Volkswagen Golf 3 VR6

volkswagen-golf-vr6-5

Volkswagen Golf 3 VR6
1991 – 1998

Chez Volkswagen , la question se pose pour la succession de la Golf 2 , surtout que la concurrence est active sur le segment des GTI et compactes sportives en cette fin des années 80 . Comment réussir à se repositionner en tête d’une catégorie que le constructeur de Wolfsburg a initié tout en prenant en compte également le marché nord- américain pas négligeable en terme de débouchés commerciaux ? L’ épisode du compresseur G étant manifestement révolu, n’ayant pas conquis les amateurs du genre GTI, malgré de nombreuses qualités. C’est donc sous le capot que la révolution de VAG va une nouvelle fois se manifester. Après le quatre cylindres à injection sportif et performant en 1976 avec la Golf GTI 1600 , le quatre cylindres multi-soupapes avec le moteur KR de la GTI 16S , puis le compresseur G avec la Golf GTI G60 , c’est désormais avec un 6 cylindres inédit que Volkswagen compte mettre tout le monde d’accord.
Continue reading

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Renault 5 Alpine

renault-5-alpine-23

Renault 5 Alpine
1976-1981

Dès les années 60, en 1968 pour être plus exact, le président Pierre Dreyfus, alors président de la Régie Renault, est convaincu que le segment dévolu aux Citroën 2 CV et Renault 4 mérite d’être anobli et plus sexy. Alors que les deux autos pré-citées devaient avoir un caractère « utilitaire » premier très marqué, le président de la Régie Renault donna son accord pour le développement du « projet 122 » qui allait jeter les bases du segment de marché « B » tel que nous le connaissons aujourd’hui ( Clio, 207, C3, Polo…). En plus du caractère pratique, la future Renault 5 devra être aussi élégante et polyvalente en n’ayant pas peur d’affronter les kilomètres sur longs parcours. C’est le 28 janvier 1972 qu’est présentée la Renault 5 au grand public. Contrairement aux doutes des « spécialistes » ou prétendus comme tels, la Renault 5 va rencontrer un franc succès et s’installer durablement en tête des immatriculations en France. Malgré l’arrivée tardive (à partir de 1979) de la version 5 portes, la Renault 5 désignée comme « supercar » dans les campagnes publicitaires, elle va démoder d’un coup les Simca 1000 et Peugeot 104. Continue reading

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Renault Clio 2 RS Ragnotti

renault-cliors-ragnotti-8

La Renault Clio RS connait déjà son premier lifting à l’été 2001. L’esthétique de la Clio 2 (pas spécifiquement la RS) ayant été mise à mal très rapidement par sa grande rivale la Peugeot 206 réussie et sexy, le centre de style Renault se remet à l’ouvrage et redonne un nouveau visage avec une proue inédite. Nouveaux phares, nouvelle calcandre, nouveaux boucliers avant et arrière, rien n’est oublié. L’habitacle évolue lui aussi avec notamment une planche de bord entièrement remaniée et de plastiques et garnitures nettement plus qualitatifs. Heureusement, car c’était l’une des principales critiques que la Clio avait enregistrée. Pour la RS, le châssis est légèrement optimisé pour accroître encore la facilité de conduite, tandis que la mécanique demeure identique (à l’exception de la nouvelle admission majorée et à géométrie variable pour améliorer Continue reading

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Renault Clio 2 RS 172 ch – C2RS

La tradition des petites bombes sportives est une véritable institution chez Renault . Dès l’après guerre , les 4 CV 1063 se chargèrent de satisfaire les amateurs de voitures de sport pas nécessairement fortunés. Depuis, chaque génération a eu sa variante sportive . Si les années 60 et 70 ont fait la part belle à Gordini (Dauphine, R8, R12, R5 en Angleterre), puis Alpine (R5 Alpine et R5 Alpine Turbo), le début des années 80 avait été marqué par l’apogée du turbocompresseur, une technologie alors en pointe chez Renault qui se permettait même d’avoir révolutionné la Formule 1 depuis 1977. Après la tonitruante Supercinq GT Turbo (1985-91), ce fut le retour de l’atmosphérique chez Renault avec la Clio 16S (140 puis 137 ch) et surtout la Clio Williams qui rencontra un franc succès avec sa présentation spécifique et son deux litres de 150 ch. Une petite trêve fut constatée le temps de changer de génération puis la Clio 2 en 1999 démontra que le sport n’était pas mort chez Renault, bien au contraire puisque le label Renault Sport inauguré sur les voitures de tourisme avec le Spider Renault, poursuivait ses déclinaisons avec la petite dernière. Continue reading

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)