Volkswagen Golf 5 GTI Pirelli

volkswagen-golf-5-gti-pirelli-15

La Golf GTI première du nom connu une série spéciale baptisée « Pirelli « . Depuis, il aura fallu attendre le mois de mai 2007 pour connaître le « come-back » d’une telle appelation. La Volkswagen Golf GTI Mk5 renoue donc ce cobranding avec le manufacturier italien. Un retour donc après 24 années d’abstinence puisque la première Golf GTI Mk1 Pirelli vit le jour en mai 1983. Cette série spéciale à l’époque, vendue et fabriquée pendant une demi année à 10 500 exemplaires, se reconnaissait à ses jantes dont le voile était doté de  » P » (comme « Pirelli ») en guise de trou. Evidemment, cette nouvelle série spéciale, basée sur la Golf 5 GTI est chaussée de pneumatiques Pirelli en 225/40 ZR 18.
Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Volkswagen Golf 1 GTI 1800 Pirelli

volkswagen-golf-1-gti-1800-pirelli-5

La production de la première Golf GTI a été lancée en juin 1976. A l’origine, elle devait être une série limitée à seulement 5000 exemplaires, uniquement disponibles en rouge ou gris métallisé. Mais l’improbable se produisit. La Golf GTI développant 110 ch, atteignant les 182 km/h, parvint à conquérir une nouvelle clientèle et devint la fondatrice de la classe GTI. Après un tel succès, la concurrence réagit avec un temps de retard, certes, mais avec des modèles de plus en plus affûtés. La course à la puissance était lancée ! Volkswagen réagit dans un premier temps par petites touches, certain de son avance. Ainsi, la Golf GTI 1600 reçu dans un premier temps une boîte à 5 rapports (et non plus 4) dès 1979 ainsi que des suspensions plus conciliantes pour le confort des occupants. En revanche, moteur et freins restèrent en l’état. Mais face aux mécaniques toujours plus véloces des concurrents qui utilisèrent tous les moyens techniques (turbo , multisoupapes…), Volkswagen fit évoluer sa GTI avec retenue. Certes, on eut le plaisir en France d’avoir l’initiative de VAG France avec la série très limitée Oettinger et son moteur 1600 à 16 soupapes et ses 136 ch qui mettait tout le monde d’accord. Mais pour le modèle de série, ce fut juste une évolution axée sur le couple et le confort de conduite avec un 1800 cm3 de 112 ch. Juste ? Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]