Lancia Y10 GT ie

Lancia Y10 GT ie
1989 – 1992

Malgré une génère pour le moins compliquée, l’Autobianchi Y10 a finalement remplacé la petite A112 qui était dynamitée par la pétillante version Abarth. Côté sport en haut de gamme, la Y10 Turbo se chargeait de séduite les amateurs des petites bombinettes sportives, sans pour autant délaisser la touche de chic qui sied à cette italienne des villes. Las, si l’Autobianchi Y10 Turbo est séduisante et charmeuse, avec une petite mécanique très tonique, les trains roulants ne suivent pas la cadence et empêchent d’en profiter. A la fin de l’année 1989, Lancia opère un léger facelift sur toute sa gamme Y10 et change d’approche pour sa petite GTI des villes. Terminé le petit moteur turbocompressé ! C’est désormais un quatre cylindres plus gros atmosphérique mais moins puissant qui anime la Lancia Y10 GT ie qui adopte la bannière Lancia désormais à l’exception de certains marchés…

Textes : ALIS Webzine – Photos : D.R.




DESIGN CHIC ET MALICIEUX…
Lancia Y10 GT ie (1989)Avec ses moins de 3,5 mètres de long, la Lancia Y10 a étonné le public à sa présentation en 1985 à Genève. Oeuvre du Centro Stile Fiat les designers ont du composer en partant de la plateforme de la Fiat Panda qui est commune et sert de donneuse. L’efficacité aérodynamique était également une composante importante, et le Cx de 0,31 couronne le travail réalisé. Quoique courte, la Lancia Y10 préserve un habitacle suffisant pour un usage quotidien, sans pour autant faire aussi « utilitaire » que la Fiat Panda. Mini-break, mini-coach, mais sans jamais concéder de compromis dans la quête d’élégance, la Lancia Y10 a déjà conquis les coeurs (féminins) des centres villes…

PRESENTATION CHIC ET SPORT
Lancia Y10 GT ie (1989)Moins vindicative que sa devancière, la « méchante » Y10 Turbo, la Lancia Y10 GT ie joue les ballerines élégantes. Surtout lorsqu’elle est adoptée avec des coloris métallisés, noir, gris ou beige. Son hayon est toujours noir et se démarque du reste de la carrosserie, s’accordant ainsi à la teinte des boucliers enveloppants. Les clignotants avant ont viré au blanc pour faire plus moderne, tandis que la calandre reçoit un liseré rouge pour rappeler que vous êtes en présence d’une variante sportive. Notons également, le stripping de bas de caisse portant l’inscription « GT » stylisée. Les jantes acier de 13 pouces avec enjoliveurs, peuvent être troquées par des roues alliage de même diamètre plus qualitatives. La sortie d’échappement chromée et ovale termine la touche « sport ».

HABITACLE SOIGNE…
Lancia Y10 GT ie (1989)Lancia a choyé ses occupants à bord de la Y10 GT ie. Si la sellerie adopte des airs sportif avec ses rayures rouges sur fond noir, c’est surtout par la position de conduite et l’équipement à bord que la Lancia Y10 GT ie détonne. Une position de conduite facilité par un volant réglable en hauteur suffisamment rare dans cette catégorie de véhicule pour être mentionné. Les points forts des italiennes sont toujours présents comme une instrumentation très complète. Si dans les équipements et options plus traditionnels on compte le verrouillage centralisé, les vitres électriques, déverrouillage du hayon depuis l’intérieur… le réchauffeur automatique est déjà moins courant, pour ne pas dire inédit. Dommage que la présentation pimpante et l’équipement très riche de série soit entaché par une finition légère et des plastiques peu valorisants.

Lancia Y10 GT ie (1989) – Dossier du Guide des Sportives
Depuis 1985, la Lancia Y10, aussi badgée Autobianchi sur certains marchés, étonne par sa silhouette ramassée et aérodynamique. Œuvre du Centro Style Fiat, les stylistes italiens ont du composer pour se baser sur la plateforme de la Fiat Panda. Si le résultat a surpris le public à sa présentation au salon de Genève, le charme a fini par opérer. Fin 89, Lancia époussète un peu sa gamme Y10, tout au moins au niveau cosmétique avec des clignotants blancs plus actuels tandis que le hayon est toujours teint en noir. La grosse nouveauté côté GTI est la suppression de rétive Turbo pour une toute nouvelle Lancia Y10 GT i.e. avec un 1 300 cm3 atmosphérique. Cette dernière reçoit pour l’occasion une présentation spécifique avec un liseré rouge qui ceinture l’intérieur de la calandre, tandis que les bas de caisse adoptent le logotype « GT ». Mignone à souhait, la Lancia Y10 GT i.e. fait de l’œil et séduit les passants. Compacte avec ses 3,4 mètres, l’Y10 est véritablement la digne descendante de l’Autobianchi A112 dont elle se revendique, et la GT i.e. tente de faire oublier l’A112 Abarth… >Lire la suite…Et aussi les Lancia du site Le Guide des Sportives

BYE BYE TURBO !
Lancia Y10 GT ie (1989)Si le quatre cylindres en ligne est toujours placé transversalement à l’avant, il est nouveau sous le capot de la Lancia Y10 GT ie. Nouveau ? Pas réellement, puisqu’il a déjà été utilisé pour les versions catalysées de certains marchés comme la Suisse. Avec ses 1 301 cm3, il joue avec plus de coffre, mais est naturellement aspiré, donc sans suralimentation. Moins volcanique, il est également moins puissant avec désormais 75 ch à 5 750 tr/mn et un couple de 100 Nm à 3 250 tr/mn. Bloc en fonte et culasse en alu avec une distribution à un arbre à cames en tête entraîné par courroie crantée il est alimenté par une injection électronique Bosch L 3.2 Jetronic. Bien que débarrassé de catalyseur et sonde lambda, ce moteur accepte néanmoins du Super sans plomb. Le carburant est injecté à travers quatre injecteurs multipoints à commande électromagnétique assurant un dosage optimal grâce au réglage électronique du temps d’ouverture. Les injecteurs sont refroidis par air pour améliorer tant leur efficacité que leur longévité. On découvre également tout le soin apporté à cette mécanique par les motoristes italiens avec le corps à papillon qui est muni d’un système de chauffage à eau pour les basses températures.

PERFORMANCES EN RETRAIT !
Lancia Y10 GT ie (1989)La transmission aux roues avant passe par une boîte manuelle 5 rapports dont la commande de boîte est toujours agaçante : lente et accrocheuse. Lancia n’a pas corrigé le tir ! Evidemment, moins de chevaux, moins de couple, un poids en hausse (855 kg) et plus de turbocompresseur, vous l’aurez deviné, la Lancia Y10 GT ie régresse en performances pures : 13’’ pour le 0 à 100 km/h et 170 km/h en vitesse maxi. le km DA est mesuré à 34’’4. Heureusement, la Lancia Y10 GT ie se rattrape côté consommation de carburant en étant plus frugale.

COMPORTEMENT ROUTIER AU DIAPASON
Lancia Y10 GT ie (1989)Puisque partant de la structure de la Fiat Panda, c’est une monocoque en acier qui sert de support général. Les similitudes sont donc nombreuses avec la Fiat Panda à l’instar de la longueur de l’empattement identique ou encore le train avant de type McPherson avec triangles inférieurs. Dans l’inédit, la Lancia Y10 profite d’un essieu arrière inédit appelé « Omega » (un essieu déformable à fixation centrale). Les réglages de suspensions sont plus fermes que pour ses soeurs plus calmes. La direction à crémaillère toujours autant précise et agréable. Le freinage à disques avant et tambours arrière donne également satisfaction et est surtout renforcé à l’avant avec un diamètre accru des disques en raison du poids du moteur plus prononcé sur le train avant. Les jantes de 13 pouces adoptent des pneumatiques de 155/70 R13. Enfin, le poids général est inférieur aux 900 kilos mais en hausse d’un demi quintal. La tenue de route est plus efficace et homogène avec une motricité améliorée. Seule ombre restante, un amortissement arrière qui pénalise le confort général de roulement dès que la chaussée se dégrade.

En 1992, Lancia redessine sérieusement les faces avant et arrière de son Y10 pour mieux s’insérer dans sa gamme contemporaine. La Lancia Y10 GT ie tire ainsi sa révérence.  Elle a été ainsi produite de 1988-92 à 23 436 exemplaires sans catalyseur et 5 057 exemplaires avec catalyseur.

Autres versions :
Lancia Y10

Les Rivales :
petite gti 1980

  • Autobianchi Y10 Turbo Autobianchi Y10 TurboL’Autobianchi Y10 Turbo a eu chaud ! Le projet de sa conception fut assez disputé en interne. Et une fois que Vittorio Ghidella le charismatique directeur des projets au sein du groupe Fiat, se penche sur la question, il tranche. Séduit par le dessin tracé par Ital Design, la future Lancia/Autobianchi sera finalement… une Fiat ...
  • Citroën AX GT Citroën AX GTAvec la Citroën AX présentée à Paris en octobre 1986, le constructeur aux doubles chevrons entend bien rajeunir son image et par-là, ratisser auprès d’une clientèle qui n’avait pas encore le réflexe Citroën. Il faut avouer que sur la première moitié des années 80, la gamme Citroën ne respirait pas réellement l’allégresse et l’insouciance : ...
  • Citroën AX Sport Citroën AX SportLa gamme Citroën est vieillissante en ce début des années 80. la Citroën Visa, même avec ses variantes Chrono ou GTI ne parvient pas à faire oublier un design peu sexy et daté, tandis que la LNA, une Peugeot 104 remaquillée et équipée de motorisations de 2 CV ne peut pas faire grand chose face ...
  • Innocenti de Tomaso Turbo Innocenti de Tomaso TurboLe torchon brûle entre Innocenti et British Leyland ? C’est ce que l’on pourrait croire puisque le groupe britannique, alors pas au mieux de sa forme, décide de ne plus fournir son moteur 4 cylindres à la petite firme italienne. En réalité, depuis le rachat d’ Innocenti par Alejandro de Tomaso en 1975, les relations ...
  • Lancia Y10 GT ie Lancia Y10 GT ieMalgré une génère pour le moins compliquée, l’Autobianchi Y10 a finalement remplacé la petite A112 qui était dynamitée par la pétillante version Abarth. Côté sport en haut de gamme, la Y10 Turbo se chargeait de séduite les amateurs des petites bombinettes sportives, sans pour autant délaisser la touche de chic qui sied à cette italienne ...
  • Seat Fura Crono Seat Fura CronoAprès avoir été créé en 1950 par l’ association de l’ Institut national de l’ industrie (INI) et un pool bancaire associé au constructeur italien FIAT, Seat se libère de sa tutelle italienne avec la cession par le constructeur de Turin de sa participation en 1981. C’est dès l’ année suivante que Seat développe une ...


CHRONOLOGIE LANCIA Y10 GT IE
1985 : En mars, présentation au salon de Genève de l’Autobianchi/Lancia Y10. Une version Turbo est disponible d’emblée.
1986 : Commercialisation de la série spéciale Autobianchi Y10 Turbo Yearling.
1987 : Commercialisation de la série spéciale Autobianchi Y10 Turbo Martini.
Commercialisation de la série spéciale Autobianchi Y10 Turbo « AC ».
1989 : Première vague de modification dans la gamme Y10, avec la suppression de la marque Autobianchi sur les marchés qui continuaient à utiliser ce label.
La version turbo quitte la scène et est remplacée par la Lancia Y10 GT i.e..
En fin d’année, le contrat entre André Chardonnet importateur Autobianchi pour la France et Fiat Spa est terminé, impliquant ainsi la fin d’Autobianchi dans l’hexagone.
1992 : En fin d’année, gros facelift de la gamme Lancia Y10 qui s’intègre plus harmonieusement aux derniers modèles Lancia. Toutefois, il n’y plus de variante GT i.e. et plus de sportives dans la nouvelle offre Lancia Y10.
1995 : Arrêt de fabrication et commercialisation des Lancia Y10 remplacées par la Lancia Ypsilon.

EN MARGE DE LA SERIE…
Lancia Y10 4WD
Chez Autobianchi-Lancia, on ne recule devant aucune déclinaison. Puisque la Fiat Panda 4×4 marche bien et a rencontré son public, la déclinaison de sa cousine et soeur de « sang » luxe, l’Autobianchi Y10, se décline également en variante quatre roues motrices. L’Autobianchi Y10 4WD joue ainsi les snobs de la montagne avec un certain talent…
6 CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE
MOTEUR
Type: Type: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes, 1 arbre à cames en tête
Position: transversal AV
Alimentation: Injection électronique Bosch L 3.2 Jetronic.
Cylindrée en cm3: 1 301
Alésage x course (en mm) : 86,4 x 55,5
Puissance ch DIN à tr/mn: 78 ch à 5 750
Puissance au litre en ch DIN : 59,9
Couple maxi en Nm à tr/mn: 100 Nm à 3 250
Couple au litre en Nm : 76,86
TRANSMISSION
AV.
Boîte de vitesses (rapports): manuelle 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 885.
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 11,35.
ROUES
Freins : 2 disques pleins AV (Ø ND x ND mm) et 2 tambours pleins AR (Ø ND x ND mm).
Pneus : 155/70 R13 AV et AR.
>PERFORMANCES
Vmax : 170 km/h
1 000 m DA : 34″4
0 à 100 km/h : 13″0

DERNIERS ARTICLES
lancia

  • Autobianchi Y10 Turbo L’Autobianchi Y10 Turbo a eu chaud ! Le projet de sa conception fut assez disputé en interne. Et une fois que Vittorio Ghidella le charismatique directeur des projets au sein du groupe Fiat, se penche sur la question, il tranche. Séduit par le dessin tracé par Ital Design, la future Lancia/Autobianchi sera finalement… une Fiat ...
  • Lancia Y10 GT ie Malgré une génère pour le moins compliquée, l’Autobianchi Y10 a finalement remplacé la petite A112 qui était dynamitée par la pétillante version Abarth. Côté sport en haut de gamme, la Y10 Turbo se chargeait de séduite les amateurs des petites bombinettes sportives, sans pour autant délaisser la touche de chic qui sied à cette italienne ...
  • Lancia Delta 1L6 Turbo HF Après une moisson de succès en rallyes, en 1975, Lancia et Saab démarrent un projet commun : Le projet 600, qui sera également appelé en interne « Y5 » chez Lancia. En raison de la crise du pétrole, Saab tente des rapprochements pour réaliser des économies d’échelle et pouvoir élargir sa gamme à moindre coût. Ils étudieront ...
  • Lancia Delta S4 Avec l’arrivée de la tonitruante Peugeot 205 Turbo 16 en groupe B, Lancia se senti obligé de réagir. Ses Lancia 037 Rally, quoique très performantes et efficaces, marquaient cependant le pas face à cette course à la puissance menée par Audi, Peugeot et Ford. Pas question en effet de rester sur le côté de la ...
  • Lancia Index GTI Toutes les Lancia du Guide des GTI et Petites Sportives : Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1, Mini Cooper, ...

Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives
Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1Mini Cooper, Renault 8 Gordini 1100 R1134…), jusqu’à l’apparition de la VW Golf 1 GTI 1600 qui donna son patronyme à toute une catégorie. Les années 80 ont connu le plein essor d’une catégorie qui a alors battu tous les records de vente et de variétés de modèles. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des GTI.fr est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.

Si vous aimez également toutes les voitures de sport, ne manquez pas le site internet de nos collègues de bureau 100% dédié aux voitures de sport : Le Guide des Sportives.
La Rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Lancia Y10 GT ie, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *