Renault Megane 2 RS Energy

renault-megane-rs-energy-8

Depuis le lancement de la Megane RS en mars 2004, Renault Sport a démontré son savoir-faire avec cette nouvelle compacte sportive. Mais à vouloir trop châsser sur les terres de la Golf GTI qui tend à l’embourgeoisement, la Megane RS perd ainsi son âme de sportive radicale qui sied pourtant aux clients des productions sportives frappées du losange . Et surtout, avec l’augmentation des équipements de confort, le prix de vente frise désormais les 30 000 euros en trois portes. Trop c’est trop ? Non, c’est surtout le choix d’un développement de gamme complet et cohérent pour ratisser plus large dans les clients potentiels. En mars 2005, la première réponse vient avec la version « Trophy » qui dispose d’un châssis Cup nettement plus incisif et surtout avec l’ESP et l’AFU déconnectables. Puis le 2 mai, Renault Sport poursuit les déclinaisons avec la Megane RS Energy . Sa mission ? Proposer un prix d’accès plus démocratique mais conserver ce qui fait la force de la Megane RS : performances et sportivité. Une définition qui n’est pas sans rappeler celle inaugurée par la Clio RS Team, puis ensuite les Clio RS World Series by Renault… Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Renault Megane 2 RS

renault-megane-2-rs-57

Présentée officiellement au salon de frankfurt en 2003, la Renault Mégane RS ne sera commercialisée qu’à partir de mars 2004. Dès mars 2005, Renault corrige le tir avec une série limitée (500 exemplaires dont 100 pour la France ) baptisée Trophy qui la dote d’un châssis sport plus efficace que la version de série. En mai de la même année, Renault pense aux amateurs pas nécessairement fortunés avec une série spéciale « Energy » à prix plus bas et équipement réduit. En décembre 2005, Renault opère un face-lift sur toute a gamme qui profite également à sa Mégane RS. En janvier 2006, pour fêter son titre de champion du monde de Formule 1 2005, Renault commercialise la série spéciale « F1 Team ». En septembre, au salon de Paris , c’est la surprise du chef avec la F1 Team R26 qui dispose de 230 ch et d’un différentiel à glissement limité. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]