Ford Fiesta XR2i

Ford Fiesta XR2i (1990)

Ford Fiesta XR2i
1990 – 1992

Lorsqu’en 1989 Ford annonce sa nouvelle Fiesta, le géant américain semble avoir décidé de donner une nouvelle impulsion à sa petite voiture à fort volume, bien décidé à ne pas laisser Fiat, Renault et Peugeot seuls sur ce volumineux marché. Si la nouvelle Fiesta est présentée au public au salon de Genève en première mondiale en mars, les journalistes auront pourtant la primeur de nombreuses informations dès le début de l’année 1989. La commercialisation de la gamme Fiesta interviendra en France courant avril. Mais c’est à compter de juillet que la « GTI  » made by Ford Europe sera réellement commercialisée, démarrant ainsi sa carrière directement au millésime 90 selon les anciennes règles des millésimes (qui courraient de juillet à juillet). Alors que la précédente génération de Fiesta n’avait connu qu’une carrosserie 3 portes, désormais Ford a donné plus d’envergure à son « petit » modèle en la dotant d’emblée d’une carrosserie 3 et 5 portes. Avec 3,74 mètres de long, la Fiesta prend de l’ampleur (+9,5 cm), ainsi que +2,1 cm en largeur et surtout un empattement qui gagne 15,4 cm ! Sur les 12 versions de base qui constitue la gamme Fiesta en 1989, tout le principe des appelations et finitions de la précédente génération a été reconduit. « On ne change pas une équipe qui gagne » s’est-on dit chez Ford ? L’habitabilité à pleinement profité de cet accroissement des dimensions avec +55 cm de largeur aux coudes.

Textes : ALIS Webzine – Photos : D.R.




>EXPO MEMORABLE A COLOGNE !
images_list-r4x3w1000-5799139fe0cbb-anciennes_70
L’artiste originaire de Cologne HA Schult permet à la Fiesta de s’envoyer en l’air dans le cadre d’une exposition mémorable. En 1989, ce sont ainsi plusieurs Fiesta totalement déjantées qui sont exposées et mises en scène dans la ville Allemande. Dans les plus originales, on notera la Fiesta posée sur la cathédrale de Cologne, ou encore celle qui semble être de marbre au sol…

LOOK DE PEUGEOT 205 ?
Ford Fiesta XR2i (1990)Chez Ford, on a du « benchmarquer » (comprener prendre comme modèle de comparaison comme le disent les gens du marketing) le design de la nouvelle Fiesta sur la Peugeot 205 alors best-seller depuis son lancement en 1982. Si la partie avant fait un mélange entre la 205 et l’ancienne Fiesta avec notamment des feux plus en amandes et des clignotants oranges qui débordent plus nettement sur les ailes, l’arrière semble repris presque de la petite lionne de Sochaux, à l’angle du hayon près. Alors en pleine euphorie des GTI « bling bling », Ford a soigné le look de sa petite bombe. Uniquement disponible en trois portes, la Fiesta XR2i, se part de nouveaux atours sportifs et vindicatifs. Ainsi les boucliers avant et arrière sont plus enveloppants et des bas de caisse viennent se joindre aux élargisseurs d’aile. Le tout est peint ton caisse tandis qu’un liseré bleu ceinture l’auto. Dans les détails qui contribuent à flatter l’oeil du sportif, la sortie d’échappement est visible depuis le bouclier arrière (une encoche est prévue à cet effet), tandis que le bouclier avant intègre une paire d’antibrouillard et une de feux longue-portée. L’inscription « XR2i  » apposée sur le hayon arrière est de la même couleur que le liseré. Tandis que l’assiette est légèrement plus basse que ses soeurs de série, la XR2i reçoit quatre jantes au quatre coins de la carrosserie en 13″. Côté coloris, la Ford Fiesta XR2i est disponible en trois teintes de série (Rouge Monza, Blanc Diamant ou Noir) et le client pouvait retenir en option le gris Mercure.

PRESENTATION SOIGNEE…
Ford Fiesta XR2i (1990)Outre une habitabilité en progrès on l’a vu plus haut, la Fiesta XR2i dispose d’une planche de bord à l’instrumentation à peine complète (tachimètre, compte-tours, température d’eau et jauge à essence), au moins la même que celle des version S, Ghia et même Turbo. Les sièges sport, commun avec la version S sont recouverts de tissu exclusif Zolda/Chamois. Le volant sport à deux branches (contre trois pour la Turbo) est rembouré et garni de cuir à trous. Comme sur toutes les Fiesta « haut de gamme » la console centrale reçoit une partie basse sur laquelle sont disposés les commandes de vitres électriques. L’équipement de série, pour son époque, était très fourni puisque le client obtenait un toit ouvrant type « sunroof », des vitres teintées et électriques, dégivrage rapide du parebrise, ceintures réglables en hauteur (point d’ancrage coulissant), 2 rétroviseurs extérieurs réglables de l’intérieur et la fermeture centralisée. Pour les autoradios, comme c’était alors encore de coutume, il fallait piocher dans le catalogue des options. Le coffre est annoncé pour une capacité de 250 litres de chargement (41% de plus que l’ancienne Fiesta !), mais la banquette arrière rabattable (60/40) permettait d’accroitre encore le volume utilisable.

Ford Fiesta XR2i (1990) – Dossier du Guide des Sportives
fordfiestaxr2i-11
Après la présentation début 1989 de la nouvelle FiestaFord lâche la Fiesta XR2i en juillet 1989 sur les routes françaises. Avec son design nettement plus actuel et sexy, elle s’inspire sans complexe de la star de la catégorie, la Peugeot 205. Plus grande dehors et dedans, la Fiesta XR2i se pare de tous les attributs sportifs ad hoc, avec boucliers peints, liseré bleu (!), jantes alu et peinture pimpantes. Derrière sa batterie de phares sur la proue, on retrouve le 1,6 litres qui passe à l’injection et s’autorise ainsi 110 ch… >Lire la suite…Et aussi les Ford du site Le Guide des Sportives

PASSAGE A L’INJECTION
Ford Fiesta XR2i (1990)Sous le capot avant, placé en position transversale, le moteur CVH 1,6 IEE affiche une modernité que l’ancienne Fiesta XR2 ne connaissait pas. La simple appelation commerciale de la Fiesta XR2i indique le passage à l’injection et l’abandon des carburateurs double corps réservé désormais à la Fiesta S. Le moteur de la XR2i est muni de chambres de combustion hémisphériques pour favoriser la puissance et les montées en régime. Le collecteur et les conduits d’admission ont été revus, de même que le calage de la distribution. L’injection d’essence électronique, radicalement nouvelle chez Ford, est contrôlée par un micro-ordinateur EEC IV qui commande des injecteurs séquentiels à solénoïde. Avec son bloc en fonte mais sa culasse en alliage léger, il possède un arbre à cames en tête qui se charge d’orchestrer l’ouverture et fermeture des 8 soupapes. Ses performances sont correctes sans plus avec 110 ch à 6 000 tr/mn, en revanche son couple de 14,1 mkg est disponible assez bas à 2 800 tr/mn. Une boîte mécanique à 5 rapports complète la panoplie mécanique. Le chronomètre reste dans la moyenne de la catégorie. Pas de miracle en effet avec un rapport poids/puissance de 8,09 kg/ch. Ainsi, la vitesse de pointe plafonne à 192 km/h (Cx de 0,36), tandis que le 0 à 100 km/h est couvert en 9″8.

CHASSIS PLUS DUR !
Ford Fiesta XR2i (1990)Rien de novateur pour les dessous de la XR2i avec un classique McPherson à l’avant avec bras inférieur en L. L’arrière reçoit un essieu de torsion. Le train avant sur la version sportive profite d’une barre antiroulis de 16 mm tandis que l’arrière doit s’en passer. Si la gamme Fiesta 89 a vu son confort général s’améliorer par l’assouplissement de ses suspensions, la XR2i voit elle la raideur de ses ressorts avant réduite de 13% et celle de l’arrière de 35%. On notera au passage les amortisseurs à gaz. Outre l’augmentation de son empattement par rapport à la précédente génération (Cf. Introduction plus haut), les voies ont largement évolué en conséquence avec 1406 mm à l’avant et 1376 mm à l’arrière. Les ingénieurs de Ford ont tenté de rattraper le retard sur la concurrence en matière de liaison au sol avec notamment un gros travail les voies élargies et les axes de roues. Ainsi, l’axe de roulis a été abaissé de 15,4 cm pour virer plus à plat, et l’inclinaison des roues a été optimisé pour neutraliser au mieux le tangage. Le cabrage à l’accélération a été diminué sur toute la gamme Fiesta de 10% et la plongée au freinage de 8%. La direction à crémaillère sans assistance autorise un rayon de braquage de 9,3 mètres, en dépit de l’empattement rallongé, avec 4,2 tours de butée à butée (contre 3,7 tours sur l’ancienne Fiesta). Le freinage est confié à l’avant à des freins à disques ventilés de 240 mm de diamètre et à des classiques tambours à l’arrière. A noter l’ABS qui est de série sur cette bombinette, un choix pas si courant en 1989. Les jantes alliage de 13″ sont en 5,5 de large et chaussées de pneus taille basse en 185/60 HR13 sur les quatre roues.

>EVOLUTIONS

fiesta25La Ford Fiesta XR2i ne connaîtra de grosses évolutions notables et pour cause ! Non pourvue d’un pot catalytique elle ne passera pas les nouvelles normes plus sévères. Elle sera donc remplacée en 1992 par la nouvelle XR2i 16V de 130 ch aussi appelée RS 1800 selon les marchés. Entre-temps, elle aura pu profiter de nouveaux coloris disponibles comme le bleu et pourra enfin acquérir les sièges baquets Recaro en option, réservés jusqu’ici qu’aux Turbo.

ford_fiesta_22Ford Fiesta XR – RS – ST
Toute la saga des Ford Fiesta sportives chez les GTI et petites sportives regroupées année par année, génération par génération, en un clin d’oeil. Consultez vite le site de notre confrère le Guide des Sportives !

Autres versions :
Ford Fiesta Mk3

Les Rivales :
gti 1990, 1990

  • Citroën AX Sport Citroën AX SportLa gamme Citroën est vieillissante en ce début des années 80. la Citroën Visa, même avec ses variantes Chrono ou GTI ne parvient pas à faire oublier un design peu sexy et daté, tandis que la LNA, une Peugeot 104 remaquillée et équipée de motorisations de 2 CV ne peut pas faire grand chose face ...
  • Ford Fiesta XR2i Ford Fiesta XR2iLorsqu’en 1989 Ford annonce sa nouvelle Fiesta, le géant américain semble avoir décidé de donner une nouvelle impulsion à sa petite voiture à fort volume, bien décidé à ne pas laisser Fiat, Renault et Peugeot seuls sur ce volumineux marché. Si la nouvelle Fiesta est présentée au public au salon de Genève en première mondiale ...
  • Opel Corsa A GSI Opel Corsa A GSIEn septembre 1982, Opel vient se mêler à la lutte des citadines compactes et polyvalente avec sa Corsa. Une première dans le catalogue Opel, s’inspirant ainsi du succès rencontré par Ford avec sa Fiesta ou Volkswagen avec sa Polo. Non, les constructeurs français et italiens ne seront définitivement plus seuls sur ce segment de marché. ...
  • Peugeot 205 Griffe Peugeot 205 GriffeLa Peugeot 205 GTI 1900 est venue depuis 1987 coiffer avec autorité et panache la catégorie des GTI et petites sportives . C’est bien simple, la presse spécialisée l’idolâtre, et les acheteurs se l’arrachent en concession. Si la GTI 1600 reste au catalogue de concert avec la 1900, et reste très prisée également des amateurs ...
  • Peugeot 205 GTI 1600 115 ch Peugeot 205 GTI 1600 115 chDepuis son lancement en novembre 1982, la Peugeot 205 a transformé la firme se Sochaux ! Transformé et même sauvé du gouffre. Avec l’engagement victorieux de la 205 Turbo 16 en Rallye (groupe B), puis la commercialisation dès mars 1984 de la 205 GTI 105 ch qui va rapidement venir disputer le titre de meilleure ...
  • Peugeot 205 GTI 1900 Peugeot 205 GTI 1900Depuis le lancement en mars 1984 de la Peugeot 205 GTI 1.6 de 105 ch, la machine à gagner chez Peugeot est en marche. Plus encore que les variantes GTI, c’est le projet M24 qui est couronné de succès et sauve Peugeot d’une situation périlleuse. Le « constructeur a sorti ses griffes » et les passionnés de ...
  • Renault Supercinq GT Turbo Oreille Renault Supercinq GT Turbo OreilleLa Renault Supercinq GT Turbo est déjà dans la « course » commerciale chez les GTI avec un certaine bonheur . Même si sa grande rivale, la Peugeot 205 GTI , possède une aura supérieure auprès du public et deux modèles (une 1600 cm3 et une 1900 cm3), la Supercinq GT Turbo possède un petit côté  » ...
  • Renault Supercinq GT Turbo Raider Renault Supercinq GT Turbo RaiderLa Renault Supercinq GT Turbo connait déjà un beau succès commercial , mais c’est avec le pilote Alain Oreille à son volant en groupe N que les succès seront retentissants. Renault profite de cette victoire en coupe du Monde FIA groupe N (dont une victoire absolue dans la saison 89 au Rallye de Côte d’ ...
  • Seat Ibiza SXI Seat Ibiza SXILa Seat Ibiza première mouture fut lancée en avril 1984. Encore sous l’égide du groupe Fiat, cette nouvelle voiture vient compléter l’offre du constructeur espagnol. Pour se faire un nom sur ce segment de marché très concurrencé, Fiat n’a pas lésiné sur les moyens ! Tout est mis en oeuvre (design, châssis et moteur) pour ...


CHRONOLOGIE FORD FIESTA XR2I
1976 : En juin, Ford présente la Ford Fiesta sous sa forme initiale.
1977 : En septembre, Ford monte un moteur 1,3 litres sous le capot de la Fiesta.
1981 : En novembre, Ford dévoile et commercialise la Ford Fiesta XR2 MkI : tenue sportive, moteur de l’Escort 1,6 litres développant 83 ch, 170 km/h…
1983 : En septembre, toute la gamme Fiesta profite d’un restyling : nouvelle face avant, nouveau pare-chocs, habitacle revu… Elle devient la Ford Fiesta MkIILa Ford Fiesta XR2 reçoit un haut moteur en aluminium avec distribution par un ACT, une puissance de 96 ch et des performances à la hausse.
1989 : Arrêt des Fiesta MkII. Commercialisation des nouvelles Fiesta MkIII avec la nouvelle version sportive : la Ford Fiesta XR2i MkIII.
1990 : En avril, commercialisation de la RS Turbo de 133 ch.
Homologation des Ford Fiesta XR2i et Ford Fiesta 1.4S en groupe A (Rallyes).
1991 : Quelques modifications de détails pour la gamme avec l’apparition de nouveaux coloris et l’option sièges Recaro désormais disponibles.
1992 : Arrêt de la version XR2i, la XR2i 16v (ou appelée RS1800 sur certains marchés) prenant le relais avec le moteur Zeta 1,8 litres 16 soupapes 130 ch de l’Escort XR3i.
1993 : Devant la menace de procès de Lancia qui possède déjà l’appellation Zeta en automobile, Ford renomme ses moteurs Zeta en Zetec.
1994 :
1995 : En début d’année, la Ford Fiesta XR2i 16V change d’appellation et devient sur certains marchés la Fiesta Si.
1996 : Fin de la commercialisation de la Ford Fiesta Mk3, versions sportives incluses.

fiesta25EN MARGE DE LA SERIE…
>FORD ZIG
Le Zig présentait un saute vent inspiré des voitures de sport du passé. A l’intérieur, les sièges bleu vif avec des inserts vert néon constituent un contraste visuel saisissant par rapport à l’extérieur en noir Mica. Le tableau de bord futuriste reprend le même thème de coloris.

8 CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes, 1 arbres à cames en tête
Position: transversal AV
Alimentation: Injection électronique monopoint.
Cylindrée en cm3: 1 596
Alésage x course (en mm) : 80 x 79,5
Puissance ch DIN à tr/mn: 110 à 6 000.
Puissance au litre en ch DIN : 68,92
Couple maxi en mkg à tr/mn: 14,1 à 2 800
Couple au litre en mkg : 8,83
TRANSMISSION
AV.
Boîte de vitesses (rapports): manuelle 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 890
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 8,09.
ROUES
Freins : 2 disques ventilés AV (Ø 240 mm) et 2 tambours AR (Ø 203 x 38 mm).
Pneus : 185/60 HR13 AV et AR.
>PERFORMANCES
VMax km/h: 192
400 m DA en secondes: 16″4
1 000 m DA en secondes: 30″8
0 à 100 km/h : 9″8
0 à 200 km/h : ND

DERNIERS ARTICLES FORD
ford

  • Ford Fiesta XR2i 16V Ford s’est attaqué au marché des citadines compactes avec de sérieux arguments. Les deux premières générations de Ford Fiesta avaient tracé les jalons d’une success story chez Ford, en jouant alors la carte de la modernité avec un moteur placé transversalement à l’avant et une traction qui est du même bord. La Mini qui avait ...
  • Ford Escort RS Turbo Phase 2 Ford a pensé se jeter dans la lutte avec âpreté et détermination pour détrôner la Volkswagen Golf GTI. Ainsi en 1985, une série initialement limitée à 5 000 exemplaires (mais finalement 7 000 exemplaires environ seront produits) de Ford Escort RS Turbo est commercialisée avec des arguments probants : esthétique soignée et très sportive (kit ...
  • Ford Escort XR3 En septembre 1980, Ford dévoile sa nouvelle compacte à succès : la Ford Escort. Avec sa vocation mondiale, elle porte le nom de code interne « Erika » et est dessinée par le duo Uwe Bahnsen et Patrick Le Quément. Mais outre une plastique moderne et bien pensée, qui dégage de larges surfaces vitrées et des proportions ...
  • Ford Fiesta ST Mk8 Performance Edition La Ford Fiesta ST Mk8 a surpris tout le monde avec son « petit » trois cylindres de 1,5 litres. Véritable ode au downsizing, cette mécanique ne manque pas d’allant et met toujours autant en valeur des aptitudes dynamiques exceptionnelles. Fun à conduire, la Ford Fiesta ST est devenue aussi encore plus mature avec des équipements supplémentaires ...
  • Ford Fiesta ST Mk8 Avec la disparition progressive des GTI abordables et au caractère (réellement) sportif, comprenez avec des aides à la conduite déconnectables et des sensations de conduites sans (trop) de filtres, le tout avec une des trains roulants qui autorisent une belle mobilité, Ford devient certainement l’épouvantail de toute une catégorie. La Ford Fiesta ST Mk7 et ...
  • Ford Escort XR3i – Essai Rarement Ford est dans les précurseurs. Si du temps de la Ford T Henry Ford avait innové avec une standardisation de la production Ford est ensuite toujours resté très conservateur. Quelques éclipses techniques ou sportives ont émaillé sa réussite, mais le truc du géant de Detroit c’est la masse. Aussi, avec la nouvelle Escort apparue ...
  • Ford Focus ST 225 WRC Edition 1 Chez Ford , l’attente aura été longue pour coiffer la couronne au championnat du monde des Rallyes . Il est vrai que la fidélité du constructeur américain n’ avait pas été couronné de succès avec une attente de 27 années pour remporter enfin la couronne constructeur en novembre 2006. Une victoire qui ravi les amateurs ...
  • Ford Focus 3 ST Pour Ford, la stratégie de déploiement mondial pour ses modèles est une obsession compréhensible, au regard de sa présence sur tous les continents du globe . En son temps, la Ford Escort était déjà connue sous le nom de code Erica dans les années 70 -80 avec des variantes sur de nombreux continents. Premier véhicule ...
  • Ford Cortina Lotus Mk1 Comme souvent pour les compactes sportives, que l’on a appelé plus tard « GTI » avec l’éclosion de la Golf du même nom, c’est la compétition qui servit de prétexte à l’élaboration de la Ford Cortina Lotus Mk1. Difficile en effet d’imaginer en 1962 à la présentation de cette placide petite berline compacte que l’année suivante elle ...
  • Ford Focus 2 RS 500 La Ford Focus RS deuxième édition a posé de nouveaux jalons dans le segment des compactes sportives. Alors que Renault et sa Mégane 3 RS ont monté d’un cran les performances pures mais se concentrent à toujours parfaire un châssis extraordinairement incisif et précis, Ford a joué le coup de massue… La Focus RS a ...

Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives
Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1Mini Cooper, Renault 8 Gordini 1100 R1134…), jusqu’à l’apparition de la VW Golf 1 GTI 1600 qui donna son patronyme à toute une catégorie. Les années 80 ont connu le plein essor d’une catégorie qui a alors battu tous les records de vente et de variétés de modèles. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des GTI.fr est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.

Si vous aimez également toutes les voitures de sport, ne manquez pas le site internet de nos collègues de bureau 100% dédié aux voitures de sport : Le Guide des Sportives.
La Rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Ford Fiesta XR2i, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *