Autobianchi Y10 Turbo

Autobianchi Y10 Turbo (1985)

Autobianchi Y10 Turbo
1985 – 1989

L’Autobianchi Y10 Turbo a eu chaud ! Le projet de sa conception fut assez disputé en interne. Et une fois que Vittorio Ghidella le charismatique directeur des projets au sein du groupe Fiat, se penche sur la question, il tranche. Séduit par le dessin tracé par Ital Design, la future Lancia/Autobianchi sera finalement… une Fiat Panda ! Bien loin de l’esprit chic et élégant. Finalement, la base de la Panda est retenue, et Fiat donne le feu vert pour adapter la plateforme à la future Lancia Y10 (qui sera badge Autobianchi selon les marchés comme en France par exemple). En mars 1985, l’Autobianchi Y10 est prête pour ses grands débuts au salon de Genève. Et de concert avec les modèles plus placides, Lancia dévoile également l’Autobianchi Y10 Turbo qui a la mission de prendre la succession de l’Autobianchi A112 Abarth. Une gageure ?… Continue reading

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Volkswagen Golf 1 GTI 1800 Pirelli

volkswagen-golf-1-gti-1800-pirelli-5

La production de la première Golf GTI a été lancée en juin 1976. A l’origine, elle devait être une série limitée à seulement 5000 exemplaires, uniquement disponibles en rouge ou gris métallisé. Mais l’improbable se produisit. La Golf GTI développant 110 ch, atteignant les 182 km/h, parvint à conquérir une nouvelle clientèle et devint la fondatrice de la classe GTI. Après un tel succès, la concurrence réagit avec un temps de retard, certes, mais avec des modèles de plus en plus affûtés. La course à la puissance était lancée ! Volkswagen réagit dans un premier temps par petites touches, certain de son avance. Ainsi, la Golf GTI 1600 reçu dans un premier temps une boîte à 5 rapports (et non plus 4) dès 1979 ainsi que des suspensions plus conciliantes pour le confort des occupants. En revanche, moteur et freins restèrent en l’état. Mais face aux mécaniques toujours plus véloces des concurrents qui utilisèrent tous les moyens techniques (turbo , multisoupapes…), Volkswagen fit évoluer sa GTI avec retenue. Certes, on eut le plaisir en France d’avoir l’initiative de VAG France avec la série très limitée Oettinger et son moteur 1600 à 16 soupapes et ses 136 ch qui mettait tout le monde d’accord. Mais pour le modèle de série, ce fut juste une évolution axée sur le couple et le confort de conduite avec un 1800 cm3 de 112 ch. Juste ? Continue reading

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)