Peugeot 206 S16

peugeot-206-gt-15

Peugeot 206 S16
1999-2005

Après avoir tenté de digérer l’après 205 avec une « hydre à deux têtes », à savoir la Peugeot 106 et la Peugeot 306, Peugeot revient à ce qui forgé son succès et sauvé l’entreprise début 80 : une petite voiture polyvalente. Ainsi en 1998, Peugeot dévoile sa nouvelle 206. Commercialisée à partir du 10 septembre 1998, le succès auprès du public est immédiat. Peugeot va enfin pouvoir renouer au sommet des immatriculation sa bataille avec Renault et sa Clio. Et comme sa rivale de la firme au losange, la Peugeot 206 joue la carte de la polyvalence, malgré des dimensions extérieures contenues avec moins de 4 mètres de longueur, à l’instar de la Clio. Côté GTI, Peugeot n’est pas en reste et compte bien apporter son grain de sel dans un segment en perte de vitesse. Si Renault joue la montée en puissance avec 172 ch pour sa Clio RS, Peugeot se « contente » de reconduire le principe de la 205 GTI ou de la 106 S16, tout en améliorant la vie à bord et au quotidien pour élargir la cible de clients. Le sport pur et dur avec ses concessions ne semble plus faire les faveurs du plus grand nombre… En 1999, Peugeot commercialise donc la Peugeot 206 S16 et son quatre cylindres 2 litres de 137 ch. Le Lion (res)sort ses griffes ! Continue reading

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Peugeot 106 S16

peugeot-106-s16-22

Peugeot 106 S16

1996 – 2003

Après cinq années de commercialisation, la Peugeot 106 , si elle n’en demeure pas moins une excellente petite voiture, a bien du mal à jouer le rôle qui lui est dévolu : remplacer en partie la Peugeot 205. En effet, Peugeot, plutôt que de se risquer à remplacer un modèle si charismatique et important tant commercialement que dans l’histoire du constructeur de Sochaux, a joué la complémentarité : la 106 pour ratisser l’entrée de gamme de la 205, et la 306 pour aller accompagner la clientèle 205 vers le haut. Une solution un peu bancale que Peugeot cessera avec l’arrivée quelques années plus tard de la Peugeot 206 . En attendant, alors que la vague GTI est encore présente, Peugeot n’oublie pas sa clientèle éprise de sport automobile et de sensations avec des variantes sportives pour sa 106 commercialisée dès la fin de l’année 1991. Si le label  » GTI  » semble réservé qu’aux marchés étrangers, la France aura le droit aux Peugeot 106 XSI qui évolueront de 100 ch, 95 ch (merci le catalyseur) puis 106 ch avec un nouveau moteur 1600 au lieu du 1400 cm3. Continue reading

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)