Ford Focus RS

ford-focus-rs-10

Ford Focus RS
2002 – 2003

Depuis 1999, Ford étonne les observateurs avec sa Focus au design très tranché et dénommé « edge design ». Un parti pris d’autant plus étonnant que la précédente Escort se voulait tellement consensuelle qu’elle en devenait insipide, stylistiquement parlement. Si le design est novateur quitte à déranger (c’est voulu), la Ford Focus poursuit la révolution de la firme à l’ovale en matière de comportement routier initié avec la Mondeo en se plaçant en tête de peloton avec les françaises (Peugeot 306, Citroën Xsara et Renault Mégane) régulièrement au hit parade des châssis les plus rigoureux et efficaces. Parallèlement, Ford poursuit son engagement en Championnat du Monde des Rallyes avec sa Focus RS . Il faudra attendre 2001 pour que Ford dévoile une digne héritière de la Ford Escort RS Cosworth . Mais force est de constater que les fans ne seront pas déçus. La nouvelle Focus RS est habillée d’une robe sportive à souhaits, illustrant ses 220 ch et sa sportivité exacerbée. Dans les raffinements sportifs hérités de la compétition , la Focus RS qui reste une traction , adopte un autobloquant Quaife pour une motricité et agilité diabolique . Enfin, sa production est limitée car limitée à 4 500 exemplaires.

Textes : ALIS Webzine – Photos : D.R.




ECHAPPEE DES SPECIALES WRC ?!
La Ford Focus RS présente extérieurement un certain nombre de détails dérivés de la Focus RS WRC. Le capot moteur , les portes, le pavillon et les blocs feux avant et arrière restent inchangés par rapport à la Focus standard mais tous les autres éléments ont été modifiés pour une créer une voiture digne du nom RS. La voiture de rallye est principalement conçue pour bénéficier d’une force d’appui à des vitesses qui dépassent rarement 160 km/h. Pour éviter une perte de vitesse à haut régime et bénéficier d’une meilleure stabilité à vitesse élevée la Focus RS a subi de très nombreux essais en soufflerie auxquels en plus des données recueillies lors du programme de développement de la Focus RS WRC. La Focus RS peut donc garantir un Cx de 0,36, ce qui reste une bonne valeur eu égard à ses attributs sportifs. La Focus RS présente des découpes de calandre identiques à la WRC mais bénéficie d’antibrouillards Hella. Le passage de la veine d’air dans la calandre est dirigé vers des sorties présentant une double fente en avant des roues. Le radiateur de l’ intercooler du turbo est positionné directement dans cette veine d’air pour un refroidissement maximum. En dépit de ces modifications externes , la Focus RS reste facile et agréable à conduire et présente également des angles d’ attaque et de fuite à l’avant et à l’arrière suffisamment ouverts pour faire face à certains obstacles rencontrés sur la route tels que les passages surélevés. Au niveau finition , on peut citer également la sortie d’ échappement de grand diamètre en acier inoxydable et les clignotants transparents à ampoules bleues qui s’allument en jaune lorsqu’ils sont commandés.

HABITACLE RACING…
A l’intérieur , la Focus RS reprend le thème WRC mais avec un certain nombre d’apports qui rehaussent à la fois la simplicité , le style, la qualité et la durabilité des matériaux et des équipements . Les couleurs noire, bleue et argent soulignent le côté sportif . « Il n’y a aucun élément ostentatoire dans l’habitacle de la Focus RS. Les éléments argentés sont fonctionnels, le cuir de haute qualité, l’ Alcantara utilisé à bon escient et certains panneaux sont réellement en fibre de carbone », affirme David Hilton , directeur du design de la Focus RS. Le plus étonnant sont les sièges d’ inspiration compétition. Développés avec Sparco, ils sont recouverts de cuir noir avec des panneaux de coussins et de dossiers en Alcantara bleu pour offrir un meilleur maintien en virages serrés. Les sièges assurent un exceptionnel soutien latéral et –tout comme sur la version rallye- ils présentent des fentes pour le harnais au niveau des appuis-tête. Les sièges arrière sont également fonctionnels, et conservent tout le confort et la modularité de ceux de la Focus standard. Ils sont garnis de cuir avec des coutures qui délimitent les places assises. En outre, les appuis-tête portent la marque Sparco. L’instrumentation reflète tout à fait son lien avec la WRC. Les cadrans sont fonctionnels et individualisés avec un manomètre de pression de suralimentation propre à la Focus RS. Un témoin du rapport engagé –ajouté dans le compte-tours- est directement dérivé de la voiture de rallye. Le bouton de démarrage est situé sur la console centrale en fibre de carbone . Le volant gainé de cuir bleu/noir a été spécialement conçu pour la Focus RS. Le tableau de bord et les panneaux de portes sont en Midnight Black avec des inserts en cuir bleu sur les portes et les panneaux latéraux arrière. Le levier du frein à main en aluminium, le pommeau de levier de vitesses court, les découpes des appuis-tête et les pédales en aluminium Sparco avec inserts en caoutchouc présentent une finition argentée.

MARTIN LEACH, VICE PRESIDENT DU DEVELOPPEMENT PRODUIT
« Nous ne nous sommes pas pressés pour créer cette voiture. Les passionnés de « RS » ont dû attendre tout ce temps car avec ce type de voiture, je ne voulais surtout pas les décevoir en la lançant avant que nous soyons pleinement satisfaits du résultat. Je peux vous assurer personnellement, que ceux qui la conduiront seront époustouflés lorsqu’elle entrera en production vers la fin de l’année. La Ford Focus RS a été conçue pour ceux qui recherchent des performances pures et, dans ce domaine, elle atteint un niveau qui est tout à fait synonyme de « RS ». Son accélération et son freinage n’ont rien à envier à d’autres modèles ultra sportifs actuels, cependant la Focus RS est aussi extrêmement docile en ville, elle est facile à utiliser quotidiennement mais capable de se déchaîner lorsqu’elle en a l’opportunité.»

UN MOTEUR SIGNE « RS » !
La Focus RS est animée par le moteur 2 litres suralimenté avec intercooler Duratec RS qui développe 215 ch à 5 500 tr/mn avec un couple qui dépasse 300 Nm à 3 500 tr/mn. Les bases de ce moteur reprennent la conception de celui de la Focus RS WRC. Ces surcroîts de puissance et de couple sont obtenus grâce à un turbocompresseur spécialement mis au point, Garret GT 2560LS à la pression de suralimentation établie à 1 bar. Le flasque de turbine est réalisé en acier inoxydable pour résister à des températures des gaz d’échappement de 950°C. Le module de gestion de suralimentation électronique de la Focus RS présente un certain nombre de nouvelles caractéristiques pour optimiser les performances du moteur. Il détecte le rapport engagé et définit différentes courbes de couple dans les rapports inférieurs pour optimiser la traction et éviter des contraintes anormales sur la transmission. Ce module mesure également la température de l’air qui entre dans le moteur et modifie la pression de suralimentation pour éviter toute perte de performances notables que l’on peut déceler sur certaines voitures suralimentées lorsque la température de l’air ambiant est élevée. Les nouvelles bielles matricées et les pistons en aluminium matricé type Focus RS WRC ont été développés pour faire face à l’accroissement de pression des cylindres.

TRANSMISSION COMPETITION ?
La boîte-pont de la Focus RS est une version spéciale de la boîte MTX75 à 5 rapports qui a été modifiée pour pouvoir encaisser des valeurs de puissance et de couple nettement plus élevées. Son différentiel à compensation automatique de couple Quaife type compétition est doté de vis sans fin qui transfèrent le couple de façon régulière entre les deux roues en fonction de l’adhérence exploitable. Ainsi gréée, la Focus RS s’adjuge des performances de choix lui permettant de venir attaquer celle qui sert de référence depuis quelques années : la Subaru Impreza GT. Le conducteur de la Focus RS peut donc espérer abattre le 0 à 100 km/h en 6’’7, franchir la borne kilométrique depuis l’arrêt en moins de 28 secondes tandis que la vitesse maximale viendra buter sous les 230 km/h.

Ford Focus RS (2002) – Dossier du Guide des Sportives
ford-focus-rs-17
Après une période de disette pour les amateurs de Ford sportives extrêmes, le constructeur à l’ovale revient sur le devant de la scène en faisant honneur à une sacrée histoire ponctuée du label « RS », souvent accolé au spécialiste Cosworth. Le département Sport Technologies avait déjà remis le pied à l’étrier à la gamme Ford dans l’univers des voitures de sport avec les Focus ST 170 et Mondeo ST 220. Mais désormais, la Ford Focus RS se charge d’assommer la concurrence directe dans le domaine des compactes sportives. Ne cherchez pas plus loin, la véritable sportive c’est elle ! Impossible de passer inaperçu, ou d’être confondu avec un conducteur paisible d’une Focus lambda. En effet, capot, vitres, hayon et toit sont les seuls éléments réellement communs. Pour le reste, 70% des composants de la Ford Focus RS sont inédits et spécifiques. Gros boucliers largement échancrés pour laisser entrer de l’air frais dans le compartiment moteur survolté, élargisseurs d’ailes et becquet de hayon sont complétés par des extracteurs d’aire sur les ailes avant. Pour la couleur, le client retiendra le bleu ou le… bleu !… Et aussi les Ford du site Le Guide des Sportives
MISE AU POINT PAR DES PILOTES DE RALLYES…
Il a été fait appel à l’expérience des pilotes du Championnat du Monde des Rallyes pour développer une sensation de « voiture de rallye pour la route ». En ce qui concerne la transmission, cette expérience a permis de pencher pour un choix de rapports davantage axé sur l’accélération que sur la vitesse de pointe.

CHASSIS SPORTIF
Le châssis transmet efficacement le couple sans provoquer de patinage des roues sur routes sèches. Au démarrage, sous forte accélération, la Focus RS garde une trajectoire rectiligne. Sur le mouillé, les roues peuvent patiner, mais le différentiel à compensation de couple permet de conserver la trajectoire. Les freins avant à étriers Brembo à 4 pistons et disques de 325 mm de diamètre assurent à la Focus RS une puissance de freinage très nettement supérieure à celle d’autres voitures. Les freins arrière sont des disques pleins de 280 mm de diamètre. La suspension arrière de la Focus conserve la suspension multilink à « control blade » mais avec des rotules de plus fort diamètre adaptées aux bagues renforcées nécessaires pour résister aux charges accrues imposées par les roues de plus grandes dimensions. Les ensembles amortisseurs et ressorts sont plus fermes et la barre anti-dévers arrière a été redessinée pour accroître sa rigidité. Les organes modifiés du châssis comprennent les nouveaux moyeux qui reçoivent de nouveaux arbres de roue plus importants et la voie a été élargie sur cette Focus RS WRC version route. Les ressorts légèrement plus courts associés aux amortisseurs Sachs Racing ont permis de surbaisser la voiture pour un meilleur contrôle de la caisse avec des répercussions positives sur la tenue de route. Les jantes en alliage exclusives 18×8’’ et les pneus Michelin 225/40 ZR18 ont été spécialement mis au point pour la Focus RS afin de lui offrir une adhérence maximum alliée à un confort et à une tenue de route irréprochables à la fois sur surfaces sèches et mouillées.

JOS CAPITO, NOUVEAU BOSS DES FORD SPORTIVES
Pour renforcer l’engagement sportif de Ford tant en compétition que dans sa gamme, Martin Leach profite du lancement de la Focus RS ainsi que des gammes « ST » pour Sport Technologies (avec les Focus ST 170 et Mondeo ST 220) pour confirmer au cours de l’été 2001 la nomination d’un nouveau directeur de la Division de l’ingénierie des véhicules spéciaux (SVE) de Ford Europe. Jost Capito, précédemment directeur de l’exploitation de l’écurie de F1 helvétique Red Bull Sauber Petronas, dirigera l’équipe des ingénieurs du centre de Dunton en Grand-Bretagne, à partir du 1er octobre 2001. « Nous sommes heureux d’accueillir Jost dans l’équipe, ajoute Martin Leach. C’est un ingénieur et un dirigeant de très haut niveau avec une fantastique expérience de la compétition. Grâce au succès dans les années passées de modèles Ford tels que la gamme « XR », les Escort et Sierra Cosworth, la division SVE a la réputation de développer certains des modèles les plus enthousiasmants et abordables du marché. Jost aura un rôle essentiel à jouer dans le développement à venir de cette réputation. »

En 2002, le magazine Echappement récompense la Ford Focus RS en la choisissant comme Sportive de l’Année. En 2003, Ford arrête la production de la Focus RS après 4 500 exemplaires produits, dont 150 pour le marché français.

Autres versions :
Ford Focus

Les Rivales :
Compacte Sport 2000, 2002

  • Audi S3 Mk1 Audi S3 Mk1Lorsqu’en 1996 Audi dévoile son A3 , le constructeur d’Ingolstadt allait prendre une avance certaine sur ses concurrentes directes Mercedes-Benz, BMW, Jaguar et Volvo. D’ailleurs, Jaguar n’a toujours pas de compactes dans son catalogue et Volvo devra attendre 10 ans pour riposter avec sa C30 T5 . Audi profite du partage des plate-formes communes dans ...
  • BMW 325ti compact E46 BMW 325ti compact E46En 1994, BMW avait créé la surprise en lançant la Série 3 « compact ». Le constructeur bavarois ressuscitait alors un genre disparu depuis les 2002 tii compact des années 70. Et comme il s’agissait de faire simple et efficace, cette série 3 compacte , bien que basée plastiquement sur la génération E36, reprenait en réalité le ...
  • Fiat Stilo Abarth Fiat Stilo AbarthAprès une carrière en demi-teinte pour le duo Bravo-Brava, Fiat poursuit la différenciation des carrosseries entre 3 et 5 portes et dévoile et commercialise en septembre 2001 la nouvelle Stilo, pour laquelle le constructeur de Turin fonde de gros espoirs de conquête. La Fiat Stilo à 3 portes est une voiture à l’allure sportive, caractérisée ...
  • Ford Focus RS Ford Focus RS Depuis 1999, Ford étonne les observateurs avec sa Focus au design très tranché et dénommé « edge design ». Un parti pris d’autant plus étonnant que la précédente Escort se voulait tellement consensuelle qu’elle en devenait insipide, stylistiquement parlement. Si le design est novateur quitte à déranger (c’est voulu), la Ford Focus poursuit la révolution ...
  • Honda Civic Type R EP3 Honda Civic Type R EP3Coup de tonnerre en Europe ! Bien que le Japon et certains marchés avaient déjà goûté à la précédente génération de Civic Type R (la première du nom pour les Civic), la EK9, l’Europe allait enfin pouvoir profiter de la nouvelle venue. Il faut reconnaître que le terrain avait été bien préparé avec l’Integra Type ...
  • Volkswagen Golf 4 R32 Volkswagen Golf 4 R32Volkswagen, depuis la Golf GTI 1600 mk1, s’est imposé comme l’initiateur et la démocratisation du phénomène GTI. Non content d’avoir lancer le mythe auprès du public, Volkswagen a souvent été la locomotive du segment des GTI en imposant de nouvelles évolutions. Moteur avec culasse à 16 soupapes, puis compresseur en G sur les Golf GTI ...


CHRONOLOGIE FORD FOCUS RS
1999 : Commercialisation de la Ford Focus qui vient remplacer la Ford Escort. Elle se caractérise avant tout par un style novateur et un comportement routier irréprochable.
2000 :
2001 : Au salon de Francfort en septembre, Ford dévoile la nouvelle Ford Focus ST170 et la Focus RS. Annoncée avec 220 ch, elle devient la sportive absolue de la gamme Ford. En fin d’année, la production démarre.
2002 : Commercialisation de la Ford Focus RS qui développe finalement 215 ch et non 220 ch. Sa production est limitée à 4 500 exemplaires. La Focus RS est élue sportive de l’année par le magazine Echappement.
2003 : Arrêt de la commercialisation et production de la Ford Focus RS dont 150 exemplaires ont été produits en France.

Carlos Sainz 2002-  Ford Focus - Action

EN MARGE DE LA SERIE…
>FORD FOCUS WRC
Ford poursuit sont engagement en Championnat du Monde des rallyes. Une présence qui ne se dément pas depuis les années 70, initiée avec les Escort, même si les Cortina Lotus avaient ouvert le bal dans les sixties. La Focus est donc logiquement engagée en Rallyes WRC et va inspirer directement la Focus RS comme en son temps l’Escort RS Cosworth.

14 CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 16 soupapes, 2 arbres à cames en tête
Position : transversal AV Alimentation : Injection électronique multipoint + turbocompresseur Garret GT 2560LS (Ø 1,0 bar) avec échangeur air/air.
Cylindrée en cm3: 1 989
Alésage x course : 84,8 x 88,0
Puissance ch CEE à tr/mn: 215 à 5500
Puissance au litre en ch CEE : 108,09
Couple maxi en Nm à tr/mn: 310 à 3500 Couple au litre en Nm : 155,85
TRANSMISSION
AV + différentiel à compensation automatique Quaife
Boîte de vitesses ( rapports): Boîte mécanique 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 278
Rapport poids /puissance en kg/ch DIN : 5,94
ROUES
Freins : AV 2 disques ventilés (Ø 325 mm) avec étriers fixes Brembo 4 pistons et AR 2 disques pleins (Ø 280 mm) + ABS
Pneus : AV et AR 225/40 ZR 18.
>PERFORMANCES
Vmax : 225 km/h
400 m DA : ND
1 000 m DA : 27″3
0 à 100 km/h : 6″7
0 à 200 km/h : ND
« 1 de 2 »

DERNIERS ARTICLES FORD
ford

  • Ford Fiesta XR2i 16V Ford s’est attaqué au marché des citadines compactes avec de sérieux arguments. Les deux premières générations de Ford Fiesta avaient tracé les jalons d’une success story chez Ford, en jouant alors la carte de la modernité avec un moteur placé transversalement à l’avant et une traction qui est du même bord. La Mini qui avait ...
  • Ford Escort RS Turbo Phase 2 Ford a pensé se jeter dans la lutte avec âpreté et détermination pour détrôner la Volkswagen Golf GTI. Ainsi en 1985, une série initialement limitée à 5 000 exemplaires (mais finalement 7 000 exemplaires environ seront produits) de Ford Escort RS Turbo est commercialisée avec des arguments probants : esthétique soignée et très sportive (kit ...
  • Ford Escort XR3 En septembre 1980, Ford dévoile sa nouvelle compacte à succès : la Ford Escort. Avec sa vocation mondiale, elle porte le nom de code interne « Erika » et est dessinée par le duo Uwe Bahnsen et Patrick Le Quément. Mais outre une plastique moderne et bien pensée, qui dégage de larges surfaces vitrées et des proportions ...
  • Ford Fiesta ST Mk8 Performance Edition La Ford Fiesta ST Mk8 a surpris tout le monde avec son « petit » trois cylindres de 1,5 litres. Véritable ode au downsizing, cette mécanique ne manque pas d’allant et met toujours autant en valeur des aptitudes dynamiques exceptionnelles. Fun à conduire, la Ford Fiesta ST est devenue aussi encore plus mature avec des équipements supplémentaires ...
  • Ford Fiesta ST Mk8 Avec la disparition progressive des GTI abordables et au caractère (réellement) sportif, comprenez avec des aides à la conduite déconnectables et des sensations de conduites sans (trop) de filtres, le tout avec une des trains roulants qui autorisent une belle mobilité, Ford devient certainement l’épouvantail de toute une catégorie. La Ford Fiesta ST Mk7 et ...
  • Ford Escort XR3i – Essai Rarement Ford est dans les précurseurs. Si du temps de la Ford T Henry Ford avait innové avec une standardisation de la production Ford est ensuite toujours resté très conservateur. Quelques éclipses techniques ou sportives ont émaillé sa réussite, mais le truc du géant de Detroit c’est la masse. Aussi, avec la nouvelle Escort apparue ...
  • Ford Focus ST 225 WRC Edition 1 Chez Ford , l’attente aura été longue pour coiffer la couronne au championnat du monde des Rallyes . Il est vrai que la fidélité du constructeur américain n’ avait pas été couronné de succès avec une attente de 27 années pour remporter enfin la couronne constructeur en novembre 2006. Une victoire qui ravi les amateurs ...
  • Ford Focus 3 ST Pour Ford, la stratégie de déploiement mondial pour ses modèles est une obsession compréhensible, au regard de sa présence sur tous les continents du globe . En son temps, la Ford Escort était déjà connue sous le nom de code Erica dans les années 70 -80 avec des variantes sur de nombreux continents. Premier véhicule ...
  • Ford Cortina Lotus Mk1 Comme souvent pour les compactes sportives, que l’on a appelé plus tard « GTI » avec l’éclosion de la Golf du même nom, c’est la compétition qui servit de prétexte à l’élaboration de la Ford Cortina Lotus Mk1. Difficile en effet d’imaginer en 1962 à la présentation de cette placide petite berline compacte que l’année suivante elle ...
  • Ford Focus 2 RS 500 La Ford Focus RS deuxième édition a posé de nouveaux jalons dans le segment des compactes sportives. Alors que Renault et sa Mégane 3 RS ont monté d’un cran les performances pures mais se concentrent à toujours parfaire un châssis extraordinairement incisif et précis, Ford a joué le coup de massue… La Focus RS a ...

Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives
Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1Mini Cooper, Renault 8 Gordini 1100 R1134…), jusqu’à l’apparition de la VW Golf 1 GTI 1600 qui donna son patronyme à toute une catégorie. Les années 80 ont connu le plein essor d’une catégorie qui a alors battu tous les records de vente et de variétés de modèles. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des GTI.fr est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.

Si vous aimez également toutes les voitures de sport, ne manquez pas le site internet de nos collègues de bureau 100% dédié aux voitures de sport : Le Guide des Sportives.
La Rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Ford Focus RS, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *