Renault 5 Turbo Laureate

renault-5-turbo-laureate-6

Après une longue et fructueuse carrière, la Renault 5 , présentée initialement en 1972, s’offre une petite finition de fin de vie avec une présentation simplifiée et un prix sympa . La Supercinq pointant le bout de son capot, et la concurrence, notamment avec la Peugeot 205 étant féroce et sans pitié dans ce segment de marché très concurrentiel , c’est donc sous le label  » Lauréate » que la gamme R5 s’offre sous de nouveaux atours. Après la Renault 5 Alpine et son moteur atmosphérique de 93 ch (commercialisée en mars 1976), Renault lui avait alors fait souffler un turbo dans les « bronches » à compter de septembre 1981 afin de la mettre au niveau de sa rivale directe en matière de puissance : la Golf GTI 1600 et ses 110 ch (118 ch en Golf I GTI 1800). Les performances avaient alors naturellement fait un bon en avant à tout niveau. Puisque la gamme R5 s’offre une série « discount », la R5 Alpine Turbo n’y échappe pas non plus. Elle bénéficie donc d’un équipement et présentation simplifiés sans sacrifier aux performances, pour pouvoir proposer un prix d’entrée très attractif. Affichée alors à 61 500 Francs, elle était vendue 9% moins cher que la version Alpine Turbo « normale ». Un beau cadeau d’adieu pour les passionnés amateurs de bombes sportives de la Régie juste avant l’arrivée de la Supercinq GT Turbo qui va reprendre le flambeau pour tenter de moucher l’insolent succès de la Peugeot 205 GTI…
Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Renault Megane Coupé 16V Monte Carlo

renault-megane-coupe-16v-monte-carlo-10

La Renault Mégane profite d’une version sportive, mais uniquement en carrosserie 3 portes appelée  » Coupé « . Un choix audacieux dans un segment de marché souvent très conservateur, et dont toute une déclinaison de carrosserie est possible de la berline 5 portes, 4 portes avec malle arrière (la Classic), break, cabriolet et puis 3 portes (la Coupé). La mécanique la plus poussée, celle que se partagent le Renault Spider mais aussi la Clio Williams, est donc le 2 litres coiffé de la culasse à 16 soupapes. Avec 150 ch à 6 000 tr/mn et un couple de 19,3 mkg à 4 500 tr/mn, c’est avec une boîte de vitesses mécanique à 5 rapports que le conducteur orchestre la symphonie des soupapes. Les performances de la série spéciale Monte Carlo demeurent inchangées avec 215 km/h en vitesse maxi, moins de 30 » au kilomètre départ arrêté et 8″6 pour le 0 à 100 km/h.
Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]