smart forfour Brabus W453

smart forfour Brabus W453

smart Forfour Brabus W453
2016 – 2019

Changement de stratégie pour Daimler concernant sa marque smart. Bye bye le partenariat technique avec Mitsubishi depuis l’arrêt de la précédente génération de forfour qui n’avait pas brillé par ses performances commerciales, malgré d’indéniables qualités. Surtout la forfour Brabus qui avec ses 177 ch et son châssis très affûté a marqué les esprits de ceux qui ont eu la chance de l’essayer. C’est avec Renault que les destinées sont désormais liées. Un partenariat technique de partage de moteurs, plateformes, transmissions et technologique qui a vu le jour dans les gammes Mercedes-Benz et Infiniti, mais pas seulement ! La nouvelle smart se décline dès 2014 en deux carrosseries (fortwo et forfour) et partage sa conception et sa production avec la Renault Twingo de 3e génération. Deux ans plus tard, c’est au tour des variantes Barbus d’être commercialisées sur les trois carrosseries (fortwo Coupé, Cabriolets & forfour). Sa mécanique est portée à 109 ch offrant des performances intéressantes jouant sur un poids encore contenu… Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Abarth 695 Rivale 175

Abarth 695 Rivale 175

Fiat profite de son label Abarth pour décliner toute une gamme complète, non seulement en modèles (500, Punto, 124) mais également en déclinaisons. La petite puce Abarth 500 se décline ainsi en variante 595 et 695 (sans compter les versions spéciales et exclusives Assetto Corse ou Biposto. L’Abarth 695 représente donc le fer de lance de la gamme avec son 1,4 litres de 180 ch. Les versions spéciales sont nombreuses, et c’est d’ailleurs sous cette forme qu’elle avait été présentée et commercialisée en 2010 déjà avec la version « Tributo Ferrari ». Depuis les séries spéciales se sont enchaînées avec quelques unes plus exclusives encore à l’instar de la « Maserati Edition ». Amateur de partenariat d’exception pour mieux mettre en valeur sa petite GTI survoltée, Abarth met en place en juillet 2017 une série spéciale très exclusive limitée à 175 exemplaires baptisée Abarth 695 Rivale 175. Voilà qui met à l’honneur les 175 ans du constructeur italien de bateaux Riva. Une nouvelle série spéciale haute couture pour la GTI vedette de la gamme Abarth. Une sacrée bouille, un échappement qui fait un beau bruit et une conduite dynamique, le tout emballée dans une présentation exclusive, voilà la recette de Abarth pour sa 695 Rivale 175… Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Abarth 695 Tributo Ferrari

abarth-695-tributo-ferrari-28

Fiat surfe sur sa nouvelle 500 qui remporte un franc succès auprès du public. Un succès ponctué par le retour d’Abarth au premier plan. Punto et 500 sont donc déclinées en variantes sportives et viennent disputer avec un tempérament très latin, leur place parmi les GTI et petites sportives. L’Abarth 500 ne manque pas de commencer à se décliner en plusieurs variantes. Après avoir expérimenté le kit « esse-esse », et une version découvrable baptisée Abarth 500C, Abarth passe la seconde et monte en puissance et en performance. Et de la plus belle des manières puisque c’est en s’associant avec Ferrari. Si cela peut surprendre de prime abord, les liens entre Ferrari et Abarth ont existés. Rares, mais bien réels. Pour 2010, Abarth commercialise ainsi l’Abarth 695 Tributo Ferrari. Depuis 2008, les deux marques ont commencé une collaboration encore plus étroite. Le premier résultat a été la production d’une série spéciale numérotée d’Abarth 500 limitée à 200 exemplaires. Ces véhicules ont été livrés en 2009 aux concessionnaires du réseau européen de Ferrari et sont destinés à être mis à la disposition des clients comme voitures de courtoisie. Mais la collaboration la plus importante a été la livraison aux pilotes de la Scuderia Ferrari – Fernando Alonso et Felipe Massa –  lors du Grand Prix de Formule 1 de Monza 2010, de l’Abarth 695 « Tributo Ferrari » (Cf. Encadré). Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]