Le Guide des GTI
Le Guide des GTI Le Guide des GTI.fr revient sur l'histoire et l'évolution de toutes GTI, compactes sportives, petites sportives d'hier et d'aujourd'hui. Fiches techniques, présentations, reportages, le Guide des GTI.fr est un concentré de voitures de sport qui ravira tous les amoureux des voitures à haute performance... Peugeot 205 GTI, Golf GTI, Supercinq GT Turbo, Clio RS, Mégane RS, Focus RS, R8 Gordini... pas une ne manque à l'appel !
>ACCUEIL >CHRONOLOGIE

>PERFORMANCES

>FONDS D'ECRAN
>CATALOGUES >VOS GTI >SORTIES CIRCUIT
>GUIDE DES
GTI
>NEWS
>ESSAIS >DOSSIERS >COUPES ET CABRIOLETS >SERIES SPECIALES >REPORTAGES

>index du guide des GTI
Textes :
ALIS Webzine - Photos : D.R.

>ALFA ROMEO
MiTo 1.4 T-Jet (2008-...)

9 CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE
MOTEUR

Type: 4 cylindres en ligne, 16 soupapes, 2 arbres à cames en tête
Position: transversal AV
Alimentation: Gestion électronique intégrale MPFI + 1 Turbocompresseur IHI RFH3 ( 1,0 bars) + échangeur air/air (+ fonction overboost à 1,3 bars).
Cylindrée en cm3: 1 368
Alésage x course : 72,0 x 84,0
Puissance ch DIN à tr/mn: 155 à 5 500.
Puissance au litre en ch DIN : 113,30
Couple maxi en mkg à tr/mn: 21,0 à 2 000 (23,4 à 3 000 avec l'overboost)
Couple au litre en mkg : 15,38 (17,10 avec l'overboost)
TRANSMISSION
AV +VDC (non déconnectable) + ASR + Autobloquant électronique Q2.
Boîte de vitesses (rapports): Manuelle 6 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 145
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 7,38.
ROUES
Freins : 2 disques ventilés ( 305 ND mm) + étriers 4 pistons fixes et 2 disques pleins AR ( 251 mm) + étriers 1 piston flottants + ABS + EBD + HBA.
Pneus : AV et AR 195/55 R16 (215/45 R17 en option avec le pack sport)
>PERFORMANCES
VMax km/h: 215
400 m DA en secondes: ND
1 000 m DA en secondes: ND
0 à 100 km/h : 8"0
0 à 200 km/h : ND


Pour le design de la MiTo, l'inspiration est évidente : la 8C Competizione. Surtout la poupe reprend trait pour trait ou presque !

Un intérieur "Competizione", qui fleure bon une présentation plus chic et sportive à l'instar des Mini Cooper qu'elle vise.

Les places arrière sont plus logeables que dans une Mini.

Le poste de conduite est tourné vers le conducteur comme les BMW des années 80 et 90.


Avec ses dimensions plutôt courtes (tout juste 4 mètres de long) la petite Alfa intègre tous les tics de la culture maison.

Sans le pack sport, la MiTo fait tout de suite plus dépouillée surtout à l'arrière.


Si l'essieu arrière adopte des freins à disques pleins de plus petites dimensions que sur la Grande Punto, reçoit en revanche un système d'amortisseurs Sachs inédit dispensant l'Alfa de se doter de barre antiroulis.

La belle milanaise s'autorise un 215 km/h en vitesse de pointe (merci le Cx de 0,32 meilleure que celui de la Fiat) et un 0 à 100 km/h en 8"0. Soit un cheveu de mieux.

L'armada d'aides électroniques en tout genre est là pour rassurer le conducteur : VDC (l'ESP selon Alfa Romeo), ASR, ABS, HBA (aide au freinage d'urgence), EBD (répartiteur électronique de freinage).

>LIENS : ALFA ROMEO MITO 1.4 T-JET
Alfa Romeo
ICC, le site des passionnés d'italiennes
Club Alfa Romeo de France
Alfa Classic Club de France
Alfa Romeo Alfetta GT et GTV
 
>GUIDE DES GTI
PRATIQUE
Contact
Avant-Propos
Annuaire
Petites Annonces GTI
Boutique
Stages de pilotage
Livre d'or - la presse en parle
>GUIDE DES GTI
PASSION
>Fonds d'écran GTI
>Forum
>Performances comparées GTI
>News GTI
>Catalogues et Brochures des GTI
>Historique des GTI
>Sondages sur les GTI
>Reportages GTI
>Les GTI "séries spéciales"
>Vous et votre GTI
>Liens GTI
>Chronologie des GTI

© Toute reproduction, même partielle et quel qu'en soit le support est interdite sans autorisation préalable du webmaster du site du Guide des GTI.fr.

Le Guide des GTI.fr est une publication de ALIS Webzine


Le Guide des GTI

Roadster smart Passion
Ecurie Cavallino
Alpine-Renault GTA
Mégane RS Passion
Wallpapers Automobiles
Fan de Mercedes-AMG

>GUIDE DES GTI >ALFA ROMEO
>ALFA ROMEO>MiTo 1.4 T-Jet (150 CH)
hez Alfa Romeo, on se rassure en annonçant des jours désormais heureux. Après une période trouble et compliquée, la berline 156 avait renouvelé le style Alfa (merci Walter Da Silva !) avec bonheur pour lui donner enfin une empreinte moderne mais en phase avec l'ADN stylistique de la marque. En 2006, Alfa Romeo a présenté au Mondial de Paris la berlinette 8C Competizione, une voiture de

sport au superlatif qui vient concurrencer les Ferrari F430, Corvette C6, Lamborghini Gallardo et consort. Le succès fut immédiat preuve que le blason Alfa fait encore son effet, à la condition de proposer des produits idoines et respectueux du patrimoine de la marque au biscione. Après un retour en force et en forme de Fiat (Grande Punto Abarth, Abarth 500, Panda 100 HP, Bravo…), Alfa Romeo semble également touché par une bonne fée. Après quelques études approfondies, il s'est vite avéré qu'un segment de marché très lucratif et juteux était laissé pour compte jusqu'à présent : celui de la petite citadine branchée à forte image. Seule la Mini, la smart fortwo et depuis peu la Fiat 500 s'attirent les faveurs d'une clientèle branchée (CSP+ comme diraient les gens du marketing) moins regardante sur l'addition que sur l'image que leur petite auto leur procure.

NOUVELLE VENUE !
Chez Alfa Romeo, il n'y a jamais eut de voitures aussi " petite " en segment de marché, car si l'on s'en tient purement au gabarit, les autos ayant toutes grossi fortement ces dernières décennies, une Alfasud était alors plus menue et pourtant du segment supérieur. C'est donc une première pour le constructeur milanais qui présente ainsi une offre en-dessous de cette de l'Alfa Romeo 147. Après une enquête internationale et des séances de brainstorming avec de futurs clients potentiels de la marque, c'est donc le nom de MiTo qui est retenu. Un choix étonnant pour certains marchés dont la France… La MiTo est d'emblée disponible avec le moteur de la Grande Punto Abarth, soit la version 1.4 T-Jet. La plateforme est également identique.

BELLA VITA ?
Avec le succès rencontré par la 8C, les designers maison ne se sont donc pas privés de puiser largement leur inspiration sur la berlinette V8 susnommée. On doit le design joufflu et sensuel de la MiTo à l'argentin Juan Manuel Diaz (ex-Renault et Pininfarina). Avec ses dimensions plutôt courtes (tout juste 4 mètres de long) la petite Alfa intègre tous les tics de la culture maison sur sa face avant : calandre en triangle inversée au centre dictant
les deux nervures du capot, feux posés sur le bord des ailes singeant ceux de la 8C, larges prises d'air dans la partie basse intégrant les feux anti-brouillards et plaque d'immatriculation déportée sur la gauche (une pratique que l'Alfa Romeo 156 avait remise au goût du jour). Tout le porte-à-faux est sur le train avant, car les roues arrière sont disposées au bord de la poupe. Cette dernière adopte deux petits feux ronds multifonctions cerclés de chromes. Quelques touches de chromes subsistent ça et là pour souligner l'aspect chic de la petite Alfa (poignées de portes, base des vitres latérales…). Avec ses arches de roue prononcés, son petit becquet, son pare-brise incliné et ses vitres latérales peu hautes, la MiTo joue l'élégance trapu. Un doux mélange entre sport et chic. Vous avez dit Mini Cooper ? La MiTo adopte de série des jantes alu de 16 pouces. Dernière touche " sport ", la sortie d'échappement à double sortie ronde pour faire ronfler la mécanique.

>PACK SPORT, QUE POUR LE LOOK ?
Alfa n'a pas oublié que ses clients ne seront pas que des dames branchées des beaux quartiers, mais aussi des amoureux de look sportif soigné. Ainsi, l'option Pack sport comprend des jantes de 17 pouces chaussées de très performants pneus Pirelli PZero Nero en 215/45 R17. Un bon point pour le comportement routier sportif. Pour le look uniquement le bas de bouclier arrière est peint en noir mat pour se prendre des airs d'extracteurs
et un becquet surplombe la lunette arrière.

INTERIEUR " COMPETIZIONE "…
Alfa a voulu soigner ses occupants à bord. Ainsi, la planche de bord offre un dessin élégant avec une console centrale en forme d'arche ponctuée de deux aérateurs centraux ronds qui rappellent ceux présents sur les Alfasud sprint. A portée de main, toute la partie radio-multimedia est disposée tandis que la partie inférieure, moins facile d'accès en conduisant accueille les commandes de climatisation (manuelle de série, et
automatique en option). Le combiné d'instruments est plus enfoncé blotti derrière le volant cuir trois branches frappé du dragon dévorant l'infidèle. Comme il est désormais de coutume sur les voitures de sport " grand public " modernes, l'instrumentation est réduite à sa plus simple expression avec tachymètre, compte-tours à droite avec zone rouge démarrant à 6 500 tr/mn, jauge à carburant et température d'eau. Même pas de mano de pression de turbo ! Les formes rondes de la planche de bord (en harmonie avec les rondeurs de la carrosseries) sont recouvertes sur la partie supérieure d'un revêtement sensé imité le carbone et s'appelant " Competizione "… De série les sièges sont baquets et enveloppants à l'avant, mais la sellerie cuir est une option.

UN CŒUR TURINOIS ?
Sous le capot nervuré de l'Alfa, on retrouve le même moteur que celui qui est présent sous le capot de la Grande Punto Abarth. Pas étonnant donc de retrouver des valeurs identiques. Ce petit 1 368 cm3 (72,0 x 84,0 mm alésage X course) avec son bloc en fonte et sa culasse double arbres (16 soupapes) en alliage est gavé par un turbocompresseur IHI RH3 complété d'un échangeur air/air. Avec une pression de 1,0 bar, une fonction overboost lui permet de souffler jusqu'à 1,3 bars pour accroître le couple. Ainsi, le conducteur d'une MiTo 1.4 T-Jet peut compter sur 21 mkg de couple dès 2 000 tr/mn et même 23,4 mkg dès 3 000 tr/mn avec l'overboost. La puissance est, elle, identique à celle de sa cousine de Turin avec 155 ch à 5 500 tr/mn. Complété d'une boîte mécanique à 6 rapports, la belle milanaise s'autorise un 215 km/h en vitesse de pointe (merci le Cx de 0,32 meilleure que celui de la Fiat) et un 0 à 100 km/h en 8"0. Soit un cheveu de mieux.

>DNA, OU LE MANETTINO SAUCE ALFA ?
Alfa Romeo, dans les méandres de l'organisation italienne est désormais rattachée à la marque Maserati, tandis que Ferrari l'est toujours à Fiat et n'a plus les mêmes liens qu'avec la firme au Trident. Cela n'empêche évidemment pas les partages et échanges de plateformes, organes et technologies. Sur la MiTo, Alfa propose le DNA, qui est visible pour le conducteur par une petite commande en amont du levier de vitesses. Ce DNA (Dynamic, Normal et All Weather) propose ainsi trois modes de programmes différents agissant sur les paramètres suivant : réponse à l'accélérateur, amortissement, la boîte robotisée, l'assistance de direction et le contrôle d'adhérence et de stabilité (VDC). Pourtant, sur la MiTo 1.4 T-Jet, le VDC ne commande
ni la boîte robotisée, ni l'amortissement piloté tout simplement puisqu'elle… n'en est pas dotée ! C'est en prévision pour une prochaine version plus performante de MiTo GTA.

CHASSIS EVOLUE
Partant de la même plateforme que la Grande Punto Abarth, la MiTo 1.4 T-Jet adopte toutefois des particularités qui lui sont propres. Ainsi, on note que la mise au point châssis a été réalisée sous la responsabilité du français Philippe Krief (ex-Michelin) et que l'essieu arrière, s'il adopte des freins à disques pleins de plus petites dimensions que sur la Grande Punto, reçoit en revanche un système d'amortisseurs Sachs inédit dispensant l'Alfa de se doter de barre antiroulis. Pour le reste, on retrouve du connu avec un ensemble McPherson avant doté lui de barre antiroulis. L'essieu arrière est déformable. Les freins avant à disques ventilés sont d'un diamètre de 305 mm et sont pincés par des étriers fixes à 4 pistons comme sur une Clio RS ou une Mégane RS ! La direction à crémaillère est équipée d'une assistance de direction électrique modulable (Dynamic Steering Torque) dont les paramètres peuvent varier selon les réglages du DNA (Cf. encadré). L'armada d'aides électroniques en tout genre est là pour rassurer le conducteur : VDC (l'ESP selon Alfa Romeo), ASR, ABS, HBA (aide au freinage d'urgence), EBD (répartiteur électronique de freinage). Notons également le Q2 qui contrairement à son appellation n'est pas le système identique à celui proposé sur les Alfa Romeo 147. Pas de Torsen donc, mais un système qui régule le patinage de la roue avant concernée. Un système identique à celui monté sur l'Abarth 500. Avec un poids de 1 145 kilos, la MiTo n'est pas particulièrement légère mais reste dans la moyenne de sa catégorie. Les pneumatiques de série qui chaussent les jantes alu de 16 pouces sont en 195/55 R16.

>AMORTISSEURS SACHS INEDITS
Inspiré de techniques déjà usitées en course automobile (McLaren et Citroën notamment), ce système d'amortisseur avait été pensé par Mauro Bianchi, pilote français et surtout metteur au point hors pair notamment chez Alpine (A310, GTA) puis Venturi (200). Il avait alors breveté son idée avec deux ressorts de raideur différentes dans le même combiné. Sur l'Alfa,
dans la partie supérieure de l'amortisseur est logé un ressort qui limite le débattement de la roue extérieure en appui. Sur le papier et selon Alfa Romeo, cela permet ainsi de se passer de barre antiroulis et d'accroître le confort sans pénaliser la tenue de route.

Véhicule toujours commercialisé... Dossier "vivant" qui sera complété au fil des nouveautés sur l'Alfa Romeo MiTo 1.4 T-Jet (MAJ 18/08/2008).

>CHRONOLOGIE ALFA ROMEO MITO 1.4 T-JET
2008
En juin, présentation officielle et essais presse.
En septembre, commercialisation de l'Alfa Romeo MiTo ainsi que sa version 1.4 T-Jet..

 

 

>Le Guide des Sportives, retrouvez toutes les voitures de sport Alfa Romeo sur le site Le Guide des Sportives, le guide des voitures de sport sur le net.

>Témoignages, retrouvez des passionnés propriétaires de Alfa Romeo GTI et sportives dans la rubrique "Vous et Votre GTI"

Vous et Votre Alfa Romeo GTI

>Fonds d'écran Alfa Romeo

Fonds d'écran Alfa Romeo GTI

>EN MARGE DE LA SERIE...

>ALFA ROMEO 8C COMPETIZIONE

¨Pour sa MiTo, Alfa s'est directement inspiré de son magistral coupé 8C Competizione. Rien que ça ! C'est dire les ambitions de la firme italienne pour sa "petite".

 

Les marques les plus consultées :

>Opel

Les GTI les plus consultées :

>ACCUEIL >CHRONOLOGIE

>PERFORMANCES

>FONDS D'ECRAN
>CATALOGUES >VOS GTI >SORTIES CIRCUIT
>GUIDE DES
GTI
>NEWS
>ESSAIS >DOSSIERS >COUPES ET CABRIOLETS >SERIES SPECIALES >REPORTAGES
Le Guide des GTI et petites sportives - Voitures de Sport - Renault Sportives - Renault - Volkswagen - Peugeot - Alfa Romeo - Audi - Citroën - Seat - Toyota -Honda - Mazda - Opel - Autobianchi - Lancia - Suzuki - Talbot - Volvo - NSU - Mitsubishi - Rover - Innocenti - Mini - Daihatsu - Ford - Fiat - Austin - smart - Roadster smart passion - Alfa Romeo Alfetta GTV - Ecurie Cavallino - Ferrari - Alpine GTA V6 turbo - La tonne maxi - Mercedes-Benz - AMG - Forum Mercedes-Benz - Forum AMG - GTI - XSI - GSI - GTE - S16 - VR6 - 16 soupapes - 16V - RS - Renault Sport - Rallye - GT-ie - 4WD - R32 - OPC - ST - GT - CDi - Sport - Alpine - Lotus - F1 Team - R26 - F1 Team R26 - A5 - A5 Turbo - Turbo 2 - Mégane RS Passion - GT/E - Kadett - Supercinq - GT Turbo - Alain Oreille - Raider - Nürburgring Edition - Edition 30 - Pirelli - edition sportstyle - boutique - cadeaux - noel - st valentin - Abarth - esse-esse - Michael Schumacher - Schumacher GP - R3 - ST500 - Griffe - R26.R - MiTo - T-JET - Echappement - Vauxhall - Chevette - VXR - Artic Edition - XR2 - XR2i - RS 1800 - RS Turbo - XR3 - XR3i - Sporting - Guide des GTI - Monte Carlo - Rallye 1 - VR6 - Match - Cup - Clio RS - Golf GTI - Le Mans - Energy - BRM - CTR EP3 - BMW - Le Mans Classic - MG - ZR -

>Le Guide des Sportives, retrouvez toutes les voitures de sport sur le site Le Guide des Sportives, le guide des voitures de sport sur le net.

>>Discuter des Renault Sport et Renault Sportives dans le forum RS Team      
205 GTI Passion
Clio RS Passion : le site des amateurs de Clio RS et dérivées