Peugeot 206 S16

peugeot-206-gt-15

Peugeot 206 S16
1999-2005

Après avoir tenté de digérer l’après 205 avec une « hydre à deux têtes », à savoir la Peugeot 106 et la Peugeot 306, Peugeot revient à ce qui forgé son succès et sauvé l’entreprise début 80 : une petite voiture polyvalente. Ainsi en 1998, Peugeot dévoile sa nouvelle 206. Commercialisée à partir du 10 septembre 1998, le succès auprès du public est immédiat. Peugeot va enfin pouvoir renouer au sommet des immatriculation sa bataille avec Renault et sa Clio. Et comme sa rivale de la firme au losange, la Peugeot 206 joue la carte de la polyvalence, malgré des dimensions extérieures contenues avec moins de 4 mètres de longueur, à l’instar de la Clio. Côté GTI, Peugeot n’est pas en reste et compte bien apporter son grain de sel dans un segment en perte de vitesse. Si Renault joue la montée en puissance avec 172 ch pour sa Clio RS, Peugeot se « contente » de reconduire le principe de la 205 GTI ou de la 106 S16, tout en améliorant la vie à bord et au quotidien pour élargir la cible de clients. Le sport pur et dur avec ses concessions ne semble plus faire les faveurs du plus grand nombre… En 1999, Peugeot commercialise donc la Peugeot 206 S16 et son quatre cylindres 2 litres de 137 ch. Le Lion (res)sort ses griffes !



Textes : ALIS Webzine – Photos : D.R.

PRESENTATION DISCRETE
peugeot-205-s16-2C’est Murat Günak, ex-transfuge de Mercedes-Benz, un designer d’origine turque, qui a la responsabilité des traits de la Peugeot 206. Compacte, un brin rondouillarde, mais séduisante avec ses feux avant effilés, et son postérieur rebondi avec ses optiques oblongues. Un résultat très satisfaisant, d’autant que le remplacement de la Peugeot 205 était un véritable challenge tant elle avait alors marqué les esprits. C’est également vrai pour la version sportive, mais la Peugeot 206 S16 préfère jouer les discrètes. Seules les ailes avant renflées donnent un indice, ainsi que les rétroviseurs extérieurs peints en noir quelle que soit la teinte de la carrosserie retenue. Dans les détails propres à la S16, on note les poignées de porte peintes ton caisse, un coloris spécifique (gris Iceland) et les jantes alu Foudre de 15 pouces (des jantes alu Ouragan 16 pouces sont disponibles en option). L’assiette est abaissée par rapport à ses soeurs plus placides, tandis que quelques détails sport sont tout de même présents comme la sortie d’échappement chromée ou le (discret) béquet de hayon. Dans les teintes les plus communes, il faut tout de même être alerte et fin observateur pour reconnaitre une Peugeot 206 S16 dans la rue.

INTERIEUR BOURGEOIS ?
peugeot-205-s16-17L’habitacle est richement doté et présenté de série. L’ambiance sport est soignée par de nombreux détails évocateurs : volant trois branches en cuir, compteurs sportifs à fond noirs, pommeau de levier de vitesses en alu, pédalier alu avec picots plastiques antidérapants, sièges plus enveloppants, sellerie mixte cuir et Alcantara du plus bel effet. L’équipement présente une dotation riche avec la radio CD RDS, la climatisation à régulation automatique, les essuie-glace automatiques, les rétroviseurs électriques, les commandes de la radio au volant, les appui-têtes sur tous les sièges,…

MECANIQUE MODERNE
peugeot-205-s16-1Révolution de palais à Sochaux ? C’est un nouveau bloc baptisé EW qui remplace et le bon vieux XU essence. Ce quatre cylindres en ligne EW est ainsi fondu en aluminium léger refroidi par eau avec un vilebrequin cinq paliers. Ce bloc a été intronisé dans la gamme PSA (Peugeot & Citroën) en 1998. Un an plus tard, il donne pleinement satisfaction sous le court capot de la Peugeot 206 S16. Il est coiffé d’une culasse alu à deux arbres à cames en tête entraînés par courroie crantée. Le taux de compression est de 10,8. Le système d’injection multipoint électronique est assuré par un ensemble Magneti-Marelli. Sa cylindrée de 1 997 cm3 est la résultante d’un alésage de 85 mm pour une course de 88 mm. Pour la 206 S16, sa nomenclature exacte est EW10 J4 (RFR). La puissance affichée est de 137 ch à 6 000 tr/mn pour un couple de 190 Nm à 4 100 tr/mn.

PERFORMANCES DE GTI !
peugeot-205-s16-15La transmission est assurée aux seules roues avant et passe par une boîte de vitesses mécanique à 5 rapports manuels. Les performances sont d’un niveau satisfaisant eut égard au niveau de puissance, la Peugeot 206 S16 capitalisant ainsi sur sa mécanique performante et son poids contenu (1 064 kg). Ainsi, le conducteur de la 206 S16 peut compter sur un kilomètre départ arrêté en 29 secondes et un 0 à 100 km/h en moins de 8 secondes. La vitesse maximale (211 km/h) profite de la cylindrée du 2 litres, mais également d’un aérodynamique efficace (Cx de 0,33) malgré le gabarit réduit de la 206.

CHASSIS TOUJOURS AUSSI SPORTIF…
Chez Peugeot, on sait faire des tractions avant avec un comportement digne d’une propulsion ; comprenez avec un train arrière qui accepte de se déplacer un peu vivement, certes, mais qui permet de placer l’auto à la corde pour effacer le plus vite les virages. Ainsi, un ensemble McPherson avant est reconduit, selon les habitudes à Sochaux tandis que l’essieu arrière est de type auto directionnel. Ressorts hélicoïdaux et amortisseurs télescopiques sont idéalement calibrés pour garantir un niveau de confort acceptable au quotidien, mais aussi un placage des roues au sol à plat en tenue de route sportive. L’assiette est évidemment abaissée, et les barres antiroulis de forte section. L’équipement pneumatique des jantes de 15 pouces est de 185/55 R15. Une monte un peu timorée qui peut néanmoins être améliorée en option avec du 16 pouces et des pneus plus larges. Les freinage est à quatre disques (ventilés avant) complétés d’un ABS et d’un EBD. Le poids d’ensemble dépasse la tonne mais reste encore raisonnable eut égard le niveau d’équipement de série.

MENUES EVOLUTIONS DE DETAILS
Pour des raisons d’homologation, la Peugeot 206 S16 reçoit une nouvelle mécanique. C’est en réalité la même EX10 J4 mais qui passe de RFR à RFN et gagne au passage +1 ch (138 ch au total). La modification touche le passage de une à deux sondes lambda (oxygène) au niveau des échappements. Au passage la monte pneumatique passe de 185/55/15 à 195/55/15 avec des jantes alu Foudre version 2. Quelques touches de couleur changent (seuils de porte, fonds de compteurs) tandis que l’antenne passe devant à l’arrière du toit. Enfin les sièges avant son redessinés, avec également des appuis-têtes ajourés et non plus pleins.

PASSAGE AU MULTIPLEXAGE EN 2001
Peugeot-206-SWChez PSA, c’est la grande révolution du multiplexage pour améliorer la connectivité et l’interaction entre les différents équipements intérieurs et de sécurité, tout en réduisant le nombre de cibles électriques. Une mise en réseau interne à la voiture en quelque sorte. On reconnaît le passage au multiplexage aux deux boutons sur la clé de contact au lieu d’un et aux nouveaux commodos et écran de l’ordinateur de bord). Les fonds de compteur virent au blanc désormais. Une nouvelle variante de carrosserie SW (break) est disponible pour la S16, tout en conservant intactes les qualités sportives. A noter que côté tenue de route, les responsables liaison aux sols de PSA ont adouci le comportement avec des barres antiroulis plus grosses (de 20 à 22 mm de section) pour réduire la vivacité du train arrière dans les courbes. Et la monte pneumatique passe à du 16 pouces de série (195/45 R16) avec les jantes alu Ouragan (7 x 16).

2003 : PHASE 2 POUR TOUTE LA GAMME PEUGEOT 206
peugeot-205-s16-13L’heure du face lift a sonné pour la gamme 206. Histoire de lui redonner un nouveau souffle, le design pourtant réussi est très subtilement amélioré et remis au goût du jour. Les optiques conservent ainsi leur forme initiale mais cèdent à la mode du « cristal » à l’avant et singent le style de la 308 à l’arrière. la grille de calandre est grillagée, tandis que la peinture intégrale et les plastiques sont lissés. Les jantes alu de 16 pouces sont nouvelles avec une monte pneumatique qui passe à 205/45 R16 tandis que l’ESP est de série. Le papillon des gaz n’est désormais plus actionné par câble.

En 2005, Peugeot interrompt la production et commercialisation de la Peugeot 206 S16 de 138 ch car son quatre cylindres 2 litres EW10J ne passe plus les normes antipollution.

PEUGEOT 206 RC (2003) – Dossier du Guide des Sportives
peugeot-206-rc-6
Peugeot avait finalement tranché et assumé la descendance de la Peugeot 205 GTI : la 206 S16 allait enfin lui emboîter le pas. Un pas réussi mais par trop timide face à une concurrence relevée, en particulier la Renault Clio RS et son brillant moteur de 172 ch. Alors évidemment, la Peugeot 206 S16 et ses 138 ch ne pouvait jouer dans la même cours. Pour 2003, Peugeot accepte de revoir sa copie pour compléter son offre GTI à la hausse. Si la S16 reste au catalogue, Peugeot sort l’artillerie lourde avec la 206 RC. Pas question toutefois de jouer les présentations tapageuses et seuls des amateurs avertis pourront deviner la vocation sportive de l’engin. La Peugeot 206 RC dispose de jantes alu de 17 pouces, d’un copieux becquet de toit, d’une assiette basse et d’un échappement rond chromé. Pour les ailes renflées, celles de la Peugeot 206 S16 sont reprises tout comme la trappe à essence type aviation comme sur la série spéciale 206 GT. Mais le plus important des modifications se passe dans les dessous… Et aussi les Peugeot du site Le Guide des Sportives

Autres versions :
Peugeot 206

Les Rivales :
gti 1990, 1999

  • Alfa-Romeo 145 Quadrifoglio VerdeAlfa-Romeo 145 Quadrifoglio Verde
    Après une longue carrière qui avait démarré en 1984, l’Alfa Romeo 33 cède la place en 1994 à la nouvelle 145. Avec un dessin inédit s’inspirant d’un break de chasse, marqué par une grosse nervure latérale, l’Alfa 145, uniquement disponible en 3 portes, se verra complétée d’une version berline 4 portes avec malle arrière classique ...
  • Citroën Saxo VTS 1L6 16VCitroën Saxo VTS 1L6 16V
    Chez PSA, la Peugeot 106 vient fortement d’évoluer et d’entamer un chapitre plus mature de sa carrière. Elle qui avait été dérivée de la Citroën AX, c’est désormais son tour de rendre la pareille et de renvoyer l’ascenseur. C’est le designer Donato Coco qui a la mission de dessiner une petite voiture différente, tout en ...
  • Peugeot 106 S16Peugeot 106 S16
    Après cinq années de commercialisation, la Peugeot 106 , si elle n’en demeure pas moins une excellente petite voiture, a bien du mal à jouer le rôle qui lui est dévolu : remplacer en partie la Peugeot 205. En effet, Peugeot, plutôt que de se risquer à remplacer un modèle si charismatique et important tant ...
  • Peugeot 206 GTPeugeot 206 GT
    Alors que Peugeot peut se féliciter d’un passé riche en victoires automobiles en compétition (Championnat du monde des Rallyes en Groupe B avec la 205, les Rallyes Raids, l’endurance avec la Peugeot 905 puis l’engagement en Formule 1 sans réussite cependant), la nouvelle 206 semble la monture idéale pour aller lutter en WRC (le championnat ...
  • Peugeot 206 S16Peugeot 206 S16
    Après avoir tenté de digérer l’après 205 avec une « hydre à deux têtes », à savoir la Peugeot 106 et la Peugeot 306, Peugeot revient à ce qui forgé son succès et sauvé l’entreprise début 80 : une petite voiture polyvalente. Ainsi en 1998, Peugeot dévoile sa nouvelle 206. Commercialisée à partir du 10 septembre 1998, ...
  • Renault Clio RSRenault Clio RS
    Après la disparition des Renault Clio Williams et 16V, Renault semblait avoir oublié les passionnés de petites bombes issues de l’ex-Régie . Il s’agissait en réalité plus d’un hasard des calendriers entre les renouvellements produits et les normes d’ homologation moteur. En 1998, Renault commercialise sa nouvelle Clio II, mais il faudra attendre le mois ...
  • Seat Ibiza 2 Cupra 2L0 16VSeat Ibiza 2 Cupra 2L0 16V
    Seat est la branche sportive du groupe VAG, et entendait bien le faire savoir. Après des variantes GTI plutôt remarquée avec sa gamme Ibiza Mk2, Seat remporte en 1996 le titre de champion du monde des rallies dans la catégorie 2 litres – 2 roues motrices. Un véritable succès que Seat entendait bien fêter dignement. ...


CHRONOLOGIE PEUGEOT 206 S16
1998 : En Septembre, lancement de la Peugeot 206 qui vient remplacer, après plusieurs années d’absence, la Peugeot 205.
1999 : En avril, Peugeot commercialise la 206 S16, qui veint coiffer la gamme 206. La « mythique » Peugeot 205 GTI 1900 a désormais une véritable descendance, quoique plus policée. Moteur 2 litres de 137 ch avec de série cuir, climatisation régulée, ABS, pédalier alu, jantes alu 15 pouces, ailes avant élargies et boucliers avec bas volets.
En mai, Peugeot commercialise une série limitée, la « GT » afin de pouvoir répondre à certaines normes d’homologation en rallye. Cette « GT » est en fait une S16 avec un bouclier avant proéminent, des jantes de 16 pouces de série et un chargeur CD.
2000 : En août, le moteur est légèrement modifié pour des raisons d’homologation et gagne +1 ch.
En octobre, Peugeot commercialise avec succès sa 206 CC, véritable coupé cabriolet démocratique et qui pouvait recevoir le moteur de la S16.
Peugeot remporte le championnat du Monde des Rallies WRC avec la 206 WRC.
2001 : En mars, Peugeot livre à ses clients le nouveau moteur 1600 cm3 16 soupapes de 110 ch sur la 206.
Peugeot remporte le championnat du Monde des Rallies WRC avec la 206 WRC.
2002 : En mai, commercialisation de la carrosserie SW, sorte de break sur base de 206.
La Peugeot 206 S16 hérite de jantes de 16 pouces de série.
En septembre, Peugeot dévoile sur le stand du Mondial de Paris la nouvelle 206 RC.
En novembre, toute la gamme reçoit l’assistance au freinage d’urgence.
Peugeot remporte le championnat du Monde des Rallies WRC avec la 206 WRC.
2003 : En avril, toute la gamme 206 connaît un léger face-liftage (phares avant à glaces lisses, bouclier avant à large ouverture, entrées d’air en nids d’abeille et feux arrière revus).
Commercialisation de la Peugeot 206 RC qui remet les pendules à l’heure avec son 2.0 litres 16 soupapes de 180 ch et sa présentation spécifique (intérieur baquets, jantes alu 17 pouces…).
En mai, Peugeot Allemagne commercialise une série limitée à 100 exemplaires : la WRC Edition. Basée sur la RC et qui célèbre les victoires de Peugeot en WRC : elle reçoit uniquement une présentation spécifique, la mécanique reste inchangée.
2004 : En mai, Peugeot Allemagne et Hollande commercialisent une série limitée à 100 exemplaires dans chaque pays : la WRC Edition 2. Basée sur la RC et qui célèbre les victoires de Peugeot en WRC : elle reçoit uniquement une présentation spécifique, la mécanique reste inchangée.
2005 : La motorisation 2 litres 16 soupapes de 138 ch est arrêtée car elle ne passe plus les normes antipollution.
2006 : Arrêt de la fabrication des Peugeot 206 RC.
2007 : Ecoulement des dernières autos produites.

peugot_206_wrc_2002_01EN MARGE DE LA SERIE… >PEUGEOT 206 WRC

La Peugeot 206 WRC, c’est avant tout le retour de Peugeot dans une discipline qu’elle avait tant marquée avec les 205 T16. La 206 WRC remplit sa mission…

8 CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 16 soupapes, 2 arbres à cames en tête
Position: transversal AV
Alimentation: Injection Multipoint Magneti-Marelli DCM 48 P.
Cylindrée en cm3: 1 997
Alésage x course : 85 x 88
Puissance ch DIN à tr/mn: 137 à 6 000.
Puissance au litre en ch: 68,60
Couple maxi en Nm à tr/mn: 190 à 4 100
Couple au litre en Nm : 95,14
TRANSMISSION
AV + ASR et ESP déconnectables
Boîte de vitesses (rapports): Manuelle 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 064.
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 7,77.
ROUES
Freins : AV 2 disques ventilés (266 mm) et AR 2 disques pleins (247 mm) + ABS + EBD.
Pneus : AV et AR 185/55 R15.
>PERFORMANCES
Vmax : 211 km/h
400 m DA : ND
1 000 m DA : 29,0 s.
0 à 100 km/h : 7,5 s.
0 à 200 km/h : ND


DERNIERS ARTICLES PEUGEOT
peugeot
  • Peugeot 206 S16
    Après avoir tenté de digérer l’après 205 avec une « hydre à deux têtes », à savoir la Peugeot 106 et la Peugeot 306, Peugeot revient à ce qui forgé son succès et sauvé l’entreprise début 80 : une petite voiture polyvalente. Ainsi en 1998, Peugeot dévoile sa nouvelle 206. Commercialisée à partir du 10 septembre 1998, ...
  • Peugeot 205 GTI 1900 130 ch – Essai
    Après avoir conquis la première place tant convoitée des GTI au milieu des années 80 avec la 205 GTI 1,6 litres, Peugeot poursuit sa montée en puissance avec le « gros » 1,9 litres dans la petite caisse qu’est la 205 GTI . La concurrence a beau tenter de faire plus en puissance, mieux en prix ou ...
  • Peugeot 207 RC – Essai
    Après une première ébauche convaincante comme mise en bouche sous la forme de la 207 THP 150, on espérait tant de la version de pointe qui est alors destinée à remplacer la 206 RC . Mais las, de 177 ch, la puissance chute à 175 ch en sautant une génération. Hérésie ? Non véritable révolution ...
  • Peugeot 205 GTI 1600 115 ch – Essai
    Connaissant pourtant un succès incroyable depuis 1984, Peugeot ne se repose pas sur ses lauriers avec sa 205 GTI 105 ch . Si tout le monde attend une grosse évolution mécanique tant le châssis semble permettre de passer plus (cela sera la 205 GTI 1,9 litres ), Peugeot va profiter de la commercialisation de la ...
  • Peugeot 104 ZS2
    Entre la Renault 5 qui s’affiche comme une concurrente plus fringuante et moderne que la Peugeot 104 au style très austère, et la Golf GTI qui truste les places d’honneurs dans le hit-parade des sportives, Peugeot ne pouvait rester impassible. Toutefois, la réponse du constructeur sochalien sera très différente de ce que l’on était en ...
  • Peugeot 106 S16
    Après cinq années de commercialisation, la Peugeot 106 , si elle n’en demeure pas moins une excellente petite voiture, a bien du mal à jouer le rôle qui lui est dévolu : remplacer en partie la Peugeot 205. En effet, Peugeot, plutôt que de se risquer à remplacer un modèle si charismatique et important tant ...
  • Peugeot 206 RC WRC Edition 2
    Après trois titres consécutifs en championnat du monde des rallyes WRC (2000, 2001 et 2002), Peugeot Allemagne Hollande décident de célébrer à leur manière cet évènement avec la commercialisation de la Peugeot 206 RC « WRC Edition 2 ». Le chiffre « 2 » rappelle notamment pour l’Allemagne que c’est une deuxième série spéciale, la première ayant été ...
  • Peugeot 206 RC WRC Edition
    Après trois titres consécutifs en championnat du monde des rallyes WRC (2000, 2001 et 2002), Peugeot Allemagne décide de célébrer à sa manière cet évènement en couplant cela avec la commercialisation de la Peugeot 206 RC et son nouveau moteur 2 litres 16 soupapes de 177 ch. C’est donc en mai 2003 que Peugeot Allemagne ...
  • Peugeot 309 GTI Goodwood
    Au salon de Londres en 1991, Peugeot UK dévoile une série limitée à 398 exemplaires baptisée  » Goodwood « . Seulement une centaine d’entre-elles auraient été vendues hors d’ Angleterre , toutes les autres ayant été vendues au pays de sa très grâcieuse Majestée. Elles y étaient d’ailleurs fabriquées dans l’ usine anglaise de PSA . ...
  • Peugeot 207 GTI THP 175
    Le marché anglais est très friands de GTI et petites sportives appelées « Hot Hatches » Outre-Manche. Alors, lorsque Peugeot UK dévoile et commercialise la version anglaise de la 207 RC vendue chez nous, le dossier de presse du lancement anglais ressort les violons et insiste sur la filiation de cette série « 20 » avec la 205 GTI ...

Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives
Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1Mini Cooper, Renault 8 Gordini 1100 R1134…), jusqu’à l’apparition de la VW Golf 1 GTI 1600 qui donna son patronyme à toute une catégorie. Les années 80 ont connu le plein essor d’une catégorie qui a alors battu tous les records de vente et de variétés de modèles. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des GTI.fr est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.

Si vous aimez également toutes les voitures de sport, ne manquez pas le site internet de nos collègues de bureau 100% dédié aux voitures de sport : Le Guide des Sportives.
La Rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Peugeot 206 S16, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *