Peugeot 106 XSI Le Mans

peugeot-106-xsi-le-mans-2

Peugeot 106 XSI Le Mans
1993 – 1993

Avec son triomphe en 1993 au 24 Heures du Mans (trois voitures au trois premières places – cf. encadré ci- dessous) pour ses Peugeot 905, le constructeur de Sochaux imagine une série spéciale pour ses variantes sportives chargées de commémorer l’évènement. Réel coup de marketing et surtout de cosmétique, dans les trois cas (la 405 MI16, 306 S16 et 106 XSI), des séries limitées sont donc à l’honneur dès novembre 1993. Avec 1000 exemplaires produits pour différents marchés (dont 300 pour la France), la Peugeot 106 XSI Le Mans sera commercialisée en France mais aussi dans d’autres pays d’Europe comme l’Allemagne ou l’Italie.

Textes : ALIS Webzine – Photos : D.R.

Peugeot va donc partir sur une série limitée à 3000 exemplaires seulement que les amateurs vont se disputer, sachant qu’aujourd’hui encore la cote de ces autos est légèrement supérieure à celle des autres GTI 1900 « standard », à tord ou à raison. Commercialisée à 112 000 francs en 1990-1991, la 205 Griffe était ainsi 12% plus chère que la 1900 de série, mais adoptait un équipement enrichi de série puisque sa configuration était unique et figée. Résultat, c’est finalement une auto au prix très attractif pour le client, puisqu’en adoptant une GTI normale avec le même équipement il économisait 3 300 francs (soit 3%).

>PEUGEOT 905, HISTOIRE D’UN TRIOMPHE !
7-4-2010_007
En 1988, Peugeot Talbot Sport (PTS) lance le projet 905 avec un objectif évident : s’imposer en championnat du monde des groupe C en endurance et surtout remporter la mythique course mancelle. Après avoir triomphé en championnat du monde des rallyes en groupe B avec les tonitruantes 205 Turbo 16, puis en rallye raids, notamment au Paris-Dakar toujours avec les 205 Turbo 16, puis avec les 405 Turbo 16, un nouveau défi était lancé à l’équipe de Jean Todt. Présentée le 4 juillet 1990 à Magny-Cours avec Jean-Pierre Jabouille aux commandes pour le développement (Tient ! Cela rappelle une histoire déjà connue avec Renault en Formule 1), la Peugeot 905 présente la particularité de reprendre les tics stylistiques des Peugeot de la gamme « standard », notamment avec des optiques avant en amandes et les feux arrière. Première course et première victoire à Suzuka en 1991, mais la concurrence est nettement en avance (Jaguar notamment) et PTS travaille d’arrache-pieds à faire évoluer l’auto pour la rendre compétitive. En 1992 la 905 remporte championnat et les 24 Heures du Mans (1ère et 2ème) mais en 1993 c’est l’exploit ! Peugeot truste les trois premières places du podium au Mans comme en son temps Matra. Chapeau ! Avec son V10 conçu sous la houlette de Jean Pierre Boudy, la 905 pouvait compter dès ses débuts en 1991 sur 650 ch, un poids de 780 kilos et une vitesse maximale de 350 km/h ! Fin 1993, malgré de nouvelles évolutions en développement, Peugeot arrête son engagement dans le championnat du monde des voitures de sport qui devient alors moribond. La F1 est au programme comme motoriste, mais Jean Todt est parti chez Ferrari avec le succès qu’on lui connaît.

PRESENTATION EXTERIEURE SPECIFIQUE…
Comme toutes les 106 XSI, la version Le Mans est uniquement disponible en carrosserie 3 portes. Comme pour ses soeurs, la 405 MI 16 Le Mans et la 306 S16 Le Mans, la 106 éponyme est vendue en une seule couleur : le rouge Lucifer métallisé. Toujours dotée de ses (petites !) jantes en alliage 14″ de série, la 106 XSI Le Mans se distingue par de nombreux logos qui rappelle sa série spéciale : logos sur portes avant (silhouette de la 905 victorieuse), logo « Le Mans » sur hayon (remplace le logo « XSI ») et la « flamme » PTS sur calandre. A noter que le numéro de la série est inscrit sur la portière avant gauche. Dans les derniers détails spécifiques propres à cette série limitée, les amateurs les plus avertis auront apprécié la lèvre noire supplémentaire sous le spoiler avant, et le filet latéral alu (au-dessus des baguettes de protection latérales). Pour le reste, pas de surprise, on retrouve tout ce qui fait une 106 XSI : phares longue-portée, élargisseurs d’ailes et baguettes latérales noirs et becquet arrière noir.

Peugeot 106 XSI 1400 (1992) – Dossier du Guide des Sportives
4-11-2010_017
Dur de succéder à la Peugeot 205 GTI ? C’est ce que Peugeot a dû penser puisqu’elle n’est pas remplacée directement. Les 106 et 306 se chargent de joindre les deux bouts pour tenter d’éclipser progressivement la (trop ?) célèbre Peugeot 205. Pari gagnant ? Pas si sûr, car face aux autres GTI plus velues, la Peugeot 106 XSI change non seulement de patronyme (pourquoi pas « GTI » ?!…), mais change aussi de catégorie pour aller jouer dans la catégorie des poids plumes et des GTI des copains. Compacte et ramassée (3,6 mètres de long), posée sur ses (petites) jantes de 14 pouces rejetées aux quatre coins de la carrosserie, la Peugeot 106 XSI 1400reprend les habits de sport de feue la 205 GTI : extensions d’ailes et baguettes en plastique noire boucliers peints avec antibrouillards avant encastrés, fin becquet et monogrammes « XSI » aux lettres rouges. Tout un programme ?… Et aussi les Peugeot du site Le Guide des Sportives

EQUIPEMENT ENRICHI DE SERIE
D’ordinaire, la Peugeot 106 XSI 1400 est dotée d’un équipement assez complet pour l’époque et résolument tourné vers les conducteurs sportifs. Le propriétaire d’une 106 XSI peut en effet profiter de compte-tours, indicateur de température d’huile, rhéostat d’éclairage du tableau de bord, glaces teintées, phares longue-portée, volant gainé cuir à trois branches, vitres électriques, condamnation centralisée avec télécommande, pré-équipement radio, banquette arrière 1/3 2/3, éclairage du coffre, sièges velours, console centrale longue…. Les équipements d’ordinaire en options sur la 106 XSI « standard » sont désormais de série sur cette version commémorative (rétroviseurs électriques et dégivrants, toit ouvrant, climatisation). Les vraies spécificités de la 106 XSI Le Mans sont la très jolie sellerie spécifique cuir et Alcantara (mixte vert et anthracite) et les appuis-têtes arrière.

PRESTATIONS MECANIQUES INCHANGEES
Châssis et liaisons au sol inchangées, et sous le capot, pas de surprises non plus. On retrouve toujours le « petit » 1400 cm3 (1 361 cm3 plus exactement) qui développe 95 ch à 6 600 tr/mn avec son injection Motronic et 117 Nm de couple à 4 200 tr/mn. Les performances restent pétillantes grâce à un poids plûme de 860 kilos avec un 190 km/h en pointe et un 0 à 100 km/h expédié en 9″6.

Commercialisée en novembre 1993, les 1 000 exemplaires seront vite écoulés. A noter que la Le Mans était facturée en France 3% plus cher. Pas énorme pour le prix de l’exclusivité…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Citroën AX GT AX GT 1489 cc del 1991Avec la Citroën AX présentée à Paris en octobre 1986, le constructeur aux doubles chevrons entend bien rajeunir son image et par-là, ratisser auprès d’une clientèle qui n’avait pas encore le réflexe Citroën. Il faut avouer que sur la première moitié des années 80, la gamme Citroën ne respirait pas réellement l’allégresse et l’insouciance : ...
  • Fiat Cinquecento Sporting autowp.ru_fiat_cinquecento_sporting_uk-spec_2Après une période de disette pour les fans de mini-bombes made ini Turin, Fiat, ragaillardi par un succès commercial européen revient sur la scène des citadines au petit format. Toujours appelée Fiat 500, mais cette fois-ci avec la prononciation italienne « Cinquecento« , c’est donc en décembre 1991 que les journalistes peuvent pour la première fois tester ...
  • Mini Cooper S Mk4 1L3i Ailes Larges mini-cooper-1L3i-ailes-larges-50Rover ressuscite le mythe en 1990. Depuis 1971 en effet , la gamme Mini n’avait plus de sportive en son sein . Un vide d’autant plus cruel et incompréhensible que les Mini Cooper et Cooper S ont forgé leur réputation de 1961 à 71. Certes, les amateurs inconditionnels auront pu se rabattre sur les Cooper ...
  • Peugeot 106 XSI Le Mans peugeot-106-xsi-le-mans-1Avec son triomphe en 1993 au 24 Heures du Mans (trois voitures au trois premières places – cf. encadré ci- dessous) pour ses Peugeot 905, le constructeur de Sochaux imagine une série spéciale pour ses variantes sportives chargées de commémorer l’évènement. Réel coup de marketing et surtout de cosmétique, dans les trois cas (la 405 ...


CHRONOLOGIE PEUGEOT 106 XSI LE MANS
1991 : En septembre, à l’IAA de Francfort, Peugeot dévoile sa nouvelle 106, qui vient remplacer à moitié la Peugeot 205.
1992 : Peugeot prévoit au catalogue une version sportive, la XSI dotée d’un moteur 1,4 litres atmosphérique de 100 ch.
1993 : Pour l’année 1993, Peugeot doit équiper sa 106 du catalyseur et la puissance tombe à 95 ch.
En juin, Peugeot remporte les 24 Heures du Mans en plaçant ses trois 905 aux premières places.
En novembre, Peugeot commercialise la 106 XSI Le Mans pour fêter le triplé dans la course mancelle des Peugeot 905.
1994 : La Peugeot 106 XSI prend du muscle moteur avec un 1600 cm3 de 105 ch, soit la même puissance que la première Peugeot 205 GTI 1600.
Peugeot commercialise la 106 Rallye avec un moteur 1,3 litres de 100 ch pour prendre la suite de la regrettée 205 Rallye.
1996 : En avril, la Peugeot 106 profite d’un restyling bienvenue : nouvelles faces avant et arrière, planche de bord améliorée et plus cossue, dimensions légèrement revues à la hausse.
Peugeot commercialise une nouvelle version de 106 Rallye phase 2 avec un moteur 1600 de la défunte 106 XSI 105 ch, mais dont la puissance est ramenée à 103 ch.
En juin, la 106 S16 est commercialisée avec son nouveau moteur 1600 cm3 de 120 ch.
1997 : Les logos  » S16  » disparaissent de la portière.
1999 : Arrêt de la peugeot 106 Rallye phase 2.
Les compteurs des S16 deviennent blancs, et possèdent d’un afficheur digital, permettant d’afficher le niveau d’huile ( à l’arrêt ), ainsi que le totaliseur kilométrique. Ce sont désormais 4 airbags de série qui équipent la 106 S16.
2000 : Option disponible nouvelle pour la 106 S16 : le pack style (baguette latérales peintes couleur caisse + gros aileron).
2003 : En avril, Peugeot Suisse propose une série spéciale 106 RC basée sur la S16 avec une présentation très tuning.
En juillet, arrêt de production des Peugeot 106 après 2 798 246 véhicules produits tous modèles confondus.

306EN MARGE DE LA SERIE… >PEUGEOT 306 S16 LE MANS

Même motif, même présentation, la 306 S16 Le Mans calque sa présentation sur celle de la « petite » soeur, la 106 XSI Le Mans.

7 CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes, 1 arbre à cames en tête
Position: transversal AV
Alimentation : injection Bosch Motronic
Cylindrée en cm3: 1 361
Alésage x course : 75 x 77
Puissance ch DIN à tr/mn: 95 à 6 600.
Puissance au litre en ch DIN : 69,80
Couple maxi en Nm à tr/mn: 117 à 4 200
Couple au litre en Nm : 85,96
TRANSMISSION
AV.
Boîte de vitesses (rapports): manuelle 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 860
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 9,05.
ROUES
Freins : 2 disques ventilés AV (Ø ND mm) + 2 tambours AR (Ø ND mm).
Pneus : Michelin MXV AV et AR 175/60 R 14.
>PERFORMANCES
Vmax : 190 km/h
400 m DA : ND
1 000 m DA : ND
0 à 100 km/h : 9″6
0 à 200 km/h : ND

DERNIERS ARTICLES PEUGEOT

  • Peugeot 205 GTI 1900 130 ch – Essai Après avoir conquis la première place tant convoitée des GTI au milieu des années 80 avec la 205 GTI 1,6 litres, Peugeot poursuit sa montée en puissance avec le « gros » 1,9 litres dans la petite caisse qu’est la 205 GTI . La concurrence a beau tenter de faire plus en puissance, mieux en prix ou ...
  • Peugeot 207 RC – Essai Après une première ébauche convaincante comme mise en bouche sous la forme de la 207 THP 150, on espérait tant de la version de pointe qui est alors destinée à remplacer la 206 RC . Mais las, de 177 ch, la puissance chute à 175 ch en sautant une génération. Hérésie ? Non véritable révolution ...
  • Peugeot 205 GTI 1600 115 ch – Essai Connaissant pourtant un succès incroyable depuis 1984, Peugeot ne se repose pas sur ses lauriers avec sa 205 GTI 105 ch . Si tout le monde attend une grosse évolution mécanique tant le châssis semble permettre de passer plus (cela sera la 205 GTI 1,9 litres ), Peugeot va profiter de la commercialisation de la ...
  • Peugeot 104 ZS2 Entre la Renault 5 qui s’affiche comme une concurrente plus fringuante et moderne que la Peugeot 104 au style très austère, et la Golf GTI qui truste les places d’honneurs dans le hit-parade des sportives, Peugeot ne pouvait rester impassible. Toutefois, la réponse du constructeur sochalien sera très différente de ce que l’on était en ...
  • Peugeot 106 S16 Après cinq années de commercialisation, la Peugeot 106 , si elle n’en demeure pas moins une excellente petite voiture, a bien du mal à jouer le rôle qui lui est dévolu : remplacer en partie la Peugeot 205. En effet, Peugeot, plutôt que de se risquer à remplacer un modèle si charismatique et important tant ...
  • Peugeot 206 RC WRC Edition 2 Après trois titres consécutifs en championnat du monde des rallyes WRC (2000, 2001 et 2002), Peugeot Allemagne Hollande décident de célébrer à leur manière cet évènement avec la commercialisation de la Peugeot 206 RC « WRC Edition 2 ». Le chiffre « 2 » rappelle notamment pour l’Allemagne que c’est une deuxième série spéciale, la première ayant été ...
  • Peugeot 206 RC WRC Edition Après trois titres consécutifs en championnat du monde des rallyes WRC (2000, 2001 et 2002), Peugeot Allemagne décide de célébrer à sa manière cet évènement en couplant cela avec la commercialisation de la Peugeot 206 RC et son nouveau moteur 2 litres 16 soupapes de 177 ch. C’est donc en mai 2003 que Peugeot Allemagne ...
  • Peugeot 309 GTI Goodwood Au salon de Londres en 1991, Peugeot UK dévoile une série limitée à 398 exemplaires baptisée  » Goodwood « . Seulement une centaine d’entre-elles auraient été vendues hors d’ Angleterre , toutes les autres ayant été vendues au pays de sa très grâcieuse Majestée. Elles y étaient d’ailleurs fabriquées dans l’ usine anglaise de PSA . ...
  • Peugeot 207 GTI THP 175 Le marché anglais est très friands de GTI et petites sportives appelées « Hot Hatches » Outre-Manche. Alors, lorsque Peugeot UK dévoile et commercialise la version anglaise de la 207 RC vendue chez nous, le dossier de presse du lancement anglais ressort les violons et insiste sur la filiation de cette série « 20 » avec la 205 GTI ...
  • Peugeot 207 RC La Peugeot 206 RC s’était fait attendre (2003 seulement alors que la 206 S16 est apparue en 1999 !), et Peugeot aura retenu la leçon et les critiques pour sa rapidité d’action avec sa nouvelle 207 présentée en avril 2006. L’attente sera donc de courte durée puisque un an plus tard, au printemps 2007 Peugeot ...

Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives
Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1Mini Cooper, Renault 8 Gordini 1100 R1134…), jusqu’à l’apparition de la VW Golf 1 GTI 1600 qui donna son patronyme à toute une catégorie. Les années 80 ont connu le plein essor d’une catégorie qui a alors battu tous les records de vente et de variétés de modèles. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des GTI.fr est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.

Si vous aimez également toutes les voitures de sport, ne manquez pas le site internet de nos collègues de bureau 100% dédié aux voitures de sport : Le Guide des Sportives.
La Rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *