Le Guide des GTI
Le Guide des GTI Le Guide des GTI.fr revient sur l'histoire et l'évolution de toutes GTI, compactes sportives, petites sportives d'hier et d'aujourd'hui. Fiches techniques, présentations, reportages, le Guide des GTI.fr est un concentré de voitures de sport qui ravira tous les amoureux des voitures à haute performance... Peugeot 205 GTI, Golf GTI, Supercinq GT Turbo, Clio RS, Mégane RS, Focus RS, R8 Gordini... pas une ne manque à l'appel !
>ACCUEIL >CHRONOLOGIE

>PERFORMANCES

>FONDS D'ECRAN
>CATALOGUES >VOS GTI >SORTIES CIRCUIT
>GUIDE DES
GTI
>NEWS
>ESSAIS >DOSSIERS >COUPES ET CABRIOLETS >SERIES SPECIALES >REPORTAGES

>index du guide des GTI
Textes :
ALIS Webzine - Photos : D.R.

>VOLKSWAGEN
Golf R32 Mk4 (2002-2003)

9 CV FISCAUX (8 avec la BV5)
FICHE TECHNIQUE
MOTEUR

Type: 6 cylindres en V à 15°, 24 soupapes, 2 arbres à cames en tête avec déphasage
Position: transversal AV
Alimentation: Injection électronique à gestion intégrale.
Cylindrée en cm3: 3 189
Alésage x course : 84 x 90,17
Puissance ch DIN à tr/mn: 241 à 6 250.
Puissance au litre en ch DIN : 75,57
Couple maxi en Nm à tr/mn: 320 de 2 800 à 3 200
Couple au litre en Nm : 100,34
TRANSMISSION
Intégrale (coupleur piloté Haldex)
Boîte de vitesses (rapports): Boîte mécanique 6 rapports (ou DSG en option).
POIDS
Données constructeur en kg: 1 477
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 6,12.
ROUES
Freins : 2 disques ventilés AV (Ø -) et 2 disques pleins AR (Ø -) + ABS + étriers de freins 4 pistons.
Pneus : AV et AR 225/40 R 18.
>PERFORMANCES
Vmax : 240 km/h
400 m DA : 15 s.
1 000 m DA : 27 s.
0 à 100 km/h : 7 s.
0 à 200 km/h : ND s.


La Golf R32 se veut un savant compromis entre sport et luxe. Force est de reconnaître que le cocktail est réussi.

Dans l'habitacle, Volkswagen joue clairement la carte du luxe avec des touches de sport.

Tout est de série et les passagers avant peuvent profiter d'excellents sièges Recaro en cuir, siglés du "R" stylisé issu du logo "R32", également repris sur la banquette arrière.


Les larges jantes alu de 18 pouces sont chaussées de pneus conséquents en 225/40 ZR18.

Sous le capot, caché derrière le logo "R32" logé sur la calandre, le V6 3,2 litres, le même que celui de l'Audi TT, est installé. Doté d'une sonorité envoûtante, il développe 241 ch à 6250 tr/mn et 320 Nm de couple de 2800 à 3200 tr/mn.

Pour passer la puissance au sol, les seules roues avant ne suffisent pas et c'est le système Haldex (le même que celui de l'Audi S3 Mk1), qui est de la partie.

>LIENS : VW GOLF R32 MK4
Passion Golf GTI
Golf GTI Classic Club
Golf Story
Golf GTI série 1
Amicale Golf GTI 1
Club Golf GTI IDF
 
>GUIDE DES GTI
PRATIQUE
Contact
Avant-Propos
Annuaire
Petites Annonces GTI
Boutique
Stages de pilotage
Livre d'or - la presse en parle
>GUIDE DES GTI
PASSION
>Fonds d'écran GTI
>Forum
>Performances comparées GTI
>News GTI
>Catalogues et Brochures des GTI
>Historique des GTI
>Sondages sur les GTI
>Reportages GTI
>Les GTI "séries spéciales"
>Vous et votre GTI
>Liens GTI
>Chronologie des GTI

© Toute reproduction, même partielle et quel qu'en soit le support est interdite sans autorisation préalable du webmaster du site du Guide des GTI.fr.

Le Guide des GTI.fr est une publication de ALIS Webzine


Le Guide des GTI

Roadster smart Passion
Ecurie Cavallino
Alpine-Renault GTA
Mégane RS Passion
Wallpapers Automobiles
Fan de Mercedes-AMG

>GUIDE DES GTI : VOLKSWAGEN
>VOLKSWAGEN GOLF R32 MK4 (241 CH)
olkswagen, depuis la Golf GTI 1600 mk1, s'est imposé comme l'initiateur et la démocratisation du phénomène GTI. Non content d'avoir lancer le mythe auprès du public, Volkswagen a souvent été la locomotive du segment des GTI en imposant de nouvelles évolutions. Moteur avec culasse à 16 soupapes, puis compresseur en G sur les Golf GTI Mk2 (les GTI 16S ou 16V et les GTI

G60). Sur sa Golf Mk3, les versions GTI et GTI 16V ont perduré, mais Volkswagen a frappé un grand coup avec dès 1991 la Golf VR6 Mk3. Elle fut ainsi la première à oser un moteur 6 cylindres dans une caisse compacte, allant ainsi châsser sur des terres plus prestigieuses. Il faudra attendre bien plus tard les Alfa Romeo 147 GTA et BMW 323 ti pour avoir une offre similaire. Alors sur la quatrième génération de Golf, on était en droit de s'attendre à une énième nouveauté en matière de choix technique/technologique afin de conserver son avance dans le segment des GTI.

En janvier 1998, Volkswagen dévoile sa nouvelle Golf Mk4. Dotée d'une ligne très "lissée", presque discrète, elle conserve en revanche la silhouette qui suit la Golf depuis ses débuts ou presque. Elle profite également d'un habitacle à la finition qui fera date dans le segment des compactes puisqu'elle va vite s'imposer comme la référence à copier tant sur la qualité des matériaux employés que des ajustages. Côté sport, la version GTI est au programme dès le lancement, et pour la première fois depuis 1975, Volkswagen fait appel à la suralimentation par un turbocompresseur. La Golf GTI développe ainsi 150 ch via un 1,8 litres (quatre cylindres à 20 soupapes) mais va vite décevoir les amateurs et passionnés de GTI en raison de son caractère trop fade et de son châssis peu sportif (amortissement surtout). A ses côtés, ce n'est pas la Golf V5 dotée d'un VR6 emputé d'un cylindres et développant aussi 150 ch qui va relever le gant du sport automobile.

Mais qu'est devenue la Golf VR6 Mk3 qui semble donc sans décendance directe ?! Un temps on aurait pu espérer que la réponse vienne de la Golf V6 4Motion Mk4, mais là encore, on était plus dans l'esprit compact bourgeoise et sécuritaire, que dans la voiture de sport. Son V6 de 204 ch, quoique onctueux, ne lui permettait pas d'aller jouer dans la cours des super compactes sportives comme la dernière Audi S3 Mk1. Alors la réponse est venue décembre 2002 avec la commercialisation de la version R32. Au programme, un V6 revu et un châssis plus sportif...

Volkswagen a prévu une version de pointe à sa gamme Golf Mk4 et tient à le faire savoir ! Alors le physique de la Golf R32 Mk4 annonce fièrement la couleur : les ailes ont pris de la carrure pour être plus larges et les boucliers sont également plus gros dont ceux de devant avec de larges prises d'air (un peu comme sur une Audi RS2 Mk1). De larges jantes de 18 pouces de diamètres multibranches viennent remplir les arches de roues. La ligne d'échappement est ponctuée par deux sorties rondes chromées à chaque extrémité du bouclier arrière, mettant ainsi la puce à l'oreille du passionné et connaisseur : sous le capot, un moteur V6 est présent... Côté teintes de carrosserie, le client pouvait opter pour du bleu métal, du noir ou du gris clair métal.

Dans l'habitacle, Volkswagen joue clairement la carte du luxe avec des touches de sport. Tout est de série et les passagers avant peuvent profiter d'excellents sièges Recaro en cuir, siglés du "R" stylisé issu du logo "R32", également repris sur la banquette arrière. La position de conduite est excellente, et pour rappeler la vocation sportive de l'auto un pédalier alu est présent avec un large repose-pied du même métal. Citons en vrac pour l'équipement de série : Air conditionné, Clim automatique, Direction assistée, Fermeture centralisée, Régulateur de vitesse, Sellerie cuir, Sièges chauffants, Toit ouvrant, Vitres électriques, Volant ajustable. Seules options disponibles : la navigation GPS.

Sous le capot, caché derrière le logo "R32" logé sur la calandre, le V6 3,2 litres, le même que celui de l'Audi TT, est installé. Doté d'une sonorité envoûtante, il développe 241 ch à 6250 tr/mn et 320 Nm de couple de 2800 à 3200 tr/mn. Il présente la particularité d'avoir un angle d'ouverture de 15° puisque héritier du fameux moteur VR6 qui fit ses premières armes en 2,8 litres sous la capot de la Golf VR6 Mk3 (174 ch), puis 2,9 litres sous le capot des coupés Corrado (190 ch). L'intérêt d'une telle architecture est évidemment de présenter un encombrement extérieur contenu tout en ayant accès au 6 cylindres. Sur la Golf R32, ce VR6 bénéficie d'une culasse multisoupapes, toujours unique, mais aussi d'un déphasage des deux simples arbres à cames. Avec sa boîte mécanique à 6 rapports, la Golf R32 permet ainsi d'atteindre de performances de choix avec 250 km/h en vitesse maxi, un 0 à 100 km/h en moins de 7 secondes, et le kilomètre départ arrêté en 27 secondes.

Pour passer la puissance au sol, les seules roues avant ne suffisent pas et c'est le système Haldex (le même que celui de l'Audi S3 Mk1), qui est de la partie. Rappelons que ce système est une transmission intégrale non permanente dont le coupleur interpont n'entraîne les roues arrière que lorsqu'il est détecté un patinage des roues avant. La Golf R32 semble posée par terre comme une auto "tunée" et ce n'est pas qu'une illusion avec -2 cm par rapport aux autres Golf Mk4 standards. L'amortissement a été revu et s'avère particulièrement dur. Pour ralentir l'auto, Volkswagen n'a pas hésité à monter des gros freins pincés par des étriers 4 pistons à l'avant. L'ABS est évidemment de série. Les larges jantes alu de 18 pouces sont chaussées de pneus conséquents en 225/40 ZR18.

En juin 2003, la Golf R32 se voit désormais dotée - à 200 exemplaires seulement - d’une transmission séquentielle à double embrayage : la boîte DSG (Direct Shift Gearbox), boîte mécanique à 6 rapports utilisant le principe du double embrayage. La DSG supprime les à-coups et les ruptures d’accélération lors du changement de vitesse. La boîte DSG réunit le meilleur des deux modes, elle allie le confort d’une transmission automatique à l’agilité et la sobriété d’une boîte mécanique. Le principe ? La Boîte DSG n’utilise pas une, mais deux demi-boîtes de vitesse associées chacune à deux embrayages. Lorsqu’une vitesse est sélectionnée, la boîte présélectionne le rapport suivant ou inférieur afin d’obtenir un passage de vitesse sans à-coups ni délai. La DSG de la Golf R 32 se pilote également en mode automatique Sport avec la même souplesse. Elle exploite alors toute la puissance en maintenant le rapport engagé jusqu’à la zone rouge. Autre nouveauté : la DSG se pilote en mode manuel séquentiel grâce à des palettes situées derrière le volant : droite pour monter les rapports, gauche pour rétrograder. Et enfin, comme en Formule 1, une procédure de départ arrêté est aussi disponible dans le mode Sport.
Les avantages ?
- la Golf R 32 améliore encore sensiblement ses performances et passe de 0 à 100 km/h en 6,4 secondes.
- Le temps de passage d’un rapport à l’autre est très inférieur aux produits proposés par d’autres marques, y compris les plus prestigieuses.
- La R 32 avec la boîte DSG consomme (en mode automatique) 1.3 litres de moins au 100 km que la R 32 en boîte manuelle avec un cheval de moins en puissance fiscale.

Dans le courant de l'année 2003, la Golf 4 R32 disparait du catalogue VAG.

>LES SERIES SPECIALES VOLKSWAGEN GOLF R32 MK4
>VOLKSWAGEN R32 MK4 DSG - 06/2003

Venu seul sur le marché avec sa boîte DSG et son double système d'embrayage supprimant les à-coups de transmission, Volkswagen monte à 200 exemplaires sur la Golf R32 sa "boîte à miracles".

>LE DOSSIER DE L'AUTOMOBILE SPORTIVE.COM VOLKSWAGEN GOLF R32 MK4
>UNE NOUVELLE "R"
La Golf IV n'a pas su ravir les amateurs de sportives. Après la légendaire GTI, la VR6 avait ouvert la voie de la berline compacte sportivo-bourgeoise mais la V6 4Motion, tout comme la GTI, est tombée dans le piège de l'embourgeoisement. Sans doute exaspéré des critiques à son encontre et toujours soucieux de son image, VW réagit sur le tard avec une version bodybuildée, baptisée "R32". Mieux vaut tard que jamais ne dit-on pas? Assurément, la Golf R32 remet les pendules à l'heure en terme de performances pures. Pour le reste...

>>Lire le dossier Volkswagen Golf R32 Mk4 de L'Automobile Sportive.com

>CHRONOLOGIE VOLKSWAGEN GOLF R32 MK4
1998
Lancement en janvier de la nouvelle Golf Mk4. Sont disponibles de suite une version GTI avec un 1,8 litres turbo à 5 soupapes par cylindres de 150 ch mais aussi une Golf V5 dotée d'un 5 cylindres 2,3 litres en "V" de 150 ch.
En octobre, toute la gamme est dotée des airbags latéraux.
1999
En juin, une version break est disponible au catalogue, mais pas en version GTI.
En novembre, VW commercialise une version V6 2,8 litres de 204 ch avec transmission intégrale 4Motion. Mais elle ne remplace pas réellement feue la Golf VR6 Mk3 qui fit tant d'émule chez les passionnés.
2001
En juin, Volkswagen dote toute sa gamme Golf Mk4 de l'ESP de série.
En septembre, le moteur VR5 de 2,3 litres passe à 170 ch et peut recevoir en option une boîte de vitesses TipTronic.
2002

En décembre, Volkswagen commercialise une version affûtée et sportive : la Golf R32 Mk4, V6 de 241 ch, transmission 4Motion (système Haldex), ailes élargies, jantes alu 18 pouces.
La Golf GTI passe à 180 ch.

2003
En juin, Volkswagen équipe en option sur une série limitée à 200 exemplaire la boîte DSG sur la Golf R32 Mk4.
Arrêt de la gamme Golf Mk4.

Mais aussi, toutes les Volkswagen sportives essayées dans le guide des sportives de L'Automobile Sportive :

-> Volkswagen

>EN MARGE DE LA SERIE...

>VOLKSWAGEN GOLF R32 EIP

Un très gros travail a été réalisé sur cette Golf R32 "boostée" par un gros turbo qui développe ainsi près de 600 ch. Tout a été renforcé pour ce missile sol-sol à commencer par sa transmission...

 

Les marques les plus consultées :

>Opel

Les GTI les plus consultées :

>ACCUEIL >CHRONOLOGIE

>PERFORMANCES

>FONDS D'ECRAN
>CATALOGUES >VOS GTI >SORTIES CIRCUIT
>GUIDE DES
GTI
>NEWS
>ESSAIS >DOSSIERS >COUPES ET CABRIOLETS >SERIES SPECIALES >REPORTAGES
Le Guide des GTI et petites sportives - Voitures de Sport - Renault Sportives - Renault - Volkswagen - Peugeot - Alfa Romeo - Audi - Citroën - Seat - Toyota -Honda - Mazda - Opel - Autobianchi - Lancia - Suzuki - Talbot - Volvo - NSU - Mitsubishi - Rover - Innocenti - Mini - Daihatsu - Ford - Fiat - Austin - smart - Roadster smart passion - Alfa Romeo Alfetta GTV - Ecurie Cavallino - Ferrari - Alpine GTA V6 turbo - La tonne maxi - Mercedes-Benz - AMG - Forum Mercedes-Benz - Forum AMG - GTI - XSI - GSI - GTE - S16 - VR6 - 16 soupapes - 16V - RS - Renault Sport - Rallye - GT-ie - 4WD - R32 - OPC - ST - GT - CDi - Sport - Alpine - Lotus - F1 Team - R26 - F1 Team R26 - A5 - A5 Turbo - Turbo 2 - Mégane RS Passion - GT/E - Kadett - Supercinq - GT Turbo - Alain Oreille - Raider - Nürburgring Edition - Edition 30 - Pirelli - edition sportstyle - boutique - cadeaux - noel - st valentin - Abarth - esse-esse - Michael Schumacher - Schumacher GP - R3 - ST500 - Griffe - R26.R - MiTo - T-JET - Echappement - Vauxhall - Chevette - VXR - Artic Edition - XR2 - XR2i - RS 1800 - RS Turbo - XR3 - XR3i - Sporting - Guide des GTI - Monte Carlo - Rallye 1 - VR6 - Match - Cup - Clio RS - Golf GTI - Le Mans - Energy - BRM - CTR EP3 - BMW - Le Mans Classic - MG - ZR -

>Le Guide des Sportives, retrouvez toutes les voitures de sport sur le site Le Guide des Sportives, le guide des voitures de sport sur le net.

>>Discuter des Renault Sport et Renault Sportives dans le forum RS Team      
205 GTI Passion
Clio RS Passion : le site des amateurs de Clio RS et dérivées