Le Guide des GTI
Le Guide des GTI Le Guide des GTI.fr revient sur l'histoire et l'évolution de toutes GTI, compactes sportives, petites sportives d'hier et d'aujourd'hui. Fiches techniques, présentations, reportages, le Guide des GTI.fr est un concentré de voitures de sport qui ravira tous les amoureux des voitures à haute performance... Peugeot 205 GTI, Golf GTI, Supercinq GT Turbo, Clio RS, Mégane RS, Focus RS, R8 Gordini... pas une ne manque à l'appel !
>ACCUEIL >CHRONOLOGIE

>PERFORMANCES

>FONDS D'ECRAN
>CATALOGUES >VOS GTI >SORTIES CIRCUIT
>GUIDE DES
GTI
>NEWS
>ESSAIS >DOSSIERS >COUPES ET CABRIOLETS >SERIES SPECIALES >REPORTAGES

>index du guide des GTI
Textes :
ALIS Webzine - Photos : D.R.

>OPEL
Opel Kadett GT/E (D) (1983-1984)

9 CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE
MOTEUR

Type: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes, 1 arbres à cames en tête
Position: transversal AV
Alimentation: Injection Bosch L-Jetronic.
Cylindrée en cm3: 1 798
Alésage x course : 84,8 x 79,5
Puissance ch DIN à tr/mn: 115 à 5 800.
Puissance au litre en ch DIN : 63,9
Couple maxi en mkg à tr/mn: 15,1 à 4 800.
Couple au litre en mkg : 8,39
TRANSMISSION
AV
Boîte de vitesses (rapports): Boîte mécanique 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 910
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 7,9.
ROUES

Freins : AV 2 disques ventilés (Ø - mm) et AR 2 tambours pleins (Ø - mm).
Pneus : AV et AR
185/60 R14

>PERFORMANCES

Vmax : 187 km/h
400 m DA : 16,7
1 000 m DA : 31
0 à 100 km/h : 10,1 s.
0 à 200 km/h : ND s.


L'Opel Kadett GT/E (D) était disponible en variante 3 et 5 portes.

Un intérieur très triste et noir, mais bien fini et doté d'une bonne position de conduite.

Baquets Recaro de série s'il voius plaît !

En Angleterre la Kadett sportive s'appelle Astra GTE...

Le 1800 cm3 de 115 ch se montrait performant, mais manquant de souplesse avec un couple de 15,1 mkg perché à 4800 tr/mn, soit des valeurs inférieures à celle de la Golf GTI.

Toutes les Opel Kadett GT/E n'étaient pas blanches, la preuve ! Et ce jeune homme en jogging semble être content de son auto... sur la brochure tout du moins.

Dotée d'un comportement routier efficace et sûr, l'Opel Kadett GT/E encaissait sans broncher la "furie" de sa mécanique.

>LIENS : OPEL KADETT GT/E (D)
Astra G.czI
Forum Opel Astra Coupé
Forum Opel Corsa
Forum Opel
Opel Astra G.de
 
>GUIDE DES GTI
PRATIQUE
Contact
Avant-Propos
Annuaire
Petites Annonces GTI
Boutique
Stages de pilotage
Livre d'or - la presse en parle
>GUIDE DES GTI
PASSION
>Fonds d'écran GTI
>Forum
>Performances comparées GTI
>News GTI
>Catalogues et Brochures des GTI
>Historique des GTI
>Sondages sur les GTI
>Reportages GTI
>Les GTI "séries spéciales"
>Vous et votre GTI
>Liens GTI
>Chronologie des GTI

© Toute reproduction, même partielle et quel qu'en soit le support est interdite sans autorisation préalable du webmaster du site du Guide des GTI.fr.

Le Guide des GTI.fr est une publication de ALIS Webzine


Le Guide des GTI

Roadster smart Passion
Ecurie Cavallino
Alpine-Renault GTA
Mégane RS Passion
Wallpapers Automobiles
Fan de Mercedes-AMG

>GUIDE DES GTI : OPEL
>OPEL KADETT GT/E (D) (115 CH)

Rüsselsheim, fief d'Opel en Allemagne (en Angleterre c'est Lutton qui sert de base à Vauxhall le pendant britannique d'Opel), les petites sportives avaient déjà été à l'ordre du jour avec la saga des Kadett GT/E de 1976 à 79 et les succès qu'on leur connaît en Rallye. Pourtant, dès le remplacement fin 1979 de la gamme Kadett type C par la nouvelle type D, Opel semble avoir oublié la génétique sportive initiée avec les GT/E. Cette nouvelle génération de Kadett (D) tranchait techniquement avec sa devancière et était une petite révolution chez le constructeur germano-américain habituellement conservateur : elle était la première Opel traction avant et dotée d'un moteur transversal.

Pas de version sportive donc au lancement pour la Kadett. Les amateurs d'Opel sportives, que la précédente génération avait émoustillé, devront patienter. Née en 1200 et 1300 cm3, la Kadett dut donc attendre l'Ascona, qui, elle aussi avait cédé à la mode de la traction avant pour trouver un gros moteur. D'abord un 1600 cm3 de 90 ch sur la version SR, sorte de sportive "populaire" accessible dans la gamme Kadett. Puis enfin, le nouveau moteur 1800 cm3 8 soupapes de 115 ch vient donner du muscle à la hauteur des qualités dynamiques de la gamme Kadett. La saga GT/E reprenait du service, mais un service express puisque seulement de 1983 à 1984 !

Alors en pleine "vague GTI", et prenant le train en marche, Opel ne va pas manquer de maquiller sa Kadett pour l'occasion et lui donner tous les attributs dignes des petites sportives de l'époque : spoiler, élargisseurs d'ailes, bas de caisse, roues alliages. Opel pousse cependant l'élégance en peignant tout ces accessoires de la couleur carrosserie, généralement le blanc, les plus connues, y compris les jantes ! Autre petite touche rare face à ses contemporaines, ses rétroviseurs extérieurs "obus" sont peints ton caisse. Pour le reste, la silhouette de la Kadett est bien dans le ton de l'époque avec des lignes assez carrées, mais pourtant des proportions idéales. Sa rivale directe, c'est bien évidemment la Volkswagen Golf à laquelle la Kadett rend coup pour coup ! La GT/E est là pour essayer de croquer de la VW Golf GTI...

Le client de la Kadett GT/E pouvait opter en option pour le toit ouvrant amovible transparent, ou un toit ouvrant en métal, une couleur brillante ou métalisée, des vitres arrières pivotantes et des glaces teintées. Malgré ces options, Opel se montrait généreux avec ses clients "GTI" puisque affichée à moins de 72 000 francs en 1984 (soit environ 11000 euros), la Kadett était moins chère que la plupart de ses rivales directes d'alors : Peugeot 205 GTI 1600, Renault 11 Turbo, Lancia Delta HF Turbo ie, Ford Escort XR3i, Fiat Abarth 130 TC, VW Golf GTI 1800 mk1...

Dans l'habitacle, Johnny Haliday aurait pu chanter sa chanson "noir c'est noir"... C'est plastique et tout noir. Mais l'ensemble était bien fini et sérieux. Le conducteur trouvait une bonne position de conduite bien facilitée par les baquets Recaro de série ! Une option alors chez certaines de ses concurrentes comme la Lancia Delta. Compte-tours et quelques instruments (thermomètre d'eau, manomètre d'huile, voltmètre) supplémentaires agrémentaient la planche de bord aux formes très carrées. Le volant trois branches était siglé "GTE". L'équipement de série était donc plus axé sport que confort puisque les vitres étaient manuelles notamment.

Classique coque autoporteuse en acier, l'Opel Kadett type D était donc la première du constructeur Allemand à adopter la traction avant. Pour faire passer la puissance au sol et garantir une tenue de route efficace et sportive, les ingénieurs allemands ont retenu un ensemble McPherson à l'avant composé de triangles inférieurs avec barre stabilisatrice. A l'arrière, le conservatisme d'Opel était plus présent avec un essieu semi-rigide et bras tirés. Une traverse élastique, des ressorts et une barre stabilisatrice complétaient cette panoplie de la parfaite traction avant sportive. Pour le freinage, Opel restait classique à ce qui se pratiquait chez les autres avec des disques ventilés à l'avant et des tambours à l'arrière. La liaison au sol était assurée par des pneumatiques taille basse en 185/60 HR14, soit la même monte que la Peugeot 205 GTI. La direction à crémaillère était sans assistance.

Sous le capot, on trouvait donc le bloc en fonte coiffé d'une culasse aluminium à 8 soupapes et un arbre à cames en tête. D'une cylindrée de 1 798 cm3 (84,8 x 79,5 mm), il développait alors 115 ch à 5800 tr/mn et un couple de 16,5 mkg à 4800 tr/mn. Des valeurs forts respectables chez les GTI des années 80. L'alimentation était assurée par un système Bosch L-Jetronic tandis que la distribution assurée par une courroie. Ainsi dotée, la Kadett GT/E profitait de performances dans la moyenne avec 31 secondes pour effacer la borne kilométrique, et un 0 à 100 km/h en 10,1 secondes. La vitesse maximale de 187 km/h était atteinte sur le quatrième rapport de la boîte à 5 vitesses.

Au printemps 1984, toute la gamme Kadett type D, la GT/E y compris va enfin recevoir une transmission à l'étagement revu. Les reprises vont nettement progresser sur la GT/E, ainsi que l'agrément de conduite. La vitesse maximale sera ainsi désormais atteinte avec le cinquième rapport. A l'été 1984, la Kadett type D tire sa révérence, de même que cette éphémère GT/E qui aura préparé en fait le terrain pour les futures Opel Kadett GSI (E).

En seulement 11 mois de commercialisation l'Opel Kadett GT/E type D sera fabriquée à 36 153 exemplaires, preuve du succès des GTI dans les années 80 pour une auto qui n'était pas la plus charismatique sur ce marché très disputé.

>LES SERIES SPECIALES OPEL KADETT GT/E (D)
>OPEL KADETT GROUPE A - 1983-84

Opel n'a pas oublié son engagement sportif avec cette Kadett GT/E groupe A. Au programme, outre un châssis prévu pour la course, un allègement qui fait tomber le poids à 880 kg et surtout un moteur amélioré qui développe désormais 170 ch. De quoi faire des étincelles...

>VAUXHALL ASTRA GT/E - 1983-84

Tiens une faute de frappe ? Non, il s'agit bien d'une Kadett, mais qui, sous la marque Vauxhall, s'appelle "Astra". Mécaniquement identique à la version commercialisée de l'autre côté de la Manche, elle se distingue par ses logos, ses rétroviseurs "standards" et son volant... à droite !

>CHRONOLOGIE OPEL KADETT GT/E (D)
1976
Débuts de l'Opel Kadett GT/E type C. Sa carrière sera fructueuse en Rallyes.
1979
Fin 1979, Opel présente et commercialise sa gamme Kadett type D.
1980
Opel prévoit une version sportive "populaire" avec la Kadett SR type D dotée d'un 1600 cm3 de 90 ch.
1983

A l'été, Opel commercialise la Kadett GT/E et sa présentation spécifique, son châssis revu et son moteur de 115 ch.

1984
Au printemps, l'Opel Kadett GT/E type D reçoit une nouvelle boîte de vitesses mécanique toujours à 5 rapports mais à l'étagement revu.
En juin, l'Opel Kadett type D tire sa réverence.
En août, la nouvelle Kadett type E est commercialisée avec au programme une variante GSI et une variante qui viendra plus tard, la GSI 16V.

>EN MARGE DE LA SERIE...

>OPEL KADETT TYPE D CABRIOLET

Si les clients devront attendre la Kadett type E pour profiter du grand air en Kadett, le spécialiste Allemand, Bieber Borken proposait cette Kadett type E cabriolet.

 

Les marques les plus consultées :

>Opel

Les GTI les plus consultées :

>ACCUEIL >CHRONOLOGIE

>PERFORMANCES

>FONDS D'ECRAN
>CATALOGUES >VOS GTI >SORTIES CIRCUIT
>GUIDE DES
GTI
>NEWS
>ESSAIS >DOSSIERS >COUPES ET CABRIOLETS >SERIES SPECIALES >REPORTAGES
Le Guide des GTI et petites sportives - Voitures de Sport - Renault Sportives - Renault - Volkswagen - Peugeot - Alfa Romeo - Audi - Citroën - Seat - Toyota -Honda - Mazda - Opel - Autobianchi - Lancia - Suzuki - Talbot - Volvo - NSU - Mitsubishi - Rover - Innocenti - Mini - Daihatsu - Ford - Fiat - Austin - smart - Roadster smart passion - Alfa Romeo Alfetta GTV - Ecurie Cavallino - Ferrari - Alpine GTA V6 turbo - La tonne maxi - Mercedes-Benz - AMG - Forum Mercedes-Benz - Forum AMG - GTI - XSI - GSI - GTE - S16 - VR6 - 16 soupapes - 16V - RS - Renault Sport - Rallye - GT-ie - 4WD - R32 - OPC - ST - GT - CDi - Sport - Alpine - Lotus - F1 Team - R26 - F1 Team R26 - A5 - A5 Turbo - Turbo 2 - Mégane RS Passion - GT/E - Kadett - Supercinq - GT Turbo - Alain Oreille - Raider - Nürburgring Edition - Edition 30 - Pirelli - edition sportstyle - boutique - cadeaux - noel - st valentin - Abarth - esse-esse - Michael Schumacher - Schumacher GP - R3 - ST500 - Griffe - R26.R - MiTo - T-JET - Echappement - Vauxhall - Chevette - VXR - Artic Edition - XR2 - XR2i - RS 1800 - RS Turbo - XR3 - XR3i - Sporting - Guide des GTI - Monte Carlo - Rallye 1 - VR6 - Match - Cup - Clio RS - Golf GTI - Le Mans - Energy - BRM - CTR EP3 - BMW - Le Mans Classic - MG - ZR -

>Le Guide des Sportives, retrouvez toutes les voitures de sport sur le site Le Guide des Sportives, le guide des voitures de sport sur le net.

>>Discuter des Renault Sport et Renault Sportives dans le forum RS Team      
205 GTI Passion
Clio RS Passion : le site des amateurs de Clio RS et dérivées