Le Guide des GTI
Le Guide des GTI Le Guide des GTI.fr revient sur l'histoire et l'évolution de toutes GTI, compactes sportives, petites sportives d'hier et d'aujourd'hui. Fiches techniques, présentations, reportages, le Guide des GTI.fr est un concentré de voitures de sport qui ravira tous les amoureux des voitures à haute performance... Peugeot 205 GTI, Golf GTI, Supercinq GT Turbo, Clio RS, Mégane RS, Focus RS, R8 Gordini... pas une ne manque à l'appel !
>ACCUEIL >CHRONOLOGIE

>PERFORMANCES

>FONDS D'ECRAN
>CATALOGUES >VOS GTI >SORTIES CIRCUIT
>GUIDE DES
GTI
>NEWS
>ESSAIS >DOSSIERS >COUPES ET CABRIOLETS >SERIES SPECIALES >REPORTAGES

>index du guide des GTI
Textes :
ALIS Webzine - Photos : D.R.

>PEUGEOT
305 GTX (1984-1987)
Tags : Peugeot, 305, GTX, Dossier

9 CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE Peugeot 305 GTX
MOTEUR

Type: 4 cylindres (boxer) opposés, 8 soupapes, 1 arbres à cames en tête
Position: transversal AV
Alimentation: 1 carburateur Solex double corps 34/34 Z1.
Cylindrée en cm3: 1 905
Alésage x course (en mm) : 83 x 88
Puissance ch DIN à tr/mn: 105 à 5 600.
Puissance au litre en ch DIN : 55,11
Couple maxi en mkg à tr/mn: 16,5 à 3 000
Couple au litre en mkg : 8,66
TRANSMISSION
AV.
Boîte de vitesses (rapports): manuelle 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 985
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 9,38.
ROUES
Freins : 2 disques pleins AV (Ø 266 x 10 mm) + étrier flottant 1 piston et 2 tambours AR (Ø 229 mm).
Pneus : Michelin MXV ou Pirelli P6 185/60 R14 AV et AR.
>PERFORMANCES
Vmax : 182 km/h
400 m DA : 17"5
1 000 m DA : 32"5
0 à 100 km/h : 10"8
0 à 200 km/h : ND.


Initialement commercialisée dès 1979, il faudra attendre le face-lift de 1982 pour que la berline 305 se muscle un peu. Une version GT d'abord en 1,6 litres, mais dès 1984, c'est la GTX avec le moteur 1,9 litres XU 9S qui va animer la Peugeot 305 sportive.



Planche de bord très classique, mais avec un combiné d'instruments qui sera repris par la 205 GTI. Excusez du peu ! A l'époque on savait faire des autos qui donnaient un maximum d'informations sur la vie du moteur...


En option, le client Peugeot pouvait prendre une sellerie cuir. Cela rappelait que la Peugeot 305 devait marier performances et esprit bourgeois alors propre à la firme au lion.


Le moteur équipant les 305 GTX, berlines et break, est le XU 9S de 1 905 cm3 développant 105 ch à 5 600 tr/mn et 16,5 mkg à 3 000 tr/mn. Son architecture est identique à celle du moteur XU 5S monté sur les 305 GT. Typé longue course, il possède ainsi un couple élevé à faible régime. Entre 2 300 et 4 200 tr/mn le couple utilisable reste supérieur à 15,5 mkg, soit 95% de sa valeur maximale.


Pas d'appendices aérodynamiques, qui se paie d'ailleurs "cash" dans la soufflerie avec un Cx de 0,38 soulignant ainsi l'ancienneté du dessin originel de la Peugeot 305.


La suspension de la GTX est du type 305 GT avec pseudo McPherson inversé, adaptée à l'ensemble des performances de la GTX au niveau des débattements et des flexibilités. L'assiette a été abaissée de -8 mm par rapport à la GT.


Pour différencier sa GTX de la version GT, Peugeot a doté la 305 GTX d'un large filet soulignant la ligne de caisse. Pour le reste, exceptées les nouvelles jantes alu plus larges de 14 pouces de diamètre, on retrouve l'ensemble très classique de la 305. Un becquet est apposé sur la malle arrière sous la même forme que sa rivale directe tricolore la Renault 9 Turbo.



Les performances étaient dans le ton de l'époque, même si la 305 GTX était handicapée par son aérodynamique datée et son poids conséquent comparé à la concurrence : 182 km/h en vitesse maxi, un 0 à 100 km/h en 10"8 et le kilomètre départ arrêté en 32"5.

>LIENS : PEUGEOT 305 GTX
Forum Peugeot
Club 205 GTI de France
Club 205 de France
Site perso sur la 205 GTI de Nicolas
GTI Powers, le site sur la 205 GTI
Dossier Caradisiac sur 205 GTI
Site sur les séries spéciales
Site sur les GTI et XSI
 
>GUIDE DES GTI
PRATIQUE
Contact
Avant-Propos
Annuaire
Petites Annonces GTI
Boutique
Stages de pilotage
Livre d'or - la presse en parle
>GUIDE DES GTI
PASSION
>Fonds d'écran GTI
>Forum
>Performances comparées GTI
>News GTI
>Catalogues et Brochures des GTI
>Historique des GTI
>Sondages sur les GTI
>Reportages GTI
>Les GTI "séries spéciales"
>Vous et votre GTI
>Liens GTI
>Chronologie des GTI

© Toute reproduction, même partielle et quel qu'en soit le support est interdite sans autorisation préalable du webmaster du site du Guide des GTI.fr.

Le Guide des GTI.fr est une publication de ALIS Webzine


Le Guide des GTI

Roadster smart Passion
Ecurie Cavallino
Alpine-Renault GTA
Mégane RS Passion
Wallpapers Automobiles
Fan de Mercedes-AMG

>GUIDE DES GTI >PEUGEOT
>PEUGEOT>305 GTX (105 CH)
n 1982, Peugeot avait sérieusement renouvelé sa gamme 305 pour lui donner un coup de jeune et mieux la fondre dans le paysage automobile d'alors. L'année suivante, Peugeot hausse le ton pour participer à l'essor du marché des berlines performantes de la gamme moyenne (Cf. encadrée) avec la 305 GT qui partage son moteur XU 1,6 litres avec la 205 GTI 1,6 litres. Mais la course à la puissance

touche autant les GTI que les berlines sportives, souvent dérivées desdites GTI et qui suivent donc le tempo. Peugeot ayant dans ses cartons le projet de monter en puissance et surtout cylindrée la 205 GTI avec la future 1,9 litres de 130 ch, va donc place le moteur XU 9S de 1 905 cm3 sous le capot de la 305 GTX à compter d'août 1984. Ce que le quidam a donc oublié, c'est que ce n'est pas la 205 GTI 1900 la première chez Peugeot, mais la 305 GTX qui a étrenné ce 1 905 cm3 (initialement étrenné sous le capot de la Citroën BX 19 GT), certes alimenté par un carburateur Solex double corps et développant 105 ch.


>LE MARCHE DES BERLINES PERFORMANTES GAMME MOYENNE

Si les GTI étaient alors en plein boom dans les années 70 puis surtout 80, les berlines dérivées ou assimilées ont largement suivi le mouvement. Ainsi, en France, le marché des berlines performantes gamme moyenne représentaient 8 350 voitures en 1978, puis 36 500 voitures en 1983 et on estimait alors à 50 000 le marché en 1985. Peugeot, au lancement de la 305 GTX berline et breaks estimait alors que sa version de pointe allait représenter en 1985 12% de ses ventes
totales, tandis que la gamme 305 allait s'octroyer 5,2% des immatriculations.

ESTHETIQUE CLASSIQUE…
Pour différencier sa GTX de la version GT, Peugeot a doté la 305 GTX d'un large filet soulignant la ligne de caisse. Pour le reste, exceptées les nouvelles jantes alu plus larges de 14 pouces de diamètre, on retrouve l'ensemble très classique de la 305. Un becquet est apposé sur la malle arrière sous la même forme que sa rivale directe tricolore la Renault 9 Turbo. Certes, le logo arrière indique "GTX" et le silencieux arrière est plus volumineux, mais la berline made in Sochaux a bien du mal à se débarrasser de ses bonnes manières en présentation (baguettes chromées, touches de chromes ça et là…) et ne cède pas facilement à la tentation du voyant et des tenues sportives. Pas d'appendices aérodynamiques, qui se paie d'ailleurs "cash" dans la soufflerie avec un Cx de 0,38 soulignant ainsi l'ancienneté du dessin originel de la Peugeot 305.

>305 GTX : LE BREAK !

 

En variante break, les performances ne souffrent pas trop d'un surcroît de capacité de chargement. La vitesse maxi reste inchangée avec 182 km/h malgré un Cx qui se dégrade encore à 0,39, tandis que le 0 à 100 km/h perd 4 centièmes (11"2) et le kilomètre départ arrêté 5 centième (33"). Le poids grimpe à 1 025 kilos dégradant ainsi le rapport poids/puissance à 9,8 kg/ch. En contrepartie, la capacité de chargement passe de 336 dm3 à 412 dm3 et jusqu'à 849 dm3 banquette

arrière rabattue. Et comme esthétiquement il n'y a pas de révolution, l'acheteur pouvait ainsi marier sport et pratique. Dans les autres différences, les pneumatiques sont en 165 HR 14 et des barres de toit sont de série. A noter que le prix était alors fixé au lancement à 83 000 Francs soit une augmentation de +9,2% du tarif comparé à la berline. Et sur son segment de marché, le break 305 GTX était alors seul au monde ou presque !

HABITACLE SERIEUX ET EQUIPE

Amateurs de moquettes rouges et planche de bord garnies comme sur les 205 GTI ou R5 GT Turbo vous serez déçu. Non, c'est l'"austère-chic" qui prédomine, cher à l'esprit de la sérieuse firme au lion. A l'intérieur, les sièges avant à grand maintien et la banquette arrière, avec accoudoir central, sont habillés de velours anthracite. Un garnissage cuir est disponible en option. Au poste de conduite, derrière le volant sport de diamètre réduit avec
monogramme "GTX" (comme la 205 éponyme qui sera commercialisée en Espagne), un nouveau combiné d'instruments d'origine 205 GTI à 6 cadrans apporte au conducteur toutes les informations : compte-tours électronique et tachymètre de grand diamètre, indicateurs de température d'huile, d'eau, de niveau de carburant et de manomètre de pression d'huile. La fermeture des vitres teintées s'effectue par commande électrique. Pour la première fois sur un modèle Peugeot/Talbot, la fermeture centralisée et l'ouverture des quatre portes peut s'effectuer par commande à distance " plip ". En option, le client pouvait opter pour un toit ouvrant, la direction assistée et la climatisation.

< ET AVANT ?
LA RIVALE !
LA SUITE... >
Peugeot 305 S
Renault 9 Turbo (1984-89)

Peugeot 309 GTI (1986-93)

>Peugeot 305 S (1980-82)
>Renault 9 Turbo (1984-89)

>Peugeot 309 GTI (1986-93)

CŒUR DE SPORTIVE !
Le moteur équipant les 305 GTX, berlines et break, est le XU 9S de 1 905 cm3 développant 105 ch à 5 600 tr/mn et 16,5 mkg à 3 000 tr/mn. Son architecture est identique à celle du moteur XU 5S monté sur les 305 GT. Typé longue course, il possède ainsi un couple élevé à faible régime. Entre 2 300 et 4 200 tr/mn le couple utilisable reste supérieur à 15,5 mkg, soit 95% de sa valeur maximale. Le bloc moteur, à chemises humides comprimées, et la culasse sont en alliage léger. L'arbre à cames est entraîné par courroie crantée et attaque directement les soupapes par l'intermédiaire de poussoirs. Le vilebrequin, en fonte à graphite sphéroïdal, tourne dans 5 paliers. Les bielles sont en acier forgé et les pistons en aluminium hypersilicié, à segment feu en alliage au molybdène. La lubrification (4,5 litres d'huile) est assurée par pompes à engrenages entraînée par chaîne. Le collecteur d'échappement est du type siamoisé (4 conduits séparés groupés deux à deux). L'admission d'air dans les cylindres passe par un collecteur et un filtre à distance. Un carburateur Solex double corps 34/34 Z1 assure l'alimentation. Une boîte 5 vitesses mécanique complète cet ensemble. Les performances étaient dans le ton de l'époque, même si la 305 GTX était handicapée par son aérodynamique datée et son poids conséquent comparé à la concurrence : 182 km/h en vitesse maxi, un 0 à 100 km/h en 10"8 et le kilomètre départ arrêté en 32"5.

CHASSIS DE GT RAFFERMI ?
La suspension de la GTX est du type 305 GT avec pseudo McPherson inversé, adaptée à l'ensemble des performances de la GTX au niveau des débattements et des flexibilités. L'assiette a été abaissée de -8 mm par rapport à la GT. Le train arrière est à bras tirés avec ressorts hélicoïdaux et amortisseurs hydrauliques intégrés. Le système de freinage, disques à étriers flottant à l'avant et tambours à l'arrière, comporte une assistance à dépression de 7 pouces. Les jantes alu sont équipées de pneus Michelin MXV ou Pirelli P6 en 180/60 HR 14. La direction est à crémaillère avec 2,8 tours de volant de butée à butée (11,05 mètres de rayon de braquage). La Peugeot 305 GTX est cossue et cela se sent sur la bascule avec 985 kilos. Du coup, le rapport poids/puissance est correct sans plus.

EVOLUTIONS...

 

Au fil des millésimes, la Peugeot 305 GTX connaîtra quelques rares évolutions, à commencer par la peinture ton caisse du becquet de malle arrière (millésime 1986) et de l'adoption de jantes tôles avec enjoliveurs turbine en remplacement des jantes alu (millésime 1987). Pour le millésime 1986, avec la suppression du moteur 1 580 cm3 sur la Peugeot 305 GT (qui hérite désormais du même moteur que la GTX mais avec un équipement simplifié), Les disques
sont repris de ceux de la 205 GTI 1,6 litres et sont désormais ventilés. C'est la GTX qui hérite en option de la boîte automatique ZF à 4 rapports, la 305 Automatic restant au catalogue quelques mois seulement. En septembre 1987, la 305 GTX interrompt sa carrière, prise en étau entre la Peugeot 309 et la Peugeot 405 qui arrive.

Catalogue Peugeot 305 GTX

>CATALOGUE DE LA PEUGEOT 305 GTX

Téléchargez gratuitement toutes les pages du catalogue de la 305 GTX en cliquant ici !!!

>>Retrouvez tous nos catalogues et brochures autos sur le site auto.pub.free.fr !!!


>CHRONOLOGIE PEUGEOT 305 GTX
1977
En novembre, présentation et commercialisation de la Peugeot 305.
1980

En juillet, Peugeot commercialise la 305 S, dotée d'un quatre cylindres de 1 500 cm3 de 89 ch à 6 000 tr/mn et 162 km/h.

1982
En septembre, profond facelift de la gamme 305 avec nouvelle proue et poupe, habitacle revu et nouvelle planche de bord.
Arrêt de la Peugeot 305 S qui ne profite pas du restyling.
1983
En février, la 305 GT vient coiffer la gamme avec une touche sportive grâce à son moteur XU 1,6 litres de 94 ch (167 km/h). Présentation spécifique avec jantes tôles (16570 SR 14) et baguettes épaisses.
En juillet, la Peugeot 305 GT hérite d'un indicateur de niveau d'huile électrique.
1984
En juillet, la Peugeot 305 GT gagne en couple avec 14 mkg à 3 250 tr/mn contre 13,7 mkg à 3 250 tr/mn.
En Août, Peugeot commercialise la nouvelle 305 GTX dotée du moteur XU 9S développant 105 ch. Disponible en berline et en break.
Commercialisation de la Peugeot 305 GT avec l'option boîte automatique ZF à 4 rapports.
1985
En juillet, Peugeot modifie sa 305 GT : nouveau moteur 1,9 litres de la version GTX, mais avec équipement simplifié.
1986
En juillet, la 305 GTX peut recevoir en option la boîte automatique ZF à 4 rapports.
En septembre, disparition de la 305 GT.
1987
En septembre, arrêt de la Peugeot 305 GTX et de nombreux modèles pour simplifier la gamme à quelques motorisations de base seulement.
1988
Seuls les breaks sont désormais disponibles, la Peugeot 405 prenant sa place, avec la Peugeot 309 en bas.
1989
En septembre, arrêt de la Peugeot 305.

Témoignages, retrouvez des passionnés propriétaires de Peugeot GTI et sportives dans la rubrique "Vous et Votre GTI"

Vous et Votre Peugeot GTI

>EN MARGE DE LA SERIE...

>PEUGEOT 205 GTI 1.9 - 1987-1994

La reine c'est elle ? Après la
205 GTI 1,6 litres qui rencontra tant de succès et se permit de supplanter la Golf GTI, la version 1,9 litres enfonce le clou et prend de l'avance...

>Consultez le dossier consacré à la Peugeot 205 GTI 1,9 litres (1987-1994)

 

Les marques les plus consultées :

>Opel

Les GTI les plus consultées :

>ACCUEIL >CHRONOLOGIE

>PERFORMANCES

>FONDS D'ECRAN
>CATALOGUES >VOS GTI >SORTIES CIRCUIT
>GUIDE DES
GTI
>NEWS
>ESSAIS >DOSSIERS >COUPES ET CABRIOLETS >SERIES SPECIALES >REPORTAGES
Le Guide des GTI et petites sportives - Voitures de Sport - Renault Sportives - Renault - Volkswagen - Peugeot - Alfa Romeo - Audi - Citroën - Seat - Toyota -Honda - Mazda - Opel - Autobianchi - Lancia - Suzuki - Talbot - Volvo - NSU - Mitsubishi - Rover - Innocenti - Mini - Daihatsu - Ford - Fiat - Austin - smart - Roadster smart passion - Alfa Romeo Alfetta GTV - Ecurie Cavallino - Ferrari - Alpine GTA V6 turbo - La tonne maxi - Mercedes-Benz - AMG - Forum Mercedes-Benz - Forum AMG - GTI - XSI - GSI - GTE - S16 - VR6 - 16 soupapes - 16V - RS - Renault Sport - Rallye - GT-ie - 4WD - R32 - OPC - ST - GT - CDi - Sport - Alpine - Lotus - F1 Team - R26 - F1 Team R26 - A5 - A5 Turbo - Turbo 2 - Mégane RS Passion - GT/E - Kadett - Supercinq - GT Turbo - Alain Oreille - Raider - Nürburgring Edition - Edition 30 - Pirelli - edition sportstyle - boutique - cadeaux - noel - st valentin - Abarth - esse-esse - Michael Schumacher - Schumacher GP - R3 - ST500 - Griffe - R26.R - MiTo - T-JET - Echappement - Vauxhall - Chevette - VXR - Artic Edition - XR2 - XR2i - RS 1800 - RS Turbo - XR3 - XR3i - Sporting - Guide des GTI - Monte Carlo - Rallye 1 - VR6 - Match - Cup - Clio RS - Golf GTI - Le Mans - Energy - BRM - CTR EP3 - BMW - Le Mans Classic - MG - ZR -

>Le Guide des Sportives, retrouvez toutes les voitures de sport sur le site Le Guide des Sportives, le guide des voitures de sport sur le net.

>>Discuter des Renault Sport et Renault Sportives dans le forum RS Team      
205 GTI Passion
Clio RS Passion : le site des amateurs de Clio RS et dérivées