Renault Supercinq GT Turbo Raider

renault-supercinq-gt-turbo-raider-4

La Renault Supercinq GT Turbo connait déjà un beau succès commercial , mais c’est avec le pilote Alain Oreille à son volant en groupe N que les succès seront retentissants. Renault profite de cette victoire en coupe du Monde FIA groupe N (dont une victoire absolue dans la saison 89 au Rallye de Côte d’ Ivoire !) pour lancer une série spéciale baptisée Alain Oreille, dans le même esprit que ce qui sera fait plus tard avec la Clio RS et sa F1 Team R27 . En 1990, Renault remporte de nouveau la coupe du Monde FIA groupe N. Un beau doublé que cette série spéciale Oreille fête dignement et sobrement. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Renault Supercinq GT Turbo Oreille

renault-supercinq-gt-turbo-oreille-2

La Renault Supercinq GT Turbo est déjà dans la « course » commerciale chez les GTI avec un certaine bonheur . Même si sa grande rivale, la Peugeot 205 GTI , possède une aura supérieure auprès du public et deux modèles (une 1600 cm3 et une 1900 cm3), la Supercinq GT Turbo possède un petit côté  » bad boy  » et surtout un vrai caractère trempé. Si au départ , lors des phases 1, la présentation extérieure pouvait être assez critiquable avec ses extensions d’ailes et boucliers non peints de la même couleur que la caisse, le caractère sportif de cette petite bombe ne faisait aucun doute. En 1987, le face-lift de la Supercinq GT Turbo, s’il est léger, est réussi et corrige ce qui manquait à cette GTI made in Billancourt. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]