 5 000 exemplaires.
1990 : En juillet, nouvelle sellerie intérieure.
Commercialisation de la Golf GTI G60 avec son compresseur volumétrique « G » et ses 160 ch.
1991 : Arrêt de la fabrication des Golf 2, GTI comprises.
Nouvelle Golf 3 GTI et VR6.

EN MARGE DE LA SERIE… >VOLKSWAGEN CORRADO G60
volkswagen-corrado-g60-6Gros phares rectangulaires, ligne ramassée et ceinture de caisse remontant vers le haut, le coupé Corrado arrive à point nommé au salon de Paris 1988 pour remplacer le vieillissant Volkswagen Scirocco. Une aubaine pour les amateurs de coupés européens qui sont en mal de choix sur le marché des coupés issus de la série. Outre un aileron AR mobile, c’est sous le capot que le Volkswagen Corrado G60 justifie son patronyme : un compresseur G qui permet au 1,8 litres de la Golf GTI d’atteindre 160 ch !…

8 CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes, 1 arbre à cames en tête
Position: transversal AV
Alimentation: Injection électronique à gestion intégrale VW Digifant + compresseur volumétrique  » G « .
Cylindrée en cm3: 1 763
Alésage x course :80,6 x 86,4
Puissance ch DIN à tr/mn: 160 à 5 600.
Puissance au litre en ch DIN : 90,75
Couple maxi en mkg à tr/mn: 22,9 à 4 000
Couple au litre en mkg : 12,98
TRANSMISSION
Intégrale.
Boîte de vitesses (rapports): Manuelle 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 195
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 7,46.
ROUES
Freins : 2 disques ventilés ( – mm) et 2 disques pleins AR ( – mm) + ABS.
Pneus : AV et AR 205/50 VR 15.
>PERFORMANCES
Vmax : 209 km/h
400 m DA : 15″8
1 000 m DA : 29″2
0 à 100 km/h : 8″4
0 à 200 km/h : ND s.


DERNIERS ARTICLES VOLKSWAGEN
  • Volkswagen Golf 7 GTI Club Sport S La Volkswagen Golf 7 GTI n’en finit pas depuis 2012 les déclinaisons toujours plus sportives et affûtées, souvent dévoilées lors des meetings GTI de Wörthersee organisés par Volkswagen. GTI, GTI Performance, R, Club Sport… il y en a pour tous les goûts et les envies. Néanmoins, si la Golf 7 GTI Performance avait amorcé une ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI 16S Match Pourtant dotée d’indéniables qualités, la Golf GTI et GTI 16S sont attaquées de toutes part. Nous sommes véritablement en plein âge d’or des GTI « vroom-vroom » et chaque constructeur se fait fort de décliner toutes ses gammes avec une variante « GTI ». Heureuse époque… Mais à Wolgsburg, on est conscient de ces attaques répétées, et histoire de ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI G60 Rallye Volkswagen souhaite engager sa Golf en compétition en 1990, plus précisément en championnat du monde des rallyes dans le groupe A. Le groupe B n’étant plus depuis le milieu des années 80, c’est donc dans le groupe où la Lancia Delta Integrale, récemment passée à 16 soupapes, domine outrageusement avec son quatre cylindres turbo et ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI Cup La Golf 2 GTI, commercialisée depuis 1984, a changé de catégorie. C’est un fait, d’autant plus que les ténors des GTI se nomment désormais Peugeot 205 GTI, Renault 5 GT Turbo ou encore Ford Fiesta XR2i. Des véhicules le plus souvent petits et légers. La Golf 1 GTI appartenait alors à cette catégorie de 1976 ...
  • Volkswagen Polo 4 GTI 9N3 Les 150 ch de la nouvelle Polo GTI font d’elle la GTI la plus puissante depuis le lancement de cette gamme, il y a plus de 30 ans. Le concept d’équipement extérieur et intérieur de cette voiture compacte et puissante affiche délibérément son air de famille avec la légendaire Golf GTI. La Polo GTI fait ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI 16S La nouvelle Golf GTI 16S fut l’ Arlésienne de VW . En effet, ce n’ est que deux ans plus tard (en 1985) que la présentation d’une mécanique 16 soupapes dans le Scirocco GTX 16S au salon de Francfort sera enfin installée sous le capot de la valeur étalon du marché des GTI et des ...
  • Volkswagen Golf 6 GTI Wörthersee C’est devenu une tradition désormais pour le constructeur de Wolfsburg. Chaque année , les fans de Golf GTI sont rassemblés pour un grand meeting avec la présentation de nouveautés. Par exemple, la Golf GTI Edition 30 a été dévoilé à l’occasion du Golf Record Day en 2006. Pour l’édition 2009, c’est à Wörthersee que cela ...
  • Volkswagen Golf 6 GTI Adidas Sacré saga ininterrompue que celle de la Golf GTI ! Entre le lancement de la toute première GTI en 1976 et les derniers exemplaires de la cinquième génération , plus de 1,7 millions d’acheteurs ont fait de la GTI un bestseller international. La Golf GTI a su évoluer au fil des millésimes pour s’ adapter ...
  • Volkswagen Golf 5 GTI Pirelli La Golf GTI première du nom connu une série spéciale baptisée « Pirelli « . Depuis, il aura fallu attendre le mois de mai 2007 pour connaître le « come-back » d’une telle appelation. La Volkswagen Golf GTI Mk5 renoue donc ce cobranding avec le manufacturier italien. Un retour donc après 24 années d’abstinence puisque la première Golf GTI ...
  • Volkswagen Golf 5 GTI Fahrenheit La Golf GTI ne connaît pas le succès uniquement sur le  » vieux continent ». Aux Etats-Unis et même Canada , elle a su également se forger une image en béton, même si les amateurs de voitures de sport nord-américains ne sont pas toujours sensibles aux mêmes arguments que par chez nous . Plutôt sportive abordable ...

Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives
Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1Mini Cooper, Renault 8 Gordini 1100 R1134…), jusqu’à l’apparition de la VW Golf 1 GTI 1600 qui donna son patronyme à toute une catégorie. Les années 80 ont connu le plein essor d’une catégorie qui a alors battu tous les records de vente et de variétés de modèles. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des GTI.fr est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.

Si vous aimez également toutes les voitures de sport, ne manquez pas le site internet de nos collègues de bureau 100% dédié aux voitures de sport : Le Guide des Sportives.
La Rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *