BMW 130i

autowp.ru_bmw_130i_5-door_m_sports_package_uk-spec_6

BMW M130i
2005 – 2011

Avec sa nouvelle Série 1, BMW joue sur tous les tableaux ! D’une part, cela permet à BMW de développer une gamme complète et polyvalente vers le bas pour mieux concurrencer l’Audi A3 et résister à l’arrivée de Mercedes-Benz et sa Classe A totalement inédite et directement concurrente, et d’autre part la filiation historique avec la BMW série 02 est mise en avant. La première Série 1 a permis pendant 7 années à BMW de prendre des parts de marchés et reconquérir les clients des BMW Série 3 Compact dont la disparition avaient créé un vide. Avec la Série 1 commercialisée dès septembre 2011 en versions 5 portes dans un premier temps, BMW pouvait ainsi renforcer et renouveller son entrée de gamme. A l’heure du downsizing et de la réduction des émissions des CO2, la nouvelle série 1 n’était jusqu’ici disponible uniquement qu’en 4 cylidres de 218 ch sur la BMW 125i. Il aura fallu patenter 12 mois de plus pour profiter de la version M135i et son six en ligne turbo de 3 litres développant 320 ch. Ainsi gréée, la BMW M135i « tape » de sacrés chronos le tout avec sonorité, disponibilité et panache… Une offre bienvenue sur un marché dominé par des offres quatre cylindres (Mégane RS, Audi S3, Golf GTI, Leon Cupra) et cinq cylindres (Focus ST, C30 T5).

Textes : ALIS Webzine – Photos : D.R.

POUR PERES DE FAMILLES ?…
Pour ceux qui espéraient du sport pur et dur visible de l’extérieur, il faudra repasser ou attendre les évolutions à compter de 2007 (Cf. encadré « Evolutions ») car la 130i, comme le reste de la gamme Série 1 n’est disponible qu’en 5 portes. Œuvre de l’équipe du controversé Chris Bangle, la Série 1 offre une enveloppe bicorps assez classique dont seuls quelques détails stylistiques sont traités de manière originale. On notera ainsi le traitement des flancs concaves qui semblent jouer avec la lumière pour mieux affiner la silhouette, et la poupe qui possède également cet artifice de style. Pour le reste, on est bien face à une BMW avec sa calandre à double haricot, véritable empreinte de la marque à l’hélice, ses phares ronds sous globe. Petite caractéristique propre à la 130i et ses sœurs, le porte-à-faux avant est ultracourt, complété d’un empattement particulièrement long (2,66 m, soit 10 cm de plus en moyenne qu’une Golf, A3, Mégane et Focus) et de voies larges. L’efficacité aérodynamique passe de 0,29 pour les « petits modèles » Série 1 à un Cx de 0,32 sur la 130i. Jantes de 17 pouces, kit carrosserie complet et une assise plus basse, offre un look nettement plus sportif à la 130i. N’attendez pas toutefois d’elle l’exubérance de présentation comme la Focus RS ou encore l’Alfa 147 GTA.

>L’I-DRIVE
L’iDrive permet d’activer toutes les fonctions de communication, de navigation, de divertissement et de climatisation ainsi que des réglages personnalisés de la voiture. Le menu, les fonctions et réglages sélectionnés sont présentés sur l’écran de contrôle placé au-dessus de la console centrale. La disposition graphique des menus à l’écran correspond au sens de déplacement du bouton multicommandes et permet ainsi de sélectionner les fonctions et réglages quasiment à l’aveugle. Même en présence de l’iDrive, des fonctions audio souvent utilisées peuvent aussi être pilotées grâce à des touches séparées sur la console centrale et, le cas échéant, sur le volant multifonctions*. Les fonctions de base du climatiseur* – régulation de la température et de la ventilation – se gèrent également au moyen de commandes séparées, les réglages de précision passant par l’iDrive.

INTERIEUR SPORTIF ?
De série, BMW soigne ses occupants à bord de la 130i avec une foultitude d’équipements : Bouton start pour démarrer le moteur avec dispositif de démarrage confort ; volant sport gainé cuir ; levier de vitesse court avec pommeau gainé cuir ; instruments ronds à plage d’affichage élargie ; clé de contact sans panneton ni pile avec fonction de radiotélécommande ; le véhicule reconnaît la clé utilisée et règle la radio, le climatiseur, les sièges à réglage électrique et les rétroviseurs en fonction de l’utilisateur ; le capteur de l’état de charge de la batterie assure la capacité de démarrage ; ordinateur de bord ; affichage des kilométrages que les pièces d’usure peuvent encore effectuer ; échappement double avec embouts chromés et une sonorité grave et sportive ; caches de marchepied chromés ; réglage en hauteur des sièges conducteur et passager ; climatiseur, régulation de température bizone (conducteur/passager) ; radio BMW Business avec lecteur CD. La position de conduite ne souffre pas la critique en raison de multiples réglages possibles mais surtout de l’alignement parfait du pédalier avec le conducteur permis par le moteur longitudinal ce qui est rarement le cas sur les compactes sportives à moteur transversal. Le bloc compteur reste relativement pauvre avec une instrumentation non spécifique à la 130i (dommage), tandis qu’un écran au dessus de la console centrale regroupe le maximum d’informations et fonctions, que l’on gère depuis l’iDrive (Cf. encadré). Quoique prétendue « familiale » les places arrière sont comptées et le volume de coffre de 330 dm3 reste moyen.

SIX MAJEUR !
BMW réédite le coup déjà opéré par Volkswagen et sa Golf VR6 puis Alfa Romeo et sa 147 GTA : placer un six cylindres dans une caisse compacte. Seulement, si VW et Alfa avait opté pour un V6 voire même un VR6 (un V6 en quinconce), BMW fidèle à sa tradition du six cylindres en ligne a donc besoin de plus de place (d’où) le long capot. L’art et la manière, car à y regarder de plus près, la 130i est dotée du même propulseur que la 330i, 530i et 630Ci… BMW a donc mis les grands plats dans les petits avec ce 3 litres atmosphériques à la technique raffinée (Cf. dossier spécifique sur le moteur de la BMW 130i). Le résultat est à la hauteur avec une puissance de 265 ch à 6 500 tr/mn et un couple coquet de 315 Nm dès 2 500 tr/mn jusqu’à 4 000 tr/mn. Merci le système double Vanos et Valvetronic qui permettent une variation optimale de la levée et temps d’ouverture des soupapes d’admission et d’échappement. Cela permet ainsi, à l’instar du système Vtec chez Honda, d’offrir à la fois du couple à bas régime pour garantir souplesse de conduite et reprises efficaces, mais aussi des hautes rotations (le régime maximum atteint ici 8 000 tr/mn !) pour des performances optimales. Force est de reconnaître qu’avec un tel moteur, la 130i fait parler la poudre avec 250 km/h en pointe, 6″1 pour le 0 à 100 km/h et le kilomètre départ arrêté en dessous des 26″ ! Ce moteur se permet également le luxe d’être très léger (161 kilos) ce qui est un plus tant pour le poids d’ensemble du véhicule, mais aussi pour le poids sur le train avant. Une boîte mécanique à 6 rapports, au maniement qui fait toujours date (fermeté et précision) complète cet ensemble.

CHASSIS SPORTIF
BMW a soigné la répartition des masses à raison de pratiquement 50 pour cent sur l’essieu avant pour 50 pour cent sur l’essieu arrière. Cet équilibre favorise maniabilité en cas de changements de direction spontanés et assure une stabilité directionnelle dans les virages négociés à vive allure, parce que les forces centrifuges agissent uniformément sur les roues avant et arrière. L’essieu arrière à cinq bras de conception nouvelle met en exergue le réglage global résolument sportif de la voiture, encore affiné pour la BMW 130i, et favorise de plus le confort de roulement. Grâce à sa structure rigide, les bras de suspension droits en forme de barres et les bras de levier courts, la construction légère innovante en acier garantit un guidage particulièrement précis des roues. La conception de l’essieu avant bénéficie, elle aussi, surtout aux qualités dynamiques de la BMW Série 1. L’essieu à jambes de suspension à articulation double et tirants doté d’une barre antiroulis est réalisé pour sa plus grande partie en aluminium. Malgré son faible poids, il se distingue par une rigidité extraordinaire. Côté direction, la 130i se dote d’une direction active qui est une première dans ce segment de marché. La démultiplication et l’assistance de direction sont variables avec la vitesse. Pour le freinage, BMW continue de s’obstiner à avoir recours à un ensemble de quatre freins à disques ventilés pincés par des étriers flottants mono piston (alors que la Mégane RS va jusqu’à des étriers fixes à l’avant quatre pistons, ainsi que la Clio RS). Pour compléter cet équipement, un ensemble d’aides au freinage est de la partie : ABS, CBC, EBD. Les jantes de 17 pouces (de série) sont chaussées de pneus Runflat en 205/50 R17. Pour rester dans la partie électronique, des aides sont là également pour la motricité (ASC) mais aussi pour la stabilité (DSC), déconnectables dans les deux cas.

autowp.ru_bmw_120d_3-door_uk-spec_8>EVOLUTIONS : LEGERES RETOUCHES…
A compter du salon de Genève 2007 en mars, après avoir vendu à plus de 200 000 exemplaires dans la catégorie des voitures compactes, lancement d’une deuxième version de la berline à hayon arrière (3 portes sportive) venant compléter la version à cinq portes, nouveau concept de banquette arrière à deux places confort individuelles, cinq places en option sans supplément de prix. Le design extérieur évolue par touches avec une présentation plus dynamique pour les projecteurs, entrée d’air, double haricot BMW, projecteurs antibrouillard, tabliers avant et arrière, blocs optiques arrière et pare-chocs. L’intérieur est redessiné avec des possibilités de rangement supplémentaires. Dans les innovations techniques majeures, on notera le nouveau système de « Récupération d’énergie au freinage » (Cf. encadré). A noter que la 130i 3 portes est légèrement plus vive que la 5 portes avec un 0 à 100 km/h en 6″0 (contre 6″1 à la 5 portes).

>RECUPERATION D’ENERGIE AU FREINAGE
A ce gain en efficience contribue également, entre autres, le nouveau système de  » Récupération d’énergie au freinage « , qui n’est pas mis en œuvre sur la seule BMW 130i, mais sur toutes les versions essence et Diesel de la BMW Série 1. Ce système permet de concentrer la production d’énergie électrique pour le réseau de bord sur les phases de poussée et de freinage du moteur. Cette gestion de l’énergie en fonction du mode de marche du véhicule est assurée par la régulation intelligente du générateur. En pratique, la mise en œuvre de la « Récupération d’énergie au freinage » présente deux avantages. D’une part, la commande ciblée de la production d’énergie électrique entraîne une nette réduction de la consommation. D’autre part, dans les phases de charge, le conducteur profite directement du désaccouplement du générateur. La production de courant étant interrompue en mode de traction, la force motrice disponible pour les accélérations est plus importante – et la rentabilité y trouve son compte tout autant que le plaisir de conduire. Etant donné que la commande ciblée augmente le nombre des cycles de charge, la régulation intelligente du générateur est associée à des batteries modernes de type AGM (Absorbent Glass Mat). Elles ont une capacité de charge considérablement plus élevée que les batteries acide-plomb traditionnelles. Dans les batteries AGM, l’acide est emmagasiné entre les couches de plomb dans des nattes en fibre de verre microporeuse. Elles conservent longtemps leur capacité d’accumulation d’énergie même en cas de charge et de décharge fréquentes.

Dossier « vivant » qui sera complété au fil des nouveautés sur la BMW 130i (Dernière MAJ : 15/05/2010)

Autres versions :

Les Rivales :

  • BMW 130i bmw_130i_5-doorAvec sa nouvelle Série 1, BMW joue sur tous les tableaux ! D’une part, cela permet à BMW de développer une gamme complète et polyvalente vers le bas pour mieux concurrencer l’Audi A3 et résister à l’arrivée de Mercedes-Benz et sa Classe A totalement inédite et directement concurrente, et d’autre part la filiation historique avec ...
  • Ford Focus 2 RS ford-focus-2-rs-7Chez Ford, le label RS est une véritable institution à l’instar de ce que Renault essaie de forger avec son label Renault Sport. Le lancement en production de la Focus 2 RS fin 2008 a marqué le 10e anniversaire de la Ford Focus et les 40 ans de la griffe RS. La Ford Escort RS ...
  • Ford Focus RS ford-focus-rs-21 Depuis 1999, Ford étonne les observateurs avec sa Focus au design très tranché et dénommé « edge design ». Un parti pris d’autant plus étonnant que la précédente Escort se voulait tellement consensuelle qu’elle en devenait insipide, stylistiquement parlement. Si le design est novateur quitte à déranger (c’est voulu), la Ford Focus poursuit la révolution ...
  • Mazda 3 MPS Extreme mazda-3-mps-extreme-16Alors que la Mazda 3 MPS de série s’est déjà érigée en traction la plus puissante du segment des GTI compactes depuis 2006 avec 260 ch (l’Audi S3 Mk2 fait certes mieux en puissance pure mais avec une transmission Quattro ) , l’Australie n’est pas restée à ce stade. A Sydney lors du AIMS ( ...
  • Renault Clio V6 Mk1 renault-clio-v6-mk1-109Présentée en avant-première au Mondial de l’ Automobile 1998 sous la forme d’une étude dérivée de la version Trophy réservée à la compétition, la Clio Renault Sport V6 est commercialisée en novembre 2000. Projet initié et piloté par Renault Sportn la Clio V6 a été développée en partenariat avec TWR (Tom Walkinshaw Racing), également responsable ...
  • Renault Megane 2 RS R26.R renault-megane-2-rs-r26r-131Partis sur une fausse idée, celle de concurrencer plus directement la VW Golf 5 GTI en venant chasser sur les terres sport et luxes, Renault Sport a du vite se rendre à l’évidence. Ses clients sont de véritables amateurs de voitures de sport pour qui le label Renault Sport doit plus satisfaire leur coup de ...


CHRONOLOGIE BMW M130I
2004 : Le 23 mars, BMW opère une première salve d’informations pour préparer le public à l’arrivée prochaine de la nouvelle Série 1.
Le 18 septembre, commercialisation de la BMW Série 1 en France, en même temps que le Mondial de Paris. 4 motorisations sont disponibles d’emblée : 116i de 115 ch, 120i de 150 ch et deux motorisations diesel.
2005 : Au début de l’année, commercialisation de la BMW 118i de 129 ch.
En août, présentation à la presse de la nouvelle BMW 130i dotée du 6 cylindres 3 litres de 265 ch.
Le 15 septembre, la 10 000ème BMW Série 1 est livrée en France par la concession BMW de Dreux.
Présentation au salon de Francfort de la 130i. Les grands débuts devant le public.
2007 : Au début de l’année, BMW a dépassé les 200 000 exemplaires vendus dans le monde.
Le 8 mars, BMW dévoile pour le salon de Genève une Série 1 légèrement retouchée mais surtout agrémentée désormais d’une variante 3 portes. Nouvelle calandre, nouveaux optiques arrière, équipements additionnels (Auto Start Stop…).

EN MARGE DE LA SERIE…2008-bmw-135i-coupe-4

>BMW 135i
BMW renoue avec la tradition des BMW série 02 en offrant une variante coupé à sa série 1. Et pour coiffer cette variante, une torride BMW 135i forte de 305 ch vient faire parler la poudre !

17 CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE
MOTEUR
Type: 6 cylindres en ligne, 24 soupapes, 2 arbres à cames en tête + calage variable de l’admission et l’échappement Double Vanos
Position: longitudinal AV
Alimentation: Injection électronique.
Cylindrée en cm3: 2 996
Alésage x course (en mm) : 88 x 85
Puissance ch DIN à tr/mn: 265 à 6 500.
Puissance au litre en ch DIN : 88,45
Couple maxi en Nm à tr/mn: 315 de 2 500 à 4 000
Couple au litre en Nm : 105,40
TRANSMISSION
AR + ASC + DSC.
Boîte de vitesses (rapports): manuelle 6 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 450
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 5,47.
ROUES
Freins : 2 disques ventilés AV (Ø 330 x 24 mm) + étriers flottants monopiston et 2 disques ventilés AR (Ø 300 x 20 mm) + étriers flottants monopiston + ABS, + CBC + DBC.
Pneus : 205/50 R17 AV et AR.
>PERFORMANCES
Vmax : 250 km/h
400 m DA : ND
1 000 m DA : 25″9
0 à 100 km/h : 6″1
0 à 200 km/h : ND


DERNIERS ARTICLES BMW
  • BMW 130i Avec sa nouvelle Série 1, BMW joue sur tous les tableaux ! D’une part, cela permet à BMW de développer une gamme complète et polyvalente vers le bas pour mieux concurrencer l’Audi A3 et résister à l’arrivée de Mercedes-Benz et sa Classe A totalement inédite et directement concurrente, et d’autre part la filiation historique avec ...
  • BMW 325ti compact E46 En 1994, BMW avait créé la surprise en lançant la Série 3 « compact ». Le constructeur bavarois ressuscitait alors un genre disparu depuis les 2002 tii compact des années 70. Et comme il s’agissait de faire simple et efficace, cette série 3 compacte , bien que basée plastiquement sur la génération E36, reprenait en réalité le ...
  • BMW M135i Avec sa nouvelle Série 1, BMW joue sur tous les tableaux ! D’une part, cela permet à BMW de développer une gamme complète et polyvalente vers le bas pour mieux concurrencer l’Audi A3 et résister à l’arrivée de Mercedes-Benz et sa Classe A totalement inédite et directement concurrente, et d’autre part la filiation historique avec ...
  • bmw index gti Retrouvez toutes vos voitures de sport préférées produites par le constructeur allemand, modèle, gamme, génération après génération. Le Guide des GTI recense toutes les BMW considérées et choisies par la rédaction comme « sportives », aucune n’étant oubliée de nos rédacteurs. Chaque voiture est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et ...

Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives
Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1Mini Cooper, Renault 8 Gordini 1100 R1134…), jusqu’à l’apparition de la VW Golf 1 GTI 1600 qui donna son patronyme à toute une catégorie. Les années 80 ont connu le plein essor d’une catégorie qui a alors battu tous les records de vente et de variétés de modèles. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des GTI.fr est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.

Si vous aimez également toutes les voitures de sport, ne manquez pas le site internet de nos collègues de bureau 100% dédié aux voitures de sport : Le Guide des Sportives.
La Rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *