Peugeot 205 GTI 1900 Grand Prix Suisse

peugeot-205-griffe-3

La Peugeot 205 GTI 1900 est venue depuis 1987 coiffer avec autorité et panache la catégorie des GTI et petites sportives . C’est bien simple, la presse spécialisée l’idolâtre, et les acheteurs se l’arrachent en concession. Si la GTI 1600 reste au catalogue de concert avec la 1900 , et reste très prisée également des amateurs de voitures de sport (chics et branchées en prime !), la GTI 1900 se permet en plus de flatter l’égo de son propriétaire conducteur puisqu’étant la plus puissante dans la gamme 205 GTI d’une part, mais surtout en raison de son aura dans la presse. C’est bien simple, pour être à la pointe, soit on se laissait alors tenter par la VW Golf GTI 16S , mais plus chère et plus « bourgeoise », soit on se prétendait véritable amateur averti de sport pur et dur et la 205 GTI 1900 était alors incontournable… Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Peugeot 205 GTI 1900 Topligne Suisse

peugeot-205-gti-1L9-topline-suisse-2

La Peugeot 205 GTI 1900 est venue depuis 1987 coiffer avec autorité et panache la catégorie des GTI et petites sportives . C’est bien simple, la presse spécialisée l’idolâtre, et les acheteurs se l’arrachent en concession. Si la GTI 1600 reste au catalogue de concert avec la 1900 , et reste très prisée également des amateurs de voitures de sport (chics et branchées en prime !), la GTI 1900 se permet en plus de flatter l’égo de son propriétaire conducteur puisqu’étant la plus puissante dans la gamme 205 GTI d’une part, mais surtout en raison de son aura dans la presse. C’est bien simple, pour être à la pointe, soit on se laissait alors tenter par la VW Golf GTI 16S , mais plus chère et plus « bourgeoise », soit on se prétendait véritable amateur averti de sport pur et dur et la 205 GTI 1900 était alors incontournable… Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Peugeot 205 GTI 1900 Sport

peugeot-205-gti-1600-115ch-4

La Peugeot 205 GTI 1900 est venue depuis 1987 coiffer avec autorité et panache la catégorie des GTI et petites sportives . C’est bien simple, la presse spécialisée l’idolâtre, et les acheteurs se l’arrachent en concession. Si la GTI 1600 reste au catalogue de concert avec la 1900 , et reste très prisée également des amateurs de voitures de sport ( chics et branchées en prime !), la GTI 1900 se permet en plus de flatter l’ égo de son propriétaire conducteur puisqu’étant la plus puissante dans la gamme 205 GTI d’une part, mais surtout en raison de son aura dans la presse. C’est bien simple , pour être à la pointe , soit on se laissait alors tenter par la VW Golf GTI 16S , mais plus chère et plus  » bourgeoise « , soit on se prétendait véritable amateur averti de sport pur et dur et la 205 GTI 1900 était alors incontournable… Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Peugeot 205 Rallye

peugeot-205rallye-1988-4

Peugeot 205 Rallye
1988 – 1991

Entre la Peugeot 205 XS/GT et la première GTI (1,6 115 ch) il restait un trou dans la gamme. La marche était en effet dure à franchir pour certains passionnés pas nécessairement argentés. Le dossier de presse de Peugeot d’alors précise d’ailleurs : « Un nom évocateur, un traité particulier de la carrosserie, un bruit pour amateur de belles mécaniques chantantes, un prix qui ne blessera pas les tirelires ». Mais outre le fait de compléter son offre sportive pour sa 205 de tous les succès (205 Turbo 16, 205 GTI 115, 205 GTI 130, 205 CTI, 205 XS/GT), c’est aussi l’occasion pour Peugeot de mettre sur le marché une voiture qui pourra courir dans la catégorie des moins de 1 300 cm3. Une catégorie qui a connu une belle embellie, avec notamment la « cousine », la Citroën AX Sport. Elles partageront d’ailleurs la même mécanique, bien que la 205 Rallye aura le privilège de la puissance la plus grande. En mars 1988, Peugeot commercialise donc la nouvelle 205 Rallye affichée au prix de 69 800 Francs. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Peugeot 205 GTI 1600 115 ch

peugeot-205-gti-1600-115ch-4

Depuis son lancement en novembre 1982, la Peugeot 205 a transformé la firme se Sochaux ! Transformé et même sauvé du gouffre. Avec l’engagement victorieux de la 205 Turbo 16 en Rallye (groupe B), puis la commercialisation dès mars 1984 de la 205 GTI 105 ch qui va rapidement venir disputer le titre de meilleure GTI de sa catégorie, la Peugeot 205 va confirmer sa success story par un rythme de production sans précédent alors chez Peugeot. C’est bien simple, le 9 décembre 1985 sort des chaînes de production du site de Mulhouse la millionième Peugeot 205, confirmant ainsi son sacré numéro ! Toujours plus fort, le marché français seul « absorbe » 64 exemplaires de 205 GTI en 1983, 19 166 exemplaires en 1984 et 27 000 exemplaires en 1985 (soit près de 12% du volume de Peugeot 205 immatriculées en France !). Loin de ralentir le rythme des nouveautés et évolutions, Peugeot poursuit les nouveautés avec une étape importante le 6 mars 1986 : la commercialisation d’une 205 cabriolet réalisée en collaboration avec Pininfarina, le partenaire historique de Peugeot. Mais en plus de cette version découvrable, Peugeot a écouté les attentes des passionnés qui demandent plus de performances pour la 205 GTI qui est attaquée sur ce point par la tonitruante Supercinq GT Turbo et son 1,4 litres turbo de 115 ch. C’est désormais sur une puissance identique que la 205 GTI peut compter pour lutter avec son moteur atmosphérique contre la R5 GT Turbo . Un gain appréciable pour la petite teigne de Sochaux, mais qui semble encore insuffisant. Ce que le public passionné ne sait alors pas encore, c’est que Peugeot peaufine la mise au point de sa version « ultime » avec la 205 GTI 1,9 litres et son « gros » moteur de 130 ch. Mais cette dernière n’arrivera que fin 1986. En attendant, la 205 GTI est désormais déclinée en deux versions : la 205 GTI 105 ch et la 205 GTI 115 ch. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Peugeot 205 GTI 1600

peugeot-205-gti-1L6-105ch-1

Peugeot 205 GTI 1600
1984 – 1987

Le couperet n’est pas passé loin chez Peugeot. Empêtré dans l’absorption du groupe Chrysler Europe et du lancement cahotique de la marque Talbot remplaçant les ex-Simca, ex-Chrysler Europe et ex-Sunbeam (!), le constructeur Sochalien dispose d’une gamme vieillissante notamment dans le segment des petites voitures avec une 104 qui fait bien pale figure face à la Renault 5 plus fringuante et plus moderne. Dans une période où les comptes de la société ne sont pas au mieux, Peugeot va lancer son nouveau modèle phare, la Peugeot 205, qui va non seulement le sauver de la faillite, mais aussi poser les jalons d’une nouvelle croissance… Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Toyota Corolla GTi-16 AE92

toyota-corolla-gti-16-ae92-19

La Toyota Corolla , c’est une longue généalogie à succès. Un tel succès que depuis sa première année de commercialisation en 1966, la Corolla a dépassé le cap des 15 millions d’exemplaires produits en juin 1991. Un véritable plébiscite qui consacre une des rares autos mondialiste qui est présente sur tous les continents du globe avec diverses variantes de carrosseries. Dans les années 80, Toyota , comme ses confrères japonais, emboîte le pas des constructeurs automobiles européens et cède aux sirènes de la vague GTI . Un mouvement initié en 1975 par la Golf GTI et qui depuis n’a cessé de croitre et de faire oublier les coupés et cabriolets sportifs. La génération AE82 et AE86 avaient apporté des premiers arguments convaincants même si la presse de l’ époque avait souhaité des châssis plus rigoureux. L’un des points forts étaient leur mécanique très moderne pour l’époque avec une culassedouble arbre à cames à 16 soupapes. Et puis moins de 1000 kg pour 125 ch, les performances étaient à l’avenant. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Toyota Index GTI

  • Toyota Corolla GTi-16 AE92 toyota-corolla-gti-16-ae92-2La Toyota Corolla , c’est une longue généalogie à succès. Un tel succès que depuis sa première année de commercialisation en 1966, la Corolla a dépassé le cap des 15 millions d’exemplaires produits en juin 1991. Un véritable plébiscite qui consacre une des rares autos mondialiste qui est présente sur tous les continents du globe ...
  • Toyota Index GTI toyota-corolla-gti-16-ae92-3DERNIERS ARTICLES TOYOTA Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1, Mini Cooper, Renault 8 Gordini 1100 R1134…), jusqu’à l’apparition de la ...


DERNIERS ARTICLES TOYOTA
  • Toyota Corolla GTi-16 AE92 La Toyota Corolla , c’est une longue généalogie à succès. Un tel succès que depuis sa première année de commercialisation en 1966, la Corolla a dépassé le cap des 15 millions d’exemplaires produits en juin 1991. Un véritable plébiscite qui consacre une des rares autos mondialiste qui est présente sur tous les continents du globe ...
  • Toyota Index GTI DERNIERS ARTICLES TOYOTA Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1, Mini Cooper, Renault 8 Gordini 1100 R1134…), jusqu’à l’apparition de la ...

Guide des GTI, Compactes & Petites Sportives
Guide des GTI.fr vous permet de retrouvez toutes vos GTI et Compactes Sportives préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. En partant des premières petites bombes sportives des années 50 (Dauphine 1093 & Gordini) et 60 (Ford Cortina Lotus Mk1Mini Cooper, Renault 8 Gordini 1100 R1134…), jusqu’à l’apparition de la VW Golf 1 GTI 1600 qui donna son patronyme à toute une catégorie. Les années 80 ont connu le plein essor d’une catégorie qui a alors battu tous les records de vente et de variétés de modèles. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des GTI.fr est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.

Si vous aimez également toutes les voitures de sport, ne manquez pas le site internet de nos collègues de bureau 100% dédié aux voitures de sport : Le Guide des Sportives.
La Rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Nissan Cherry Turbo N12

nissan-cherry-turbo-n12-2

Depuis 1970, d’abord sous la marque Datsun en Europe, puis sous la marque Nissan au gré des stratégies des marques du constructeur Nissan, la Cherry vient jouer des coudes dans la catégorie des compactes (Golf , Escort, Kadett ). En 1982, la 4ème génération type N12 est ainsi commercialisée avec des lignes plus tendues. Et comme toutes les compactes des années 80, une version sportive n’est pas oubliée dans le catalogue du constructeur japonais. Ainsi, en décembre 1983, la Société Richard, alors importateur Nissan en France basé au Chesnay dans les Yvelines, est fière de nous annoncer la commercialisation de la nouvelle Nissan Cherry Turbo (N12). Avec son moteur 1,5 litres gavé par un turbocompresseur, la Cherry Turbo (N12) développe 114 ch pour un poids de 885 kg. Des valeurs dans le ton de la catégorie, mais est-ce suffisant pour se faire une place au soleil dans la catégorie GTI alors si relevée et si renommée ?… Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]

Nissan Sunny GTI N14

nissan-sunny-gti-n14-2

Nissan Sunny GTI N14
1990 – 1994

Les constructeurs japonais avaient alors le vent en poupe dans les années 90. Les années 80 avaient vu leur montée en puissance internationale avec des produits cohérents et rationnels mais pas toujours exempts de reproches (comportement dynamique, caractère) pour les clients de l’ancien continent. Mais loin d’être découragés, ils ont poursuivi avec succès leur politique de déploiement, d’autant plus que les marchés intérieurs commençaient lentement leur ouverture aux modèles japonais, à fortiori lorsqu’ils étaient produits à l’intérieur de l’Union Européenne. Nissan a notamment démarré la production de certaines de ses gammes en Angleterre afin de contourner les quotas. Mais au-delà des règlementation, chez Nissan après la très réussie berline Primera, c’est au tour de la Sunny (aussi appelée Pulsar sur certains marchés Cf. encadré « La voiture internationale ? ») d’être renouvellée en janvier 1990. Exit les formes taillées au couteau, les rondeurs arrivent, de même des cotes en hausse. Pour les sportifs, la GTI est toujours au programme en recevant le moteur de la Primera GT mais dégonflé à 143 ch (contre 150). Une vraie montée en puissance qui marquait alors les ambitions de Nissan pour sa compacte à succès… La tentative était lancée pour aller chasser sur les terres de la Golf GTI, la 205 GTI ou encore la Clio 16S. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
VN:F [1.9.22_1171]