Renault Megane 2 RS F1 Team R26 vs Honda Civic Type R FN2 Championship Edition

honda_civic_type_r_fn2_championship_edition_match_007

Avec l’arrivée imminente de la nouvelle Mégane RS forte de 250 ch et de sa robe de coupé, et la Focus RS et ses 300 ch, on doit espérer un match au sommet. En attendant , voyons ce que la Mégane RS F1 Team R26 peut faire comme résistance face à la Civic Type R Championship Edition. Cette dernière, s’oppose de manière radicale à la Mégane RS …

Textes : ALIS Webzine – Photos : D.R.

Incongru de comparer une Mégane RS R26 et une Civic Type R Championship Edition ? Pas tant que ça, car la Civic, avec son positionnement assez étonnant semble hésiter entre deux catégories. Si sa mécanique est plus dans la cours de la Clio 3 RS, avec 201 ch, son gabarit, son poids, son habitabilité et surtout son tarif la met plus en opposition face à la Mégane RS R26, surtout dans cette série Championship Edition. Forte de son nouveau différentiel sur le train avant, la Civic va-t-elle pouvoir faire parler la poudre et accrocher le train d’enfer de la Mégane ?… Un match au sommet du Guide des GTI.fr

>LOOK : LA PANOPLIE DE SPORTIVE
honda_civic_type_r_fn2_championship_edition_match_025Dans les deux cas, on sort l’artillerie lourde : boucliers avant et arrière épais et plus gros, grosses jantes avec pneus à profil ultra-bas, deux sorties d’échappement (originales sur la Civic), becquets de coffre… Rien n’est oublié dans la panoplie de la parfaite sportive accomplie. Les assiettes sont basses et nos deux compactes sportives d’un jour marient finalement subtilement l’agressivité et la discrétion. Si notre Mégane R26 n’avait plus ses strippings et ses jantes anthracites, dans les deux cas, les constructeurs respectifs ont recours a des artifices de style (le blanc intégral pour la Civic, jantes comprises !).

>VERDICT : Egalité parfaite, d’autant plus que les recettes employées par Honda et Renault Sport sont les mêmes. Après pour le reste c’est affaire de goût et donc de subjectivité. Nous ne jugeons ici que les équipements qui différencie ces compactes sportives de leurs soeurs plus placides.

>VIE A BORD : TOUT POUR LE SPORT ?
honda_civic_type_r_fn2_championship_edition_match_028La Honda Civic Type R offre une position de conduite idéale. Dans les deux cas, baquets très efficaces et plaisants à l’oeil sont de série, mais celui de la Honda est réglable dans tous les sens, alors que celui de la Mégane RS R26 semble posé comme chez un accessoiriste. Du coup, pas de réglage en hauteur possible ! L’ergonomie en conduite sportive reste bonne dans les deux autos. Dans les deux cas, mettre l’ESP en sommeil est pas simple en roulant (poignets souples impératifs), tandis que l’instrumentation est indigeante… Rendez-nous les planches de bord avec la multitude de cadrans ronds des 70′ et des 80′ !

>VERDICT : La Civic prend nettement l’avantage. Sa position de conduite idéale, fait réellement la différence par rapport à la Mégane RS : assis trop haut, comme toujours chez Renault Sport (la future Mégane RS de 250 ch semble enfin corriger le tir !).

>MOTEUR : TECHNIQUE, POLYVALENCE ET PERFORMANCES
honda_civic_type_r_fn2_championship_edition_match_017201 ch himalayen d’un côté, 230 ch turbocompressés de l’autre, on devine tout de suite que tout oppose ces deux mécaniques de sportives. Force est de reconnaître que la Mégane avec sa mécanique, un peu rustique certes (pas de distribution variable, pas de turbo à géométrie variable, pas d’injection directe…), est plus dans l’ère du temps et en phase avec l’accroissement du poids de ces autos (autour de 1 400 kilos dans les deux cas). Le deux litres i-Vtec nécessite une sacrée cravache, avec une personnalité différente passé les 5 500 tr/mn. Grisante assurément, mais une fois le chrono en main, c’est beaucoup de bruit pour des perfs assez décevantes. La Mégane forte de son turbo qui souffle en bas fait tomber les chronos et reste une redoutable sprinteuse sur circuit avec des relances en sorties de courbes. Mais pour être totalement objectifs, on aurait aimé plus de rotations dans les tours et un turbo plus présent dès les bas régimes comme sur une Golf 5 GTI.

>VERDICT : Les deux mécaniques sont tellement opposées dans leur définition technique, qu’il est délicat de vouloir les départager. Pas exemptes de reproches, elles animent cependant avec brio ces deux teignes du ruban bleu…

>CHASSIS : REINES DU BITUME ?
honda_civic_type_r_fn2_championship_edition_match_016Avec son nouveau différentiel à glissement limité, la Civic Championship Edition revient d’une longueur sur la Mégane RS. Jusqu’à présent, son manque de grip à la relance en sortie de courbe la pénalisait très nettement. Très ferme, la Civic a vite fait de sautiller sur chaussées déformées et perdre de sa superbe. D’une manière générale, on se demande si les suspensions ne sont pas trop fermes rapportés aux capacités des pneumatiques qui demandent vite à glisser pour souffler quelque peu… N’y voyez pas l) un réel défaut, mais plutôt un choix délibéré d’un comportement pointu qui se montre terriblement efficace à la seule condition d’avoir un sérieux bagage de pilotage. Et les freins endurant et la direction terriblement précise (surtout en sortant de la Mégane !) concourrent à cette ambiance du fil du rasoir sur quatre roues. Dans la Mégane, tout semble facile… Le moteur plus plein en bas permet de passer fort sans se faire peur, le train avant est totalement impérial et les pneus Michelin PilotSport dans un indice spécifique pour ce châssis Cup sont impressionnants de grip, même sur chaussée humide. Freinage Brembo au top, et surtout quelle attaque de pédale ! En revanche, la direction, c’est vraiment le gros point noir. Dans les deux cas, si ces deux tractions surpuissantes lèvent difficilement la patte arrière au freinage, elle pivotent joyeusement sur leurs trains avant. A noter que la Civic semble plus rigide que la Mégane. Dans les deux cas, les assistances à la conduite sont totalement déconnectable, mais restent très discrètes et efficaces une fois en marche.

>VERDICT : La Mégane est donc devant, avant tout pour sa facilité de pilotage, et son train avant au-dessus du lot (pas de réactions de couple dans la direction, ce qui n’est pas le cas de la Civic).

>AU QUOTIDIEN : LA BELLE VIE ?
honda_civic_type_r_fn2_championship_edition_match_027La Mégane remporte ce duel du « daily driver » de peu, mais tout de même. La Civic affiche en effet quelques défauts qui agacent au quotidien : jantes blanches (bonjour l’entretien !), pas de baguettes de protections latérales, un angle mort trois-quart arrière non négligeable. Mais surtout, c’est dans l’habitacle que tout se joue : des sièges baquets qui ne reprennent pas leurs positions et réglages initiaux après les avoir rabattu, et un niveau sonore et d’inconfort réel vite usant à la longue. La Mégane, est de ce point de vue, nettement plus polyvalente, son niveau sonore étant certes présent, mais pas assourdissant, et ses suspensions, pourtant plus dures que sur la RS « standard », restent encore conciliantes avec vos vertèbres, sans céder un poil d’efficacité routière. Dans les gros défauts au quotidien de la Mégane RS on citera la direction assistée sans feeling, qui conjuguée avec des voies avant extra-larges vous fera refaire régulièrement vos jantes, tandis que le coffre, biscornu et petit a de quoi agacer… La Civic de ce point de vue, comme de son habitabilité est exceptionnelle. la finition est de meilleure facture sur la Civic qui évite les rossignols à bord. En revanche elle le fait cher payer…

>VERDICT : La Mégane est donc devant, avant tout pour sa polyvalence et son confort (bruit, suspensions) plus conciliant pour un usage quotidien.

 

cropped-logo-copie-2-100x100Notre avis
La Mégane RS R26, bien que bientôt remplacée reste devant. Quoi de plus logique en raison d’une polyvalence étonnante et d’une efficacité redoutable. Surtout, Renault Sport a accepté certaines évolutions du genre (hausse de poids et de taille notamment) et a opté pour le turbocompresseur. Honda est resté fidèle à sa technologie, avec tout le brio qu’on lui reconnaît. Mais pour compenser cet handicap, les ingénieurs nippons ont été obligés de radicaliser cette Civic par rapport aux concurrentes directes ce qui la pénalise en polyvalence. Enfin, c’est surtout son positionnement à cheval entre deux segments qui laisse perplexe au moment du choix… La puissance d’une Clio 3 RS pour le prix d’une Mégane RS… A méditer au moment de signer le bon de commande. Heureusement que la Civic a pour elle une personnalité débordante et attachante !
« 1 de 2 »

renault-clio-v6-phase2-1EN MARGE DE LA SERIE…
>RENAULT CLIO V6 PHASE 2
Renault Sport, avec plusieurs projets de front avait sous-traité une partie de la conception de sa Clio V6. Las, le résultat manquait de consistance. En 2003, au salon de Genève, Renault profite du facelift de la Clio pour dévoiler sa Clio V6 phase 2. Nouveau design ctualisé (optiques, boucliers, habitacle), finition en hausse, et surtout un châssis entièrement revu en même temps qu’un V6 amélioré propulsent la nouvelle Clio V6 au top niveau… Enfin !

CIVIC TYPE R
MEGANE RS R26
4 cyl. atmo
4 cyl. turbo
1 998 cm3
1 998 cm3
201 ch à 7 800 tr/mn
230 ch à 5 500 tr/mn
193 Nm à 5 600 tr/mn
310 Nm à 3 000 tr/mn
BV 6 manuelle
BV 6 manuelle
Traction
Traction
ESP + ASR + DGL
ESP + ASR + DGL
1 324 kg (6,58 kg/ch)
1 355 kg (5,89 kg/ch)
AV-AR : 225/40 R 18
AV-AR : 225/40 R 18
Vmax : 235 km/h
Vmax : 236 km/h
0 à 100 km/h : 6″6
0 à 100 km/h : 6″5
400 m DA : ND
400 m DA : ND
Km DA : ND
Km DA : 26″6

*Données constructeur


DERNIERS ARTICLES RENAULT
  • Renault Megane 4 RS Trophy-R La Renault Megane RS peut s’adosser à un sacré patrimoine et une histoire sportive déjà fantastique. Déjà le 3e opus de la saga Megane RS et comme à chaque reprise, une variante radicalisée à l’extrême voit le jour. L’objectif est toujours le même : alléger l’auto, perfectionner encore plus les réglages des trains roulants pour maximiser ...
  • Renault Megane 2 RS F1 Team R26 vs Honda Civic Type R FN2 Championship Edition Avec l’arrivée imminente de la nouvelle Mégane RS forte de 250 ch et de sa robe de coupé, et la Focus RS et ses 300 ch, on doit espérer un match au sommet. En attendant , voyons ce que la Mégane RS F1 Team R26 peut faire comme résistance face à la Civic Type R ...
  • Renault Clio 2 RS vs Clio 3 RS Lors de la sortie de la Clio 3 RS en 2006, les fans et observateurs étaient restés un peu dubitatifs… Look de tueuse, châssis ultra-efficace, mais beaucoup s’accordaient à demander plus de chevaux. Entre passion et émotion, difficile d’y voir clair et de se fixer un avis objectif. La rédaction du Guide des GTI.fr tente ...
  • Renault Megane 2 RS F1 Team R26 vs Megane 3 RS Avec l’arrivée de la nouvelle Mégane RS forte de 250 ch et de sa robe de coupé, il nous semblait utile de l’opposer dans un match amical avec la Mégane 2 RS. N’y voyez pas là une tentative pour déterminer réellement qui est la meilleure de deux. C’est avant tout l’occasion de mesurer les évolutions ...
  • Renault Supercinq GT Turbo Hermes En 1985, Hermes le sellier des princes a souhaité offrir à une Supercinq GT Turbo une personnalisation dans sa présentation. Réalisée par Nicole de Vesian, cette GT Turbo Hermes avait pour but avoué de promouvoir une eau de Cologne griffée Hermes. Rien ne semble trop beau pour y parvenir puisque l’ actrice Marlène Jobert sera ...
  • Renault Clio 3 GT – Essai Au salon de Genève 2009, c’est le grand facelift pour la Clio 3 ! Plus longue, nouveau faciès, la Clio entend bien prolongé le succès de sa saga qui dure depuis 20 ans déjà ! Et comme nouveauté, en complément des versions RS, une Clio GT rejoint la gamme à l’ image de ce qui ...
  • Renault Clio 3 RS Cup Phase 2 – Essai Au salon de Genève 2009, Renault Sport offre un petit coup de dépoussiérant sur la plastique de sa petite bombe : la Renault Clio RS . Déjà terriblement sympathique et sportive depuis 2006, Renault Sport a tenté de corriger les défauts enregistrés. En prime, une déclinaison de versions particulièrement judicieuse en fonction des envies de ...
  • Renault Clio 3 RS Luxe Phase 2 – Essai En avril 2007, Renault a commercialisé une version Clio Renault Sport Luxe pour répondre aux attentes d’une clientèle à la recherche d’un véhicule alliant performance, confort, raffinement et sécurité. L’ occasion du salon du coup de  » maquillage  » au salon de Genève en mars 2009, la finition Luxe est reconduite sur la Clio RS ...
  • Renault Supercinq GT Turbo Raider La Renault Supercinq GT Turbo connait déjà un beau succès commercial , mais c’est avec le pilote Alain Oreille à son volant en groupe N que les succès seront retentissants. Renault profite de cette victoire en coupe du Monde FIA groupe N (dont une victoire absolue dans la saison 89 au Rallye de Côte d’ ...
  • Renault Supercinq GT Turbo Oreille La Renault Supercinq GT Turbo est déjà dans la « course » commerciale chez les GTI avec un certaine bonheur . Même si sa grande rivale, la Peugeot 205 GTI , possède une aura supérieure auprès du public et deux modèles (une 1600 cm3 et une 1900 cm3), la Supercinq GT Turbo possède un petit côté  » ...

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *