Mini 3 Cooper Phase 2 122 ch R56

mini2-cooper-122-2011-3

Au fil des millésimes , et ce depuis 2001 lors du come-back de la Mini, le succès ne se dément pas. La Mini Cooper reste la coqueluche des amateurs de voitures pétillantes et branchées. Réputée pour être chère à l’ achat , mais profitant d’une cote soutenue, la Mini Cooper vient de subir coup sur coup les assaults de la Fiat 500, la Citroën DS3 et même de l’Audi A1 . Pour répondre à ces rivales fraîchement promues pour certaines, la Mini Cooper s’est offert un (très léger !) lifting touchant avant tout aux optiques , aux dessins de certaines jantes et de certains coloris . Et, histoire d’être dans l’ère du temps , la Mini Cooper se dote d’un système Stop& Start qui coupe le moteur à chaque arrêt, à la condition d’être dans les bonnes plages de température mécaniques . Pour le reste, la recette demeure inchangée avec une bouille craquante, une image au zénith et un charisme évident. Et le sport dans tout cela ? La Mini cru 2011 mérite-t- elle toujours son patronyme « Cooper » synonyme de GTI chez Mini ?… Réponse ici ! Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Peugeot 205 GTI 1600 115 ch

peugeot-205-gti-1600-115ch-4

Depuis son lancement en novembre 1982, la Peugeot 205 a transformé la firme se Sochaux ! Transformé et même sauvé du gouffre. Avec l’engagement victorieux de la 205 Turbo 16 en Rallye (groupe B), puis la commercialisation dès mars 1984 de la 205 GTI 105 ch qui va rapidement venir disputer le titre de meilleure GTI de sa catégorie, la Peugeot 205 va confirmer sa success story par un rythme de production sans précédent alors chez Peugeot. C’est bien simple, le 9 décembre 1985 sort des chaînes de production du site de Mulhouse la millionième Peugeot 205, confirmant ainsi son sacré numéro ! Toujours plus fort, le marché français seul « absorbe » 64 exemplaires de 205 GTI en 1983, 19 166 exemplaires en 1984 et 27 000 exemplaires en 1985 (soit près de 12% du volume de Peugeot 205 immatriculées en France !). Loin de ralentir le rythme des nouveautés et évolutions, Peugeot poursuit les nouveautés avec une étape importante le 6 mars 1986 : la commercialisation d’une 205 cabriolet réalisée en collaboration avec Pininfarina, le partenaire historique de Peugeot. Mais en plus de cette version découvrable, Peugeot a écouté les attentes des passionnés qui demandent plus de performances pour la 205 GTI qui est attaquée sur ce point par la tonitruante Supercinq GT Turbo et son 1,4 litres turbo de 115 ch. C’est désormais sur une puissance identique que la 205 GTI peut compter pour lutter avec son moteur atmosphérique contre la R5 GT Turbo . Un gain appréciable pour la petite teigne de Sochaux, mais qui semble encore insuffisant. Ce que le public passionné ne sait alors pas encore, c’est que Peugeot peaufine la mise au point de sa version « ultime » avec la 205 GTI 1,9 litres et son « gros » moteur de 130 ch. Mais cette dernière n’arrivera que fin 1986. En attendant, la 205 GTI est désormais déclinée en deux versions : la 205 GTI 105 ch et la 205 GTI 115 ch. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Volkswagen Golf 1 GTI 1600

volkswagen-golf1-gti-1600-7

Volkswagen au cours des années 60 est confronté à un cruel dilemme : Comment remplacer la Coccinelle , ou tout au moins, comment réussir à élargir la gamme ? Toutes les tentatives n’ont jusqu’ici pas été couronnées de succès. Alors VAG va plancher sur un nouveau projet à partir de 1967 qui porte le code projet EA 337. Sous cette appellation se dessine la future Golf qui va révolutionner le constructeur allemand en passant tout… à l’avant ! Cette petite berline monocoque disposera d’un moteur transversal avant et sera une traction . Tout l’opposé d’une Coccinelle. Le bureau de design VAG et celui de Giugiaro sont en compétition et finalement c’est le designer italien qui va l’emporter. Un dessin et des proportions qui feront date et que l’on retrouvera également sur la Lancia Delta également oeuvre de Giugiaro. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Citroën Visa GTI

citroen-visa-gti-12

Citroën Visa GTI
1984 – 1988

La Citroën Visa, poursuit sa course à la puissance au fil des millésimes. Si à son lancement en 1978 elle se destinait plus comme une petite voiture polyvalente au caractère mécanique assez placide, la marque aux chevrons va s’atteler de lui donner une image plus jeune et dynamique avec des versions de pointes. Ainsi, après un facelift important en mars 1981, la Visa « 2 » va voir fleurir dans son catalogue quelques perles rares pour les amateurs de voitures à caractère sportif et au look décalé. Démarrant avec la Visa Trophée limitée à 200 exemplaires, c’est ensuite avec la Chrono que les choses sérieuses démarrent. Limitée au départ à 1 000 exemplaires pour les besoins de l’homologation en rallye, ce sont finalement 2 500 exemplaires qui seront fabriqués. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]