Ford Cortina Lotus Mk1

ford-cortina-lotus-mk1-6

Ford Cortina Lotus Mk1
1963 – 1966

Comme souvent pour les compactes sportives, que l’on a appelé plus tard « GTI » avec l’éclosion de la Golf du même nom, c’est la compétition qui servit de prétexte à l’élaboration de la Ford Cortina Lotus Mk1. Difficile en effet d’imaginer en 1962 à la présentation de cette placide petite berline compacte que l’année suivante elle devint l’égérie et la référence de tous les passionnés britanniques de voitures de sport.omme souvent pour les compactes sportives, que l’on a appelé plus tard « GTI » avec l’éclosion de la Golf du même nom, c’est la compétition qui servit de prétexte à l’élaboration de la Ford Cortina Lotus Mk1. Difficile en effet d’imaginer en 1962 à la présentation de cette placide petite berline compacte que l’année suivante elle devint l’égérie et la référence de tous les passionnés britanniques de voitures de sport.

Textes : ALIS Webzine – Photos : D.R.

ford-cortina-lotus-mk1-17Dans ce début des années 60, le championnat « Saloon » de voitures de tourisme remportait un grand succès auprès du public anglais et les Jaguar et Alfa Romeo s’écharpaient joyeusement sur la piste. Porté par cette liesse populaire, ce championnat ne pouvait laisser Ford indifférent trop longtemps. C’est donc vers Colin Chapman que Ford UK va se tourner pour préparer une arme redoutable en Groupe 2 (tourisme de série modifié) sur la base de la placide Cortina. Le sorcier anglais va donc recevoir des usines Ford des coques deux portes de Cortina puis travailler dessus dans son usine à Cheshunt. Il greffe sous le capot moteur son moteur 1,6 litres double arbres à cames qui développe pour l’ occasion 106 ch DIN à 5 500 tr/mn. Une puissance très respectable pour l’époque surtout ramenée au poids très contenu de la Cortina Lotus Mk1 première série avec 775 kg sur la bascule !

ford-cortina-lotus-mk1-1Cette brillante mécanique était basée sur un bloc Ford que Lotus coiffait d’une culasse à deux arbres à cames en tête dessinée par Harry Weslake. L’alimentation était assurée par deux carburateurs horizontaux double corps Weber 40 DCOE 2. Avec ces modifications, Lotus doubla la puissance du moteur Ford d’origine monté sur les Cortina de base ! Les performances sont éloquentes surtout pour l’époque avec 178 km/h en vitesse de pointe (malgré une boîte de vitesses à quatre rapport et une aérodynamique de camion) et le 0 à 100 km/h en 10,4 secondes, soit mieux qu’une VW Golf GTI Mk1 1600 ou une Peugeot 205 GTI 1600 105 ch. Le kilomètre départ arrêté est abattu en 31,6 secondes. Là encore un résultat qui atomise la plupart des autos de sa catégorie à l’époque.

ford-cortina-lotus-mk1La présentation extérieure et intérieure se veut sportive et différente : teinte blanche intégrale avec bandes vertes qui courent sur la ligne de caisse et vient s’étaler sur la poupe sous les petits feux ronds très datés sixties ! Les fins pare-chocs chromées conservent une touche d’élégance tandis que les roues en tôle reçoivent de petits envoliveurs chromés eux aussi. L’habitacle est traité sportivement avec des sièges sport mais au maintient quasi nul, un volant trois branches tulipé et jante en bois et une batterie de compteurs. A noter le levier de vitesses au plancher, une place qui faisait sport dans les années 60 par opposition aux leviers sur la colonne de direction.

ford-cortina-lotus-mk1-9Mais c’est le châssis de la Cortina Lotus Mk1 qui va également recevoir les attentions de Lotus. Pour alléger l’ensemble, tous les ouvrants sont désormais en alu. L’essieu arrière reste rigide comme sur le reste de la gamme Cortina, mais Lotus jette aux orties l’antique système de suspensions à ressorts à lames, pour un ensemble amortisseurs/ressorts dont le guidage est assuré par un système identique à celui de la Lotus Seven. La direction a été optimisée pour être plus directe tandis que la géométrie de la suspension avant est également revue. La garde au sol est réduite, les pneus et jantes sont plus larges. Le freinage est renforcé.

ford-cortina-lotus-mk1-13En 1963, avec un peu de retard sur le programme établi par Ford au départ, la Cortina Lotus démarre sa fulgurante et fructueuse carrière en championnat « Saloon » dans sa catégorie groupe 2. Avec un Jim Clark au volant, la Cortina Lotus va anéantir la concurrence. Le talentueux pilote écossais ne fera qu’un avec sa Cortina et la mènera à la victoire en de très nombreuses occasions, toujours avec style et panache.

Fort de ce succès, Ford exigea après la première série minimale de 1000 exemplaires pour l’homologation en Groupe 2 de produire une Cortina Lotus Mk1 moins chère. On réutilisa alors des éléments des Cortina de série comme la boîte de vitesses à quatre rapports de la Corsair V4 mais aussi le retour à des ouvrants en acier et les ressorts à lames à l’arrière ! Pourtant, malgré cette surcharge pondérale de près de 50 kg supplémentaires, la Cortina Lotus Mk1 conservera ses performances avec un moteur toujours aussi en forme. Evidemment, la précision de conduite sur route déformées s’en trouva altérée. Plus de 2000 exemplaires de cette deuxième série furent produits dès 1965 avec quelques modifications de détails : calandre qui descend sous les phares avant, nouveaux clignotants rectangulaires au lieu des ovales, tableau de bord redessiné avec de nouveaux aérateurs.

ford-cortina-lotus-mk1-8Entre 1963 et 1966, des versions Compétition-clients virent le jour avec des puissances allant de 140 à 190 ch ! En 1966, Ford passe à la Cortina Mk2 et la production des Cortina Lotus Mk1 sont stoppées après 3 301 exemplaires produits. Elle est devenue une véritable star parmi les sportives « oldies »…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Ford Cortina Lotus Mk1 ford-cortina-lotus-mk1Comme souvent pour les compactes sportives, que l’on a appelé plus tard « GTI » avec l’éclosion de la Golf du même nom, c’est la compétition qui servit de prétexte à l’élaboration de la Ford Cortina Lotus Mk1. Difficile en effet d’imaginer en 1962 à la présentation de cette placide petite berline compacte que l’année suivante elle ...
  • Renault 8 Gordini 1100 R1134 renault-8-gordini-1100-r1134-5En juin 1962 Renault présente sa nouvelle Renault 8. Elle vient remplacer la paire Dauphine-Ondine et se veut ainsi plus moderne. Le but avoué de la Régie Renault est de s’adresser à une clientèle jeune, avide de sensations et nouveauté. Pour marquer sa rupture avec le passé, c’est la première Renault de l’après-guerre qui va ...


CHRONOLOGIE FORD CORTINA LOTUS MK1
1962 : Commercialisation de la gamme Ford Cortina.
1963 : Début de la production des Cortina Lotus dans l’usine Lotus de Cheshunt. C’est la première série des Cortina Lotus Mk1 qui sera produite à 1000 exemplaires pour l’homologation en tourisme. Elle se distingue par une suspension arrière Lotus et des ouvrants en alu.
1964 : En juillet, la Cortina Lotus reçoit un nouvel arbre de transmission en deux parties.
Une variante de compétition est développée avec un moteur qui porte sa puissance à 140 ch.
Vic Elford remporte le classement à l’indice au Tour de France.
Jim Clarck remporte le championnat tourisme avec la Cortina Lotus.
1965 : la Cortina Lotus s’adjuge le championnat d’Europe des Circuits.
La Cortina connaît quelques modifications : calandre qui descend sous les phares avant, nouveaux clignotants rectangulaires au lieu des ovales, tableau de bord redessiné avec de nouveaux aérateurs.
En septembre, Ford remet des ressorts à lames sur l’essieu arrière pour des raisons de coût. La boîte de vitesses (à 4 rapports) est désormais empruntée à la Ford Corsair V4. C’est la deuxième série de Cortina Lotus (2 000 exemplaires) avec des ouvrants en acier.
1966 : Le moteur subit un nouveau développement pour la compétition avec une puissance de 190 ch.
C’est la fin de production des Ford Cortina Lotus Mk1.
En fin d’année, présentation de la nouvelle Ford Cortina Mk2. Pas de Lotus dans la gamme au lancement.
1967 : En mars, Ford présente et commercialise la nouvelle Ford Cortina Lotus Mk2.
1970 : Fin de la production des Ford Cortina Mk2.

lotus-elan-coupe-s2-type-36-3EN MARGE DE LA SERIE…
>LOTUS ELAN
En 1962, Colin Chapman décide avec son cabriolet Elan de tirer les enseignements de la Lotus Elite au succès réel auprès des amateurs de voitures de sport et des clients, mais dont le bilan économique a été désastreux pour la firme. Ron Hickman est chargé de tracer des lignes du nouveau cabriolet Elan avec un format compact et élégant, tandis que les dessous sont très sportifs et précis. Rapidement, La Lotus Elan cabriolet se pose en sportive accomplie et bouscule même certaines sportives plus prestigieuses et puissantes sur le papier. En revanche, Colin Chapman note tout de même que certains clients aimeraient une auto plus GT que sportive avec un aspect moins spartiate. Lotus profite ainsi de sa 2e série (la S2) pour présenter en 1965 la Lotus Elan Coupé S2 Type 36. Plus qu’un simple hard top posé, certains détails sont repensés, comme le dessin de la malle de coffre qui est désormais plus étanche pour vos bagages. Les amateurs avertis auront noté les nouveaux blocs optiques arrière et des roues acier équipées dorénavant d’écrou papillon centraux plus esthétiques. Pour le reste on retrouve intacts ces proportions idéales, les phares escamotables et ce gabarit compact avec une longueur de 3,70 mètres. La Lotus Elan Coupé S2 Type 36 joue désormais dans la cour des Grand Tourisme délaissant le sport radical à la version cabriolet… et aussi toutes les Lotus du Guide des Sportives

ND CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE
MOTEUR
ype: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes, 2 ACT
Position: longitudinal AV
Alimentation: 2 carburateurs horizontaux double corps Weber 40 DCOE 2.
Cylindrée (cm3): 1 558
Alésage x course (mm): 82,5 x 72,7
Puissance maxi (ch à tr/mn): 106 à 5 500
Puissance spécifique (ch/L): 68,04
Couple maxi (mkg à tr/mn): 14,9 à 4 000
Couple spécifique (mkg/L): 9,56
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports): 4 manuelle.
POIDS
Données constructeur (kg): 775
Rapport poids/puissance (kg/ch): 7,31
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm): 2 disques AV + 2 tambours pleins AR
Pneus Av-Ar: 6.00 – 13
>PERFORMANCES
Vmax : 178 km/h
400 m DA : ND
1 000 m DA : 31,6
0 à 100 km/h : 10,4 s.
0 à 200 km/h : ND

DERNIERS ARTICLES FORD

  • Ford Fiesta ST Mk8 Performance Edition La Ford Fiesta ST Mk8 a surpris tout le monde avec son « petit » trois cylindres de 1,5 litres. Véritable ode au downsizing, cette mécanique ne manque pas d’allant et met toujours autant en valeur des aptitudes dynamiques exceptionnelles. Fun à conduire, la Ford Fiesta ST est devenue aussi encore plus mature avec des équipements supplémentaires ...
  • Ford Fiesta ST Mk8 Avec la disparition progressive des GTI abordables et au caractère (réellement) sportif, comprenez avec des aides à la conduite déconnectables et des sensations de conduites sans (trop) de filtres, le tout avec une des trains roulants qui autorisent une belle mobilité, Ford devient certainement l’épouvantail de toute une catégorie. La Ford Fiesta ST Mk7 et ...
  • Ford Escort XR3i – Essai Rarement Ford est dans les précurseurs. Si du temps de la Ford T Henry Ford avait innové avec une standardisation de la production Ford est ensuite toujours resté très conservateur. Quelques éclipses techniques ou sportives ont émaillé sa réussite, mais le truc du géant de Detroit c’est la masse. Aussi, avec la nouvelle Escort apparue ...
  • Ford Focus ST 225 WRC Edition 1 Chez Ford , l’attente aura été longue pour coiffer la couronne au championnat du monde des Rallyes . Il est vrai que la fidélité du constructeur américain n’ avait pas été couronné de succès avec une attente de 27 années pour remporter enfin la couronne constructeur en novembre 2006. Une victoire qui ravi les amateurs ...
  • Ford Focus 3 ST Pour Ford, la stratégie de déploiement mondial pour ses modèles est une obsession compréhensible, au regard de sa présence sur tous les continents du globe . En son temps, la Ford Escort était déjà connue sous le nom de code Erica dans les années 70 -80 avec des variantes sur de nombreux continents. Premier véhicule ...
  • Ford Cortina Lotus Mk1 Comme souvent pour les compactes sportives, que l’on a appelé plus tard « GTI » avec l’éclosion de la Golf du même nom, c’est la compétition qui servit de prétexte à l’élaboration de la Ford Cortina Lotus Mk1. Difficile en effet d’imaginer en 1962 à la présentation de cette placide petite berline compacte que l’année suivante elle ...
  • Ford Focus 2 RS 500 La Ford Focus RS deuxième édition a posé de nouveaux jalons dans le segment des compactes sportives. Alors que Renault et sa Mégane 3 RS ont monté d’un cran les performances pures mais se concentrent à toujours parfaire un châssis extraordinairement incisif et précis, Ford a joué le coup de massue… La Focus RS a ...
  • Ford Focus 2 RS Le Mans Classic Partenaire de la grande classique historique du Mans qui se déroulera du 9 au 11 juillet prochains, l’ Ecurie Ford France a créé une collection de cinq Focus RS dont les couleurs rendent hommage à cinq voitures ayant marqué l’histoire de la marque à l’ovale aux 24 Heures . Le nom de cette série exclusive ...
  • Ford Focus 2 RS WRC Edition Ford Suisse l’avait promis et tient promesse : Après avoir fait sensation comme concept-car à l’occasion du 23e Auto Zürich Car Show en novembre dernier, la Focus RS WRC Edition termine maintenant son sprint final pour arriver chez les concessionnaires. La série spéciale limitée créée à l’occasion des « 40 ans de la Ford RS » et ...
  • Ford Focus 2 RS Chez Ford, le label RS est une véritable institution à l’instar de ce que Renault essaie de forger avec son label Renault Sport. Le lancement en production de la Focus 2 RS fin 2008 a marqué le 10e anniversaire de la Ford Focus et les 40 ans de la griffe RS. La Ford Escort RS ...

Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives
Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1Mini Cooper, Renault 8 Gordini 1100 R1134…), jusqu’à l’apparition de la VW Golf 1 GTI 1600 qui donna son patronyme à toute une catégorie. Les années 80 ont connu le plein essor d’une catégorie qui a alors battu tous les records de vente et de variétés de modèles. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des GTI.fr est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.

Si vous aimez également toutes les voitures de sport, ne manquez pas le site internet de nos collègues de bureau 100% dédié aux voitures de sport : Le Guide des Sportives.
La Rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *